Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 7722-8008

Latin 7900A

Cote : Latin 7900A  Réserver
Ancienne cote : Regius 5073(b)
I. Publius Terentius Afer, Comoediae sex (f. 1-26). — II. Quintus Horatius Flaccus, Opera (f. 27-56). — III. M. Annaeus Lucanus, Pharsalia (f. 57-94). — Juvenalis, Satyrae (f. 95-111). — IV. Martianus Capella, De nuptiis Mercuri et Philologiae (f. 112-155).
IXe s. (fin) ou Xe s. (début)
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Italie du nord (Milan?).
Minuscule caroline de petit module; plusieurs mains de différentes époques (pour les gloses). Les textes sont abondamment glosés; on notera l'utilisation d'une large gamme de signes de renvois, de lettres capitales et de caractères grecs. La main du glossateur principal se retrouve dans les quatre parties; dans la dernière, c'est même elle qui copie texte et commentaire en marge.
Dessins à l'encre f. 120v ; f. 127v, la Grammaire et son amphithéâtre d'élèves ; f. 132v, la Dialectique enseignant à deux écoliers ; f. 151v, l'Astrologie enseignant la science des astres. — Initiale décorée et historiée à l'encre brune (f. 27r) ; visage (f. 36r). — Initiales décorées de taille moyenne à l'encre brune (1r, 53v, 128r, 133r, 149v, 153v) cf. Marchesin, 2000, p. 118 n. 6. – Petites initiales passim.
Parch., 155 f. + 2 f. fac-sim. ajoutés, à 2 col., 340 x 270 mm (just. I: 300 x 220 mm; II: 320 x 80 | 140 mm ; IV: 300/310 x 70 | 180 mm).
Recueil homogène (miscellanea poetica) constitué de 4 éléments contemporains de même origine, dont la plupart des f. sont palimpsestes (passim dans les 4 parties). Ils contenaient originellement un abrégé des Declamationes XIX maiores du Pseudo-Quintilien, voir Munk Olsen, 1985, p. 302 [B. 36] et Ronconi, 2006.
Selon les parties, 60 à 72 lignes par page; toutes les rectrices ne sont pas marquées.
Reliure de veau raciné brun avec liseré doré à la roulette, refaite et restaurée ; au dos, chiffre de Charles X et titre : « …] Horatius ».
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 2.

Historique de la conservation

Peut-être copié dans le nord de l’Italie (Milan ?) entre la fin du IXe s. ou au début du Xe s., il serait passé à une date inconnue à Saint-Pierre de Corbie (Texts and transmission, 1983, p. 183 n. 5, opinion de B. Bischoff, rapportée par Glauche, 1970, p. 36 ; Gotoff, 1971, p. 19; cf. Munk Olsen, 1985, p. 628 [B. 68], et du même, 1987, p. 159).
Il a ensuite appartenu à Claude Dupuy (1545-1594), dont on lit la signature sur un feuillet de garde papier, sous la liste du contenu notée de sa main. Le ms. est inventorié sous le n° 585 (voir sous ce n°, Delatour, 1998) et fut légué après sa mort à ses deux fils, avec toute sa collection. Ses fils, les frères Dupuy, Pierre et Jacques, bibliothécaires du roi au milieu du XVIIe siècle, se sont attachés à maintenir la bibliothèque et à l'enrichir. Le 26 mai 1652, après la mort de Pierre, Jacques lègua toute leur bibliothèque par testament à la Bibliothèque du roi, qui en prit possession en 1657 après le décès de Jacques Dupuy le 17 novembre 1656 (voir Delisle Cab. des mss. I, p. 335-336).

