Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > M-P

Fonds Massignon, Geneviève

Cote : SDCR ; MAS 
Chansons anecdotiques
1950-1960
16 bandes magnétiques. - 14 boîtes d'archives papier

Présentation du contenu

SDCR-19639 SDCR-19640 ; SDCR-19641 ; SDCR-19642 ; SDCR-19840 ; SDCR-19841 ; SDCR-19842 ; SDCR-19843 ; SDCR-19844 ; SDCR-19845 ; SDCR-19849 (2/2) ; SDCR-19850 (1/2) ; SDCR-19850 (2/2) ; SDCR-19851 (1/2) ; SDCR-19851 (2/2) ; SDCR-19854 (1/1). -
Archives papier : [Mas_4] ; [MAS_5] ; [MAS_6] ; [MAS_8] ; [MAS_13-1] ; [MAS_13-2] ; [MAS_13-3] ; [MAS_15] ; [MAS_19] ; [MAS_25] ; [MAS_27] ; [MAS_28] ; [MAS_30] ; [MAS_60]

Numéros originaux des bandes : 69-07 ; 69-08 ; 69-09 ; 69-10 ; 69-11 ; 73-09 ; 73-10 ; 73-11 ; 73-12 ; 73-13 ; 73-14 ; 73-18 (2/2) ; 73-19 (1/2) ; 73-19 (2/2) ; 73-20 (1/2) ; 73-20 (2/2) ; 73-23 (1/1).

Présentation du contenu

A Nantes il y a t une barbière / Il y a t une barbière à Nantes / Trois capitaines lui font l’amour [= La barbière],
Interprétée par Mme Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844 (1/2), durée : [01]38’57-39’31 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (5-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chansons anecdotiques).

A Nantes y a une barbière,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-1)] (matrices) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III) (Chansons d’amour).

A Nantes y a une barbière,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-3)] (feuilles volantes.

A Nantes y a t une barbière,
Interprétée par Mme Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_30 (1)] (classeur marron).

Il y a une jardinière à Nantes,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

A Paris y a une dame / Qui est belle comme un jour [= La servante barbouillée],
Interprétée par M. Etienne Véronneau, Saint-Gervais, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19842, durée : [01]03’31-04’33 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (5-16)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (7-1)] (partitions) ; [MAS_8 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_25 (1)] (chanson anecdotique).

A Paris y a t une jolie brune,
Interprétée par Mme Barthaud, Les Hémonières (Sallentaine), Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (6)].

A Paris il y a t une jolie brune,
Interprétée par Mme Berthaud, Les Hémonières, Sallertaine, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Dans Paris y a une jolie brune,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-1)] (matrices) ; [MAS_5 (3-6)] (partition) ; [MAS_5 (5-11)] (partitions) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Dans Paris y a t’une brune / Alle est belle comme le jour,
Interprétée par Mme Georges Girard, Madawaska, Canada, 25 mai 1946.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_40 (15)] (cahier vert).

Au pied de l’épine que l’herbe est fine / Je me suis levée de bon matin / Pour cueillir roses et romarins,
Interprétée par Mme Veuve Gibault, L’Ile d’Elle, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]04’13-06’20.

Ce n’est point ça, la belle / Que nous demandons [= Margoton],
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Ce sont les messieurs de la Tour / Après dîner vont faire l’amour / Ils s’en vont le long de la rivière [=La Batelière],
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]12’31-13’11 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)], [MAS_27 (10)].

Ce sont trois messieurs de la Tour,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (2-1)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-8)] (feuilles volantes), [MAS_13-2 (2-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III).

Ce sont trois messieurs de la Tour,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

C’est la belle Françoise,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-18)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chansons anecdotiques).

C’est la belle Françoise / Buvons nous en allons / De Saint Martin de Pré / Faut boire,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]15’03-15’34 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (7-4] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris).

C’est la belle Françoise / Buvons nous en allons,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

C’est une Dame dans Paris,
Copiée du cahier de M. Pineau, 1906, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

C’était la fille d’un geôlier / On dit qu’elle est tant belle,
Interprétée par M. Joseph Ricolleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

C’était une meunière qui se levait matin, qui se levait matin / Elle s’en va dans la ville pour moudre son grain,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]20’36-22’12 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)], [MAS_27 (10)].

