Département des Arts du spectacle > Inventaires détaillés > Fonds d'archives > C-D

Fonds Chaurand, Jaque (danse)

Cote : COL-259 
Fonds Jaque Chaurand
1969-1985
1 mètre linéaire
Bibliothèque nationale de France. Département des arts du spectacle
Fonds produit par : Jaque Chaurand
Le fonds contient des documents majoritairement en français

Biographie ou histoire

C'est en 1960 que Jaque Chaurand (2 juin 1928-22 septembre 2017) crée le Centre chorégraphique de Bagnolet, dans le but de former des danseurs professionnels et de démocratiser la pratique de la danse en France. En 1969, dans le cadre de la Fête de la Ville de Bagnolet, il organise un concours de chorégraphie international au sein d’un festival de la danse, afin de mettre en avant les travaux de jeunes chorégraphes et danseurs. Malgré des moyens financiers et matériels limités, le concours, baptisé « Le Ballet pour Demain », parvient à s’implanter durablement, d’année en année, dans la vie culturelle de Bagnolet.
La singularité de l’événement provient de la possibilité donnée aux amateurs de concourir devant le même jury que les professionnels. Les premières compositions du jury comprennent notamment des personnalités comme Karin Waehner, Jacqueline Robinson, Françoise Dupuy et André-Philippe Hersin. Durant les années 1970, la manifestation permet à de jeunes chorégraphes, tant français qu’étrangers d’obtenir une certaine visibilité. Gigi Caciuleanu (1er prix de compagnie en 1974), Susanne Linke (3ème prix de chorégraphie en 1975), Dominique Bagouet (1er prix de chorégraphie en 1976) et Maguy Marin (1er prix de chorégraphie en 1978) font partie des premiers bénéficiaires de ce soutien. À partir de 1979, un prix du ministère de la Culture vient s'ajouter aux récompenses délivrées aux lauréats.
En raison de l’importance prise par le concours, son organisation est rendue plus complexe, la logique de son fondateur différant sensiblement de celle de l’équipe municipale. Après le concours de 1985, se sentant progressivement mis à l’écart des décisions, Jaque Chaurand démissionne de ses fonctions de directeur artistique.
Les dernières années du concours sous la forme « Le Ballet pour Demain » voient émerger de jeunes chorégraphes et danseurs comme François Verret (1er prix de chorégraphie en 1980), Jean-Claude Gallotta (2ème prix de chorégraphie en 1980), Joëlle Bouvier / Régis Obadia (1er prix de chorégraphie en 1981), Régine Chopinot (2ème prix de chorégraphie en 1981), Josette Baïz (1er prix de chorégraphie en 1982), Daniel Larrieu (2ème prix de chorégraphie en 1982), Philippe Decouflé (1er prix de chorégraphie en 1983), ou encore Catherine Diverrès / Bernardo Montet (1er prix de chorégraphie en 1984).

Informations sur les modalités d’entrée

Don de Jaque Chaurand en 2013 (numéro d'inventaire : DON-ASP-2013-39).

Présentation du contenu

Le fonds concerne le concours « Le Ballet pour Demain », et comprend notamment de la correspondance, des programmes, des coupures de presse, des rapports, des affiches, des photographies, sur la programmation, les candidatures et les relations avec les tutelles, notamment la ville de Bagnolet.

Informations sur le traitement

Les affiches sont en cours de traitement.

Conditions d'accès

Vous pouvez préparer votre venue au département des Arts du spectacle en réservant vos documents à distance à partir du présent inventaire, en cliquant sur l'icône "Calendrier" qui figure à gauche des descriptions de documents.
Pour pouvoir réserver à distance, vous devez posséder une carte de lecteur en cours de validité et donnant accès à la Bibliothèque de recherche, et créer votre propre espace personnel sur le site Web de la BnF à cette adresse.
Ce fonds est consultable uniquement en place réserve (à demander à l'entrée de la salle de lecture).
Il est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).