Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 15176-16718 [Sorbonne] > Latin 16209-16550

Latin 16375

Cote : Latin 16375  Réserver
Ancienne cote : « Inter Sententias 50 »(Sorbonne, 1338)
Ancienne cote : « 98 » (Sorbonne, XVIIe s.)
Ancienne cote : « 518 » (Sorbonne, XVIIIe s.)
XIIIe siècle (milieu ou troisième quart).
Ce document est rédigé en latin .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Italie . Deux mains : l’une responsable des capitula (f. 2ra-b), l’autre responsable de l’ensemble de la copie du Liber Sententiarum . .
Initiales ornées à rinceaux sur fond d’or (f. 3ra, en partie découpée ; f. 88rb ; f. 159ra). Deux initiales ornées ont été découpées (voir f. 3rb et f. 210vb). Lettres filigranées alternativement rouges à filigranes bleus et bleues à filigranes rouges (2 l.). Lettres d’attentes.Titres courants à l’encre rouge. Rubriques dans le texte. Numérotation des distinctiones en chiffres romains à l’encre rouge et bleues. Table des capitula : seul le L. I a été doté d’une table des capitula , sur deux colonnes, initiales à l’encre rouge. Titres des capituli copiés en solution de continuité.
Parchemin.291 ff. précédés d’un f. papier , 210 x 165 mm ( just. 146 x 100 mm) ; marge sup. = 15 mm ; marge inf. = 59 mm; marge ext. = 41 mm; marge int. = 14 mm ; entrecolonne = 7 mm. .
Foliotation moderne ; les f. 1 et 2 appartenaient à un binion dont les deux derniers f. ont été coupés (talons visibles entre les f. 2 et 3) ; 4 cahiers de 12 ff. (3-50) ; 6 cahiers de 10 ff. (51-120) ; 1 cahier de 12 ff. (121-132); 2 cahiers de 10ff. (133-152) ; 3 cahiers de 12 ff. (153--188); 3 cahiers de 10 ff. (189-218) ; 1 cahier de 8 ff. (219-226) ; 4 cahiers de 12 ff. (227-274) ; 1 cahier de 10 ff. (275-284) ; 1 cahier de 7(= 8-1) ff. (285-291) . Le cahier 27 est un quaternion dont le dernier feuillet a été coupé (talon visible après le f. 291). Le f. 291 était collé au contreplat inférieur (traces de colle). Tous les cahiers sont dotés d’une signature au dernier f. (sauf le cahier 27).
Réglure à la mine de plomb
Reliure de parchemin vert sur pièce de maroquin rouge avec titre doré au dos « P. LOMBARD / SENTENTIAE / LIBRI » .
Estampilles de la bibliothèque de la Sorbonne f. 2, 132v, 288v, 289v ; Estampilles de la Bibliothèque nationale correspondant aux années 1792-1802 (cf. Josserand-Bruno, 277 type 17) : f. 1, 289v ; Estampille de la Bibliothèque impériale correspondant aux années 1865-1870 (cf. Josserand-Bruno, 289-290 type 36) : f. 3 .

