Département Son, vidéo, multimédia > Enregistrements sonores > M-P

Fonds Geneviève Massignon (1942-1966)

Cote : SDCR ; MAS 
Chansons relatives à la vie du soldat
1950-1961
18 bandes magnétiques. - 13 boîtes d'archives

Présentation du contenu

Cotes de supports Fonds Geneviève Massignon [BnF, Tolbiac, Audiovisuel : magasin] :
Enregistrements sonores : SDCR-19566 ; SDCR-19570 ; SDCR-19576 ; SDCR-19638 ; SDCR-19639 ; SDCR-19640 ; SDCR-19641 ; SDCR-19841 ; SDCR-19842 ; SDCR-19643 ; SDCR-19844 ; SDCR-19845 ; SDCR-19849 (1/2) ; SDCR-19849 (2/2) ; SDCR-19850 (1/2) ; SDCR-19850 (2/2) ; SDCR-19851 (1/2) ; SDCR-19851 (2/2). -
Archives papier : [MAS_1] ; [MAS_4] ; [MAS_5] ; [MAS_8] ; [MAS_13-1] ; [MAS_13-3] ; [MAS_15] ; [MAS_19] ; [MAS_25] ; [MAS_27] ; [MAS_28] ; [MAS_30] ; [MAS_60]

Numéros originaux des bandes :
67-04 ; 67-08 ; 67-14 ; 69-07 ; 69-08 ; 69-09 ; 69-10 ; 73-10 ; 73-11 ; 69-12 ; 73-13 ; 73-14 ; 73-18 (1/2) ; 73-18 (2/2) ; 73-19 (1/2) ; 73-19 (2/2) ; 73-20 (1/2) ; 73-20 (2/2).

Présentation du contenu

A Chambretaud, c’est la vérité, Interprétée par Mme Tijon, 68 ans, La Verrie, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (1-7)] (feuilles volantes) ; [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit).

A Chambretaud c’est la vérité,
Interprétée par Mme Roux, Haut Bocage, Vendée, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit) ; [MAS_27 (13-3)] (feuilles de bloc).

A la sortie de Brest / A reçu trois coups de lance,
Interprétée par Père André, Ile d’Yeu, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19572, durée : [01]01’18-01’57 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-6)] (bloc-notes).

Adieu, je pars demain, ma charmante Angélique / Adieu, je pars demain le cœur plein de chagrin,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]16’19-16’55 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson de soldat).

Adieu, la ville de Sallertaine,
Interprétée par M. Guérin, L'Epine, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Adieu, la ville de Sallertaine,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Du cahier de F.Guérin.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Adieu, les filles de la campagne / Car c’est demain que nous partons / Nous partons pour Sébastopole / C’est pour servir la nation,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841 , durée : [02]13’41-14’09 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier).

Adieu, mon fils, adieu / A la grâce de Dieu, adieu, mon fils, adieu,
Interprétée par Père André, Ile d’Yeu, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [01]08’30-08’45 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-6)] (bloc-notes).

Ah ce que j’ai à soupirer [= La belle descend dans son jardin soir et matin],
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

Ah donc bonjour, bonne maman / Où est-elle donc ma sœur aînée / Elle est là-haut sur les montagnes / Elle est là-bas, dans ces vallons,
Interprétée par Mme Vve Colombe Cailleteau, Saint Jean de Monts, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02] 11’32-12’24.

Allons, soldats, partons pour la guerre / "Saint Louis" vient faire ses adieux,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]36’47-37’19.

Alors ce n’était que bataille sans grand exploit,
Interprétée par Mme Chevalier, Chaillé-les-Marais, Vendée,1958.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-4) (bloc-notes).

Auprès de ma blonde, qu’il fait beau dormir ,
Interprétée par Mme Davier, 99 ans, Velluire, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_13-1 (2-11)] (non enregistrée).

Battons la marche / La jolie marche,
Interprétée par Mme Boureau, Velluire, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_13-1 (2-11)] (non enregistrée).

Bonjour Nanette, je viens les larmes aux yeux / Le cœur plein de tristesse, te faire mes adieux [= Nanon ; = Oh dormez-vous, sommeillez-vous],
Interprétée par Mme Davier, 99 ans, Velluire, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]60’38-61’21.

