Département des Manuscrits > Français > Nouvelles acquisitions françaises > Fonds en dépôt

Nicolas de Dinkelsbühl. Dépôt de l'IRHT (CNRS)

Cote : TM536 (dépôt de l'IRHT)  Réserver
Ancienne cote : C20
XVIe siècle
Ce document est rédigé en latin .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Allemagne du Sud ou Autriche.
Décoration: au f. 1, une grande lettrine à l’encre verte et rouge a été déchirée, majuscule à l'encre rouge et bleue au début de chaque question avec une décoration simple (f. 213, 287, 324) ; titres soulignés à l'encre rouge ; notes marginales (ff. 243v, 244v, 420, 423, 424, 425, 426, 448) ; filigrane du type : Nuremberg 1458, 116713, Wien 1450, 116714, Breslau 1451, 11627, Ulm 1453.
Plusieurs scribes, changement de main et pas nécessairement de scribe : f. 49vb, 51v, 218v, 219r, 223v, 224v, 226v, 408v ( ?), 449r, 504r, 530r..

Papier,II + 550 + II ff., 270 x 195 mm (just. 200 x 130 mm).
46 cahiers : 110 , 214, 310, 414, 510, 614, 710, 814, 910, 1014, 1110, 1214, 1310, 1414, 1510, 1614, 1710, 1814, 1910, 2014, 2110, 2214, 2310, 2414, 2510, 2614, 2710, 2814, 2910, 3014, 3110, 3214, 3314, 3510, 3614, 3710, 3814, 3910, 4014, 4110, 4214, 4310 (+ ajout d'un feuillet, f. 515) 4414, 4512, 4512, 4612.
Réglure à la mine de plomb ; 2 colonnes : A= 41 l. et B= 41 l.
Reliure parchemin naturel XVIIe-XVIIIe s.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Document numérisé accessible uniquement dans les salles de recherche de la Bibliothèque nationale de France.

Conditions spécifiques d'utilisation (sous convention BnF-ADM-2013-113799-01).

Conditions d’utilisation

Toute reproduction, pour un usage privé ou public, est soumise à l'autorisation préalable du Centre National de la Recherche Scientifique.

Informations sur les modalités d’entrée

Acquis en 2013 par le Centre National de la Recherche Scientifique pour le compte de l'Institut national d'histoire des textes (référence 612479) dans le cadre du projet ERC THESIS n°313339, ce manuscrit est en dépôt au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France par convention du 19 novembre 2013 (BnF-ADM-2013-113799-01 / BnF-ADM-2014-005049-01).

Historique de la conservation

L'ancienne cote sur la couverture « C 20 » suggère que le manuscrit était conservé dans une bibliothèque au XVIIe ou XVIIIe siècle.

Présentation du contenu

ff. 1-529v Inc. <I>n nomine patris et filii et spiritus sancti amen. Cum desiderarem vestris caritatibus in aliquo deservire et illud exposuissem venerabilibus patrisbus … Expl. Explicit secunda pars quarti libri sententiarum edita per egregium ac eximium doctorem Nicolaum de Dinkelspuhel.
ff. 530-550 : Tabula questionum.

Bibliographie

Laura Light : http://www.textmanuscripts.com/manuscript_description.php?id=3154.

Alois Madre, Nikolaus von Dinkelsbühl. Leben und Schriften. Ein Beitrag zur theologischen Literaturgeschichte, Münster, 1965.

Paul Uiblein, “Zur Lebensgeschichte einiger Wiener Theologen,” in Mitteilungen des Instituts für Österreichische Geschichtsforschung 74 (1966), pp. 95–107.

Karl Binder, Die Lehre des Nikolaus von Dinkelsbühl über unbefleckte Empfängnis im Lichte der Kontroverse, Vienna, 1970.

Monica Brinzei, “Le commentaire des Sentences de Nicolas de Dinkelsbühl”, in Bulletin de Philosophie Médiévale 15 (2013), pp. 59-64.

Monica Brinzei, Russell L. Friedman, et Chris Schabel, "The Reception of Durand's Sentences Commentary, with Two Case Studies: Peter Auriol (†1322) and Nicholas of Dinkelsbühl (†1433)," in A. Speer, G. Guldentops, T. Jescke, and F. Retucci, eds., Durandus and His Sentences Commentary: Historical, Philosophical and Theological Issues (= Recherches de Théologie et Philosophie médiévales - Bibliotheca), Leuven: Peeters, 2014, pp. 295-341.

Ueli Zahnd, Wirksame Zeichen ? Sakramentenlehre und Semiotik in der Scholastik des ausgehenden Mittelalters, (Spätmittelalter, Humanismus, Reformation 80) Tübingen 2014.

Monica Brinzei et Chris Schabel, “Nicholas of Dinkelsbühl and the University of Vienna on the Eve of the Reformation,” in What is New in the New Universities? Learning in Central Europe in Later Middle Ages (1348-1500), ed. Elżbieta Jung (Turnhout, à paraître).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Monica Brinzei et encodée en EAD par Charlotte Denoël.