C’était la meunière de Cholet,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Chez mon père y étions trois filles,
Interprétée par Mme Barthaud, Les Hémonières (Sallentaine), Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (6)].

Chez mon père y étions trois feuilles [filles] / Pendant que le moulin vire,
Non enregistrée. Interprétée par Mme Berthaud, Les Hémonières, Sallertaine,Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Chez nous y étions trois filles,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud,78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (6-1) et (6-2)] (matrices) ; [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-5)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (7-4] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1 )] (classeur gris)] ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II) (chants dansés).

Chez nous y étions trois feuilles [filles] / Deux autres plus belles que mâ,
Interprétée par M. Biraud, Le Nay en Foussais, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]55’39-57’28 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Chez nous nous étions trois filles,
Interprétée par Mme Pierre Landreau, Haut Bocage, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (13-3)] (feuilles de bloc).

Chez nous y étions trois frères,
Interprétée par Mme La Laurencier (née Dachaine)?, Vendée ?,1959.
Consulter les archives papier : [MAS_30 (4)] (classeur vert).

Chez nous y étions trois frères,
Interprétée par M. Laboureux, Le Langon, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]29’45-30’01 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Colin puis la belle / Alaient au bois jouer / Allaient au bois jouer / Colin y a perdu / Mais la belle a gagné, ma lurette,
Interprétée par Mme Rhabiller, Challans, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]56’00-57’03 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Dans Paris, la grande ville / Là où j’ai tant demeuré,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]24’25-24’59.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (3-2)] (matrices) ; [MAS_5 (3-6)] (partition) ; [MAS_5 (5-11)] (partitions) ; [MAS_27 (4)] (cahier: chansons préfacées par chanteur) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III) (Chansons d’amour).

Dans la ville de Lyon (trois fois) / Grand dieu, la jolie ville,
Interprétée par M. Joseph Ricolleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (2/2), durée : [01]44’59-45’48 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Dedans la ville de Lyon / Il y a une jolière,
Interprétée par M. Arcelin, Le Rocher en l’Ile-d’Elle, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Dedans la ville de Lyon / Il y a une jolière [= Prison, prison va t ouvrir les portes ; = La geôlière de Lyon],
Interprétée par M. Renou, Le Rocher en l’Ile-d’Elle, 1951).
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]50’59-52’49 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Au jardin de mon père, un oranger (n) y a / Qu’est-ce qui est chargé d’oranges que la branche cassa,
Interprétée par Mme Jeanne Friou, 73 ans, La Foillette, bourg de L’Epine, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19640, durée : [01]04’39-05’12 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes)

Dans le jardin de mon père / I n’y a t in oranger,
Chantée par Mme La Laurencier (née Dachaine)?, Vendée ?,1959.
Consulter les archives papier : [MAS_30 (4)] (classeur vert).

Derrière chez mon père un oranger luy a,
Interprétée par Mme Berthaud, Les Hémonières, Sallertaine, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Derrière chez mon père un oranger luy a,
Interprétée par Mme Barthaud, Les Hémonières (Sallentaine), Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)].

En revenant de voir mes prés,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson anecdotique).

Il fait beau, chez vous, Maître Pierre / Il fait beau dans votre moulin [= Maître Pierre],
Interprétée par Mme Vve Eugénie André, 80 ans, Beauboir-sur-mer, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19640, durée : [01]18’10-19’22 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-6)] (bloc-notes) ; [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Il y a rien de si drôle qu’un homme libertin / Le soir, à la chandelle, sa femme va le chercher,
Interprétée par M. Etienne Véronneau, Saint-Gervais, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19842, durée : [01]08’13-09’12 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (7-1)] (partitions) ; [MAS_8 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_25 (1)], [MAS_60 (3)] (classeur gris-III).

Je me suis endormie, le-ri / Je me suis endormie / Le long d’un grand chemin, le-rin,
Interprétée par Mme René Chaigne, 60 ans, Velluire, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]01’33-01’56 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (3-1)] (matrices) ; [MAS_5 (2-5)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-1] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-7)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chansons anecdotiques).