C’est la belle Françoise / Buvons nous en allons / De Saint Martin de Pré / Faut boire,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud,78 ans, Givrand, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]15’03-15’34 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (7-4] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris).

C’est la belle Françoise,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Consulter l'enregistrement : [MAS_5 (6-18)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)].

C’est la belle Françoise / Buvons nous en allons,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

C’est une jeune fille de Saint Malo des Isles / Une fille mariée poursuit son bien aimé,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]47’13-47’30 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

C’est une jeune fille de Saint Malo des Isles / Une fille mariée poursuit son bien aimé,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]47’13-47’30,
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

C’est une jeune fille de Saint Malo,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

C’est le vingt et un d’avril / Le jour que nous devions partir,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

C’est le vingt et un juillet,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Ce n’est lui (?) que je regrette / C’est mon mari qui est en guerre,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Ce sont trois jeunes dragons qui s’en vont à la guerre,
Interprétée par X, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (8)] (carnet).

C’était trois jeunes frères et un jeune écolier / Au regret de son père, il voulut s’engager,
Interprétée par Mme Jeanne Friou, 73 ans, La Foillette, bourg de L’Epine, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19640, durée : [01]02’32-03’01 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

C’était un jeune garçon / Et une jolie fille,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Capitaine mon ami, n’as-tu point regret de mourir ? / Douleur, regret que j’aie au monde / C’est de mourir sans voir ma blonde,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]14’10-14’42 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson de soldat).

Mon capitaine, oh mon ami / Avez-vous regret de mourir,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Ce sont trois garçons bons drilles,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson de soldat).

Ce sont trois garçons bons drilles / Tous les soirs bons à marier,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]10’13-10’48 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes), [MAS_13-3 (1 )] (classeur gris) ; [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique, brouillon).

Ce sont trois garçons bons drilles,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Ce sont trois jeunes garçons qui s’en vont à la guerre,
Non enregistrée, copiée du cahier de M. Pineau, 1906, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

C’est une fille des environs / Mais des environs de Rennes / De sa beauté en est en peine / N’a pas été plutôt coiffée,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [01]03’51-05’52 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson de soldat).

C’était dans les faubourgs de Guérande,
Interprétée par Mme Jeanne Friou, 73 ans, La Foillette, bourg de L’Epine, Vendée, 1958.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

C’était dans les faubourgs de Guérande,
Interprétée par Mme Jeanne Friou, 73 ans, La Foillette, bourg de L’Epine, Vendée, 1958.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

C’était un jeune dragon venant voir sa maîtresse [= Dragon],
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]45’36-46’21 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Chantons donc l’aventure / C’est d’un jeune écolier / A fleur de son âge, il a voulu s’engager,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]36’21-36’46 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Colonel, mon cher amant,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

Dans les faubourgs de l’Irlande / Il y a t une maison, Alison, belle Alison,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [01]05’56-07’50 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chanson de soldat).

Dans les faubourgs de l’Irlande / Il y a t une maison / Verse à boire,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) (chanson de soldat).

C’est le 21 d’avril, jour que nous devions partir / Nous devions partir pour l’Angleterre,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]10’49-11’15 ;
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique, brouillon) ; [MAS_25 (1)], [MAS_13-3 (1 )] (classeur gris).

C’est le vingt et un d’avril / Le jour que nous devions partir,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

C’est le vingt et un juillet,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

C’était par un dimanche au soir,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

Chantons donc l’aventure / C’est d’un jeune écolier / A fleur de son âge, il a voulu s’engager,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]36’21-36’46 ;
[MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Chantons la gloire et la vaillance d’un soldat revenant d’Italie,
Interprétée par M. Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 , durée : [01]46’22-47’05 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Chantons l’honneur et la vaillance d’un soldat venant d’Italie [= Le soldat d’Italie],
Interprétée par M. Renou, Le Rocher en l’Ile-d’Elle, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]52’50-55’36 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Chantons la gloire et la vaillance d’un soldat revenant d’Italie,
Interprétée par M. Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849 (2/2), durée : [01]46’22-47’05 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Chantons l’honneur et la vaillance d’un soldat venant d’Italie [= Le soldat d’Italie],
Interprétée par M. Renou, Le Rocher en l’Ile-d’Elle, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]52’50-55’36 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Dans cette maison, y a t une chambrette / Nous y irons nous y mettre à l’ombrette,
Interprétée par Mme Davier, 99 ans, Velluire, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]60’10-60’37 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (3-1)] (matrices) ; [MAS_5 (2-6)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-6)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-5)] (feuilles volantes et fiches) ; [MAS_13-3 (3)] (chansons de marche).

