Département de l'Audiovisuel > Enregistrements sonores

2012-... : Rencontres autour de l'édition phonographique

Le Studio des Dames, la fusion Siemens-Philips
20 min 40 s (plage 3)

Thèmes abordés

  • Vers 1962, Bernard de Bosson s’occupe de l’international, du répertoire français et travaille aussi aux studios d’enregistrement, rue des dames (déménagement de Polydor, 2, rue Cavallotti)
  • Retour sur le travail des bandes, des visuels et des textes des disques
  • Signatures d’artistes français : les Players, Daniel Gérard, Marcel Amont ; Maria Candido, Sophie Darel, John William, Les compagnons de la chansons
  • Sur le Studio des Dames : les problèmes techniques (réverbération), l'enregistrement sur deux pistes stéréo, l'ingénieur du son Henri Lemel
  • En 1963, réunion de Siemens et Philips pour créer Polygram : Philips prends le contrôle de l’entité en France. L’Allemagne est gérée par Siemens, mais les deux maisons continuent à exister avec deux équipes de représentants, deux équipes de promotions…
  • Georges Meyerstein-Maigret : PDG de Philips, préside le comité de direction qui se réunit toutes les semaines avec les cadres de Polydor
  • Sur le studio Blanqui : 4 pistes
  • Jacques Denjean, arrangeur pour Christophe et Johnny Hallyday, chef d’un orchestre de Jazz, compositeur du tube La route
  • Réaménagement du Studio des Dames (multipistes, cabines…)
  • Commande d’un enregistrement par Decca au Studio des Dames, avec Benny Carter et un orchestre à corde
  • Bernard de Bosson joue dans des clubs de jazz, notamment avec Don Byas (enregistrement d’un album [Amoureusement Votre...], avec ce dernier, arrangement Jacques Denjean)
  • Jean Bertola, ami de Georges Brassens (considérations sur ce dernier), gère les séances d’enregistrement au studio des Dames et confie par moment à Bernard de Bosson les séances (pas de mixage, prises directes)
  • Une journée type du studio des Dames (le « Fameux quart d’heure » payé double ou triple)
  • Retour sur l’enregistrement de Blues pour flirter, avec l’harmoniciste Toots Thielemans, accompagné par Roland Lobligeois à la contrebasse, Philippe Combelle à la batterie et Georges Arvanitas au piano
  • Retour sur le disque avec Don Byas
  • Enregistrement live au reVox d’un disque avec Willie Dixon et Memphis Slim : Aux trois mailletz
  • Apprentissage du studio (nombre de prises, montage)
  • Olivier de Bosson (parcours)