Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 11504-14231 [Saint-Germain] > Latin 12842-13196

Latin 13159

Cote : Latin 13159  Réserver
Ancienne cote : Harlay 370
Ancienne cote : olim 1318
Psalterium [Psautier gallican dit de Charlemagne].
fin du VIIIe s. (entre 795 et 800)
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Rhin - Meuse (?), selon Pächt (1963) p. 98.
Petites onciales avec influences insulaires; titres rubriqués en capitales, parfois avec lettres incluses ; ajoutées postérieurement au IXe s., de courtes interprétations allégoriques des Ps. ont été rédigés en minuscules carolines dans les marges: justifiées sous forme de triangles pointant vers le bas, elles sont encadrées d'un trait rouge ou à l'encre; leur contenu dérive peut-être, bien qu'il soit difficile de le prouver, d'un original irlandais (en-têtes de type " série III", éditées par P. Salmon, 1959, p. 55 ; voir McNamara, 1998, p. 97).
Dessin à l'encre représentant le buste du Christ entre deux anges (f. 118v); très nombreuses grandes initiales décorées d'animaux et d'entrelacs de style insulaire avec rehauts de couleur rouge, vermillon et jaune vif, parfois de vert (voir par ex. ff. 2, 43, 57, 70); l'initiale 'D' du Ps. 13 ( f. 13v) se démarque par la représentation d'une sirène à deux queues; petites initiales noir ou vermillon. Le style homogène du décor a été rapproché de celui d'un évangéliaire (Essen, Münsterschatz, HS. 1: CLA 8.1192) ; tous deux pourraient avoir été produit dans un même scriptorium du Nord de la France (d'après Bischoff 2007*, p. 27, 29).
Parch., 168 ff. à longues lignes, 250 x 160 mm (just. 190 x 110 mm).
Reliure de veau brun, restaurée en 1965.
Estampille de la Bibliothèque nationale (1792-1802), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 277, n° 17.

Historique de la conservation

Ce psautier provient de l'abbaye Saint-Riquier dont le nom ancien (Centula) est mentionné dans les litanies (ff. 163-164), ce qui laisse penser que ce ms. aurait été copié à l'intention de cette abbaye (voir Masai 1952, p. 299-302). Ces mêmes litanies permettent également de proposer une fourchette de datation assez précise pour sa copie grâce à la mention du Pape Léon III (795-815) et de Charlemagne avant qu'il ne soit sacré empereur en 800. A la fin du XVIIe s., le ms. entre en possession de la famille de Harlay, sans qu'il soit possible d'en préciser les circonstances et la date. Suite à la mort d'Achille IV de Harlay en 1717, qui avait fait rédiger un acte de donation l'année précédant son décès, toute la bibliothèque de cette famille passe à Louis-Germain de Chauvelin avec la condition, en cas de d'absence de descendance de «mâles revêtus de charge de judicature» de ce dernier, que toute la collection soit transférée aux bénédictins de Saint-Germain-des-Prés (voir Delisle II, p. 101-103). En 1755, Louis-Germain de Chauvelin lègue non seulement les mss. de la famille de Harlay, mais aussi nombre des siens à l'abbaye Saint-Germain-des-Prés de Paris. Le psautier est remis à la Bibliothèque nationale en 1796 avec les collections de cette abbaye.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Les Psaumes débutent par des tituli et finissent par une oratio (oraison ou collecte; voir Brou-Wilmart 1949, p. 20-24); ils ne présentent ni hymnes ni antiennes. Le Ps. 5 est manquant ; le manuscrit est incomplet de la fin. Il s'agit du seul ms. connu contenant la version gallicane (dite aussi africaine) des oraisons (voir Leroquais (1940-1941), I, p. xlvi et lxxiv; II, n° 338, p. 112-115). Il comporte des additions postérieures du IXe s. aux ff. 28, 49 et 61 et du XIe s. au f. 161, laquelle complète le texte des ff. 162-163. Les ff. présentent des traces de restaurations anciennes (XIe s.), ainsi que de la fin du XIXe ou du début du XXe s. Quelques notes marginales ont été rédigées à la pointe sèche (par ex. f. 29).
ff. 1-155v, Psaumes avec indication des obèles et astérisques (ms. sigle 'i' de l'éd. des tituli Psalmorum, 1974) (à propos des collectes, voir Ferguson 1998).
ff. 155v-156, Psaume supplémentaire « Pusillus eram... finiunt tituli Psalmorum. hic Psalmus in ebreorum codicibus non ha<b>etur, sed a [a] LXX interpretibus editus est et idcirco repudiandus ...» ; cette même mention est reprise dans le cartouche du f. 156.
ff. 156-160v, Cantiques Bibliques « Canticum Esaie .... Te Deum laudamus .... apostolorum chorus [ » Ce dernier cantique est lacunaire, PL 86, 944 ; à propos du "Te deum", voir CPL, n° 650 et Chevallier, II, n° 20086.
f. 161r, (XIe s.) «Deum de Deo ... et uitam futuri saeculi. Amen.» (cette pièce a probablement été rédigée postérieurement à la réfection du verso).
ff. 161v-163, AMBROSIUS MEDIOLANENSIS, Symbolum "quicumque" (dub.): « Quicumque vult salvus esse ... nec tres inmensi /f. 162/ sed unus increatus et unus inmensus ... salvus esse non poterit. Finit oratio *** (non legitur)» CPL n° 167; PL 88, 585-586.
ff. 163-164, litanies carolines (Laudes regiae) dites de Soissons; éd. M. Coens (1963) p. 296-297 ; B. Opfermann (1958) p. 308-309.
f. 167, tonaire du graduel, le plus ancien connu à ce jour et une source essentielle pour l'étude du chant romain ; éd. M. Huglo (1952) ; lacunes entre les ff. 167-168.
f. 168, fragments d'hymnaire.