Dans la cave de mon père / Y a du bon vin blanc,
Iterprétée par H. Chiron, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (5)] (feuilles volantes, manuscrit)

Par derrière chez mon père, les lauriers sont fleuris / Tous les oiseaux du monde y vont faire leurs nids / Auprès de ma blonde qu’il fait bon, fait beau, fait beau / Auprès de ma mie qu’il fait beau dormir,
Interprétée par Mme Fritel, Beauboir-sur-mer, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19640, durée : [01]14’14-14’31 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-6)] (bloc-notes) ; [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Derrière chez mon père les lauriers sont fleuris, tous les oiseaux du monde vont y faire leurs nids / Auprès de ma blonde, et oh, il fait beau, fait beau, fait beau / Auprès de ma mie, oh oui, il fait beau z à dormir,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19640, durée : [01]12’02-12’29.

Dessous le laurier blanc Marguerite se promène,
Interprétée par Mme Ricoleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

Dessous le laurier gris, la belle s’y promène / Blanche comme une neige / Belle comme un jour [= Blanche comme la neige],
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : CD-R Bande n° 73-18, 1/2, durée : [01]42’43-43’18,
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (2-1)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-8)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-3)] (feuilles volantes, manuscrit) ; [MAS13-3 (3)] (chanson de soldat).

Dessous le laurier gris la belle s’y promène,
Interprétée par Mme Pineau, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_30 (1)] (classeur marron).

Dessous le laurier doux, la fille s’y promène,
Interprétée par X, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-18)] (feuilles volantes).

En entrant dans la ville, conscrits vaillants,
Interprétée par Monsieur Louis Chaigne, Talmont, Vendée, 1959.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19566, durée : [01]04’05-05’21.

Faut-il se quitter à regret,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Faut-il se quitter à regret / Fatale destinée,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]41’59-43’23 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Grand Dieu, que je suis à mon aise / Car un ami est auprès de moi,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]12’16-12’38 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique, brouillon) ; [MAS_25 (1)].

Grand Dieu, que je suis à mon aise,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

Il y a plus que dix pains dans l’arche / Il y a que dix pains chez nous,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]03’16-03’51 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chant de marche) ; [MAS_27 (7)] (cahier).

Je lui ferai un bouquet si beau et si joli,1950, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (2-2)] (cahier de musique).

Je me suis t engagé dans les chauffeurs de Nantes / L’hôtesse qui m’a logé m’a bien mal conseillé / Elle m’a dit de déserter cette nuit,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]13’03-13’40 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; (chanson de soldat).

Je me suis engagé dans les chasseurs de France,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-1)] (matrices), [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes).

Je me suis engagé dans les chasseurs de France [= Le déserteur],
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]45’54-46’17 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Suis engagé dans les chevaliers de France,
Interprétée par X, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-18)] (feuilles volantes).

Je n’ai plus que dix mois à faire / M’attendras-tu, ma chère / M’attendras-tu, ma chère, ma chère amie,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19845, durée : [01]00’19-00’45 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_15 (1-20)] (cahier de musique).

Je n’ai plus que dix mois à faire,
Interprétée par Mme Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-20)] (cahier de musique)

Je n’ai plus 10 mois à faire,
Interprétée par X (Mme Dagnaud ?), Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

J’ai bien pris du plaisir le temps de ma jeunesse,
Non enregistrée, Interprétée par M. Alexandre Billaud, 77 ans, La Barbère, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_13-1 (2-2)] (feuilles de bloc).

Je m’ai bien diverti le temps de ma jeunesse,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Je m’ai bien diverti / Le temps de ma jeunesse / J’y pris bien du plaisir / Tant de ma noblesse,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19638, durée : [01]26’38-27’00 ;
Consulter les archives papier : [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Je me suis bien diverti le temps de ma jeunesse / J’ai pris bien du plaisir autant que la noblesse,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]49’21-49’44 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Je me suis engagé dans les chasseurs de France [= Le déserteur],
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]45’54-46’17 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Je suis allé dans plusieurs batailles / Sans jamais y être blessé / En Russie comme en Espagne / C’est le ciel qui m’a protégé [= Le Mont-blanc],
Interprétée par le Chœur d’écolières de l’île d’Elle, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]24’52-25’21.