Je me suis endormie (1950).
Consulter les archives papier : [MAS_30 (1)] (classeur marron).

Je suis allé hier au moulin voir ma mie Annette,
Interprétée par M. Arcelin, Le Rocher en l’Ile-d’Elle, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]50’37-50’57 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)], [MAS_13-3 (3)] (classeur gris).

Fa lira-la-la, la fille du roi d’Espagne / Fa lira, ma dondaine, veut apprendre le métier [= La fille du roi d’Espagne],
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [01]13’54-16’02 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_27 (7)] (cahier) ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II) (chants dansés)

La fille du roi d’Espagne, ah – ah – ah là voilà / Veut apprendre métier,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]13’14-14’57 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] ; [MAS_27 (10)].

La petite a diligence sur les beaux chemins de France,
Interprétée par un enfant Lamoureux, Velluire, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]38’20-39’00.

Marguerite au bord de la mer / A la pêche de coquilles / Ma lur-lu-ron la lire,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19840, durée : [02]01’37-02’38 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (4-2)] (martices) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_27 (7)] (cahier) ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II) (chants dansés).

Marguerite au bord de la mer,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Marguerite au bord de la mer / A la pêche des coquillages / O gai lon fa l-ra li-ra,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19638, durée : [01]24’16-24’30 ;
Consulter les archives papier : [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Marguerite au bord de la mer / A la pêche des coquilles,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Marguerite au bord de la mer / A la pêche aux coquilles, ma lur-luron la li-re,
Interprétée par Mme Rabiller, Challans, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]50’03-51’32 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Marguerite s’y promène le long de ce ruisseau / Le long de ce ruisseau sur le bord de la Loire,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]08’09-08’43 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes), [MAS_5 (6-9)] (feuilles volantes), [MAS_5 (7-4] (feuilles volantes), [MAS_13-3 (1 )] (classeur gris)] ; [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique, brouillon) ; [MAS_25 (1)] ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II) (chants dansés).

Dessous le laurier blanc Marguerite se promène,
Interprétée par Mme Ricoleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

Mon père a fait bâtir maison / Marguerite ma mignonne / Par quatre-vingt-dix-neuf maçons,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]16’56-17’31 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier).

Mon père a fait bâtir château / Ma quenouillette et mon fuseau / L’a fait bâtir sur trois carreaux,
Interprétée par Mme Vve Colombe Cailleteau, Saint Jean de Monts, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02] 03’33-08’54.

Mon père a fait bâtir maison / Par quatre-vingt jolis maçons/ le veuzi, le veuzon, le veuzon-zon-zon,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]22’15-23’29 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] ; [MAS_27 (10)].

Mon père a bâti une maison / Sur les bords de la Loire,
Interprétée par M. Trigneau-fils (gendre de M. et Mme Raballand ; Geneviève Massignon donne une autre graphie de son nom - M. Trigneau), environ 25 ans, accompagné par le chœur de la famille des Raballand, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (3-2)] (matrices) ; [MAS_ 5 (3-5)] (partition) ; [MAS_5 (6-15)] (partition) ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II).

Mon père a fait bâtir un château,
Interprétée par Mme Tijon, 68 ans, La Verrie, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (1-7)] (feuilles volantes) ; [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit).

Mon père a fait bâtir château,
Interprétée par Mme Cousseau, Haut Bocage, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit) ; [MAS_27 (13-3)] (feuilles de bloc).

Mon père a fait bâtir château,
Interprétée par Père André, Ile d’Yeu, Vendée, 1958.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-6)] (bloc-notes).

Mon père a fait bâtir un temple,
Interprétée par M. Cailleteau, 82 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter les archives papier : [MAS_6 (3)] (carnet jaune).

Mon père avait un fi, ma mère avait une fille
Paraît être le même air que pour la même chanson à Verrie. - Remarque de Geneviève Massignon,
Interprétée par M. Martineau, 84 ans, Le Boupère, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

Mon père avait un fi[ls], ma mère avait une fille,
Interprétée par Mme Péquin, 86 ans, La Boupère, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

Mon père avait un fils, ma mère avait une fille,
Interprétée par Mme Tijon, 68 ans, La Verrie, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (1-7)] (feuilles volantes) ; [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit).

