2012-... : Rencontres autour de l'édition phonographique

Le label Cobra
20 min 14 s (plage 5)

Présentation du contenu

  • Fondation en 1976 avec Jean-Michel Gallois-Montbrun du label Cobra
  • Choix de la création d’un second label (ligne éditoriale différente)
  • Choix du nom du label
  • Label davantage géré par Jean-Michel Gallois-Montbrun, c’est lui qui fait venir Urban sax, Heldon et les groupes punk
  • Le studio Hautefeuille (propriété de Cézame) situé 12 boulevard Saint-Michel : matériel, locaux, crue de 1977 qui entraine la destruction complète des studios
  • Enregistrement du disque Cosmos de Sun ra (enregistré en 1976, rencontre grâce à son tourneur en France : Michel Salou)
  • Enregistrement du premier album éponyme d’Urban sax : technique d’enregistrement, impact d’Urban sax sur le label Cobra
  • Considérations sur l’édition et la production
  • Heldon
  • En 1978/1979, le marché s’oriente davantage vers le 45 t et moins vers le 33 t (difficultés financières)
  • Les musiques de films et Jacques Plante
  • Enregistrement de la musique du film Flic ou voyou en présence de Philippe Sarde, avec Bill Cobham, Hubert Rostaing, Hubert Laws, Larry Coryell, Ron Carter, le Quatuor Gabrielli, René Urtreger [?] et Chet Baker : paiement des musiciens, enregistrement aux studios Davout ; « frustration » ; travail de Philippe Sarde ; présence de Georges Lautner ; improvisations
  • Asphalt Jungle, groupe de Patrick Eudeline et Métal urbain (sorti en Angleterre sur des compilations)

Documents de substitution

Ecouter cet entretien sur Gallica.