Département des Manuscrits > Italien > Italien 501-750

Italien 548

Cote : Italien 548  Réserver
Ancienne cote : Dupuy I 554
Ancienne cote : Dupuy II 1530
Ancienne cote : Regius 7768(2)
Francesco Petrarcha, Triunfi ; Francesco Petrarcha, Sonetti et Canzoniere ; Leonardo Bruni, Vita di Francesco Petrarca ; Dante Alighieri, Sonetti et Canzoniere ; Leonardo Bruni,Vita di Dante
XV e siècle (1476)
Manuscrit en italien
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Copié à Florence par Antonio Sinibaldi (f. 199v : "Scripto per mano d'Antonio Sinibaldi nell anno M° CCCC° LXXVI° in Firenze" ; f. 248v : "MCCCCLXXVI a di ultimo di settembre scripto et finito per A. Sinibaldi in Firenze").  
Enluminé par Francesco di Antonio del Chierico . 7 enluminures à pleine page (ff. 1v, 10v, 24v, 29v, 39v, 47v et 51v), 1 lettre historiée et encadrement (f. 11), bordures fleuries, lettres historiées et ornées.
Parchemin, 248 ff. + 2 ff. blancs non foliotés, précédés et suivis d'un feuilet de garde de parchemin, 260 x 170 mm (just. 170 x 90 mm).
24 cahiers : 2 cahiers de 10 ff. (1-20) ; 1 cahier de 12 ff. (21-32) ; 1 cahier de 11 ff. (33-43 ; le f. 39 est collé sur le talon d'un f. découpé ; un f. a été ôté) ; 1 cahier de 12 ff. (44-65) ; 2 cahiers de 10 ff. (56-75 ; ces deux cahiers sont inversés) ; 12 cahiers de 10 ff. (76-195) ; 1 cahier de 6 ff. (196-201) ; 4 cahiers de 10 ff. (202-241).
Les peintures à pleine page ont été réalisées sur des bi-feuillets de parchemin plus épais (sauf le f. 39 réalisé sur un feuillet plus épais mais monté en complément d'un feuillet de parchemin fin).
Réclames. Traces d'une système ancien de signatures (f. 222). Piqures. Foliotation du XIXe siècle à l'encre noire.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de satin de soie rouge (moderne) sur ais de bois, ornée d'appliques en argent doré et de médaillons en émaux translucides (très lacunaires) par l'orfèvre florentin Antonio Pollaiolo, vers 1476. La soie d'origine, déposée lors d'une restauration au XXe siècle, est conservée en défet, en fond de boîte. Le médaillon supérieur droit du plat supérieur manque depuis longtemps. Il ne reste des fermoirs que leurs attaches. Les appliques ont été modifiées en Italie ou en France quand le manuscrit a été offert à Charles VIII. Ont alors été ajoutées les petites appliques du pourtour, ornées d'oiseaux laurés et des armes de France, remplaçant les armes Médicis mentionnées dans l'inventaire de 1492 (voir ci-dessous). Tranches dorées et ciselées. Tranchefiles de soie rose et verte.
Le programme iconographique des émaux translucides est Apollon (médaillon central du plat supérieur) et les neuf Muses portant leur instrument. Inscriptions partiellement visibles : THA LIA (plat supérieur, en haut à gauche) ; EU TERPE (plat supérieur, en bas à droite) ; CALLI OPE (plat inférieur, médaillon central) ; POLI [HYMNIA] (plat inférieur, en haut à gauche) ; URA [NIA] (plat inférieur, en haut à droite) ; [ERA] TO (plat inférieur, en bas à gauche)..
Estampille de la bibliothèque royale au XVIIe siècle.

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2228. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 8937.

