Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > Q-T

Rencontres autour de l'édition phonographique (2012-...)

Distribution et pressage
23 min 18 s (plage 4)

Thèmes abordés

  • Premier distributeur : New rose pendant un an
  • Musidisc (géré par frères Grandchamps de Raux) pendant deux ans (1988-1989)
  • Signature d’un contrat de licence mondiale (possibilité d’exploiter l’intégralité du catalogue Boucherie productions dans le monde entier) avec Island en 1990, suite au visionnage par Chris Blackwell d’un clip des Garçons bouchers à l’émission Rapido présentée par Antoine De Caunes (Jean-Pierre Weller, responsable Island France)
  • Rachat du catalogue Island par Polygram
  • Refus de poursuivre chez Polygram en 1993 (fermeture du bureau Island français) et signature en distribution chez Fnac Music gérée par Yves Bigot (précédemment animateur sur Europe 1)
  • La GMF, propriétaire de FNAC music, licencie tout le personnel et arrête du label
  • 1995, signature chez PIAS qui décide de monter sa propre distribution (PIAS avait signé auparavant Sttellla en licence en Belgique et obtenu un disque d’or)
  • Différence entre contrat de distribution (65/70% pour le producteur du prix de gros hors taxe) et contrat de licence (22/30% pour le label prix de gros hors taxe) (explications)
  • Distribution à l’étranger (bloqué par le contrat signé avec Island)
  • Sortie de la compilation pour les États-Unis intitulée Boucherie goes to Hollywood en 1991 suite à une tournée aux Etats-Unis (5 dates, 17 jours, 27 personnes) (anecdotes)
  • Considérations sur les presseurs (MPO) et Fairplay
  • Considération sur la gravure : Translab avec Christian Orsini
  • Politique de pressage : 1000 exemplaires pour les singles et 6000/70000 pour les albums - 45t hors commerce : 800 exemplaires pour la presse, les radios et les fanzines
  • 100000 albums vendus pour le premier album de la Mano Negra et 85000 pour l’album le plus vendu de Pigalle
  • Histoire de la distribution du second album de Paris Combo, Living-Room (Jean-Philippe Allard)