Département de la Musique > Site Richelieu-Louvois

Fonds Rolland, Romain

Cote : VM FONDS 25 ROL-1 à 38 
Copies 1892-1893
1892-1893
Copies à l'encre sur papier italien filigrané "PM Fabriano".

Présentation du contenu

Les présentes copies ont été faites lors du premier séjour italien de Romain Rolland et Clotilde Bréal, de novembre 1892 à juin 1893, à partir de manuscrits ou d'éditions conservés principalement dans les bibliothèques de Rome (Biblioteca Apostolica Vaticana et Biblioteca del Conservatorio Santa Cecilia), mais aussi de Naples, Florence, Bologne, Milan, Padoue et Venise. Elles constituent le matériau à partir duquel R. Rolland a rédigé sa thèse de doctorat, Histoire de l'opéra en Europe avant Lully et Scarlatti : les origines du théâtre lyrique moderne, soutenue le 19 juin 1895 à la Sorbonne, et sont donc la première expression de la vocation musicologique de Romain Rolland. C'est pourquoi l'on a choisi d'isoler cet ensemble, d'ailleurs fortement homogène par la nature de la musique copiée, le papier et l'écriture.
Ces copies sont majoritairement de la main de Romain Rolland. Certaines ont été réalisées à quatre mains, par R. Rolland et son épouse. On signale uniquement ce dernier cas. Il s'agit toujours d'extraits. On indique chaque fois qu'il est possible le lieu de conservation et la cote de l'exemplaire original. Certaines de ces informations sont extraites du Recueil de musique dramatique inédite du XVIe et XVIIe siècle italien, décrit ci-dessous, du Journal (conservé au département des Manuscrits, BnF sous les cotes NAF-26501 à 26578) ou encore de la thèse de R. Rolland, publiée à Paris, chez Ernest Thorin, en 1895 (voir le volume décrit dans le catalogue général : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432395472/PUBLIC). On mentionne ces sources respectivement sous les formes abrégées Recueil, Journal et Histoire de l'opéra, suivies de la page ou de la date concernée. Dans le cas où une même édition était conservée dans plusieurs bibliothèques, nous avons privilégié la Biblioteca del Conservatorio Santa Cecilia (Rome) où R. Rolland, ainsi qu'il le dit lui-même dans ses Mémoires (Albin Michel, 1956, p. 194), a réalisé la plus grande partie de ses copies. On indique enfin les cours (conservés au département des Manuscrits, BnF et classés par date) consacrés par R. Rolland à l'une ou l'autre de ces oeuvres. En effet, ces copies ont bien évidemment pu être utilisées ultérieurement par R. Rolland pour la préparation de ses cours d'histoire de la musique.


Sous-unités de description