Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2674-2780

Grec 2748

Cote : Grec 2748  Réserver
Ancienne cote : 2379 (Regius)
Philippe Monotropos, Ėvagre le Pontique, Jean Cassien etc.
Dernier tiers du XIVe siècle.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

269×195 mm
[I-III]+1-190+[I-III]

ECRITURE :
L’ensemble du manuscrit (ff. 1r-v et 2-190v) a été copié par Georges Caloeidas (RGK, II, 81). Il copie entre 31 et 35 lignes par page et ménage de grandes marges externes.
Dans la marge inférieure du f. 1/1, un annotateur à l’écriture maladroite a copié dans un grec fautif une phrase de la Vie de Sainte Théodosie de Jean Staurakios (éd. S. Kotzabassi, Das hagiographische Dossier der heiligen Theodosia von Konstantinopel, 2009, p. 84-98.) : βραχεῖαν δὲ τυχὸν τὴν ἐκ τοῦ ξίφους ὀδύνην γενήσεσθαι ὑπολογισάμενος. On retrouve cette écriture dans la marge inférieure du f. 1/2v. On observe en outre la main d’un autre annotateur au f. 3v.
Les ff. 4v, 5v, 9v, 66v, 84v-85v, 86v-87v sont blancs.

DECORATION :
Les titres, sous-titres et initiales sont ornés. Des petits dessins, dont l’un représente un oiseau, ont été ajoutés dans la marge du f. 9r. Un annotateur a tracé une croix dans la marge inférieure du f. 3r.

MATIERE :
Le papier de ce manuscrit est à grosses vergeures et l’écart moyen des fils de chaîne est de 42 mm. Il est plié in-quarto. Un filigrane représente une hache. Cette marque est proche du numéro 123 290 dans le répertoire en ligne de Piccard (attesté en 1380) ou encore du numéro 7506 dans le répertoire de Briquet (attesté en 1376 à Milan). Un second filigrane représente un demi-bœuf. Il est proche du numéro 2728 dans le répertoire de Briquet (marque attestée en 1372 à Lucques). Le papier est en mauvais état de conservation, endommagé par des traces d’humidité dans les marges. Certains folios ont été restaurés (ff. 184-186 par exemple). Le papier du bifeuillet 1/1 et 1/2 a pour filigrane un pot à une anse qui est voisin du numéro 12 471 dans le répertoire de Briquet (attesté en 1345).

FOLIOTATION :
La foliotation a été apposée dans la marge supérieure à l’encre noire. Le f. 38 se trouve entre le f. 23 et le f. 24.

CAHIERS :
La reliure du manuscrit étant assez serrée et en l’absence de signatures, il est malaisé de déterminer la composition en cahiers du manuscrit. On observe toutefois qu’il s’ouvre sur trois quaternions. Entre le f. 1 et le f. 2 a été ajouté le bifeuillet 1/1 et 1/2.

SIGNATURES :
Aucune signature n’est visible.

PIQÛRES :
Pas de piqûre conservée.

REGLURE :
La réglure, tracée à la pointe sèche, est du type 30D1 Leroy-Sautel.

RELIURE :
Reliure de maroquin citron de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle aux armes et chiffres royaux. Le médaillon doré situé au centre des plats est identique à la figure 1C bis de Métivier. Les plats sont entourés d’un triple filet doré et le dos, compartimenté, est orné de fers portant le chiffre royal, de fleurs de lis ou encore de tournesols. Le dos, qui est assez endommagé, porte le titre GERMANI PATRIARCH. ET EVAGR. MON.

ESTAMPILLES :
Estampilles utilisées par la Bibliothèque royale (modèle Josserand-Bruno n°5) au f. 1r et (modèle Josserand-Bruno n°1) aux ff. 1/1 et 190v.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a été copié dans le dernier tiers du XIVe siècle par un copiste du nom de Georges Caloeidas (PLP 10 558). Il se nomme dans une souscription au f. 152r : Ὦ Χριστὲ βοήθει μοι τῷ σῷ δούλῳ γεωργίου ἁμαρτωλῷ τῷ καλοειδᾷ τῷ γράψαντι τὴν βίβλον ταύτην. Un bifeuillet a été ajouté entre le f. 1 et le f. 2. Il est dû à un autre copiste, légèrement antérieur à Georges Caloeidas. Il a copié son texte sur deux colonnes dans une écriture archaïsante.
Le manuscrit semble avoir appartenu à un monastère grec au début du XVIIe siècle. Au f. 190v on lit en effet une souscription datée de 1608/1609, qui récapitule le contenu de l’ouvrage et dont voici un extrait : […] καί ἐστιν τοῦ ἁγίου μετεώρου μοναστηρίου τῶν μεγάλων πυλῶν […]. En-dessous de ces lignes une autre note a été apposée par un autre scribe qui mentionne Thessalonique. Enfin une main maladroite a copié, dans la marge inférieure, le terme μετέωρος.

