Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > Q-T

Rencontres autour de l'édition phonographique (2012-...)

Enregistrements emblématiques à Hérouville, technique d'enregistrement et personnel
42 min 28 s (plage 7)

Thèmes abordés


- L'enregistrement de Marc Bolan à Hérouville : recherche d'un ingénieur du son ; proposition faite à Clive Franks, l'ingénieur du son d'Elton John, d'enregistrer Marc Bolan ; Il est remercié par Marc Bolan au bout de deux jours et Laurent Thibault doit le remplacer ; la technique d'enregistrement de Marc Bolan
- l'enregistrement de The idiot d' Iggy Pop et deLow de David Bowie; le matériel ; la méthode de travail de Bowie ; Michel Santangeli à la batterie et Laurent Thibault à la basse sur six morceaux pour Iggy pop ; la venue de Dennis Davis (batteur) et George Murray (basse) pour trois autres titres de l'album d'Iggy Pop ; présence du groupe Bad company qui répète pendant l'enregistrement de The Idiot
- le personnel présent au Château d'Hérouville (douze personnes) : un cuisinier (parfois un aide cuisinier), une femme de ménage, les hôtesses de jour et les hôtesses de nuit (gèrent les artistes, la famille des artistes, les coiffeurs, les banquiers, elles s'occupent également des déplacements sur Paris des femmes des artistes et des musiciens (grands couturiers, coiffeurs, restaurants, musées…), Jean-Claude Delaplace, qui s'occupe de la gestion, une secrétaire, Pierre Calamel s'occupe du commercial, un ingénieur du son, un assistant, un technicien de maintenance ("alignait les magnétos le matin, à la fin du studio"), un second ingénieur du son
- "l'esprit anglais"
- retour sur l'enregistrement de The Idiot : trois mois d'enregistrement au Château d'Hérouville et un mois au studio Musicland, à Munich
- l'enregistrement d'Alertez les bébés de Jacques Higelin
- l'enregistrement de Low de David Bowie à Hérouville : ses rapports avec Tony Visconti et la reprise de l'enregistrement de Low par ce dernier
- les essais techniques pour l'enregistrement de The Idiot(harmoniseur prêté par 3M, utilisé sur la batterie)
- l'utilisation du premier micro ambisonic fait par l'Université de Cambridge pour l'enregistrement du disqueAcoustic de Dan Ar Brazet des batteries
- les différences entre les temps d'enregistrement pour un disque anglais (2 à 3 mois d'enregistrement, mixage rapide) et un disque français (enregistrement rapide, temps très long de mixage)
- la technique d'enregistrement de la batterie
- le Pro Tools
- le château comme lieu de villégiature
- lieu de tournage et de prise de vue (Carlos, Johnny Hallyday)
- l'enregistrement des Bee Gees : viennent avec leur ingénieur du son et leur producteur ; Michel Marie, son assistant, est présent durant tout l'enregistrement ; enregistrement très long (cinq jour pour une voix) ; intervention de Laurent Thibault pour l'enregistrement des cordes
- Enregistrement de Marvin Gaye(basse jouée par Bernard Paganotti et batterie).

Documents de substitution

Ecouter cet entretien sur Gallica.