Mon père avait un fils / Ma mère avait une fille,
Interprétée par Mme Cousseau, Haut Bocage, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit) ; [MAS_27 (13-3)] (feuilles de bloc).

Mon père avait un fils / Ma mère avait une fille,
Interprétée par M. Martineau (84 ans), Boupère, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (13-4)] (feuilles de bloc).

Mon père avait un fils / Ma mère avait une fille,
Interprétée par Mme Cousseau, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit).

Mon père aussi ma mère,
Interprétée par M. Etienne Véronneau, Saint-Gervais, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-5)] (partitions).

Mon père aussi ma mère n’avaient fille que moi,
Interprétée par M. Guérin (Guerry), Le Chambretaud, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_13-1 (2-5)] (fiches).

Mon père aussi ma mère / N’avaient fille que moi,
Interprétée par M. Guérin, L'Epine, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-3)] (cahier de musique, brouillon).

Mon père m’a fait faire un biâ petit gilet blanc / Un biâ petit gilet blanc / L’est trop court par derrière / Et trop long par devant / Je suis de l’Allemagne, je parle allemand,
Interprétée par M. Etienne Véronneau, Saint-Gervais, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [01]11’24-12’38 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-5)] (partitions) ; [MAS_5 (7-1)] (partitions) ; [MAS_8 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes) ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II).

Mon père m’a fait faire un petit gilet blanc,
Interprétée par Mme Redois, Saint Gervais, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Mon père m’a fait faire un pistolet, là-là-là, un pistolet [= Pistolet],
Interprétée par Mme Lamoureux, fille de Mme Chaigne, Velluire, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : DCR-19851 (1/2), durée : [01]36’36-38’17 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Munier munier, fais moudre mon grain,
Interprétée par Mme Davier, 99 ans, Velluire, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (2-6)] (feuilles volantes); [MAS_5 (6-8)] (feuilles volantes) (chansons anecdotiques) ; [MAS_13-2 (2-5)] (feuilles volantes et fiches) ; [MAS_13-3 (3)].

Ol était la mère gorette,
Interprétée par M. Pétraud, Le Langon, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

Ol était la mère gorette, youp-là-là là-li-ra / Qui faisait danser ses petits corets,
Interprétée par Mme Renée Chaigne, env. 60 ans, Velluire, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]31’09-33’05 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris), [MAS_27 (10)] (carnet).

Par derrière chez mon père, un oranger il y a, un oranger il y a,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]24’22-25’56 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Par derrière chez mon père un oranger l’y a,
Interprétée par Mme Redois, Saint Gervais, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Par un lundi, la matinée / Je l’ai trouvée dans son lit couchée [= Dans Paris].
C’est un incipit du deuxième couplet. Le premier commence par les paroles : "Dans Paris, y a t une jolie bergère",
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]38’21-38’55.

Quand i sé venu au monde / Y ato pas plus gros que long,
Interprétée par Mme Trigneau (fille de M. et Mme Raballand), Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]12’30-13’38 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-4)] (partition) ; [MAS_5 (6-16)] (partition) ; [MAS_13-3 (3)].

Quand i sé venu au monde / Y éto gros comme in levrao [= Tout au hao de la Bertodère],
Interprétée par Mme Rhabiller, Challans, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (2/2), durée : [01]14’40-17’04 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Quand i sé venu au monde,
Interprétée par Mme Tregneau, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_30 (1)] (classeur marron).

Farira dondon / Quand y ai venu au monde / Farira dondin,
Interprétée par M. Poupelin, l’Ile d’Elle, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

Quand j’étais chez mon père, lève le pied / Petite à la maison, lève le pied [= Lève le pied, Nanette],
Interprétée par M. Pierre Guilbaut, Challans, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]31’24-34’21;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris), [MAS_27 (6)] (bloc-notes) ; [MAS_27 (9-2)] (feuilles de bloc).