Je suis allé en plusieurs batailles / Sans jamais y être blessé,
Interprétée par Mlle Paulette Rousseau, L’Île d’Elle, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (1-5)] (feuille volantes, manuscrit, stylo).

Je suis fillette sans amant,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Je suis la délaissée, qui pleure nuit et jour,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]42’46-43’49 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc).

Je vais dire à mon commandant,
Interprétée par Mme Ricoleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

J’ai fait z une maîtresse,
Interprétée par Mme Vigneron, env. 75 ans, L’Epine, 1954.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (1-5)] (feuilles volantes) ; [MAS_27 (13-3)] (feuilles de bloc).

J’allons t’en faire un navire gai-ma-don-don, ma Louison / Le capitaine m’a demandé / Le capitaine m’a demandé / A qui que j’étais fille / Gai-ma-dondaine [= La fille du bourreau],
Interprétée par Mme Christine Lénard, 84 ans, Ile de Noirmoutier, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19639, durée : [01]00’43-01’16.

Il faut aller faire le service,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Y a plus de dix filles à Brest / Adieu, la fleur de ma jeunesse,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]07’03-07’32 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chant de marche)

L’y a plus que dix mois,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chant de marche).

Y a très heures que nous marchons, à petits pas nous arrivons,
Interprétée par Mr X (selon G. Massignon), Saint Jean de Monts, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02] 14’51-15’15.

La belle, adieu,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

La campagne a bien été longue / A duré douze ans et demi [= La campagne de 12 ans et demi],
Interprétée par Mme Bonhommeau, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]18’28-19’26 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-2)] (matrices) ; [MAS_5 (2-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (5-1)] (matrices).

La campagne a bien été longue,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (2-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (grands-chansons).

La feuille (= fille) sent comme une rose / Comme une rose de rosier,
Interprétée par Mme Lamenoir, La Boissière des Landes, Vendée, 1959.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19643, durée : [01]05’51-6’20.

La loi est changée, les garçons resteront / Et les filles, à leur tour, iront faire vingt-huit jours,
Interprétée par Monsieur Louis Chaigne, Talmont, Vendée, 1959.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19566, durée : [01]04’39-04’46.

L’autre jour l’envie m’a pris,
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (8)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris).

L’autre jour, m’y promenant, j’ai rencontré mon capitaine [= Le déserteur],
Interprétée par Madame Rougier, 84 ans, Chassenon, Vendée, 1961.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19576, durée : [01]06’40-07’20 ;
Consulter les archives papier : [MAS_1 (16)] (bloc-notes) ; [MAS_8 (14)] (feuilles volantes).

Laissons les conscrits passer au large, au large,
Interprétée par Madame Isidore Leroux, 76 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19570, durée : [02]19’11-19'22.

Léridon don / Sont les filles de Sallertaine [= Conscrits de Sallertaine ?],
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Les bons enfants porteront des armes,
Interprétée par M. Valentin Leroux, 76 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter les archives papier : [MAS_8 (15-4)] (feuilles volantes).

Les bons enfants portrant les armes,
Interprétée par M. Cailleteau, 82 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19570, durée : [02]16’57-17’06.

Ma mère a fait une folie / C’est envoyer ma sœur au champ / Les militaires l’enlèveront,
Interprétée par Mme Chevalier, Chaillé-les-Marais, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02] 04’11-05’08 ;
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-4) (bloc-notes).

Ma tunique a dit beau temps / S’il faut servir, nous servirons / Nous servirons le roi de France / La République en assurance,
Interprétée par Mme Vve Colombe Cailleteau, Saint Jean de Monts, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02]09’56-10’22.

Mais qu’as-tu fait, méchante femme,
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Qu’as-tu fait, méchante femme,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Mari mari, je t’y croyais mort / T’y croyais mort enterré [= Le retour du soldat],
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851, durée : [01]28’53-29’34 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Mon père m’a mariée / Laissez-les conscrits passer,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]05’33-06’06.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_27 (7)] (cahier) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III) (Chansons de malmariées).