Bibliographie sélective

Catalogues: L. Delisle, Cab. des mss., II, 1874 (réimp. 1978), p.100-103 ; CLA 5, 1950, n° 652 ; Cat. mss. datés III, 1974, p. 317; Leroquais, Psautiers, II, n° 338.
Texte: CPL = Clavis Patrum Latinorum ; V. Leroquais (1940-1941). Les psautiers manuscrits latins des bibliothèques publiques de France, Mâcon ; H. Kantorowicz (1946). Laudes Regia ; L. Brou et A. Wilmart (1949). The Psalter Collects..., London ; F. Masai (1952). « Observations sur le Psautier dit de Charlemagne (Paris, Lat.13159) », Scriptorium 6, p. 299-303 ; M. Huglo (1952). « Un tonaire du graduel de la fin du VIIIe siècle », Revue grégorienne 32, p. 176-186 et 224-233 ; P. Salmon (1959). «Les "tituli Psalmorum" des manuscrits latins», Rome - Vatican ; M. Coens (1963). Recueil d'études bollandiennes, Bruxelles, p. 296-297 ; Tituli Psalmorum (1974). dans Analectica Liturgica, p. 12 sqq. ; M. MC Namara (1998). «The Psalms in the Irish Church. the most recent Reserch on Text, Commentary, and Decoration with amphasis on the so-called Psalter of Charlemagne», dans J. L. Sharpe et K. Van Kampen [éd.], The Bible as Book. The manuscript Tradition, London, p. 89-103 ; T. Ferguson (1998). «Africana psalm collects and the "Psalter of Charlemagne": african or carolingian», Rev. bénéd. 108, p. 44-57.
Codicologie: O. Pächt (1963). « The Pre-carolingian Roots of early Romanesque Art » , Studies in Western Art. Acts of the twentieth international Congress of the History of Art, New York, 7-12 septembre 1961, Princeton, p.67-75 ; B. Bischoff (2007*). Manuscripts and Libraries in the Age of Charlemagne (transl. M. Gorman), Cambridge (1er éd. 1994) = Bischoff(1965). « Panorama der Handschriftenüberlieferung aus der Zeit Karls des Grossen », Karl der Grosse, Lebenswerk und Nachleben, II, Das geistige Leben, Düsseldorf, p. 233-254 (= Mittel. Stud. 3, 1981, p. 5-38).
Histoire: P. Josserand et J. Bruno (1960). « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, p. 261-298.
Expositions: Trésors d'art de la vallée de la Meuse. Art mosan et arts anciens du pays de Liège, Musée des Arts décoratifs, Liège, 1951, n° 201 ; Les manuscrits à peintures en France du VIIe au XIIe siècle, BnF, Paris, 1954, n°18 ; Charlemagne, oeuvre, rayonnement et survivances, Aix-la-Chapelle, 1965, n°437 ; 799. Kunst und Kultur in der Karolingerzeit, 1999, Paderborn, II, xi.19, p. 808-810 ; Trésors carolingiens, Paris, BnF, 2007, n° 26.

