Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2674-2780

Grec 2721

Cote : Grec 2721  Réserver
Ancienne cote : Colbert 1232
Ancienne cote : Regius 2795.3
Théocrite,Idylles.
Deuxième moitié du XVe siècle
Ce document est rédigé en grec .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

297×197 mm
[II]+1-40+[I-II]

ECRITURE :
Le manuscrit a été intégralement copié par Georges Tribizias (RGK II, 94), copiste responsable de plusieurs manuscrits poétiques (cf Parisini gr. 2709, 2803, 2825). Georges Tribizias a copié au moins une seconde fois la Vie et les poèmes de Théocrite, dans le Parisinus gr. 2726 (ff. 135-206). Il termine ce dernier manuscrit de la même façon qu’il l’a fait pour le Parisinus gr. 2721, c’est-à-dire par un calligramme de Simmias de Rhodes.
Le manuscrit porte la trace de plusieurs lectures. Dans les marges des pages 15 et 16 un lecteur a tracé une manicule et traduit en latin une phrase. On retrouve sa main aux pages 35, 40, 41. Un second lecteur inscrit dans la marge externe de la page 19 que la quatrième bucolique se trouve à la page 39. Enfin un troisième lecteur a porté dans les marges de certains folios des variantes (pages 70, 71, par exemple).
Le f. 76r porte la trace de collations d’un érudit qui note des variantes qu’il a trouvées dans d’autres manuscrits.
Les ff. 74r-75v et 76v sont blancs.
Surface écrite : 190×120 mm. Marge externe : 64 mm. Marge interne : 30 mm. Marge supérieure : 34 mm. Marge inférieure : 61 mm. 24 lignes par page.

DECORATION :
Les titres, initiales et bandeaux sont rubriqués.
L’épigramme attribuée à Simmias de Rhodes est un calligramme disposé en forme d’ailes. Pour ce poème, le texte de ce manuscrit diffère sensiblement de celui édité par Powell.

MATIERE :
Papier filigrané relativement épais plié in-quarto. Le filigrane représente une colonne couronnée. La marque, de provenance italienne, est voisine du numéro 4411 dans le répertoire de Briquet (filigrane attesté entre 1460 et 1498). L’écart moyen des fils de chaîne est de 38 mm.
Le papier des folios de garde est épais et opaque.

PAGINATION :
Le manuscrit a été paginé et non folioté. N’ont été paginés que les rectos des folios (la page 60 fait exception). En d’autres termes, seul le numéro des pages impaires a été apposé. À partir de la page 71, les pages sont numérotées en continu, et ce jusqu’à la page 74 du manuscrit. Une seconde main a continué cette numérotation, non plus page par page mais folio par folio. Ainsi les trois derniers folios du dernier cahier sont foliotés ff. 74, 75 et 76.

CAHIERS :
5×8 (40)
Le manuscrit est composé de cinq quaternions. Il y a donc quarante folios, élément qui ne correspond pas à la numérotation visible dans la marge supérieure car c’est, pour la majeure partie du manuscrit, une pagination puis, pour les trois derniers folios, une foliotation.

SIGNATURES :
Les cahiers sont signés par des lettres grecques de α’ à ε’. Les signatures apparaissent dans la marge inférieure, sur le recto du premier folio et le verso du dernier folio de chaque cahier.

PIQÛRES :
Absence de piqûres.

REGLURE :
La réglure est tracée à la pointe sèche très fermement sur le verso de chaque folio. Elle est du type Leroy-Sautel 42D1q, c’est-à-dire qu’elle comporte quatre lignes verticales, en plus des lignes de justification –la ligne de justification de gauche étant doublée tandis que celle de droite est triplée– et deux lignes horizontales en plus des rectrices. La ligne horizontale qui se trouve dans la marge supérieure n’est pas toujours visible.

RELIURE :
La reliure de ce manuscrit très peu épais est aux armes de Charles X. Le dos, de couleur bordeaux, présente un fer proche du numéro 8, planche 2498 dans Olivier-Hermal-de Roton. En outre il est orné de fleurs de lis et du titre « THEOCRITUS ». Les plats, en veau blond, sont entourés d’un filet doré.

ESTAMPILLES :
Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au début du XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°5) p. 1 et 74.