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Collège de Sorbonne . Ex-libris du collège de Sorbonne suivi de l’estimation, puis de la cote du catalogue de 1338, ajoutée par une autre main « Iste liber sententiarum est collegii pauperum magistrorum domus de Sorbona. Ex legato magistri Johannis de Marolio quondam socii domus. Precii IIII lib. X sol. » ; « Inter Sententias. 50 ». (f. 290)Cf. catalogue de 1338, N.a.l. 99 « Sentencie 22 », [p. 65] : « 50. Item Sentencie ex legato magistri Johannis de Marolio condam socii domus incipit in secundo folio atque modestam [f. 4ra] in penultimo concludentur [f. non identifié] » Légué entre 1324 et 1338 avec au moins cinq autres mss au collège de Sorbonne par Jean de Mareuil, sorbonniste. Hormis le lat. 16375, ont été conservés les mss. lat. 15393, lat. 15473, lat. 15779, lat. 16494. Cf. Glorieux, Aux origines , I, p. 316 ; Delisle, Cab. des mss. , II, p. 159. Sur la date du legs, voir Rouse, R. H., « The Early Library of the Sorbonne… », notamment p. 243.
Emprunteurs : [d’après Le registre de prêt …, p. 735] : Georgius de Aquileia (avant 1406) ; Johannes Brout (avant 1404) ; Philippus Moleti (1436) ; Johannes Domestici (1406) ; Johannes Helwal (avant 1407) ; Paulinus de Paulino (avant 1404) ; Johannes Spenlin (1413) ; Symon Freron (1418) ; Eadmundus Munerii (1428) ; Matheus Andree (1431) ; Guillelmus de Parisius (1438) ; Ursinus Thibout (1441) ; Nicolaus Repus (1446) ; Johannes de Haillys (1446) ; Thomas Troussel (1452) ; Guillelmus Baudin (1454) ; Lucas de Molendinis (1466) ; Jacobus Bacler (1469) ; Thomas Faverel (1501).
Prix : « … precii IIII lib. X sol. » (f. 290v)
Ancienne cote : Cote de 1338 : « Inter Sententias 50 » (f. 290v) ; cote XVIIe s. : « 98 » (f. 3ra) ; cote XVIIIe s. : « 518 » (f. 4 sur papier collé)
Annotations: Ce manuscrit est très peu annoté. Seuls le prologue, le L. I et le L. IV contiennent de brèves annotations. On relève l’intervention de trois mains :
- la première est contemporaine à la copie et apporte des éléments du de l’ expositio litteralis . Voir par ex. f. 3ra, marge inf.
- une main de la fin du XIIIe s. utilise deux modules d’écriture (voir par ex. f. 7v-8). Elle résume le contenu d’un passage spécifique (petit module) ou corrige le texte des Sentences (moyen module). Elle est l’auteur de quelques versus , voir f. 228ra, marge inf. (peut-être d’une autre main?), f. 230rb, marge inf. ; f. 235rb, marge inf. ; f. 265ra, marge inf.
- une main du XIIIe s., proche de celle du copiste, identifie les autorités scripturaires et patristiques citées par Pierre Lombard au début du L. IV.

