2012-... : Rencontres autour de l'édition phonographique

Pathé-Marconi de 1963 à 1972
19 min 45 s (plage 2)

Thèmes abordés


- sa grand-mère avait un ami, dont l'ami était le chef du personnel de Pathé
- ses essais dans une société de stores à Melun et dans une société de tissu dans le Marais
- ses débuts chez Pathé, au service export à Paris
- la vente des disques Pathé (pendant un an) en direction de l'Union française (Côte d'Ivoire, Sénégal, Gabon, Cameroun) sous la direction de Michel Berson et d'une marque bon marché, Trianon, qui ressortait des anciens disques de Pathé
- son passage au service international et s'occupe avec Alain de Ricou (futur président de Pathé Marconi) des artistes étrangers des catalogues EMI en France (étudier le potentiel d'éditer les disques de ces artistes en France, recevoir les artistes quand ils viennent en France, les accompagner aux concerts, travailler avec les managers, suivre les sorties après les concerts, surveiller les ventes de disques)
- Alain de Ricou s'occupe de la partie variété anglaise et Alain Normand de la partie américaine et des autres pays du monde ("très peu de chose")
- quelques artistes emblématiques dont s'est occupé Alain Normand à cette époque : les Beatles (Concert à l'Olympia en 1963) ; les Beach boys ; artistes de country américaine (Buck Owens)
- représentation de la Motown et "séjour homérique" de Marvin Gaye
- la création en 1965 de la collection "Escale" chez Pathé Marconi : explication de la création de cette collection, la ligne éditoriale, nombre de références et ventes
- nommé chef du service export en 1968 : service de 14 personnes qui s'occupe des disques d'artistes français vendus à l'étranger (Belgique, Suisse, DOM-TOM et Afrique), du catalogue africain de Pathé et du catalogue arabe avec Ahmed Hachlef, ainsi que de la production et de la supervision de versions en langues étrangères de succès de certains artistes français (Gilbert Bécaud, Régine, Enrico Maccias…)
- Salvator Adamo
- l'accompagnement d'artistes français à l'étranger (Enrico Maccias, Gilbert Bécaud, Georges Chelon)
- les ventes de ces disques à l'étranger : succès du disque 30cm de Gilbert Bécaud en espagnol (2 ou 300 000 exemplaires vendus en Amérique du sud), 5 ou 6000 exemplaires du disque de Régine en Allemand
- les difficultés des disques d'artistes français en langue anglaise (Dick Rivers)
- la plus grosse vedette à l'export : Franck Pourcel (vente dans 40 pays).

Documents de substitution

Ecouter cet entretien sur Gallica.