Historique de la conservation

Le manuscrit a donc été copié par Georges Tribizias, copiste du XVe siècle, mort en 1485. La marge inférieure de la page 1 porte une note qui est possiblement une mention d’appartenance (« Teo Oliveto » ?). On sait ensuite que le manuscrit a fait partie de la bibliothèque de Jean-Baptiste Colbert, où il portait la cote 1193.
Les manuscrits de la bibliothèque de Colbert ont été intégrés à la Bibliothèque royale à partir de 1732. La cote 2795.3 a alors été attribuée à ce manuscrit par l’abbé de Targny, chargé du département des manuscrits de la Bibliothèque du roi jusqu’en 1737. Cette cote fut éphémère puisque l’actuelle cote date de 1740. Cette cote a été notée dans la marge inférieure de la page 1. Le bibliothécaire avait d’abord inscrit 2720, cote qu’il a biffée et remplacée par le nombre 2721.

Présentation du contenu

(p. 1-2) Vie de Théocrite, éd. K. Wendel, Scholia in Theocritum vetera, Leipzig, Teubner, 1914 : [titre] Γένος Θεοκρίτου ἀρίστου ποιητοῦ.
(p. 3-68) Idylles, Théocrite, éd. A.S.F. Gow, Theocritus, Cambridge, Cambridge University Press, 1952 : (p. 3-9) Idylle 1, [titre] Θεοκρίτου εἰδύλλια, Θύρσις ἢ ᾠδή ; (p. 9-16) Argument de l’Idylle 2 et Idylle 2, [absence de titre] ; (p. 16-19) Argument de l’Idylle 3 et Idylle 3, [titre] Ἀμαρυλλίς ἢ αἰπόλος. Ἢ Κωμαστής ; (p. 19-24) Argument de l’Idylle 8 et Idylle 8, [titre] βουκολιασταὶ Δάφνις καὶ Μενάλκας ; (p. 24-25) Argument de l’Idylle 9 et Idylle 9, [titre] βουκολιασταὶ Δάφνις καὶ Μενάλκας ; (p. 25-28) Argument de l’Idylle 10 et Idylle 10, [titre] Ἐργατίναι ἢ θερισταὶ, Βάττος καὶ Μίλων ; (p. 28-32) Argument de l’Idylle 11 et Idylle 11, [titre] Κύκλωψ καὶ Γαλάτεια ; (p. 33-35) Argument de l’Idylle 12 et Idylle 12, [titre] εἴσπνηλος ἢ ἀίτας. Τῇ κοινῇ Ἰάδι ; (p. 35-38) Argument de l’Idylle 13 et Idylle 13, [titre] Θεοκρίτου Ὑλας Δωρίδι ; (p. 38-41) Argument de l’Idylle 4 et Idylle 4, [titre] Βάττος καὶ Κορύδων ; (p. 42-48) Argument de l’Idylle 5 et Idylle 5, [titre] βουκολιασταὶ Κομάτας καὶ Λάκων, Δωρίδι. Αἰπολικὸν καὶ ποιμενικὸν. Προλογίζει δὲ ὁ Κομάτας ; (p. 48-51) Argument de l’Idylle 6 et Idylle 6, [titre] βουκολιασταὶ Δαμοίτας καὶ Δάφνις ; (p. 51-58) Argument de l’Idylle 7 et Idylle 7, [absence de titre] ; (p. 58-61) Argument de l’Idylle 14 et Idylle 14, [titre] Αἰσχίνας. Θυώνιχον ; (p. 61-66) Argument de l’Idylle 16 et Idylle 16, [titre] Χάριτες ἢ Ἱέρων ; (p. 66-68) Argument de l’Idylle 29 et Idylle 29, [titre] εἰδύλλιον ἐρῶντος.
(p. 68-74) Épigrammes, Théocrite, éd. A.S.F. Gow, Theocritus, Cambridge, Cambridge University Press, 1952 : Épigrammes 1-22, [titre] Ἐπιγράμματα.
(p. 74) Simmias de Rhodes, Les Ailes, éd. J.U. Powell, Collectanea Alexandrina, Oxford, Clarendon Press, 1925 : [titre] εἰδύλλιον πτέρυγες.

Bibliographie

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :
Grec 2721. Theocriti idyllia (3) ; — præcedit vita Theocriti (1).
XV siècle. Papier. 76 fol. (Colbert. 1193.) Moyen format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Morgane CARIOU.

Documents de substitution

Microfilm 29333.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 29333. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 12529.