Publication des instruments de recherche de la Joie par les livres/Centre national de littérature pour la jeunesse

Publication des instruments de recherche de la Joie par les livres/Centre national de littérature pour la jeunesse

La mission Archives de la BnF conserve plusieurs versements d’archives du Centre national de littérature pour la jeunesse (CNLJ), rattaché à la BnF et successeur en 2008 de la Joie par les livres créée en 1963 et qui offre des ressources documentaires et des services sur la littérature pour la jeunesse et la lecture pour la jeunesse : actions de formation initiale et continue, publications et action internationale.

La mission a mis en ligne dans le catalogue BnF Archives et manuscrits l’ensemble des instruments de recherche décrivant les archives de La Joie par les livres, de l’association des Amis de la Joie par les livres et du Centre national de la littérature pour la jeunesse. Ces instruments vont du simple inventaire à l’instrument de recherche, mais consistent majoritairement en des bordereaux de versement.

L’inventaire des archives cotées 2009/050 a été établi à partir du récolement des archives de la Joie par les Livres lors de son rattachement à la Bibliothèque nationale de France, qui représentait un total de plus de 1800 boîtes. Les descriptions sommaires proviennent des informations figurant sur les boîtes versées. Un classement et des descriptions plus détaillés, conformes aux principes archivistiques, sont prévus mais il s’agit d’un travail de longue haleine en raison de l’importance matérielle du fonds. Pour le moment, seule la série historique de ce fonds (série H), a pu être traitée et recotée en 2019/024, tandis qu’un repérage d’archives éliminables a permis d’identifier les archives ne présentant pas d’intérêt historique ou administratif (essentiellement des éléments de comptabilité tels que des bons de commande et des factures) et donner lieu à l’élimination de la série Comptabilité, ainsi que de quelques boîtes éparses au sein des versements (ces éliminations figurent dans les descriptions).

Les autres instruments de recherche sont des bordereaux de versement de différentes entités (secrétariat de direction, secteur formation…) qui versent très régulièrement leurs archives et donnent lieu à de multiples instruments de recherche, qu’on a donc souhaité regrouper pour plus de lisibilité pour les chercheurs.

Depuis 2018 les archives éliminables sont prises en charge de façon différenciée des archives définitives afin d’éviter des opérations de reclassement susceptibles d’entraîner des changements de cotation.

L’ensemble des archives définitives versées depuis 2009 a fait l’objet d’un reconditionnement dans des matériaux plus appropriés pour la conservation définitive afin de garantir la bonne conservation des archives et leur protection en cas de sinistre.