Collection Charles Cros

Laryngographes d'Adolphe Zünd-Burguet sans marque

Description :

Matériaux : capsules en verre, métal et caoutchouc, tuyau en caoutchouc, sangle en tissu.

Fabricant : Adolphe Zünd-Burguet, phonéticien, préparateur au Collège de France, puis directeur du Gymnase de la voix en 1902.

Aire de distribution : Paris, laboratoires de phonétique, France .

Composants du modèle :

  • 2 capsules manométriques,
  • 1 tuyau en caoutchouc en forme de Y fixé aux deux capsules,
  • 1 sangle en tissu bleu à placer sur le cou du sujet.

Début de production : Après 1895

Fin de production : inconnue.

Contexte :

Adolphe Zünd-Burguet et un élève de l'abbé Rousselot, qui a donné des cours de phonétique expérimentale auprès de Ferdinand Brunot lors des cours internationaux organisés par l'Alliance Française. Il conçoit plusieurs instruments pour l'utilisation de la méthode graphique en phonétique.

Le laryngographe permet de capter les vibrations du larynx du sujet lors de la prononciation des phonèmes. Il s'agit d'un des premiers outils inventés par Charles Rosapelly, élève de Jules-Etienne Marey, en 1875 pour caractériser les voyelles par la méthode graphique.

Le modèle proposé par Adolphe Zünd-Burguet est le premier de ces instruments qui est à double cuvette. Il est construit par les Etablissement Boulitte en 1924.

Bibliographie

Documents de référence : Charles Rosapelly, « Inscription des mouvements phonétiques » in Physiologie Expérimentale. Travaux du laboratoire de M. Marey, 1876, Ecole pratique des hautes études, Physiologie expérimentale.