Présentation du contenu

Ce ms. présente toutes les caractéristiques d'un livre scolaire typique: tous les textes sont accompagnés de gloses interlinéaires et marginales en quantité plus ou moins importante. Les gloses et extraits de commentaires, Pseudo-Acro sur Horace et Rémi d'Auxerre sur Martianus, ont été distribués en marge dans des espaces prévus à cet effet, qui malgré tout se sont révélés insuffisants par endroits, nécessitant l’ajout de petits morceaux de parchemin (schedulae). Il résulte un texte très dense et une mise en page serrée. Une méthode identique a été appliquée tout au long du ms.: les col. intérieures portent le texte à commenter, tandis que les col. exterieures contiennent gloses et commentaires. Dans le cas du commentaire sur Martianus Capella, les col. destinées à recevoir le commentaire occupent les deux tiers de la page. Le texte principal se distingue par le module plus important de l'écriture, qui contraste avec les gloses; pourtant, la densité atteint un paroxysme dans la partie consacrée à Térence, noyant littéralement le texte (cf. Villa, 1984, p. 395, n° 442).

PARS I: F.1r-26v. PUBLIUS TERENTIUS AFER, Comoediae sex [avec nombreuses gloses interlinéaires et marginales contemporaines et du Xe s. ; avec les souscriptions de la recension de Calliopius; voir Munk Olsen, 1985, p. 628 [B. 68] et p. 583 pour les références aux éditions, ms. siglé Pc ].
f. 1ra-5ra. Andria (Andr.), avec prologue et argument : «Incipit liber Terentii P. Afri in Andria. — [Prologus 1-27:] Poeta cum primum animum (…) sint uobis prius. —[Argument:] Sororem falso creditam meretriculae (…) Pamphilo aliam dat Carino coniugem. — [Andr.:] Simo; Senex; Sosia: Vos istaec intro auferte (…) quod restet. ω. Plaudite. Calliopus recensui. Publii Terentii Afri Andria finit »
f. 5ra. Versus [2 vers, sans titre, sous l'explicit précédent]: «Dulcia que docuit finctor (…) conscriptio heri» (éd. Villa, 1979, p. 39).
f. 5ra-9va. Eunuchus (Eun.), avec prologue et didascalie : «Terentii Afri incipit Eunuchus feliciter. — Prologus. Si quisquam est qui placere (…) quid sibi eunuchus uelit. — [Didasc.: ] Acta ludis Megalensibus L. Postumio (…) C. Mummio Fannio consulibus. — [Eun.:] Phedria; Parmeno adulescens; Servus. Quid igitur faciam ? (…) Ite hac. ω. Vos valete et plaudite. Calliopus recensui.Terentii Afri Eunuchus explicuit»
f. 9va-14ra. Hautontimorumenos (Haut.), avec didascalie, argument et prologue: «Incipit Eautontimorumenos. [Didasc.: ] Acta ludis Megalensibus L. Cornelio Lentulo (…) Iuveno T. Simphronio consul. — Incipit argumentum: In militiam proficisci (…) Cletipho uxorem accipit. — P. Terentii Afri incipit Heautontimorumenos. Prologus: Ne cui vestrum sit (…) vobis placere studeant. — [Haut.:] Chremes; Menedemus; Senes duo. Quamquam haec inter nos (…) Fiat. ω. Vos valete et plaudite. Calliopus recensui. P. Terentii Afri explicit Heutimorumenos »
f. 14ra-18rb. Adelphoe (Ad.), avec argument, prologue et didascalie [débute sans titre, suite à la didascalie]: «Incipit argumentum Adelphoe: Duos cum haberet Demea (…) suo patre duro Demea. Explicit argumentum Adelphoe. — Incipit prologus Adelphoe: Postquam poeta sensit (…) augeat industriam. — [Didasc.:] Acta ludis funeribus (…) Anicio Marco Cornelio consulibus. — [Ad.:] Storax. Non rediit hac nocte (…) istuc recte. ω. plaudite. Calliopus recensui. P. Terentii Afri Adelphos explicit»
f. 18rb-22ra. Hecyra (Hec.), avec didascalie, argument et prologue I- II : «Incipit Hechira feliciter. — [Didasc.:] Acta ludis romanis (…) L. M. edili(bus) curuli(bus). — Argumentum: uxorem duxit Pamphilus (…) Pamphilus cum filio. — Incipit prologus: Haecira est huic fabulae (…) pretio emptas meo. — [Hec.:] Philotis, Syra meretrix, Lena anus. Per Pol, quam paucos (…) ante hunc diem umquam. ω. plaudite. Calliophius [sic] recensui. P. Terentii Afri explicit Hechyra. Ponti namque natans litus pertingere temptat / herbarum fessus carpere summa nitens »
f. 22ra-26va. Phormio (Phorm.), avec didascalie, argumentum et prologue : «Incipit Phormio. — [didasc.:] Acta ludis romanis (…) M. Valerio coss. — Argumentum: Chremetis frater (…) a patruo adgnitam. — Prologus: Postquam poeta vetus (…) atque aequanimitas. — [Phorm.:] Davus: Amicus summus meus (…) faxo aderit. ω. Vos valete et plaudite. Calliopus recensui. Terentii Phormio explicit Calliopus recensui nouissima. Explicit liber Terentii.»
f. 26va-b. Vita Terentii : «Incipit de captivitate Terentii. Terentius genere extitit Affer (…) passibula vocabatur venit » (éd. Ballaira, 1968, p. 15-16; Riou, 1973, p. 106-109)
f. 26vb. Second argument sur Andr.: «Argumentum fabulae Andriae. Orto bello Athenis Chremes (…) dederunt Carino sodali eius. » (cf. éd. Ballaira, 1968, p. 16-17; Riou, 1973, p. 109-112)