Présentation du contenu

F. 2 : « Capitula primi Libri Sententiarum ( rubr. ) » « [.I.] Omnis doctrina est de rebus vel de signis… – … .LXXXI. Queritur tres persone simul non sint majus aliquid quam una ». [probablement de la main de l’annotateur qui donne une explication littérale au f. 3]
F. 3ra-289vb [PETRUS LOMBARDUS Sententiarum libri IV] (P. L., CXCII, 561-962 et BRADY, 1971 et 1981). L. I : [ Prologus , mutilé] « C. » « [Sa]maritano [Lu .X. add. interlin. ] statuentes quippe laus in curationem… – … librorum capitula distinguntur premisimus » (3ra-3vb) ( éd. cit. , 3-4) ; [L. I] « Omnis doctrina rerum vel signorum ( rubr. ) ». « [V]eteris ac nove legis continentiam… – … Verumtamen illi actum voluerunt quod Deus noluit » (3vb-88rb) ( éd. cit. , 55-328 ) . – L. II : [ Prologus copié sans solution de continuité avec le L. I] « Que ad misterium divine unitatis… – … considerationem creaturarum transeamus » (88rb) ( éd. cit. , 327); « Hic finitur Liber primus de misterio Trinitatis corporaliumque et spiritualium et aliis pertinentibus. Beda unum esse principium ostendit non plura ut quedam putaverunt ( rubr. ) ». « Creationem rerum insinuans Scriptura… – … ut in malis nulli potestati obediamus ». « Explicit Liber secundus ( rubr. ) » (88rb-158vb) ( éd. cit. , 327-580). – L. III : [ Prologus ] « Intelligendis atque pertractandis que… – … ad infirmum gratia ad miserum accedat » (158vb-159ra) ( éd. cit. , 23) ; « …Liber tertius de incarnatione Verbi ( rubr. ) ». « C[um] venit igitur plenitudo temporis… – … ut vitiorum fere occidantur ». « Explicit Liber tertius ( rubr. ) » (159ra-210vb) ( éd. cit. , 23-229). – L. IV : [ Prologus ] « His tractatis que ad doctrinam rerum pertinent… – … ad doctrinam signorum accedamus » (210vb) ( éd. cit. , 231) ; « … Liber quartus de sacramentis ( rubr. ) ». « [S]amaritanus enim vulnerato appropians… – … ad pedes usque via duce pervenit » (210vb-289vb) ( éd. cit. , 231-560).
F. 1v : [feuillet mutilé d’une Bible , contenant Eccl. 3, 14 à 4, 17]. « [Dedici quod omnia opera que fecit Deus] perseverent in eternum... – … custodi pedem tuum ingrediens domum Dei et appro[pinqua ut audias]. » (main française)
F. 290v : [Liste, sous forme de distinctiones , de huit opinions du maîtres des Sentences qui ne sont plus tenues (main du début du XIVe s.)] (éd. CUP I n° 194 ; Synan, E. A., « Nineteen Less Probable Opinions of Peter Lombard », Medieval Studies , 27, 1965, p. 340-344.) « Iste sunt oppiniones magistri Sententiarum que non tenentur a modernis. In primo libro… – … distinctione .13 a. ubi dicit quod scismatici, degradati, precisi ab ecclesia, heretici et excommunicati non habent potestatem consecrandi corpus Christi. » (main française du début du XIVe s.)
F. 291 : Essais de plume.F. 1, f. 290 et f. 291v : blancs (traces de colle au f. 291v)

1) Texte


BRADY (éd.), PETRUS LOMBARDUS, Sententiae in IV libris distinctae , t. I pars I, Prolegomena et t. I, pars II (Liber I et II), Grottaferrata, 1971 ; t. II (Liber III et IV), Grottaferrata, 1981
E. A., Synan, « Nineteen Less Probable Opinions of Peter Lombard », Medieval Studies , 27, 1965, p. 340-344 ; CUP I, n°194

2) Codicologie


AVRIl, F. et GOUSSET M. T., Manuscrits enluminés d’origine italienne , t. II, Paris, 1984, p. 176-177, n. 216, p. 177, Pl. CXXV, n°216, f. 88.
JOSSERAND, Pierre et BRUNO, Jean, "Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale", dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à Monsieur Franz Calot , Paris, 1960, 261-298 et pl. XXIII-XXIV

3) Histoire


DELISLE, Léopold, Le Cabinet des manuscrits de la bibliothèque impériale [puis nationale ] …, Paris, 1868-1881, t. II, p. 159 et t. III, p. 25
GLORIEUX, Mgr. Palémon, Aux origines de la Sorbonne , I, p. 316
ROUSE, R. H., « The Early Library of the Sorbonne », Scriptorium , 21, 1967, p. 243 (repris dans ROUSE, R. H. et M.A, Authentic Witnesses : Approaches to Medieval Texts and Manuscripts , Notre-Dame, 1991)
VIELLIARD, J. (éd.), JULLIEN DE POMMEROL, M.-H. (collab.), Le registre de prêt de la bibliothèque du collège de Sorbonne (1402-1536) , Paris, 2000, cité p. 735, parmi les mss. empruntés

2010
Christian Heck, Qu'est-ce que nommer? L'image légendée entre monde monastique et pensée scolastique , Turnhout : Brepols, 2010

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Claire Angotti, revue par Marie-Hélène Tesnière et encodée par Delphine Mercuzot, le 7 août 2013.