Lé, mon père m'a mariée / Lé, sont les les rubans volés,
Interprétée par Monsieur Louis Chaigne, Talmont, Vendée, 1959.
Selon Geneviève Massignon, les rubans des conscrits sont assimilés aux rubans de la mariée (cf.: [MAS_92-F1], "Chants de conscrits").
Consulter l'enregistrement : SDCR-19566, durée : [01]05’22-05’34.

Lé, mon père m'a mariée, laissez les rubans voler / Laissez les rubans, les rubines, qui volent, laissez les rubans voler,
Interprétée par Mr X, Saint Jean de Monts, Vendée, 1958.
Selon Geneviève Massignon, les rubans des conscrits sont assimilés aux rubans de la mariée (cf.: [MAS_92-F1], "Chants de conscrits").
Consulter l'enregistrement : SDCR-19641, durée : [02] 15’42-15’57.

Le vingt et un du mois d’avril,
Interprétée par Mlle Maryse Charasse (petite-fille de M. Henri Ouvrand), 14 ans, L’Île d’Elle, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_13-2 (2-2)] (feuilles volantes).

Le 21 du mois d’avril,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

Le 21 mois de janvier / Triste nouvelle vient d’arriver,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Léridon don / Sont les filles de Sallertaine [= Conscrits de Sallertaine],
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Mari, mari, je t’y croyais mort / T’y croyais mort enterré [= Le retour du soldat],
Interprétée par Mme Vve Dagnaud, Givrand, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (2/2), durée : [01]28’53-29’34 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)].

Mon père m’a mariée / Laissez les rubans voler / Laissez-les les rubans qui volent / Laissez-les les rubans voler,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Selon Geneviève Massignon, les rubans des conscrits sont assimilés aux rubans de la mariée (cf.: [MAS_92-F1], "Chants de conscrits").
Consulter l'enregistrement : SDCR-19841, durée : [02]06’08-07’02 ;
Consulter les archives papier : [Mas_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] ( feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III) (Chansons de malmariées).

Nanon [= Oh dormez-vous, sommeillez-vous] : A la porte de la belle frappa trois petit coups / Si vous dormez, réveillez-vous, petit cœur doux],
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]42’57-43’23.

N’envoyez plus ma sœur aux champs / Les gens du roi l’emmèneront [= Le frère Simon],
Interprétée par Mme la Vve Dagnaud, 78 ans, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19844, durée : [02]13’04- 13’17 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique, brouillon).

Nous ne sommes pas encore enfoncés / Mais nous courons un grand risque,
Interprétée par M. Cailleteau, 82 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19570, durée : [02]16’43-16’56

Nous ne sommes pas encore enfoncés,
Interprétée par M. Valentin Leroux, 76 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter les archives papier : [MAS_8 (15-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_8 (17-7)] (partitions).

Nous ne sommes pas encore enfoncés,
Interprétée par Madame Isidore Leroux, 76 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter les archives papier : [MAS_8 (17-7)] (partitions).

Nous sommes de bons enfants allés à La Tranche,
Interprétée par M. Valentin Leroux, 76 ans, La Tranche, Vendée, le 22 septembre 1960.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19570, durée : [02]09’31-11'16.

Oh que de bruit, oh que de bruit sur cette rade / Des coups de canon de toutes parts / J’entends tirer la canonnade qui donne le signal du départ…,
Interprétée par Mme Christine Lénard, 84 ans, Ile de Noirmoutier, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19639, durée : [01]02’13-02’59.

Par un dimanche au soir ma mie j’ai rencontré,
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I.

Par un lundi matin / Que l’on vient m’avertir,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

Par un matin à un soir lévé,
Interprétée par Mme Rhabiller, Challans, Vendée, 1951.
Consulter les archives papier : [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Par un matin, je m’y lève / Non, non, jamais je ne verrai / Celle que j’ai tant aimée,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]42’58-42’16 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-2)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] (chanson de soldat).

Par un matin, je m’y lève,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-12)] (feuillettes).

Pour un matin, je m’y lève ,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-1)] (matrices) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Par un matin me suis levé / Plus matin que ma tante,
Interprétée par Mme Veuve Dagnaud, Givrand, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_15 (1-12)] (cahier de musique).

Pauvre soldat vient de la guerre,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Père, mère, levez-vous vite / Vite promptement,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Plaignez le sort des jeunes gens,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-2)] (bloc-notes).