PARS II: F. 27r-56v. Q. HORATIUS FLACCUS, Opera (voir Munk Olsen, 1982, p. 476 [B. 135] et p. 421-423 pour les références aux éditions; ms. siglé A; Texts and transmission, 1983, p. 183-186)
f. 27ra. PS.-ACRO, Vita Horatii I et II [copiées à longues lignes en tête des poèmes]: «Vita Horatii Flacci haec est: Horatius Quintus Flaccus praecone patre natus (…) quia egloga Vergili bucolicorum est.. — Item aliter vita Horatii. Horatius Flaccus libertino patre natus (…) Acron omnibus melius » (voir l'édition des vitae, du commentaire et des gloses chez O. Keller, Pseudoacronis Scholia in Horatium vetustiora, I-II, Leipzig, 1902-1904; vita prima, Keller, I, p. 1-2; vita secunda, p. 2-3)
f. 27ra-49ra. Carmina (Carm.) [avec en marge le commentaire du Pseudo-Acron: «incipit expositio in Horatium»] : «G. Aemilium ad Mecenatem. Maecenas atavis edite regibus (… [34v] …) Explicit liber carminum primus. Incipit liber secundus (… [39r] …) Q. Flacci Horati carminum liber II explicit. Incipit liber III ad chorum virginum et puerorum (… [45v] …) Q. Horatii Flacci Carminum liber III explicit. Erotice, amatorie, pragmatice (…) alia inchoantur metra. Incipit liber IIII (…) progeniem Veneris canemus. Q. Horati Flacci carminum liber IIII explicit»
f. 49ra-52rb. Epodon liber (epod.) [avec commentaire marginal; texte complété par le f. 1 de Hambourg, scrin. 53b, dont une reproduction en fac-similé (p. A-B) a été placée entre f. 52 et 53: contient epod. 16,27-17,87, ainsi que l'explicit et l'incipit du texte suivant]: «Incipit epodon feliciter ad Mecenatem. Ibis liburnis (…) nil agentis exitus. Q. Horati Flacci epodon explicit. Vettius Agorius Basilius Mavortius v. c. et inl. ex comen. dom. ex cons. ord. legi et ut potui emendaui conferente mihi magistro Felice horatore urbis Romae»
f. 53ra. Carmen sæculare (carm. saec.) [avec commentaire marginal]: «Incipit carmen seculare. Carmen seculare quod partimi matrimae cantaverunt ad chorum puerorum puellarumque. Phoebe silvarumque potens Diana (…) Dianae dicere laudes. Explicit carmen seculare feliciter. Amen»
f. 53va-56vb. Epistulae, liber I (epist.) [sans glose, ni commentaire ; le texte est réparti sur 2 col., complété par le f. 2 de Hambourg, scrin. 53b, dont une reproduction en fac-similé (p. C-D) été placée entre f. 54-55: contient epist.1, 6, 65-12, 29; contient les 20 lettres du premier livre intégralement]: «Incipit epistolarum [ajout postérieur à l'encre rouge]. Prima dicte mihi summa dicende Camena (…) quo duxit loliul anno ».