Quand j’étais chez mon père un petit garçonniâ / Il m’envoyait aux … ( ?) pour garder les agneaux /ziniâs,
Interprétée par M. Mériau, La Vergne, Saint-Christophe, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19854 (1/1), durée : [01]47’18-47’43 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (4-2)] (martices), [MAS_5 (4-2)] (partitions), [MAS_13-1 (1-3)] (partitions), [MAS_27 (8)] (bloc-notes) ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II) (chants dansés)

Quand j’étais chez mon père / Petite à la maison, petite à la maison [= Cannes, canetons],
Interprétée par MM. Etienne Véronneau et Raimond Gauvrit, Saint-Gervais, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19843, durée : [02]04’36-10’03 et [02]10’06-11’18 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-5)] (partitions) ; [MAS_5 (7-1)] (partitions) ; [MAS_8 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_25 (1)] ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II).

Quand j’étais chez mon père petit garçounia [= Petit garçounia],
Interprétée par Mme Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]48’02-49’14 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (8)] (bloc-notes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Quand j’étais chez mon père / Enfant petit / Il m’envoyait aux landes / Chercher des nids,
Interprétée par M. Pierre Guilbaut, Challans, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]35’24-38’32 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Quand j’étais chez mon père / Petit garçu garçunnia,
Interprétée par Mme Barthaud, Les Hémonières (Sallentaine), 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)].

Quand j’étais chez mon père, enfant petit / Le m’envoyant aux landes / Chercher des nids,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19845, durée : [01]04’14-[02]00’34 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris)] ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II).

Quand j’étais chez mon père,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Quand j’étais chez mon père / Z enfant petit,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19638, durée : [01]24’30-24’47 ;
Consulter les archives papier : [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Quand j’étais chez mon père / Garçon z à marier, garçon z à marier / Je n’avais rien à faire,
Interprétée par Mme Christine Lénard, 84 ans, Ile de Noirmoutier, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19639, durée : [01]14’32-15’06.

Quand j’étais chez mon père tout petit pastouriâ,
Interprétée par Mme Chevalier, Chaillé-les-Marais, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19642, durée : [01]05’23-07’57.

Quand y éto chez mon père, don-don-déri-dène / Petite à la maison, don-don-déri-don,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]47’32-47’45 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Quand y àto chez mon père / Les gorets m’envoie garder,
Interprétée par Mme Redois, Saint Gervais, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Quand y ato chez mon père,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Quand y èto (j’étais) chez mon père tout petit garçounniâ [= Petit garçonnet],
Interprétée par Mme Bonhommeau, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]23’13-25’33,
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (2-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)].

Quand y èto (j’étais) chez mon père tout petit garçounniâ [= Petit garçonnet],
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_6 (6-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-9)] (feuilles volantes).

Tot' jeune chez mon père / I gardo les àgnâs / I gardo les àgnâs (Quand j’étais chez mon père / Et gardais les agneaux / Et gardais les agneaux) [= Y en avais qu’un tréziâ],
Interprétée par M. Bichon, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]30’01-30’43 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (2-2)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-2)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-10)] (feuilleses) ; [MAS_13-3 (3)] (chansons anecdotiques).

M’envoie t à la fontaine / Coupons, taillons la fougère / Pour remplir mes cruchons,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]07’12-07’43 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (7-4] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1 )] (classeur gris)] ; [MAS_25 (1)] ; [MAS_27 (10)] ; [MAS_60 (2)] (classeur gris-II).

Va voir à la fontaine, don-don-léli-daine / Pour remplir mes cruchons,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19638, durée : [01]22’51-23’04 ;
Consulter les archives papier : [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Anecdotes -- Chansons  •  France  •  Vendée (France)

Formes brèves (littérature)

Espagne

Nantes (Loire-Atlantique)

Lyon (Rhône) -- Vieux Lyon

Paris (France)

Cholet (Maine-et-Loire)

Rennes (Ille-et-Vilaine)

carnet

carnet de terrain

texte

texte manuscrit

cahier

Musique notée

musique manuscrite

CD audio

enregistrement sonore

bande magnétique audio