Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2430-2549

Grec 2454

Cote : Grec 2454  Réserver
Ancienne cote : Regius 2717, 3, 3
Ancienne cote : Colbert 1228
Porphyre, Commentaire aux Harmoniques de Ptolémée.
deuxième moitié du XVIè siècle
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Paris ?
212 x 304 mm.
[I-IV] – (1-62) – (63-116) – [I-III]

ECRITURE
Premier Copiste : Ange Vergèce. Il copie le commentaire de Porphyre aux 4 premiers chapitres du livre I des Harmoniques de Ptolémée. Le dernier quaternion, dont il ne remplit que les trois premiers folios, devient un ternion. Arrivé à la fin de son modèle, il conclut comme si c’était la fin du commentaire.
Le second copiste prend la suite, et commence correctement au commentaire du chapitre 5 du premier livre. Cette main essaye dans un premier temps d’imiter l’écriture de Vergèce – la différence apparaît nettement dans les pages qui suivent. On notera en particulier la forme du gamma, qui ressemble à un 2, et semble indiquer un copiste occidental dont le grec n’est pas la langue d’écriture maternelle.
Une troisième main enfin est responsable d’un grand nombre de scholies et de corrections. Sa main est très proche de celle du second copiste, ce qui pousse Düring à les identifier. Ce réviseur est identique au réviseur du Paris. gr. 2453. On le reconnaît à l’encre brun-gris utilisée, ainsi qu’à un trait de plume un peu plus large.
Surface écrite dans la première partie : 110 x 201 mm. Marge Supérieure : 35 mm. Marge extérieure : 66 mm. Marge inférieure : 78 mm . Marge intérieure : 36. 27 lignes par page.
Surface écrite dans la seconde partie : 120 x 225 mm. Marge Supérieure : 21. Marge extérieure : 57 mm. Marge inférieure : 58 mm. Marge intérieure : 35 mm. 30 lignes par page.

DECORATION
Sur la première page, le titre est surmonté d’un bandeau à entrelacs géométriques et floraux dans un cadre rectangulaire. C’est la pièce la plus élaborée dans tout le manuscrit. Dans le texte copié par Ange Vergèce, quelques initiales rubriquées et ornées d’arabesques.
La suite du texte présente davantage d’initiales ornées et rubriquées – on sent que le second copiste a cherché à imiter les rubrications de son prédécesseur : les siennes sont semblables mais moins fluides, et les arabesques réduites.
Les deux couleurs d’encre sont généralement utilisées pour légender les diagrammes.

MATIERE
Papier filigrané.
ff 1-62 : le filigrane représente une fleur de lys surmontée d’un fleuron, au-dessus d’un bandeau dans lequel on peut lire le nom NIVELLE. Il s’agit d’une famille de papetiers attestée à Troyes dès 1505. Les modèles répertoriés par Briquet les plus proches (n. 7079-7082) se retrouvent sur une large période, des années 1540 à 1570.
ff. 63-116 + gardes : filigrane non répertorié représentant un P gothique, dont la tête est prise dans un cercle. En haut à droite de ce cercle, une boucle qui ressemble à un oméga majuscule renversé. Ce filigrane est strictement identique à celui des gardes du Paris. gr. 2453, copié également par Ange Vergèce, et qui contient le texte même des Harmoniques de Ptolémée. Ce fait vient donc renforcer l’impression que ces deux manuscrits étaient conçus pour aller ensemble à l’origine.

FOLIOTATION
Foliotation postérieure à la copie, continue et correcte pour toute l’étendue du texte. Les gardes ne sont pas numérotées.

CAHIERS
Le volume est globalement composé de quaternion. On ne trouve qu’une seule exception : le huitième cahier est un ternion ; il correspond à la fin de la copie d’Ange Vergèce. Le second copiste commence son texte sur un nouveau cahier, sans tenir compte des trois folios encore libres.

SIGNATURES
Ange Vergèce numérote soigneusement ses cahiers de 1 à 8. Le second copiste n’appose aucune signature.
Pas de réclames.

REGLURE
Réglure à pointe sèche pour les deux parties. La seconde présente une réglure nettement plus appuyée. Même si la mise en page est légèrement différente, même type de réglure pour tout le volume : type Leroy-Sautel 20D1.

RELIURE
Reliure de veau brun, montée sur ais de carton. Décor très sobre : un filet droit simple encadre les deux plats, ainsi que sur le dos, les entre-nerfs. Le dos porte en majuscules dorées le titre abrégé : PORPH / IN MUS / PTOLEM. Les tranches sont dorées.

ESTAMPILLES
ff. 1r et 116v : estampille du début du XVIIIè siècle, modèle Josserand-Bruno n°5.