PARS III:
F. 57ra-94vb. M. ANNAEUS LUCANUS, Pharsalia (de bello civili libri decem) [le 1er f. de cette partie a été coupé, il reste une fine bande dans le fond de reliure; avec abondantes gloses interlinéaires et marginales; le texte débute en 1, 176 ; des schedulae ont été ajoutées (f. 81bis, 84bis, 84 ter) pour complétER la copie des gloses, avec signes de renvois]: «… ] vis erat hinc leges (… [59va] …) M. Annei Lucani liber primus belli civilis explicit. Incipit eiusdem liber secundus (… [63va] …) L. [sic] Annei Lucani belli civilis liber II explicit. Incipit liber III (… [67va] …) Finit liber III. Incipit liber IIII (… [71vb] …) Finit liber IIII belli civilis. Incipit eiusdem liber V (… [76ra] …) Finit liber V. Incipit VI (… [80ra] …) Finit liber sextus. Incipit septimus (… [83vb] …) Explicit liber VII. Incipit liber VIII (… [87rb] …) Explicit liber octavus. Incipit liber nonus (… [92rb] …) Explicit liber VIIII. Incipit liber X (…) L. Annei Lucani belli civilis ffinit liber decimus » (voir Munk Olsen, 1985, p. 54-55 [B. 119] et p. 17-18 pour les références aux éditions, siglé Q ; gloses éditées par Endt, 1909; Cavajoni, 1967/1975, siglé A); Texts and transmission, 1983, p. 216-217)
F. 95ra-111vc. IUVENALIS, Satyrae (sat. 1-15) [avec gloses interlinéaires et marginales ; début sans titre (deux mains modernes, dont celle de C. Dupuy l'ont ajouté); schedula ajoutée (110bis) pour combler une lacune ; le dernier f. est copié sur 3 col.; il manque le dernier poème intégralement (sat. 16)]: «Semper ego auditor (…) non omne legumen (voir Munk Olsen, 1982, p. 583 [B. 96] et p. 553-555 pour les références aux éditions; ms. siglé G; Texts and transmission, 1983, p. 201-202)

PARS IV:
F. 112ra-155v. MARTIANUS MINEUS FELIX CAPELLA, De nuptiis Mercuri et Philologiae [avec en marge des extraits de la recension B du commentaire de Remi d’Auxerre, sur les livres I-IV, 473 (voir Jeudy, 1991, p. 493); le début du texte de Martianus est lacunaire; il manque un f. entre 140 et 142, supplé par un f. papier]: «… ] sexus concilians et sub amore fidem (… [120v] …) Martiani Minei Felicis Capelle Afri Kartaginensis libri [sic] primus explicit. Incipit secundus (… [127vb] …) Martiani Minei Felicis Capelle Afri Cartaginensis de nuptiis philologiae liber II explicit. Incipit eiusdem liber III de arte grammatica (… [132r] …) Martiani Minei Felicis Capellae Afri Cartaginensis de arte grammatica liber III explicit [133r] Incipit liber IIII de dialectica (… [140vb] …) Explicit liber IIII de dialectica … [146r] …) Finit liber V (… [149v] …) Explicit liber VI de geometrica. Incipit liber VII de aritmetica (… [151v] …) explicit liber VII de aritmetica. Incipit liber VIII de astrologia (… [153v] …) Explicit liber VIII de astrologia. Incipit nonus de musica (…) Martiani Minei Felicis Kapelle Afri Cartaginensis liber VIIII de muscia explicit (voir Texts and transmission, 1983, p. 245-246, pour la bibliographie).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 7900A)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1744
Catalogus codicum manuscriptorum bibliothecae regiae …, III, 4 (1744) .

