Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2674-2780

Grec 2687

Cote : Grec 2687  Réserver
Ancienne cote : Colbert 1831
Ancienne cote : Regius 2205.3
Homère,Iliade .
Première moitié du XVe siècle.
Ce document est rédigé en grec .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

286×215 mm
[I-III]+1-108+[I-III]

ECRITURE :
Ce manuscrit est entièrement copié par un scribe du nom de Γηράρδος (RGK, II, 107) qui copie 20 vers par page. Gérard est aussi responsable des scholies qui cependant sont quasiment inexistantes à partir du f. 48. Il a inscrit au début de chaque chant le vers de l’épigramme du grammairien Etienne qui donne un titre à chaque chant de l’Iliade (Anthologie grecque, IX, 385).
Surface écrite : 186×100 mm. Marge externe : 84 mm. Marge interne : 24 mm. Marge supérieure : 32 mm. Marge inférieure : 69 mm.
Plusieurs lecteurs ont apposé de brèves annotations dans les marges. L’un d’entre eux a ajouté, dans la marge inférieure du f. 68v, les vers 154 à 156 du chant V qui avaient été omis par le copiste. Le f. 109 est couvert d’annotations latines (et italiennes) et d’essais de plume. On relève un extrait de l’Onomasticon de Pollux (καὶ ἡ μὲν περὶ τὰς πλευρὰς νόσος πλευρῖτις, ὥσπερ ἡ περὶ τὰ ἄρθρα ἀρθρῖτις, καὶ νεφρῖτις ἡ περὶ τοὺς νεφρούς).

DECORATION :
Chaque chant est précédé d’un large bandeau rubriqué formé d’entrelacs. Les initiales ornées, titres, gloses et lemmes marginaux sont également rubriqués. Un titre courant rubriqué figure dans la marge supérieure. Il reprend simplement les lettres correspondant au numéro de chaque chant. Les gloses supralinéaires s’interrompent du f. 32r au f. 36r puis du f. 49r à la fin du manuscrit.

MATIERE :
Le papier de ce manuscrit est plié in-quarto. Le filigrane représente trois monts surmontés d’une croix et est assez voisin du numéro 11 707 dans le répertoire de Briquet (marque attestée en 1453). L’écart moyen des fils de chaîne est de 38 mm.

FOLIOTATION :
Foliotation moderne dans l’angle supérieur externe à l’encre noire.

CAHIERS :
Le manuscrit est composé de neuf sénions. Au moins un cahier a été perdu après le dernier folio dans la mesure où cinq folios sont nécessaires pour la fin du chant VII.

SIGNATURES :
Des signatures à l’encre brune ont été apposées dans la marge inférieure du premier et du dernier folio de chaque cahier. Elles semblent être de première main.

PIQÛRES :
Absence de piqûres visibles.

REGLURE :
Le système de réglure, tracé à la pointe sèche, est relativement complexe. La marge interne ne présente qu’une seule ligne horizontale supplémentaire tandis que la marge externe en présente quatre, qui correspondent en réalité à l’espace ménagé pour la copie des scholies. Une ligne supplémentaire a été tracée dans les marges supérieure et inférieure. Les vers sont copiés une rectrice sur deux.

RELIURE :
Reliure en veau raciné, dos de cuir rouge au chiffre de Charles X. Les plats sont entourés d’un filet doré. Sur le dos a été inscrit en lettres dorées le titre ILIAS. Le plat inférieur n’est plus solidaire du corps du manuscrit. Comme il arrive souvent dans les manuscrits De Mesmes, une estimation de prix a été inscrite sur le verso du dernier folio de garde postérieure. D’après D. Jackson, elle indique 20 sous (corrigés en 15) pour deux volumes, le second étant l’Iliade actuellement conservée dans le Paris. gr. 2684, qui a appartenu à la famille Barbaro avant de faire partie de la bibliothèque De Mesmes (p. 112).

ESTAMPILLES :
Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au début du XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°5) aux ff. 1r et 108v.

Conditions d'accès

En raison de son état de conservation, la consultation de ce document est soumise à autorisation, sur demande motivée.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a fait partie de la bibliothèque de la famille De Mesmes, initiée par Jean-Jacques et Henri de Mesmes. Les manuscrits grecs de cette bibliothèque sont passés, après donation par la duchesse de Vivonne, fille de Henri de Mesmes, à Jean-Baptiste Colbert, en 1679. Les manuscrits de Colbert ont été intégrés à la Bibliothèque royale à partir de 1732. La cote 2787.5 a alors été attribuée à ce manuscrit par l’abbé de Targny, chargé du département des manuscrits de la Bibliothèque du roi jusqu’en 1737. Cette cote fut éphémère puisque l’actuelle cote date de 1740.

Présentation du contenu

(ff. 1r-108v) Homère, Iliade, Chants I-VII, vers 294 et scholies : [titre] Ἰλιάδος ἄλφα Ὁμήρου ῥαψῳδία, (ff. 1r-16v) Chant I, (ff. 16v-38v) Chant II, (ff. 38v-50v) Chant III, (ff. 50v-64v) Chant IV, (ff. 64v-87v) Chant V, (ff. 87v-101r) Chant VI, (ff. 101r-108v) Chant VII, vers 1-294.

Bibliographie


D. Jackson, « Greek Manuscripts of the De Mesmes Family », Scriptorium, 63, 2009, p. 89-120, p. 112.

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2687. Homeri Iliadis libri I-VII, 294, cum scholiis.
XV siècle. Papier. 108 fol. (Colbert. 1831.) Moyen format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Morgane CARIOU.

Documents de substitution

Ce manuscrit est microfilmé (MF 30 044).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30044. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 34867.