Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > Q-T

Rencontres autour de l'édition phonographique (2012-...)

Les début de Lard free et la rencontre avec Robert Wood
18 min 37 s (plage 2)

Thèmes abordés

  • Travaille dans la décoration, « mais a envie de passer à autre chose »
  • Révélation lorsque Gilles Yéprémian, futur manager de lard free, l’emmène voir Captain Beefheart au Bataclan (découverte d’un autre public et de musiciens, notamment du batteur Ed Marimba dont le jeu est « fracassé et fracassant »)
  • Premier groupe, « Les rats qui rient », plutôt rock’n’roll, avec le chanteur Dracula, « qui buvait du sang de cœur de bœuf dans du lait caillé » et deux concerts au Golf Drouot
  • Rencontre avec les musiciens de Lard Free, que lui font découvrir Keff Hartley ainsi que le disque de John Mc Laugling Extrapolation
  • Organiste [Dominique Triloff], proche de l’école de Canterbury et qui travaillait au conservatoire Rackmaninov
  • Guitariste « assez énervé » dont le jeu était rapide et puissant [François Mativet]
  • Un saxophoniste qui jouait de deux saxophones à la fois [Philippe Bolliet]
  • Gilbert Artman joue de la batterie, mais aussi de la monture de piano posé comme un vibraphone
  • Participation au Tremplin hebdomadaire du Golf Drouot en 1971
  • Devait jouer le même jour Festival au Festival d’Auvers-sur-Oise (festival annulé, organisé par Jean Bouquin
  • Gagne une séance d’enregistrement un après-midi aux Éditions Chappell (vers la gare Saint-Lazarre)
  • Enregistrement sur un deux pistes
  • Les titres seront édités en 1997 chez Spalax sur le disque Unnamed et ressorti chez Wah Wah en 33 tours
  • Les choses s’enchainent rapidement suite à la publication d’articles dans la presse spécialisée (notamment Best et Rock’n’folk)
  • Approchés par le producteur de Catharsis, Hervé Bergerat, qui leur propose d’enregistrer un disque au studio Saravah
  • Prise de son par Daniel Vallancien
  • Retour sur l’enregistrement
  • 5 titres que l’on retrouve aussi sur l’album Unnamed récupérés des années plus tard
  • Fondation du Front de Libération de la Rock-Music, avec Barricade I et Barricade II, Komintern, Robert Wood's Tarot, Herbe Rouge et Alpha du Centaure
  • La « Merlande corporation » pour la mise en commun du matériel technique et camion
  • Rencontre avec Robert Wood au moment de l’enregistrement au studio Saravah (émission « Carré bleu » sur une radio périphérique)
  • Enregistrement de l’album Sonabular en 1973 : musiciens prévus initialement : Irene Aebi, Ken Carter, Steve Lacy, séance pour les disques Decca

Documents de substitution

Ecouter cet entretien sur Gallica.