Département des Manuscrits > Catalogues thématiques > Charles V-Europeana Regia > Charles V-Charles VI

Latin 8851

Cote : Latin 8851  Réserver
Ancienne cote : Supplément latin 667
Evangelia.
Xe siècle (vers 984)
Ce document est rédigé en latin .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Allemagne.
Écriture minuscule caroline à l'encre d'or.

Décoration :
Décoration germanique, non terminée, due au maître du Registrum Gregorii. Ff. pourprés entièrement (1-1v) ou en partie (2, 2v, 3, 16v). Peintures à pleine page : Christ en majesté entouré des quatre évangélistes et de leurs symboles dans des médaillons (1v), canons peints (9-14v), portraits des évangélistes: s. Matthieu (15v), s. Marc (52v), s. Luc (75v) et s. Jean (115v). — Encadrements (1v, 2-2v, 16-16v, 116v). Dans les médaillons de l'encadrement du f. 16, portraits des empereurs Henri Ier (919-936), Otton Ier (936-976), Otton II (976-983), et du duc de Bavière, Henri le Querelleur, candidat malheureux à l'Empire en 984 : le ms. a sans doute été commandé à cette occasion par Egbert, év. de Trêves (977-993). Dans les médaillons de l'encadrement du f. 17v, représentation des quatre vertus cardinales: prudence, tempérance, force et justice; cf. Fl. Mütherich et P. E. Schramm, Denkmale der deutschen Könige und Kaiser, Munich, 1962, 148 n° 83; C. Nordenfalk, Codex Caesareus Upsaliensis, Stockholm, 1971, 80, 90 et passim. Voir planche C.
Au f. 50, esquisse à la mine de plomb d'un encadrement non exécuté; autres esquisses aux ff. 52v, 76 et 115v; cf. B.Nitschke, Die Handschriftengruppe um den Meister des Registrum Gregorii, Recklinghausen, 1966, 12, 33, 58 (Münstersche Studien zur Kunstgeschichte, Band 5). .

Parchemin ; 145 ff. à 2 colonnes, précédés et suivis d'1 contregarde et d'1 garde parchemin, 390 × 290 mm. (justification 300 × 200 mm.).

20 cahiers de 8 ff. sauf les 2e, 8e et 17e de 7 ff. (9-15, 52-58 et 117-123), le 7e de 4 ff. (48-51), le 16e de 2 ff. (115-116) et le 20e de 6 ff. (140-145). Les cahiers irréguliers correspondent aux divisions du texte. Les cahiers 13 à 20 (91-145) sont signés à la mine de plomb de a à i au verso du dernier f. de chaque cahier, sauf les signatures e et i, placées au recto des ff.117 et 145. Il manque, sans lacune de texte, 1 f. entre les ff. 8 et 9, 52 et 53, 123 et 124 (?) et 2 ff. après le f. 145. — Ff. 15, 52, 74-75, 112v-113, 114v-115, 116 et 144-145v blancs, f. 16 mutilé. — Quelques passages soulignés au crayon rouge (139-143 passim).

Titres en capitales à lignes alternées or et rouge, certains avec les lignes écrites en or placées sur des fonds pourpres ou violets (6). — Incipit en capitales mêlées d'onciales, certains sur fond pourpré (3) ou à lignes alternées rouge et or (6). — Titres, incipit et explicit en capitales d'or dans des cartouches violets sur fond vert (2v, 16, 50, 111v, 143v). — Grandes initiales d'or sur fond peint, passim. Initiales des versets en capitale d'or et incipit des versets importants à l'encre rouge. — Titres courants à l'encre d'or. — En marge, numérotation des chapitres des sommaires et indication des concordances évangéliques à l'encre rouge orangé ou or. — À partir du f. 76, passim, lettres et titres d'attente à la mine de plomb, mal effacées.

Réglure à la pointe sèche.

