Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > Q-T

Rencontres autour de l'édition phonographique (2012-...)

Rencontre avec Cesaria Evora
9 min 57 s (plage 12)

Thèmes abordés


- Rencontre avec Ariel de Bigault, réalisatrice de films sur les musiques brésiliennes et portugaises, à l’occasion de la sortie du livre de Manu Dibango, Trois kilos de café
- la musique cap verdienne ( saudade )
- février 1990 : voyage au Cap Vert
- le contexte politique du parti unique PAIGC (Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert) qui avait lutté pour indépendance (décolonisation de la Guinée Bissau)
- Os Tubarões groupe protégé par le gouvernement
- Finaçon, genre musical du funaná
- l'enregistrement du groupe Finaçon aux studios Davout (groupe sorti en licence chez CBS)
- la réaction assez critique de la presse, partagée entre l’incitation à l’écoute des musiques du Cap vert et la critique d’un potentiel « coup médiatique » (la Lambada est sortie un an avant)
- la rencontre avec José da Silva, producteur de Cesaria Evora, distribution du premier disque de Cesaria Evora chez Mélodie
- son virage acoustique pris avec Mar azul ; reprise de classiques puis sortie de Miss perfumato ; son passage à l’Olympia
- la signature d’un contrat de licence globale avec Lusafrica .

Documents de substitution

Ecouter cet entretien sur Gallica.