1953-1984 : Fonds Charles Duvelle

Cote : DONAUD0904 
Fonds Charles Duvelle
1961-1984
344 bandes magnétiques .- 3 disques microsillon (33 t) ; 25 cm, 30 cm .- Fiches et notes d'enregistrement
Bibliothèque nationale de France. Département de l'Audiovisuel
Fonds produit par : Charles Duvelle

Informations sur les modalités d’entrée

Don

Charles Duvelle

Charles Duvelle est né en 1937. Après une enfance passée au Vietnam et au Cambodge, il étudie le piano et poursuit des études d'écriture et d'harmonie à Paris. C'est après avoir écouté de la musique africaine ( « J’ai eu, je pense, un choc comparable à celui des peintres du début du vingtième siècle, lorsqu’ils ont été confrontés aux arts dits primitifs ») qu'il entre en 1959 à la Société de radiodiffusion de la France d'outremer, organisme de coopération entre la France et l'Afrique fondé par Pierre Schaeffer pour favoriser la fabrication de programmes par les populations locales, société qui deviendra en 1962 l'Office de coopération radiophonique (OCORA).
Charles Duvelle voyage dans de nombreux pays d'Afrique en tant que formateur, et aidé par les radios locales, prend l'initiative d'enregistrer les musiciens traditionnels tout en laissant une copie aux interprètes. De fil en aiguille, il crée en 1962 le label phonographique Ocora (lien vers la marque) qui deviendra l'un des plus grands catalogues de musiques traditionnelles du monde entier.
Lors de l'éclatement de l'ORTF en 1974, auquel l'OCORA était rattaché depuis 1969, Charles Duvelle part pour les États-Unis, où il se consacre à la composition de musiques de films, et travaille avec différents fabricants de synthétiseurs.
Dans les années 1990, il revient à l'édition de disques en créant la collection Prophet chez Universal, pour une première série de quarante disques, qui reprennent des enregistrements partiellement publiés par Ocora, des inédits...
Il se concentre depuis sur la production de films.

Entretiens avec Charles Duvelle :
par Michel Doussot (30 novembre 2011)
pour la revue Mondomix (octobre 2000, juin 2004)

Bibliographie

Charles Duvelle, Aux sources des musiques du monde : musiques de tradition orale. Éditions Unesco, 2010 (extraits cités dans l'instrument de recherche)

Le fonds Charles Duvelle

Le fonds est composé de bandes magnétiques et de quelques disques microsillons d'enregistrements de musiques et chants traditionnels d' Afrique principalement, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, ainsi que d' Inde, du Pakistan, de Corée, du Japon, du Vietnam, d'Iran, de Roumanie, de Tchécoslovaquie, de Sardaigne. Il y a également quelques entretiens de musiciens, et des lectures de textes et de poésie par leurs auteurs caraïbes ou africains (Aimé Césaire, Samuel Selvon... ).

Documents en relation

Les films réalisés par Charles Duvelle sont conservés au Musée du quai Branly.

Accroissements

Le fonds Charles Duvelle est un fonds ouvert. Deux versements ont été effectués en 2009 au Département de l'audiovisuel (Don). Un troisième dépôt est à venir.

Documents de substitution

Enregistrements numérisés par la Bibliothèque nationale de France.

Informations sur le traitement

Le fonds est en cours de traitement ; l'indexation précise des instruments de musique se fera dans un second temps. Les notes, textes de chansons retranscrits sont tirés des fiches d'enregistrements et du livre de Charles Duvelle.

Classement

Les documents sont classés au lieu géographique de collecte.

Conditions d'accès

Fonds consultable en salle de lecture du Département de l'audiovisuel (niveau Recherche de la bibliothèque, salle P).

Conditions d’utilisation

Toute reproduction doit faire l'objet d'une demande à Charles Duvelle.