Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2674-2780

Grec 2745

Cote : Grec 2745  Réserver
Ancienne cote : [Hurault B 59-60]
Ancienne cote : Rigault 470
Ancienne cote : Dupuy 502
Ancienne cote : Regius 2358
Georges de Pisidie, Athanase d'Alexandrie, Nicétas David .
Copié en 1563.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

291×207 mm
[I]+1-208+[I-IV]

ECRITURE :
Le manuscrit est entièrement dû à Zacharie Skordylis (RGK, II, 157) qui a tracé son nom en monocondyle au f. 131v.
Surface écrite : 200×120 mm. Marge externe : 63 mm. Marge supérieure : 32 mm. Marge inférieure : 58 mm. Marge interne : 27 mm. Nombre de lignes par page : 26.
Les f. 37 et 208 sont blancs.

DECORATION :
Les titres, sous-titres, bandeaux et initiales sont rubriqués en rouge vermillon.

MATIERE :
Le papier du manuscrit est plié in-folio. Le premier filigrane (ff. 1-37) représente une ancre dans un cercle surmontée d’une étoile et est proche du numéro 486 dans le répertoire de Briquet (marque attestée en 1559-1563). On retrouve cette marque dans les folios suivants où elle apparaît en alternance avec un second filigrane qui se laisse difficilement observer. Il représente les lettres S et G (ou O ?) dans un écu. Nous n’avons pas trouvé d’équivalent exact de cette marque dans les répertoires de filigranes. On la retrouve néanmoins aux ff. 2-38 du Paris. gr. 2746 qui portent l’Hexaméron de Georges de Pisidie copié par Nicolas de la Torre. Par la suite on relève une ancre dans un cercle surmontée d’une étoile proche du numéro 119 016 dans le répertoire en ligne de Piccard (marque attestée en 1556). Il est à noter que les filigranes de ce témoin sont très proches de ceux que l’on observe dans le Paris. gr. 2746.

FOLIOTATION :
Foliotation moderne à l’encre noire dans l’angle supérieur externe.

CAHIERS :
Le manuscrit est composé de 27 cahiers qui sont tous des quaternions à l’exception des cinquième et quatorzième cahiers qui sont des ternions. Le premier cahier comprend le dernier folio de garde antérieure. Le fil de couture est presque toujours visible.
4×8 (32) + 1×6 (38) + 8×8 (102) + 1×6 (108) + 13×8 (212)

SIGNATURES :
Les cahiers ne sont pas signés.

PIQÛRES :
Absence de piqûre conservée.

REGLURE :
La réglure, tracée à la pointe sèche, est du type 22D1b Leroy-Sautel.

RELIURE :
Reliure réalisée en France pour Boistaillé, entre 1563 et 1572. Ais de bois, maroquin olive et couture grecquée. Médaillon azuré losangé placé au milieu des plats (cf. Laffitte M-P., p. 69, fig. h. N° 7) et écoinçons dorés (cf. Laffitte M-P., p. 69, fig. i. N° 1) aux angles des filets. Une partie du cuir a été arrachée sur le plat supérieur. Les tranches sont dorées.

ESTAMPILLE :
Estampille utilisée par la Bibliothèque nationale (modèle Josserand-Bruno n°1) aux ff. 1r et 207v.

Historique de la conservation

Ce manuscrit, qui provient de la collection de Jean Hurault de Boistaillé (présence d’un ex libris de sa main sur le dernier folio de garde antérieure, le f. A, « Ex bibliotheca .Jo. Huralti Boistallerii»), où il portait la côte 21 (visible au milieu de la marge inférieure du f. A), a probablement été copié à Venise sur la commande de Boistaillé lui-même, alors ambassadeur du roi de France. Sur le f. Ar Boistaillé a inscrit le nom du copiste, le coût et la date de la copie : « Transcriptus a Zacharia Graeco impensa aureorum 3. 1563 ». On retrouve une seconde mention de possession de Jean Hurault de Boistaillé dans la marge inférieure du f. 38r. Il ajoute alors : « Transcriptus ex antiquo et recognitus impensa facta aureorum 4. Zachariae scerdoti ».
La collection Hurault de Cheverny a été achetée en 1622 par la Bibliothèque du roi.