Présentation du contenu

(ff. 1r-5r) Résumés et arguments du Miroir de Philippe Monotropos avec notamment une préface de Michel Psellos.
(ff. 6r-146v) Philippe Monotropos, Miroir , éd. Migne, PG, 127, 701-902 : [titre] λόγος α’, στίχοι ,αωμ’.
(ff. 147r-148r) Germain II de Constantinople, Vers : [titre] Τοῦ μακαριωτάτου πατριάρχου κυρίου γερμανοῦ, ἕτεροι στίχοι πολιτικοί.
(f. 148r-v) Grégoire de Nazianze, Carmina moralia, éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) 37, Paris, Migne, 1857-1866, 521-968, 909-910 : [titre] ἀκροστιχὶς τῶν ἐν ἁγίοις πατρός ἡμῶν Γρηγορίου τοῦ θεολόγου.
(ff. 148v-151v) Manuel Philès, Carmina, V, 1, éd. E. Miller, Manuelis Philae Carmina, Paris, 1855-1857 : [titre] Τοῦ σοφωτάτου μετάφρασις τῶν οἴκων τῆς ὑπεραγίας θεοτόκου. Κοντάκιον.
(ff. 151v-152r) Jean IV le Jeûneur, Préceptes à un moine : [titre] ἡ παραίνεσις τοῦ ὁσιωτάτου πατρός ἡμῶν Ἰωάννου τοῦ Νηστευτοῦ.
(ff. 152r-v) Ėvagre le Pontique, De vitiis quae opposita sunt virtutibus, éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) 79, Paris, Migne, 1857-1866, 1140-1144 : [titre] Εὐαγρίου μοναχοῦ περὶ λογισμῶν.
(ff. 153r-183v) Mélange d’écrits de saints pères de l’Ėglise (Ėphrem le Syrien, Ėvagre le Pontique, Barsanuphe) : [titre] Περὶ προσευχῆς ἐκ διαφόρων πατέρων ἐν ἐκλογαῖς συλλογή.
(ff. 183v-189v) Jean Cassien : [titre] Περὶ τῶν ὀκτὼ τῆς κακίας λογισμών.
(ff. 190r-v) Poème alphabétique anonyme : [absence de titre], [incipit] Ἀκατάφλεκτε βάτε ἀλλὰ.
(f. 190v) Calliste II Xanthopoulos, Poème 3, strophe 15, éd. M. Jugie, « Poésies rhythmiques de Nicéphore Calliste Xanthopoulos », Byzantion 5, Brussels, 1929-1930, p. 362-390 : [absence de titre], [incipit] Ὁδηγήτρια πάναγνε.

Bibliographie


J.-M. Métivier, « La reliure à la Bibliothèque du roi de 1672 à 1786 », dans B. Blasselle (éd.) et L. Portes (éd.), Mélanges autour de l’histoire des livres imprimés et périodiques, Paris, BnF, 1998, p. 131-177.
J. Muyldermans, A travers la tradition manuscrite d'Evagre le Pontique. Essai sur les manuscrits grecs conservés à la Bibliothèque nationale de Paris, Louvain, Bureaux du Muséon, 1932, p. 22.

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2748. Philippi Solitarii dioptra (6), — cum Michaelis Pselli præfatione, etc. (1) ; — Germani II, CP. patriarchæ, versus politici de compunctione (147) ; — S. Gregorii Nazianzeni monosticha, alphabet. (148) ; — Manuelis Phile versus in laudem beatæ Mariæ (148 v°) ; — Joannis Nesteutæ præcepta quædam ad monachum (151 v°) ; — Evagrii monachi fragmentum de vitiis (152) ; — SS. PP. ecloge de oratione : Προσευχή ἐστιν ὁμιλία... (153) ; — Joannis Cassiani epitome de octo principalibus vitiis (183 v°) ; — Anonymi versus theologici, alphab. : Ἀκατάφλεκτε βάτε... (190).
XIV siècle. Copié par Georges Caloeides. Bombycin. 190 fol. (Mazarin.-Reg. 2379.) Moyen format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Morgane CARIOU.

Documents de substitution

Ce manuscrit est microfilmé (MF 30 052).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30052. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 32238.