Historique de la conservation

Commande de Laurent de Médicis (présence au f. 1v. de bâtons écotés refleurissant, à la devise "le tens revient" (ici absente) et d'un anneau d'or surmonté d'un diamant ; Inv. après décès, 1492, n° 15 : "Uno libro dell'opera del Petrarcha, Trionfi prima storiati et miniati schritti di penna e carta di chaveretto et Canzone, Sonetti et Vita di Dante, choperto di raso chermisi chom più chompassi, cioè sei da ogni lato chon arme smaltate, 4 borchie da ogni lato, a ogni chanto una, et quattro tondi smaltati entrovi le Muse e uno in mezo chon uno sole chon più profili di cornicie d'ariento dorato ogni chosa").
Très vraisemblablement offert par la ville de  Florence au roi Charles VIII lors de son séjour triomphal en novembre 1494 (f. 11 : ses armes, doubles, sous une même couronne, à gauche, de France moderne (d'azur à trois fleurs de lys d'or), ceint du collier de l'ordre de Saint-Michel, à droite, écartelé de France ancien (d'azur à semé de lys d'or) et de Jérusalem (d'argent à la croix d'or potencée et alésée, cantonnée de quatre croissants de même), ceint du collier de l'ordre du Croissant, couvrent les armes Médicis ; vraisemblablement ajoutées à Tours par Jean Bourdichon) ;  librairie royale d'Amboise ; librairie royale de Blois (Inv. 1518 : "S'ensuit l'inventaire des petitz livres et traittiez en françoys appartenans au roy, lesquelz sont en sa librairie à Blois aux armaires soubz le pulpitre de la Cronicque de Angleterre et de la Toison [...] [39]. Les Triumphes de Petrarche richement couvert. Item, les Triumphes de Petrarche en parchemin en petit volume à la langue italicque richement escript et hystorié avec les Souhaitz dudict Petrarche, trés richement couvert de satin cramoisi de costé et d'aultre a grosses lames d'argent, esmaulx d'argent ou sont les neuf muzes esmaillez et est dedans un estuy faict en maniere de livre" ; le volume porte au contreplat supérieur la cote "39" correspondant à sa place dans la section de l'inventaire de 1518) ; transféré dans la  librairie royale de Fontainebleau en 1544 ("Inventaire des livres estans aux casses [...]. Livre des oeuvres de Petrarche en ryme avec quelques oeuvres de Dante et la vie d'icelluy, composee par Leonard Aretin, enluminé et en parchemyn, couvert de satin cramoisy et enrichy d'argent doré et esmaillé dedans ung estuy de boys en forme de livre") ; ancien fonds royal (Inv. fin XVI  e siècle, n° 1060, "Les Triomphes de Petrarque, en langage italien"). 
Le volume a porté la cote Dupuy I 554, changée en Dupuy II 1530.

Présentation du contenu

Contenu :
F. 2-10 : Tables.
F. 10v-54 : Tromphes de Pétrarque.
F. 54v-55v : Blancs.
F. 56v-193 : Sonetti et Canzoniere de Pétarque.
F. 194-199v : Vita di Francesco Petrarca de Leonardo Bruni.
F. 200-201v : Blancs.
F. 202-237v : Sonetti et Canzoniere de Dante.
F. 238-248v : Vita di Dante de Leonardo Bruni.

Les six Triomphes traditionnels sont représentés : le Triomphe de l'Amour (f. 10v) ; le Triomphe de la Vertu (f. 24v) ; le Triomphe de la Mort (f. 29v) ; le Triomphe de la Renommée (f. 39v) ; le Triomphe du Temps (f. 47v) ; le Triomphe de l'Eternité (f. 51v).
Ce manuscrit a été montré à divers hôtes de marque visitant le château royal de Blois. C'est notamment le cas du cardinal Aloysio d'Aragon et de son secrétaire Antonio de Beatis qui virent en 1517 "li triomphi del Petrarcha historiati de mano de Flammingo de una minia excellentissima".
L'hypothèse de Klara Csapodi-Gardonyi selon laquelle le manuscrit aurait été réalisé à l'occasion des noces de Matthias Corvin et de Béatrice d'Aragon, et aurait fait partie de la bibliothèque de celui-ci, n'a aucun fondement.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Italien 548)

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Italien 548)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :
Antonio Marsand, I Manoscritti italiani della Regia Biblioteca parigina, t., 1, Paris, 1835, n° 694.
Giuseppe Mazzatinti, Inventario dei manoscritti italiani della bibliothece di Francia, t. 1, Roma, 1886, p. 108.
Colophons de manuscrits occidentaux des origines au XVI e siècle, t. 1, Fribourg, 1965, n° 1235.
Elisabeth Pellegrin, Manuscrits de Pétrarque dans les bibliothèques de France, t. 2, Padoue,1966, p. [328-331].
Domenico De Robertis, Dante Alighieri. Rime, vol. 1.1, I documenti, Firenze, 2002, p. 570-572.