Reliure d'orfèvrerie, dont la description suit, déposée au XIXe s. et remplacée par une reliure de pleine toile beige. Tranches peintes aux armes de France et de Castille.
Au plat sup. de la reliure détachée, plaque d'or niellé, gravé et ciselé sur ais de bois, représentant s. Jean l'Évangéliste, copié sur le s. Matthieu du ms. (16v) et entouré des symboles des évangélistes copiés aussi sur le ms. (2v), placé sur un semé de fleurs de lis. Dans un cartouche au dessus de s. Jean, mention gravée : « Ce livre bailla à la Sainte Chappele [sic] du palais/Charles le Ve de ce nom roi de France qui fut filz du roi Jehan l'an mil troiz cens LXXIX». Encadrement ciselé. Traces d'attaches en tissu pour les fermoirs. Ensemble daté de 1379.
Au plat inf., plaque d'or pur sculptée sur ais de bois creusé en cuvette, représentant la Crucifixion : crucifix filigrané et trois statuettes en ronde bosse, le Christ, s. Jean et la Vierge en or, ornés de 55 pierres précieuses (saphirs dont une intaille, émeraudes, rubis, spinelles) et de 36 perles, 78 chatons vides et 48 emplacements de chatons complètement dégarnis; double encadrement de plaques d'or autour de la plaque centrale, recouvrant les champs des ais. Ensemble datable de 1260-1270, remanié au XIVe s.
Les deux plats sont maintenus par une bande de velours bleu moderne; cf. M.-M. Gauthier, dans Monuments Piot, LIX (1974), 171-208; D. Gaborit-Chopin, dans Les Fastes du Gothique, Paris, 1981, n° 205 ; V. Goupil et M.-P. Laffitte, Reliures précieuses de la Bibliothèque nationale, Paris, 1991, 21-22 et pl. 31-32 .

Au 1er f. de garde et au f. 143v, estampille de la Bibliothèque nationale correspondant aux années 1792-1802; cf. Josserand-Bruno, 277 type 17.

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le ms. a été déposé avant 1039 dans l'abbaye Saint-Willibrord d'Echternach, où il a servi de modèle pour d'autres manuscrits. Il portait alors la reliure précieuse placée à partir du XIe s. sur l'évangéliaire d'Echternach, conservé aujourd'hui au Germanisches Museum de Nuremberg, Hs. 2°, 156-142; cf. F. Steenbock, Der Kirchliche Prachteinband im frühen Mittelalter, Berlin, 1965, n° 42 ; Mütherich et Schramm, op. cit., n° 83 et 85; C. Rabel et É. Palazzo, Les plus beaux mss. de l'abbaye d'Echternach conservés à la B. N., Paris, 1989, 227.
Il a ensuite été donné par un empereur d'Allemagne à un roi de France, à l'occasion d'une des nombreuses rencontres qui eurent lieu après le XIe s. et il a appartenu à s. Louis, comme l'attestent ses tranches peintes aux armes de France et de Castille ; cf. Nordenfalk, art. cit., 48 ; Fl. Mütherich, dans Propyläen Kunstgeschichte, 144, n° 45. La mention dans le cartouche d ela plaque de la reliure indique que le manuscrit fit aprtie de la librairie du roi Charles V qui l'offrit en 1379 à la Sainte-Chapelle. Il ne figure qu'à partir de 1480 dans l'inventaire du trésor : «... Item unus textus Evangeliorum, communiter nuncupatus l'Apocalice»; cf. A. Vidier, Le Trésor de la Sainte-Chapelle, inventaires et documents, Paris, 1911, 108, n° 413, mais il y est déjà en 1379 ; cf. description de la reliure. Fait l'objet d'une très longue description dans l'inventaire de 1573-1576; cf. Vidier, op. cit., 204-205 n° 207.

Déposé en mai 1791 à la Bibliothèque royale sur ordre de Louis XVI, avec les autres manuscrits de la Sainte-Chapelle; cf. B. n. F., mss. Latin 8890, 8892, 9455 et 17326 ; Vidier, op. cit., 273 n° 1 et 591-592. — Sur un fragment de papier collé au f. 1, description du ms. de la main de La Porte du Theil. A fait partie des manuscrits exposés à la fin du XIXe s.; cf. B. N. Département des Manuscrits. Notice des objets exposés..., Paris, 1881, n° 257.

Présentation du contenu

Texte de la Vulgate, avec préfaces, canons, sommaires et début du Capitulare Evangeliorum.