1868
L. Delsile, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, 4 vol., Paris, 1868-1891 (réimp. 1978).

1901
H. Dessauer (article posthume, éd. Lehnert), «De codice manuscripto Parisino 7900A», Rheinisches Museum für Philologie, 56, 1901, p. 416-422.

1954
Les manuscrits à peintures en France du VIIe au XIIe siècle, Paris : Bibliothèque nationale, 1954 [Notice n° 103, J. Porcher].

1955
S. Corbin, «Comment on chantait les classiques latins», in Mélanges d’histoire et d’esthétique musicales offerts à P.-M. Masson, I, Paris, 1955, p. 107-113.

1960
C. Leonardi, I codici di Marziano Capella, Milano, 1960.

P. Josserand et J. Bruno, « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, 1960, Paris, p. 261-298.

1968
G. Ballaira, «Praefatio ‘Monacensis’ ad Terentium quae integra in cod. Vat. lat. 11455 asservatur», Bollettino del comitato per la preparazione dell'edizione nazionale dei classici Greci e Latini 16 (1968), p. 13-24.

1970
G. Glauche, Schullektüre im Mittelalter, Entstehung und Wandlungen des Lektürekanons bis 1200 nach den Quellen dargestellt, München, 1970.

1971
H.C. Gotoff, The Transmission of the Text of Lucain in the Ninth Century, Cambridge (MAS.), 1971.

1973
Y.-F. Riou, « Essais sur la tradition manuscrite du ‘commentum Brunsianum’ des Comédies de Térence », Revue d'Histoire des Textes 3 (1973), p. 79-113.

1979
C. Villa, «'Denique Terenti dultia legimus acta': una ‘lectura Terentii’ a S. Faustino di Bresci nel secolo IX», Italia medioevale e umanistica 22 (1979), p. 1-44.

1982
B. Munk-Olsen, L'Étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. I. Catalogue des manuscrits classiques latins copiés du IXe au XIIe siècle : Apicius-Juvénal, Paris, 1982.

1983
L. D. Reynolds (éd.),Texts and transmission. A Survey of the Latin Classics, Oxford, 1983.

1984
C. Villa, La lectura Terentii’, Padova, 1984.

1985
B. Munk-Olsen, L'Étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. II. Catalogue des manuscrits classiques latins copiés du IXe au XIIe siècle : Livius-Vitruvius, Florilèges, essais de plume, Paris, 1985.

1987
B. Munk-Olsen, L'Étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. III.1. Les classiques dans les bibliothèques médiévales, Paris, 1987.

1991
C. Jeudy, «Remigii autissiodorensis opera (clavis)», L'école carolingienne d'Auxerre. De Murthach à Rémi 830-908. Entretiens d'Auxerre 1989, D. Iogna-Pratt, C. Jeudy, G. Lobrichon (éd.), Paris, 1991, p. 457-500.

O. Pecere (dir.), Itinerari dei testi antichi, Roma, L'Erma di Bretschneider, 1991, cité p. 106.

1994
Birger Munk Olsen, " Chronique des manuscrits classiques latins (IXe-XIIe s.), II ", Revue d'Histoire des Textes, 24 (1994), pp. 199-249, répertorié p. 219 [B. 135].

1995
Marvin L., Colker, «The Goslar Manuscript Fragments of Terence», Revue d'Histoire des Textes 25 (1995), p. 259-264.

1996
Giuseppe Billanovich, Petrarca e il primo umanesimo , Padova, 1996, cité pp. 15, 42, 43.

Colette Jeudy, « Glossaires juvénaliens du haut Moyen Age », Les manuscrits des lexiques et glossaires de l'antiquité tardive à la fin du Moyen Age , Louvain-la-Neuve, 1996 (Textes et études du Moyen Age, 4), pp. 253-282.

Benjamin Victor, " A problem of method in the history of texts and its implications for the manuscript tradition of Terence ", Revue d'Histoire des Textes 26 (1996), pp. 279-287.

Carolo Tosco, « Arti liberali e cultura scolastica : il mosaico della cattedrale d'Ivrea », Arte medievale , X/1 (1996), pp ; 91-105, cité pp. 97, 98 + fig 11 à 13.