FIches bibliographiques numérisées

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Bibliographie courante

1977
S. BONAVENTURAE, Sermones dominicales, Jacques-Gui BOUGEROL éd., Grottaferrata : Collegio s. Bonaventura (Bibliotheca Franciscana Scholastica Medii Aevi), 1977, 544 pp., cité p. 437
Mss. [ 8° Impr. 7569

1982
Michel HUGLO, "Le répons-Graduel de la Messe. Evolution de la forme. Permanence de la fonction", Annales suisses de musicologie, n.s. 2 (1982), p. 53-73, Psautier de Saint-Riquier, fol. 119, cité p. 58.
Mss. [8° Pièce 4065

1988
Michel HUGLO, Les livres de chant liturgique, Turnhout, Brepols, 1988 (Typologie des Sources du Moyen Age occidental, 52), Psautier de Charlemagne, cité p. 62.
Mss. [ 8° Impr. 3403 (52)

1990
Richard W. PFAFF, « Why do Medieval Psalters Have Calendars ? », in R. W. Pfaff, Liturgical Calendars, Saints, and Services in Medieval England , Ashgate, Variorum, 1998 [VI, p. 1-15], cité p. 3, note 13.
Mss. [ 8° Impr. 7942

1991

Maria G. CIARDI DUPRE DAL POGGETTO, "Il codice miniato fra testo e immagini e conseguenze di un medesimo medium grafico", Medioevo e Rinascimento , 5 (1991), p. 171-179, fol. 118, cité p. 177 + fig. 9.
Tolbiac [ 4-Z-56896

1993
Eric PALAZZO, Le Moyen Age. Des origines au XIIIe siècle, Paris, Beauchesne, 1993, cité p. 147.
Mss. [ 8° Impr. 6794

1995
D.A. BULLOUGH, « Reminiscence and Reality Text, Translation and Testimony of an alcuin Letter », Journal of medieval latin, 5 (1995), p. 174-201, cité p. 186, note 47.
Tolbiac [2005-301476

Bernard BISCHOFF, (trad. et ed. par Micheal M. GORMAN), Manuscripts and Libraries in the Age of Charlemagne, Cambridge, Cambridge University Press, 1994 (réed. 1995), cité pp. 27 (note n° 29), 29 (note n° 46).
Mss. [ 4° Impr. 2115

1996
Helmut GNEUSS, Books and Libraries in Early England, Aldershot, Variorum, 1996, cité pp. 126 [chapitre VII : « Zur Geschichte des Ms. Vespasian A.I »], p. 409 (note n° 10 p. 422) [chapitre XI : « Latin Hymns in Medieval England : Future research »].
Mss [ 8° Impr. 7533

1998
Thomas S. FERGUSON, " Africana psalm collects and the "Psalter of Charlemagne" : african or carolingian ", Revue Bénédictine, 108 (1998), pp. 44-57.
Mss. [ P 84

Petra KOCH, « Karolingische Handschriften in Paderborn. (Zum Stand der Vorbereitungen für die Ausstellung 799 — Kunst und Kultur der Karolingerzeit : Karl der Große und Papst Leo III. In Paderborn) », in Gazette du livre médiéval (Notes et discussions), n° 33 (automne 1998), p. 46-50, cité p. 50.
Mss. [ P 193

Martin Mc NAMARA, « The Psalms in the Irish Church. The most recent Research on Text, Commentary, and Decoration with emphasis on the so-called Psalter of Charlemagne », The Bible as Book. The Manuscript Tradition. Ed. by J. L. Sharpe III - K. Van Kampen, London, The British Library, 1998, p. 89-103, cité pp. 90, 93-100.
Mss. [ 4° Impr. 2282