F. 2v-50 «... Incipit praefatio s. HIERONIMI presbyteri in Evangelium»; cf. Stegmüller, Repertorium biblicum, I, n° 595 (2v-4v); — «... Argumentum de eadem re»; cf. Stegmüller, n° 601 (4v); — «Item prefatio» [S. HIERONYMUS]; cf. Stegmüller, n° 596 (4v-6); — Sommaire en 81 chapitres : «... Capitula in Evangelio Mathaei...» (D.De Bruyne, Sommaires, divisions et rubriques de la Bible latine, Maredsous, 1914, 412 et 421 type Pi) (6-8); — «... Epistola Eusebii ep. de canone Evangeliorum», [EUSEBIUS Caesariensis Carpiano, s. HIERONYMO interprete]; cf. Stegmüller, n° 581 (8-8v); — Canons des Évangiles (9-14v); — «... Textus Evangelii secundum Matheum» (16-50).

F. 50-73v «... Argumentum in Evangelio Marci»; cf. Stegmüller, n° 607 (50-50v); — Sommaire en 46 chapitres : «... Capitula» (De Bruyne, ibid.) (50v-51v); — Evangelium Marci (53-73v).

F. 76-111v Evangelium Lucae. La préface et le sommaire manquent.

F. 112-143 «... Argumentum in Evangelium Johannis»; cf. Stegmüller, n° 624 (112); — Sommaire en 35 chapitres : «... Capitula» (De Bruyne, ibid.) (113v-114); — «... Textus Evangelii secundum Johannem» (116v-143).

F. 143v «... Capitula Evangeliorum», sanctoral seul, de la veille de Noël à ste Prisce; cf. Th. Klauser, Das Römische Capitulare Evangeliorum, I, Münster, 1972, LX, usage romain. Non terminé

