Collection Charles Cros

Instruments dédiés à la méthode phonotechnique, fabrication Adolphe Zünd-Burguet

Description :

Matériaux : coffrage en bois, instruments en métal et caoutchouc.

Fabricant : Adolphe Zünd-Burguet.

Détenteur de la marque : Instruments réalisés de manière artisanale.

Aire de distribution : France.

Composants du modèle :

  • Tire-langues,
  • Olives nasales,
  • Bouchons

Début de production : ca 1908

Fin de production : Inconnue.
Contexte :
Filiation :

Contexte :

Invention :
La première occurrence à la méthode d'enseignement phonétique d'Adolphe Zünd-Burguet date de 1898. L'abbé Rousselot présente les instruments imaginés par son disciple dans le Bulletin de l'Alliance française en présentant son cours de phonétique expérimentale dans cette institution.
Adolphe Zünd-Burguet explique plus en détail sa méthode en 1902 alors qu'il travaille au Gymnase de la Voix, dans un ouvrage intitulé Guérison des défauts de prononciation (application pratique de la phonétique expérimentale).

Usages :
La méthode phonotechnique vise à l'apprentissage de la parole et à la correction des défauts de prononciation. Elle est utilisée pour différents publics, depuis les sourds-muets jusqu'aux étrangers désireux de parler un français sans accent, en passant par les personnes souffrants de troubles de la prononciation et des Gueules cassées à rééduquer.

Fin de production :
En 1929, Adolphe Zünd-Burguet perfectionne sa méthode et ajoute de nouveaux instruments de son invention.

Bibliographie

Adolphe ZÜND-BURGUET, « L’enseignement de la parole aux sourds-muets d’après la méthode phonotactile », Archives internationales de laryngologie, d’otologie et de rhinologie, 1908.

Adolphe ZÜND-BURGUET, Guérison des défauts de prononciation (application pratique de la phonétique expérimentale), Gymnase de la voix (Paris), 1902.

Adolphe ZÜND-BURGUET, « La méthode phonotechnique dans l’Enseignement de la prononciation des Langues vivantes », Revue de phonétique, 1929, vol. T6.