Département des Manuscrits > Persan > Supplément Persan 1-1000

Supplément persan 186

Cote : Supplément persan 186  Réserver
Ancienne cote : Blochet 329
LUBB al-TAVĀRĪH. Amīr Yaḥyà b. ‛Abd al-Laṭīf Ḥusaynī Qazvīnī
1598 ( 7 février- 8 mars)
Ecriture ottomane Nasta‛līq de 21 lignes à la page ; titres rubriqués ; réclames ; surface écrite 67 x 140 mm. Ms. de 135 x 210.Réglure au mistara. Encadrements (f. 2v- 116) constitués d’un trait noir et d’une bande dorée. Au f. 2v figure un sarlawḥ de frontispice enluminé (67 x 56 mm ; le rectangle inférieur, au cadre constitué d’une bande rouge à croix blanches, a un décor d’arabesques et de volutes sur champ bleu foncé et renferme un grand médaillon central doré vide et des écoinçons dorés; le dôme supérieur polylobé est bleu et se détache d’un dôme trilobé doré).Des dessins à la plume, à l’encre noire avec des rehauts de rouge, sont visibles à plusieurs pages du ms. [et rappellent les dessins de certaines marges de l’Album de Murad III, Mixt. 313, de Vienne, réalisés vers 1575 à Istanbul, et notamment les f. 46, 48 ou 49v de cet Album]. Non signés, ces dessins représentent un bouquet et des feuilles au f. 1, des volutes d’acanthes avec quelques tiges brisées aux f. 2v- 3, un arbre et des acanthes au f. 3v ; un autre arbre au f. 5 ; des acanthes aux f. 9 et 18v ; des acanthes à tiges brisées aux f. 116 et 117.Papier européen (filigrane à arbalète inscrite dans un cercle, rappelant le type n° 763 de Briquet), avec vergeures parallèles à la couture. 120 feuillets. Le volume est constitué de douze quinions. La plupart des feuillets (f. 2- 9, 11- 12, 14- 17, 19- 22, 24- 27, 29- 32, etc.) sont colorés en ocre et seul un bifolio, dans chaque cahier, est blanc (ainsi les f. 1, 10, 13, 18, 23, 28, etc., jusqu’aux f. 113 et 118). Les f. 117v à 119 ont été laissés en blanc. Il existe une foliotation ottomane 1- 119 en chiffres.Reliure en veau marbré fauve avec bordure de roulette estampée à chaud. Le dos est refait.
Documents en persan
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Présentation du contenu

Cf. Persan 43(II).
Copie anonyme achevée au mois de Rağab 1006H. (cf. f. 116v).

Dans les marges du f. 15, on lit un extrait du Tārīh-i mu‛ğam. Dans celles des f. 27, 32-2v, 43, etc., des ajouts faits, souvent de la main du copiste, sans doute lors de la collation. Au f. 40v on trouve une notice sur ‛Alā al-Dīn Ğahānsūz. En marge du f. 69 un extrait du lexique de Ni‛mat-ullāh.De diverses mains, on peut lire au f. 1 une brève notice sur Qazvīnī, des bayt persans et turcs, dont un de Mīnā’ī ( ?), de petits poèmes en arabe sur le maẓhab de l’imām Māturīdī et celui d’al-Aš‛arī, par ‛Alī b. Muḥ. b. Huṭṭāb al-Bāğī ‛Alā al-Dīn al-Šāfi‛ī, de nombreux essais de plume et des extraits poétiques. Aux f. 1v et 2 on trouve un grand nombre de vers en arabe, persan et turc (avec notamment au f. 2 des bayt de Sa‛dī, Abū Sa‛īd, Abū l-Qāsim Kāzarūnī, Hwāğa Ḥusayn Sanā’ī, Ibn Lu’lu’, Mağd Hamgar). Au f. 117 un bayt turc de Vālī et un distique persan. Au f. 119v des vers de Ğāmī et des distiques arabes. Au f. 120 un bayt turc de ‛Ilmī Čalabī. Au f. 120v deux petits poèmes turcs et un bayt, turc également, de Ḥiğāzī.

Historique de la conservation

Sans que l’on ait d’indication sur sa provenance antérieure, ce ms. a fait partie de la bibliothèque de l’abbé Eusèbe Renaudot. Il a été légué par lui en 1720 (cf. l’étiquette collée au f. 117) à la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés

Informations sur les modalités d’entrée

il est entré à la B.N. en 1794 à la faveur des confiscations révolutionnaires. [Anc. cote St.-Germain, N.553].