1998
Bernhard Bischoff, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der Wisigotischen). Teil II : Laon-Paderborn , Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 1998, cité p. 164, n°2651.

J. Delatour, Une bibliothèque au temps des guerres de religion. Les Livres de Claude Dupuy: une bibliothèque humaniste au temps des guerres de religion, , Paris, éditions de l'ENSSIB (Mémoires et documents de l'École des Chartes, 53), 1998, notice d'inventaire n° 585.

Colette Jeudy, « Un glossaire carolingien inédit de mots rares extraits des Satires de Juvenal », in Gli umanesimi medievali . A cura di C. Leonardi, Firenze, Ed. di Galluzzo, 1998, pp. 273-282 , cité p. 274.

1999
Birgit Ebersperger, Die angelsächsischen Handschriften in den Pariser Bibliotheken. Mit einer Edition von Ælfrics Kirchweihhomilie aus der Handschrift Paris, BN, lat. 943 , Heidelberg, Universitätsverlag C. Winter, 1999, cité pp. 199-200 (notice).
M. Camillo Ferrari, « Dum profluit est lutulentus : Thiofrido, Alcuino e la metrica della Vita s. Willibrordi », in Gli umanesimi medievali . A cura di C. Leonardi, Firenze, Ed. di Galluzzo, 1998, p. 129-141.

Benjamin Victor – Bruno Quesnel, «The Colometric evidence for the History of the Terence-Text in the early middle Ages», Revue d'Histoire des Textes 29 (1999), p. 141-168, cité pp. 143ss .

2000
Emanuele Berti, M. Annaei Lucani Bellum civile liber X , Firenze : Felice Le Monnier, 2000.

I. Marchesin, L’image organum. La représentation de la musique dans les psautiers médiévaux 800-1200, Turnhout, 2000.

Birger Munk Olsen, "Chronique des manuscrits classiques latins (IXe-XIIe siècles), IV", Revue d'Histoire des Textes 30 (2000), p. 123-188, recensé pp. 151, 177.
Mariken Teeuwen, Harmony and the Music of the Spheres. The ars musica in ninth-century Commentaries on Martianus Capella , Diss. Universiteit Utrecht, Dec. 2000, cité pp. 47-49, 52.

2002
Marco Petoletti, « Copiare le epigrafi nel medioevo : l'epitafio di Ansperto in S. Ambrogio a Milano e la sua fortuna », Italia medioevale e umanistica, 43 (2002), p. 92-114 , cité p. 110.

Ofelia Salgado, « France and the Transmission of Latin Manuscripts », in The classical heritage in France , ed. G. Sandy, Leiden, Brill, 2002, p. 25-46, cité p. 41.

2003
Claudia Villa, « Horatius, presertim in Odis : appunti per un colloquio inevitabile » in Motivi e forme delle Familiari di Francesco Petrarca . Gargnano del Garda (2-5 ottobre 2002) cur. C. Berra, Milano, Cisalpino, 2003, p. 175-187.

2004
Un traducteur et un humaniste de l'époque de Charles VI : Laurent de Premierfait , dir. Carla BOZZOLO, préf. Ezio ORNATO, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004.

2006
F. Ronconi, «Il codice palinsesto Paris. Lat. 7900A: una nuova ispezione della scriptio inferior », in Approches de la Troisième Sophistique, Bruxelles, 2006 (Latomus), p. 585-588.

2007
B. Munk-Olsen, « Chroniques des manuscrits classiques latins (Ixe-XIIes). VI », Revue d'Histoire des Textes , 2 (2007),p. 49-106, cité p. 72.

2009
L'étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. Tome IV. 1, La réception de la littérature classique : travaux philologiques par Birger Munk Olsen,..,, Paris : CNRS éd., impr, 2009, cité p. 69, 84, 109, 220, 227, 229 et 294.

Fiches bibliographiques numérisées

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato.

Fusion des notices du catalogue carolingien et du catalogue latin (Delphine Mercuzot, octobre 2017).

Documents de substitution

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution : R 3301.

Voir le document numérisé
vignette simple