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins d'origine étrangère : Latin 8851)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Les plus belles reliures de la Réunion des bibliothèques nationales, cat. exp., Paris, BN, janvier-mars 1929, Paris, 1929, n° 17.
Les fastes du gothique: le siècle de Charles V [catalogue d'exposition Grand-Palais, 1981/1982], Paris, 1981, n° 205, pp. 252-255, dont 2 pl.
E.B. GARRISON, Studies in the History of Medieval Italian Painting, Vol. II, London, The Pindar Press, 1955 (réed. 1993), cité à titre d'exemple et comparaison pp. 142, 143, 145.
C.R. DODWELL, The Pictorial Arts of the West 800-1200, London, Yale University Press, 1993, cité p. 141 + fig. 125.
E.B. GARRISON, Studies in the History of Medieval Italian Painting, Vol. IV, London, The Pindar Press, 1960 (réed. 1993), cité p. 252 (note n° 4).
Egbert Erzbischof von Trier 977-993. Gedenkschrift der Diöceze Trier zum 1000. Todestag. Band 1 : Katalog und Tafelband, Hrsg F.J. Ronig et alii, Trier, Selbstverlag des Rheinischen Landesmuseums, 1993, notice n° 12, cité pp. 25-26 + planches 68-78.
[Art. n° XIII : R. McKITTERICK, « Ottonian intellectual culture in the tenth century and the role of Theophanu », Early Medieval Europe 2, London, 1993], cité p. 58.
Rosamond McKITTERICK, The Frankish Kings and Culture in the Early Middle Ages, Aldershot, Variorum, 1995.
François AVRIL , Claudia RABEL, Manuscrits enluminés d'origine germanique, Tome I, Xe-XIVe s., Paris : BnF-CRME, 1995, notice n° 55 avec reproduction(s).
Claudia HÖHL, Ottonische Buchmalerei in Prüm, Frankfurt am Main, Peter Lang, 1996, cité pp. 419, 425.
Hartmut HOFFMANN, Handschriftenfunde, Hannover, Hahnsche Buchhandlung, 1997 (MGH, Studien und Texte, 18), cité pp. 7-8, 10-21.
Irmgard SIEDE, Zur Rezeption ottonischer Buchmalerei in Italien im 11. und 12. Jahrhundert, München, Eos Verlag Erzabtei st. Ottilien, 1997, cité pp. 76, 79-80, 83, 85, 268 + fig. 9.
Evangiles copiés c. 984 à Trèves pour Echternach, donnés au XIVe s. par Charles V à la Sainte-Chapelle ; cités p. 463 (n. 12).
Pierre-Marie GY , c.r. sur le Catalogue général des manuscrits latins de la BnF (Paris, BnF Lat. 08823 à 8921), Paris : B.n.F, 1997, 295 pp. 40 pl., dans " Bulletin de Liturgie ", Revue des sciences philosophiques et théologiques, t. 82, n° 3 (juil. 1998), p. 462-465.
Catalogue général des manuscrits latins. Nos 8823-8921. S.d. J. Sclaffer — M-P. Laffitte, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1997, notice pp. 46-47.
Ernst-Dieter HEHL, « Maria und das ottonisch-salische Königtum. Urkunden, Liturgie, Bilder », Historisches Jahrbuch, 117 (1997), p. 271-310]: voir c.r. dans bull. cod., n° 483, Scriptorium 53 (1999).
Henry MAGUIRE, « Magic and Money in the Early Middle Ages », Speculum, 72/4 (1997), p. 1037-1054 : voir c.r. dans bulletin codicologique, art. n° 208, Scriptorium 53 (1999).
Ernst Doeter HEHL , " Maria und das ottonisch-salische Königtum. Urkunden, Liturgie, Bilder ", Historisches Jahrbuch der Görres-Gesellschaft, 117 (1997) pp. 271-310: voir c.r. dans bulletin codicologique, art. n° 494, Scriptorium 52 (1998).
Ulrich KUDER, " Die Ottonen in der ottonischen Buchmalerei. Identifikation und Ikonographie ", dans Herschaftsrepräsentation im ottonischen Sachsen, s d. G. Althoff - E. Schubert, Sigmaringen, Jan Thorbecke Verlag, 1998, pp. 137-218 + 30 ill., ms recensé et cité à titre de comparaison, pp. 140, 147,148, 149ss + fig. 14 (fol. 16), fig. 24 (fol. 2v), fig. 25 (fol. 3).
Ulrike SURMANN , " Hilinus-Codex (Dom Hs. 12) ", Glaube und Wissen im Mittelalter. Die Kölner Dombibliothek, Catalogue d'exposition, Musée diocésain de l'archevêché de Cologne, 7 août-15 nov. 1998, München : Hirmer Verlag, 1998, cité pour comparaison dans la notice n° 76.
Christine JAKOBI-MIRWALD, Text — Buchstabe — Bild. Studien zur historisierten Initiale im 8. und. 9. Jahrhundert, Berlin, Reimer, 1998, cité pp. 97, 114 (note 521).
Henry MAYR-HARTING, Ottonian Book Illumination. An historical Study, London, Harvey Miller Publishers, 1999, cité et recensé t. I, pp. 9, 39-40, 69 + fig. 19 ; t. II, pp. 63, 188, 194, 199 + fig. 120, 123 + planche XVII.
Anton von EUW, «Die Prachthandschriften aus Echternach », Die Abtei Echternach 698-1998, éd. M. FERRARI-J. SCHROEDER -H. TRAUFFLER, Luxembourg : Publications du CLUDEM, 1999, p. 165-202, cité pp. 170, 173-178, 177 + ill.
Gennaro TOSCANO, " La Librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", Léonard de Vinci entre France et Italie " miroir profond et sombre ", Caen, Presses universitaires de Caen, 1999, p. 275-290 + 10 ill, réalisé à Rouen vers 1503 à la demande du cardinal d'Amboise ; motifs décoratifs inspirés des manuscrits humanistes provenant de Naples, cité p. 289, note 69.