Histoire :
Berthold Louis Ullman, The origin and development of humanistic script, Rome, 1960, p. 119.
Enea Piccolomini, Intorno alle condizioni ed alle vicende della libreria Medicea privata, Florence, 1875, p. 133.
Léopold Delisle, "Note sur un manuscrit des poésies de Pétrarque rapporté d'Italie en 1494 par Charles VIII", Bibliothèque de l'Ecole des chartes, t. 61, 1900, p. 450-158.
Antonio de Beatis, Die Reise des Kardinals Luigi d'Aragona durch Deutschland, die Niederlande, Frankreich und Oberitalien, 1517-1518, éd. par Ludwig Pastor, Freiburg, 1905, p. 143.
Klara Csapodi-Gardonyi, "Un manuscrit Pétrarque-Dante de la Bibliothèque nationale à Paris et ses rapports avec la "Bibliotheca Corviniana"", Acta historiae artium Academiae Scientiarum Hungaricae, t. 8, 1962, p. 99-106.
Yvonne Labande-Mailfert, Charles VIII. Le vouloir et la destinée, Paris,1986, p. 504.
Marco Spallanzani et Giovanna Gaeta Bertelà, Libro d'inventario dei beni di Lorenzo il Magnifico, Florence, 1992, p. 50.

Décoration :
André Chastel, Art et humanisme à Florence au temps de Laurent le Magnifique. Etudes sur la Renaissance et l'humanisme platonicien, Paris, 1982, p. 17-19 et 255-261.
Annarosa Garzelli, Miniatura fiorentina del Rinascimento. 1440-1525, t. I, Florence, 1985, p. 122.
Marie Jacob, "Les premières représentations des Trionfi de Pétrarque dans le royaume de France : le triomphe des modèles italiens ?", dans Geneviève Bresc-Bautier, Thierry Crépin-Leblond et Élisabeth Taburet-Delahaye (dir.), La France et l'Europe autour de 1500. Croisements et échanges artistiques, actes du colloque de Paris, Ecole du Louvre, 9-11 décembre 20, Paris, 2015, p. 198.

Reliure :
Tammaro De Marinis, La Legatura artistica in Italia nei secoli XV e XVI, t. 1, Florence, 1960, n° 1141.
Annarosa Garzelli, "Smalti nelle botteghe fiorentine del Quattrocento : Donatello, Antonio Pollaiolo, Francesco Rosselli, Paolo di Giovanni Sogliani", Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa. Classe di Lettere e Filosofia, s. 3, vol. 14, fasc. 2, 1984, p. 690-695.
Federico Poletti et Marcello Ciccuto, Antonio e Pier Pollaiolo, Milan, 2001, p. 37-38.
Alison Wright, The Pollaiuolo brothers. The arts of Florence and Rome, New Haven, 2005, p. 56-58 et n° 36.

Expositions :
Trésors des bibliothèques d'Italie, IV e -XVI e siècles , catalogue de l'exposition de Paris, Bibliothèque nationale, Paris, 1950, n° 190.
François Avril (dir.), Dix siècles d'enluminure italienne. VI e -XVI e siècles , catalogue de l'exposition de Paris, Bibliothèque nationale, 8 mars-30 mai 1984, Paris, 1984, n° 103.
Ursula Baurmeister et Marie-Pierre Laffitte, Des livres et des rois, catalogue de l'exposition du château royal de Blois, 20 juin-30 août 1992 et de Paris, Bibliothèque nationale, 15 octobre 1992-17 janvier 1993, Paris, 1992, n° 28.
Anna Lenzuni (dir.), All'ombra del lauro. Documenti librari della cultura in età laurenziana, catalogue de l'exposition de Florence, Biblioteca Medicea Laurenziana, 4 mai-30 juin 1992, Milan, 1992, n° 6 (notice de Marie-Pierre Laffitte).
Patricia Lee Rubin et Alison Wright (dir.), Renaissance Florence. The art of the 1470s, catalogue de l'exposition de Londres, National Gallery, 20 octobre 1999-16 janvier 2000, Londres, 1999, n° 3 (notice d'A. Wright).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (mars 2016)