Présentation du contenu

(ff. 1r-36v) Georges de Pisidie, Hexaméron, éd. Migne, PG, 92, 1197-1754 : [titre] Τοῦ ἐν ἁγίοις πατρὸς ἡμῶν Κυρίλλου πατριάρχου ἀλεξανδρείας περὶ ζῴων ἰδιότητος καὶ φυτῶν διὰ στίχων ἰαμβικῶν.
(ff. 38r-100v) Athanase d’Alexandrie, Quaestiones ad Antiochum ducem, éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) 28, Paris, Migne, 1857-1866, 597-700 : [titre] Τοῦ ἐν ἁγίοις πατρὸς ἡμῶν Ἀθανασίου τοῦ μεγάλου πατριάρχου ἀλεξανδρείας περὶ πλείστων καὶ ἀναγκαίων ζητημάτων πρὸς τὸν βασιλέα Ἀντίοχον.
(ff. 101r-131v) Extraits de Maxime le Confesseur, Basile de Césarée et Athanase d’Alexandrie : [titre] Τὸ παρόν ἐστιν ἐκ τῆς δογματικῆς πανοπλίας.
(ff. 132r-185r) Nicétas David, Scholies aux poèmes de Grégoire de Nazianze, éd. Migne, PG, 38, 685-842, et Grégoire de Nazianze, Carmina moralia, éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) 37, Paris, Migne, 1857-1866, 521-968 : [titre] Νικήτα τοῦ καὶ δαυΐδ δούλου Ἰησοῦ Χριστοῦ τοῦ φιλοσόφου ἑρμηνευτοῦ τοῦ Ἀριστοτέλους, ἑρμηνεία τῶν τετραστίχων τοῦ μεγάλου πατρὸς ἡμῶν Γρηγορίου τοῦ Ναζιανζηνοῦ, ὧν ἡ ἐπιγραφὴ οὕτω διὰ στίχου ἡρωελεγείου.
(ff. 185v-202v) Nicétas David, Commentaire au poème 30 de Grégoire de Nazianze et poème 30 de Grégoire de Nazianze (éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) 37, Paris, Migne, 1857-1866, 909-910) : [titre] Τοῦ αὐτοῦ θεολόγου πατρὸς ἴαμβοι παραινετικοὶ μονόστιχοι κατὰ στοιχεῖον.
(ff. 203r-207v) Nicétas David, Commentaire aux Ėpigrammes de Grégoire de Nazianze et fragment des Ėpigrammes de Grégoire de Nazianze : [titre] Τοῦ αὐτοῦ μεγάλου Γρηγορίου τοῦ θεολόγου ἐπιγράμματα ἐπικήδια εἴτε ἐπιτάφια.

Bibliographie


J. Irigoin, « Les ambassadeurs àVenise et le commerce des manuscrits grecs dans les années 1540-1550 », dans H. G. Beck (éd.), M. I. Manousakas (éd.), A. Pertusi (éd.), Venezia centro di mediazione tra Oriente e Occidente, II, Florence, L. S. Olschki, 1977, p. 399-415, p. 411, n. 55 et 415.
D. Jackson, « The Greek Manuscripts of Jean Hurault de Boistaillé », Studi italiani di filologia classica, 2, 2004, p. 209-252, p. 227-228, 237.
M.-P. Laffitte, « Une acquisition de la Bibliothèque du roi au 17ème siècle : les manuscrits de la famille Hurault », Bulletin du bibliophile, Paris, 2008, p. 42-98.

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2745. S. Cyrilli Alexandrini [Georgii Pisidæ] hexaemeron (1) ; — S. Athanasii quæstiones et responsiones ad Antiochum regem (38) ; — SS. Maximi, Basilii et Athanasii excerpta (101) ; — Nicetæ Davidis scholia in S. Gregorii Nazianzeni tetrasticha (132), — monosticha (185 v°), — et epigrammata epitaphia in S. Basilium (203).
Copié en 1563 par Zacharie Scordillis. Papier. 207 fol. (Hurault.-Reg. 2358.) Moyen format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Morgane CARIOU.

Documents de substitution

Ce manuscrit est microfilmé (MF 2 865).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2865. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 64640.