Adam S. COHEN, The Uta Codex. Art, Philosophy and Reform in Eleventh-Century Germany, Pennsylvania, The Pennsylvania State University Press, 2000, cité pp. 207, 229.
Psalterium Egberti. Facsimile del ms. CXXXVI del Museo Archeologico Nazionale di Cividade del Friuli, a cura di Claudio del Friuli, Ministerio per i beni e le attivita' culturali soprintendenza per i beni ambientali, architettonici, archeologici, artistici e storici del Friuli-Venezia Giulia, 2000 (Relazioni 13), 217 p + fac-similé de 233 ff., cité p. 153.
Christopher de HAMEL, Une histoire des manuscrits enluminés, Paris, Phaidon, 2001, cité p. 58.
Jannic DURAND, Le trésor de la Sainte-Chapelle, Paris, Ed. de la Réunion des Musées nationaux, 2001: voir recension 12355 dans Medioevo latino, 25 (2004).
J. F. HAMBURGER, St-John the Divine. The Deified Evangelist in Medieval Art and Theology, Berkeley, University of California Press, 2002, cité pp. 58-59.
Bibbie miniate della Biblioteca medica Laurenziana di Firenze, a cura di L. Alidori et alii, Firenze, Ed. del Galluzzo, 2003 (Biblioteche e archivi, 12), cité p. 156.
Maria Luisa AGATI, Il libro manoscritto. Introduzione alla codicologia, Roma, L'Erma" di Bretschneider, 2003, cité p. 336.
Bianca KÜHNEL, The End of Time in the Order of Things. Science and Eschatology in Early Medieval Art, Regensburg, Schnell & Steiner, 2003 : Voir recension 11240 dans Medioevo latino, 25 (2004).
Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI. A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004, cité p. 657 dans la notice du Maestro del Registrum Gregorii.
G. ZANICHELLI, « La miniatura ottoniana », in La miniatura in Italia. T. 1 : Dal tardoantico al Trecento con riferimenti al Medio Oriente e all'Occidente europeo, A cura di A. Putaturo Donati Murano — A. Perriccioli Saggese, Napoli, Edizioni scientifiche italiane, 2005, p. 54-58, cité p. 55.
Massimiliano BASSETTI, « Le Bibbie imperiali d'età carolingia ed ottoniana », in Paolo CHERUBINI (dir.), Forme e modelli della tradizione manoscritta della Bibbia, Città del Vaticano, Scuola Vaticana di Paleografia, Diplomatica e Archivistica (Littera Antiqua 13), 2005, p. 175-265, cité pp. 231, 242, 247.
Andrea WORM, Das Pariser Perikopenbuch (Bibliothèque nationale de France, Ms. lat. 17325) und die Anfänge der romanischen Buchmalerei an Rhein und Weser, Berlin, Deutsche Verlag für Kunstwissenschaft, 2008, cité et utilisé pour étude pp. 35 (note n° 178), 118 (note n° 563), 174 (note n° 819), 184-185 (note n° 852) + fig. n° 130d [détail cadre orné].
Harvey STAHL, Picturing Kingship : History and Painting in the Psalter of Saint Louis, University Park-Pennsylvania, The Pennsylvania State University Press, 2008, cité pp. 123, 258 (note n° 29) + fig. n° 56.
Marie-Pierre LAFFITTE, « Une acquisition de la Bibliothèque du roi au XVIIe siècle : les manuscrits de la famille Hurault », in Bulletin du bibliophile (2008-1), p. 42-98Non cotéF. 1v-143v, voir p. 54 (équivalence des cotes Hurault)].
Walter BERSCHIN, « Der Hauptschreiber des Codex Egberti. Ein Kalligraph des X. Jahrhunderts », in Scriptorium LXI/1 (2007), 3-47, recensé p. 47 + pl. 5b, 8.
Christiane RAYNAUD, M. PASTOUREAU (préf.), « À la hache ! » Histoire et symbolique de la hache dans la France médiévale, Paris, Le Léopard d'Or, 2002, recensé comme source iconographique pour l'étude p. 655.
Marie-Pierre LAFFITTE, « La politique de reliure du département des Manuscrits pour ses collections occidentales, de la Révolution à la Monarchie de Juillet », (tiré à part) in Bibliophilies et reliures : mélanges offerts à Michel Wittock, dir. Annie De COSTER, Bruxelles, Librairie F. Tulkens, 2006, p. 274-29, cité p. 281 (note n° 51).
Jean-Pierre CAILLETet Marie-Pierre LAFFITTE, Les manuscrits carolingiens : Actes du colloque de Paris : Bibliothèque nationale de France, le 4 mai 2007, Turnhout, Brepols, 2009 .
Charlotte DENOEL, 'Le scriptorium de Saint-Germain-des-prés au temps de l'Abbé Abelard (v. 1030-1060) : les manuscrits enluminés par Ingelard, scriptor honestus', tiré à part de Saint-Germain-des-Prés, Milles ans d'une abbaye à Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, (2015), pp. 159-212.

Bibliographie

Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée Consulter la fiche bibliographique numérisée

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte ; mise à jour par Véronique de Becdelièvre (octobre 2018)

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 1167. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 1531.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 26201. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 192105.