Département des Manuscrits > Italien > Italien 1-250

italien 63

Cote : Italien 63  Réserver
Ancienne cote : Regius 7262
Ancienne cote : Dupuy II 423
Ancienne cote : Rigault II 1766
Première partie du XV e siècle (1427).
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Manuscrit copié en Florence par Ludovico Ceffini (1396-1424), dont les armes de la famille, d'argent à trois faisceaux noirs, sont peintes (f. 1 : entre les lettres L.O.), et accompagnées d'un chien noir courant. Cette copie était sans doute réservée à son usage personnel.
Ecriture cursive. Texte copié sur 2 colonnes. Table des matières copiée d'une autre main et en pleine page.
112 dessins peints illustrant les différentes nouvelles, dont le premier représente Boccace en train de composer son oeuvre. Ce manuscrit est le plus ancien exemplaire italien du Decameron à présenter un cycle d'image complet. Chacune des scènes est représentée avec une grande économie de moyen, témoignant d'une maîtrise de la narration et d'importantes qualités plastiques. Ces dessins à l'encre rehaussés de couleurs légères sont l'oeuvre d'une équipe d'artistes au talent inégal, qui se sont répartis la tâche par cahiers. Ludovico Ceffini, l'artiste principal, reconnaissable à son trait ample et sobre et à son coloris aux tonalités atténuées, s'est réservé l'exécution de 16 cahiers (f. 1-24, f. 61-144, f. 205-228, f. 275-292). Il est secondé par un excellent artiste auteur des illustrations de 4 cahiers (f. 145-156, f. 196-204, f. 253-264, f. 293-304) qui se signale par un coloris plus vif, marqué par l'utilisation d'un rouge et d'un bleu francs. Le reste des illustrations est l'oeuvre de deux autres artistes : l'un intervient aux f. 157-192 et l'autre est l'auteur des scènes aux f. 25-36.
F. 1 : initiale filigranée à l'encre rouge et à l'encre bleue. Initiales à l'encre bleue ou à l'encre rouge. Rubriques à l'encre rouge. Texte à l'encre noire.
Les feuillets 304-312 sont blancs.
Papier. 320 feuillets (f. 2* à 9* + 312 ff.) précédés et suivis par 2 gardes de parchemin anciennes. Foliotation du XV e siècle en chiffres arabes. 370 × 255 mm.
Filigrane au trois monts.
Reliure de maroquin rouge, aux armes et chiffre royaux, de la fin du XVII e siècle ou du début du XVIII e siècle ; tranches naturelles, titre doré au dos « IL DECAMERON DI GIO BOCACIO ».
Estampille de la Bibliothèque du roi (avant 1735) sur le modèle Josserand-Bruno, type 7.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Ce manuscrit a appartenu à la bibliothèque des rois Aragonais de Naples (f. 1 : cote « A IIII XX III »). Il est saisi par Charles VIII en 1495 et apporté au château d'Amboise, puis transféré dans la Librairie royale de Blois. Ce manuscrit est mentionné dans l'inventaire de Blois à Fontainebleau en 1544 : "Ung autre livre en papier à la main intitullé cento novelle de Brocatio, couvert de cuir tanné" (Omont n°1614) et dans le catalogue de la bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle : "Bocasse. Les cent nouvelles de Bocasse, ou decameron" (Omont n°2773).

Présentation du contenu

F. 1*v : titre du XVI e siècle, « Italien Le decameron de Bocasse autrement dict les cent nouvelles ».
Les feuillets 2*-9* contiennent une table des matières du Decameron : " Comincia le robriche de libro chiamato dechameron ch'è nominato prencipe ghaleotto nel quale si chontenghono ciento novelle in dieci di dette da sette donne e da tre giovani e inprima il proemio de l'autore...".
F.1-304v : "Chomincio i libro chiamato Dechameron chongniominato prencipe... -... ad alchuna chosa giova daverle lette. Amen. Qui finisce la decima e ultima giornata del dechameron chominnato prencipe ghaleotto chonpilato per messer Giovanni Bocchacci da Ciertaldo. Amen. Qui scrissit, scribat semper chum domino vivat, vivat in celi et senper cum domino felix. Amen. Iscritto per mano di me Lodvicho de Salvestro Ceffini per me propio e chonpiuto ad X d'ottobre 1427... a Dio grazie. Patientiam habeas et omnia reddam tibi".

Bibliographie

Catalogues :Antonio MARSAND, I Manoscritti italiani della Regia Biblioteca parigina descritti ed illustrati, Paris, 1835-1838, n° 35, p. 32.
Paulin PARIS, Les Manuscrits françois de la Bibliothèque du Roi. Leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection, Paris, Techener, 1836-1848, n° 927.
Giuseppe MAZZATINTI, Inventario dei manoscritti italiani delle biblioteche di Francia, Rome, 1886-1888, t. II, p. 285-509.

Bibliographie

1947
Tammaro DE MARINIS, La biblioteca Napoletana dei re d'Aragona, Milan, 1947, vol. II, p. 31-32.

1956
Vittore BRANCA, Boccaccio medievale, Florence : Sansoni, 1956, p. 219-223.

1967
Millard MEISS, « The first fully illustrated Decameron », dans Douglas Fraser et Howard Hibbard (éd.), Essays in the history of art presented to Rudolf Wittkower, Londres : Phaidon, 1967, p. 56-61.

1968
Bernhard DEEGENHART, Annegrit SCHMITT (éd.), Corpus der italienischen Zeichnungen, 1300-1450, Berlin, 1968, vol. 2, p. 302-303 ; vol. 4, pl. 221-222.

1975
Boccace en France : de l'humanisme à l'érotisme, Paris : Bibliothèque Nationale, 1975, n°64. VI Centenario della morte di Giovanni Boccaccio. Mostra di manoscritti, documenti ed edizioni, Florence : Certaldo, 1975, n°35.

1984
Dix siècles d'enluminure italienne (VIe-XVIe siècles) , Paris : Bibliothèque Nationale, 1984, n°97, p. 114-115.

1987
Danièle ALEXANDRE-BIDON, « Puériculture et sentiment de l'enfance dans l'Italie des XIVe et XVe siècles : l'exemple du Decameron », Chroniques italiennes, 9, 1987, p. 1-65.

2007
Barbara MOREL, Une iconographie de la répression judiciaire : Le châtiment dans l’enluminure en France du XIIIe au XVe siècle, Paris: Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2007.Zygmunt BARANSKI et Martin MCLAUGHLIN, Italy's Three Crowns : Reading Dante, Petrarch, and Boccaccio, Oxford : Bodleian Library, 2007.

2013
Philippe CONTAMINE, Marie-Hélène TESNIERE, « Jeanne de France, duchesse de Bourbon, et son livre d'heures », Monuments et mémoires de la Fondation Eugène Piot, t. 92, 2013, p. 35.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 9943. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 5290.

Documents de substitution

Microfilm en couleur : f. 1-162. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 507. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 2045.

Microfilm en couleur : f. 163-323. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 508. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 2046.

Documents de substitution

Les peintures de ce manuscrit sont décrites dans Mandragore.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Blaise Dufal en avril 2012.