Historique de la conservation

Il est difficile de dater la copie de ce manuscrit. Il est vraisemblable qu’il s’agisse d’une commande de Jean-Jacques de Mesmes (†1569) à Ange Vergèce (†1569 également). La commande était double : celle du texte des Harmoniques de Ptolémée (Paris. gr. 2453) et de son commentaire par Porphyre (Paris. gr. 2454). Ange Vergèce aurait copié la première partie du commentaire d’après le Marc. App.VI 10 (Düring), qui était alors conservé ou bien dans une bibliothèque vénitienne, ou bien au monastère de Murano (Jan, pp. XII-XIII). On ignore pourquoi, après avoir copié les textes de Ptolémée d’après un manuscrit de la bibliothèque de Catherine de Médicis, il aurait eu recours à deux autres modèles pour celui du commentaire de Porphyre. Mais cela peut s’expliquer par le fait que les deux volumes de Catherine de Médicis n’ont été reliés ensemble qu’en 1606. On remarquera cependant que le Paris. gr. 2451, modèle pour la copie du Paris. gr. 2453, contient également le début seulement du commentaire de Porphyre, correspondant exactement à la première partie du Paris. gr. 2454, copié par Ange Vergèce. Peut-être ne faut-il pas chercher d’autre modèle pour le début du Paris. gr. 2454 que le Paris. gr. 2451, incomplet, et complété à partir du P. Coisl. 173 (Düring).
La bibliothèque de la famille De Mesme était largement ouverte aux érudits, du moins dans ses premiers temps. Il n’est donc pas étonnant de trouver ces deux volumes abondamment annotés, qui plus est par une même main.
Les manuscrits de la famille De Mesmes ont pour une grande part été offerts à Colbert par la duchesse de Vivonne, descendante directe de la famille De Mesmes. Il est néanmoins clair, d’après les cotes qu’ils portaient dans la bibliothèque de Colbert, que les deux volumes n’y sont pas parvenus en même temps. Le don de la duchesse de Vivonne constitue l’un des plus grands fonds de manuscrits grecs (242 manuscrits) entrés dans la bibliothèque de Colbert – – on peut donc penser que le Paris. gr. 2454 (Colbert 1228) faisait partie de ce lot, même si la liste abrégée conservée dans le Paris. lat. 9364 f. 14ter n’en fait pas mention , alors que le Paris. gr. 2453 (Colbert 1856) y est entré plus tard.
Bernard de Montfaucon répertorie deux volumes dans un inventaire de la famille De Mesmes aujourd’hui perdu (Bibli. Bilbl. II, 1326-1328). En 1327 A : Porphyrius in Aristotelem (leg. Ptolemaei), nous devons sans doute reconnaître le Paris. gr. 2454 (identification de Jackson, p. 108). Cette identification est renforcée par la présence, au bas du verso du dernier folio de garde, de la mention « 22s6 », à comprendre comme une évaluation de la valeur de l’ouvrage à 22,6 sous d’or (Jackson p. 91), mention à dater au plus tôt de l’an 1561.

Présentation du contenu

ff. 1r-116v : Porphyre, Commentaire aux Harmoniques de Ptolémée, éd. I. Düring, Porphyrios. Kommentar zur Harmonielehre des Ptolemaios, Göteborg,: Elanders, 1932.
ff. 1-59v : Commentaire au Livre I, 1-4, Πορφυρίου εἰς τὴν ἁρμονικὴν Πτολεμαίου ὑπόμνημα, expl. τὴν ἐξήγησιν ποιησόμεθα (titre de fin : τέλος). ff. 60r-62v : vacat. ff. 63r-99r : Commentaire au livre I, 5-fin, τοῦ αὐτοῦ ἐξήγησιςεἰς τὸ “συμφωνίας…” κεφαλαίον πέντε, expl. ἅτε δὴ ἔγγιστα ὢν τῆς ἰσότητος… ff. 99v-100v : vacat. ff. 101r-116v : Commentaire au livre II, Πορφυρίου ὑπόμνημα εἰς τὸ δεύτερον τῶν πτολεμαίου ἁρμονικῶν, expl. ἡ τοῦ ἐναρμονίου γένους μελώδησις (et diagramme).

Bibliographie


Jackson D., « Greek Manuscripts of the De Mesmes Family », Scriptorium 63, 2009, p. 89-120.
Jan K., Musici scriptores Graeci, Leipzig : Teubner, 1895 (repr. Hildesheim : Olms, 1962).

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2457. Porphyrii commentarius in Ptolemaei Harmonica.
XVIè siècle, copié par Ange Vergèce. Papier. 116 feuillets. (Colbert. 1228.) Moyen format.

Bibliographie

Marie-Pierre Laffitte, "Manuscrits de la famille Vergèce en reliure à médaillons peints (1554-1569)", Revue de la Bibliothèque nationale de France, n° 12, n° spécial, La reliure, 2002, p. 26 n. 9.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Anne Weddigen, Janvier 2015.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 29998. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 37604.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple