Département de l'Audiovisuel > Collection Charles Cros

Collection Charles Cros

Phonographes à cylindre Edison Business - Edison Business Phonograph

Description :

Matériaux : Coffrage en bois, mécanisme en métal et en caoutchouc.

Fabricant et détenteur de la marque :

Supports : cylindre en cire Edison Standard (55mm de diamètre par 105mm de long) ; cylindre en cire Amberol (55mm de diamètre par 107mm de long) ; cylindre en celluloïd Blue Amberol (55mm de diamètre par 107mm de long).

Formats :

  • Le cylindre en cire Edison Standard est utilisé de 1888 à 1908 et permet un enregistrement d'environ 2 minutes. Il s'agit d'un standard international utilisé par de nombreux fabricants et compagnies phonographiques.
  • Le cylindre en cire Amberol remplace le cylindre Edison Standard en 1909 et est utilisé jusqu'en 1912. Il permet un enregistrement de 4 minutes et se distingue du cylindre Standard par sa couleur noire.
  • Le cylindre en celluloïd Blue Amberol est utilisé de 1912 à 1929. Il remplace le cylindre Amberol et s'en distingue par sa couleur bleue et sa résistance aux chocs.
  • Le cylindre "postal" d'Edison, proposé à partir de 1905, pour l'envoi par courrier.

Aire de distribution : Etats-Unis, Royaume-Uni, monde entier.

Composants du modèle :

  • Diaphragme reproducteur et diaphragme enregistreur fixés sur un même bras de lecture,
  • Tubes acoustiques pour l'écoute et l'enregistrement,
  • Pavillon droit en métal avec un système de filtre sonore pour l'enregistrement,
  • Moteur à double ressort,
  • ou moteur électrique Universal Burke à branchement sur secteur.

Début de production : juillet 1905

Fin de production : 1918.

Contexte :

Début de production :
La série "Business" est commercialisée à partir de juillet 1905 par la National Phonograph Company, après une expérimentation de deux ans dans les secrétariat de grandes entreprises new-yorkaises. Un département spécialisé dans la promotion de ces phonographes destinés au travail de bureau est créé, sous la direction de Nelson C. Durand. Ce département devient une compagnie à part entière, la Edison Business Phonograph Company en 1908, avant d'être intégré en 1911 à la Thomas A. Edison Inc.

Usages :
Héritier du phonographe Class C (pour "Commercial"), le Business Phonograph n'est plus proposé à la location, mais vendu aux entreprises avec la garantie d'un service de réparation et de fourniture de pièces détachées rapide et efficace. Il faut alors débourser 300 à 400$ pour trois ou quatre machines et leur maintenance, ce que le département de Nelson C. Durand appelle le "Edison Commercial System".

Versions :
Trois modèles se distinguent. Le premier, vendu de 1905 à 1907, est une version professionnelle du Edison Standard, avec un moteur à ressort et des tubes acoustiques pour l'enregistrement et l'écoute.
Le second, appelé Model D ou New Business Phonograph, est équipé d'un pavillon avec un système de filtre sonore (une petite valve est placée dans le pavillon : seul le flux sonore de la personne qui s'enregistre est assez fort pour l'ouvrir, les bruits environnants ne sont pas enregistrés). Il peut également être équipé d'un moteur électrique branché sur le circuit électrique d'éclairage des bureaux. Enfin, on peut le trouver dans un coffrage en bois ou en métal peint en noir.
Le troisième modèle date de 1912. Il se présente sous la forme d'un meuble en métal sur roulettes. La partie supérieure est le phonographe, la partie inférieure est constituée d'alvéoles permettant de ranger les cylindres. L'appareil était également équipé d'une pédale permettant sa mise en marche et son arrêt à distance.

Filiation :
Fait suite au Edison Class C (1893-1905).
Remplacé en 1918 par le Ediphone.

Bibliographie

George L. Frow, Edison Cylinder Phonograph Companion, Woodland Hills (Calif.), Stationery X-Press, 1997.