Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2674-2780

Grec 2732

Cote : Grec 2732  Réserver
Ancienne cote : 1270 (Colbert)
Ancienne cote : 2531.4 (Regius)
Denys le Périégète
Deuxième moitié du XVe siècle.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

276×190 mm
[I-III]+1-55+[I-III]

ECRITURE :
Ce manuscrit a été entièrement copié par Georges Hermonyme (RGK, II, 80). Il copie onze vers par page, une rectrice sur deux. Ces vers sont surmontés de gloses rubriquées. Georges Hermonyme semble être l’auteur des quelques notes latines que l’on rencontre dans les marges (cf ff. 6r, 35v, 46v).
On observe la main d’un lecteur, notamment dans la marge du f. 1v.
Surface écrite : 195×107 mm. Marge externe : 67 mm. Marge supérieure : 22 mm. Marge inférieure : 61 mm. Marge interne : 18 mm.

DECORATION :
Le titre et les gloses ont été copiés à l’encre rouge. Quelques rares scholies marginales sont rubriquées.

MATIERE :
Le papier du manuscrit est plié in-quarto. L’écart des fils de chaîne est de 29 mm et le filigrane représente une main surmontée d’une fleur à quatre pétales. On ne trouve pas d’équivalent exact dans les répertoires de ce filigrane, présent dans le manuscrit sous la forme d’une paire, mais on peut le rapprocher du numéro 155 219 dans le répertoire en ligne de Piccard (attesté en 1494).

FOLIOTATION :
Foliotation dans l’angle supérieur externe à l’encre noire.

CAHIERS :
Ce manuscrit est composé de sept quaternions, le dernier incluant le premier folio de garde postérieure : 7×8. Le fil de couture n’est pas toujours visible. Le copiste a inscrit un mot de réclame dans la marge inférieure interne du verso du dernier folio de chaque cahier.

SIGNATURES :
Les cahiers sont signés à l’encre rouge dans la marge inférieure du verso du dernier folio de chaque cahier. Les signatures courent de α’ à [ζ’].

PIQÛRES :
Absence de piqûre visible.

REGLURE :
La réglure, tracée à la pointe sèche, est du type 24D1 Leroy-Sautel.

RELIURE :
Demi-reliure de maroquin rouge au chiffre de Louis-Philippe. On peut lire sur le dos le titre DIONYSIUS ALEXANDRINUS.

ESTAMPILLES :
Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au début du XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°5) aux ff. 1r et 55v.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a donc été copié par Georges Hermonyme dans la seconde moitié du XVe siècle. Comme le fait remarquer I. Tsavari, ce scribe est responsable de deux autres copies du poème de Denys, qui sont le Bernensis 101 et le Berolinensis 198.
La mention « Tusanus » dans la marge inférieure du f. 2r laisse entendre que le manuscrit a appartenu à Jacques Toussain, helléniste français actif dans la première moitié du XVIe siècle. Disciple de Guillaume Budé, il est, avec Pierre Danès, le premier lecteur de grec du Collège de France.
Le manuscrit a ensuite fait partie de la collection constituée dans la seconde moitié du seizième siècle par les érudits parisiens Jean-Jacques De Mesmes et son fils Henri De Mesmes. Plusieurs manuscrits de la bibliothèque De Mesmes proviennent de la collection Toussain (Paris. gr. 19, 99, 1637, 1862, 2121, 2587, 2807, 2813, 2866 et 2926).
Les manuscrits De Mesmes ont été donnés à Jean-Baptiste Colbert en 1679 par l'héritière de la collection, la Duchesse de Vivonne. Dans cette collection, le manuscrit portait la cote 1270 inscrite en haut du f. 2r.
Après la mort de Colbert en 1683, ses livres passent successivement à deux de ses fils, Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, mort en 1690, puis l'archevêque de Rouen, Jacques-Nicolas Colbert, mort en 1707 ; celui-ci lègue la collection au fils du marquis de Seignelay, l'abbé Charles-Éléonor Colbert, qui, malgré les dispositions du testament de son oncle, entreprend de disperser la bibliothèque colbertine : les imprimés sont vendus en 1728 et des négociations commencent la même année en vue de l'acquisition des manuscrits par le roi ; en février 1732, aucun accord n'ayant été trouvé sur le prix de la collection, Charles-Éléonor Colbert finit par l'offrir au roi en comptant sur sa générosité et obtient une compensation de 300 000 livres. Les manuscrits sont portés à la librairie royale les 11 et 12 septembre 1732. Le Paris. gr. 2732 reçoit alors la cote 2531.4.

Présentation du contenu

(ff. 1r-55v) Denys le Périégète, Périégèse avec gloses et scholies : (f. 1v) Vie de Denys, [titre] Γένος περιηγητοῦ, (ff. 2r-55v) Périégèse, [titre] Διονυσίου Ἀλεξανδρέος περιηγητοῦ, [absence de titre final].

Bibliographie


D. Jackson, « Greek Manuscripts of the De Mesmes Family », Scriptorium, 63, 2009, p. 89-120, p. 113.
I. Tsavari, Histoire du texte de la description de la terre de Denys le Périégète, Ioannina, Université de Jannina, 1990, p. 152.

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2732. Dionysii Alexandrini orbis descriptio, cum glossis et vita Dionysii.
XV siècle. (Copié par Georges Hermonyme.) Papier. 55 fol. (Colbert. 1270.) Moyen format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Morgane CARIOU.

Documents de substitution

Ce manuscrit est microfilmé (MF 30 386).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30386. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 47137.