Bernard MEEHAN, « The Book of Kells and the Corbie Psalter (with a note on Harley 2788) », in A Miracle of Learning. Studies in Manuscripts and Irish learning. Essays in honour of William O'Sullivan, ed. T. Barnard et alii, Aldershot, Ashgate, 1998, p. 29-39, cité p. 29.
Mss. [8° Impr. 8037

1999
L. DE CONINCK, « The Composite Literal Gloss of the Double Psalter of St-Ouen and the Contents of Ms Vat. Pal. Lat. 68 », in The Scriptures and Early Medieval Ireland. Ed. T. O'Loughlin, Turnhout, Brepols, 1999, p. 81-93, cité pp. 82-83.

Tolbiac [2003-17858Otto MAZAL, Frühmittelalter, Graz, Akademische Druck-u Verlagsanstalt, 1999, t. 1, cité p. 110.
Mss. [ 8° Impr. 9230 (1)

2000
Helmut GNEUSS, «Zur Geschichte des Hymnars », Mittellateinisches Jahrbuch, 35/2 (2000), p. 227-247, nord-ouest ou nord-est de la France (795-800), cité p. 234.
Tolbiac [ 8-Z-38229

2002
Elke KROTZ, Auf den Spuren des althochdeutschen Isidor. Studien zur Pariser Handschrift, den Monseer Fragmenten und zum Codex Junius 25. Mit einer Neuedition des Glossar Jc, Heidelberg, Universitätsverlag C. Winter, 2002, cité p. 216.
Mss. [ 8° Impr. 9179

2004
F.O. BÜTTNER, « Der illuminierte Psalter im Westen », in The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images . Ed. F.O. Büttner, Turnhout, Brepols, 2001, p. 1-106, cité p. 66, note 4.
Mss. [4° Impr. 2712

C. CHAZELLE, « Violence and the Virtuous Ruler in the Utrecht Psalter », in The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images . Ed. F.O. Büttner, Turnhout, Brepols, 2001, p. 337-348, cité p. 340, note 17.
Mss. [4° Impr. 2712

Roger GRYSON, Altlateinische Handschriften (Manuscrits vieux latins) : répertoire descriptif. Deuxième partie : Mss. 300-485 (Manuscrits du psautier) , Freiburg, Verlag Herder, 2004, notice n° 433 p. 252-254.
Mss. [ 8° Impr. 10098 (2)

2005
Massimiliano BASSETTI, « Le Bibbie imperiali d'età carolingia ed ottoniana », in Paolo CHERUBINI (dir.), Forme e modelli della tradizione manoscritta della Bibbia , Città del Vaticano, Scuola Vaticana di Paleografia, Diplomatica e Archivistica ( Littera Antiqua 13), 2005, p. 175-265, cité p. 207.
Mss. [ 8° Impr. 10056

M. HUGLO, « Le Répons-Graduel de la Messe. Évolution de la forme. Permanence de la fonction », in Michel HUGLO, Chant grégorien et musique médiévale , Aldershot, Ashgate / Variorum, 2005 [III, 53-73], f. 119 utilisé à titre d'exemple (Psaume 109) p. 58.
Mss. [ 8° Impr. 9642

G. ZANICHELLI, « La miniatura carolingia », in La miniatura in Italia. T. 1 : Dal tardoantico al Trecento con riferimenti al Medio Oriente e all'Occidente europeo , A cura di A. Putaturo Donati Murano — A. Perriccioli Saggese, Napoli, Edizioni scientifiche italiane, 2005, p. 49-53, cité p. 50.
Mss. [ 4° Impr. 2789 (1)

2009
R. McKITTERICK, Histoire et mémoire dans le monde carolingien , Turnhout : Brepols, 2009, cité p. 174 n. 51.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato, d'après M. Besseyre, dans Trésors carolingiens, Paris, BnF, 2007.

Fusion des notices par Delphine Mercuzot, décembre 2018.

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 273. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 562.