Quand la Catin va t au jardin,
Interprétée par M. Elie Thibaud, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (2-1)] (matrices) ; [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes).

Quand la Catin va t au jardin,
Interprétée par X, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_5 (3-9)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-18)] (feuilles volantes).

Quand la Catin va t au jardin / C’est pour cueillir la violette,
Interprétée par Mme Bethus, Saint Gervais Vendée, Mai 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (11)] (fiches).

Quand la Catin va t au jardin / De grand matin,
Interprétée par Mme Bonhommeau, Saint Jean de Monts, La Garnache, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_4 (4-3)] (matrices de partitions) ; [MAS_5 (4-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-1 (1-4)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_27 (7)] (cahier) ; [MAS_27 (8)] (bloc-notes) (chanson de soldat).

Quand la Catin va t au jardin de bon matin / C’est pour cueillir la violette, le romarin,
Interprétée par M. Etienne Véronneau, Saint-Gervais, Vendée, 1952.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19842, durée : [02]04’04-05’10 ;
Consulter les archives papier : [MAS_5 (6-5)] (partitions) ; [MAS_8 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-3 (1)] (classeur gris) ; [MAS_13-3 (3)] (chanson de soldat).

Quand la Catin va t au jardin / C’est pour cueillir la violette,
Interprétée par Mme Béthun, Saint Gervais, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_19 (4)] (feuilles volantes).

Quand le soldat vient de la guerre (bis) / Un pied chaussé et l’autre nu / Pauvre soldat d’où viens-tu,
Interprétée par Mme Vve Pineau, 89 ans, La Garnache, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19638, durée : [01]24’04-29’21 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (8)] (bloc-notes).

Quand y ai sorti de mon village,
Interprétée par Mme Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850 (1/2), durée : [01]11’55-12’11 ;
Consulter les archives papier : [MAS (3-2)] (matrices) ; [MAS_5 (3-3)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-13)] (partitions) ; [MAS_13-3 (3)] ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Qu’as-tu fait, méchante femme,
Interprétée par X, Vendée (Givrand – St Gervais – l’Ile Boisseau), Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_25 (1)] (feuilles de bloc).

Qu’as-tu donc fait méchante femme,
Interprétée par Mme Jeanne Friou, 73 ans, La Foillette, bourg de L’Epine, Vendée, 1958.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-5)] (bloc-notes).

Qu’y pensez-vous, ma mère (bis) / Que d’envoyer ma sœur aux champs / Le cavalier l’amènera,
Interprétée par Mme Christine Lénard, 84 ans, Ile de Noirmoutier, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19639, durée : [01]16’25-16’59.

Qui veut entendre de si charmante nouvelle / C’est une fille habillée en garçon / S’est engagée dans les dragons [= La fille-dragon] ,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]50’15-50’31 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (1-1), (1-2), (1-3) (matrices)] ; [MAS_5 (1)] (feuilles volantes) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Sont trois jeunes capitaines qui vont lui faire la cour,
Interprétée par Mme Christine Lénard, 84 ans, Ile de Noirmoutier, Vendée, 1958.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19639, durée : [01]25’14-25’46 ;
Consulter les archives papier : [MAS_30 (2)] (feuilles de bloc-notes).

Sont trois jeunes conscrits s’en vont à la guerre,
Interprétée par Mme Pineau, 63 ans, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]39’21-40’28 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (1-1), (1-2), (1-3)] (matrices).

Sont trois jeunes voltigeurs / Qui s’en vont à la guerre / Qui s’en vont à la guerre [= Trois jeunes voltigeurs],
Interprétée par M. Henri Raballand, 78 ans, Saint Jean de Monts, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]37’20-37’57 ;
Consulter les archives papier : [MAS_27 (3)] (feuilles de bloc) ; [MAS_60 (1)] (classeur gris-I).

Un jeune militaire venant de la guerre, cherchant ses amours,
Interprétée par M. Joseph Ricolleau, L’Epine, l’Ile de Noirmoutier, Vendée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19850, durée : [01]35’49-36’04 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris) ; [MAS_27 (6)] (bloc-notes).

Un soir étant à ma table / J’entendais l’amour chanter / N’entendez-vous, la belle / Cette jolie chanson [= Le bouquet de souvenance],
Interprétée par Mme Davier, 99 ans, Velluire, Vendée, 1950.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19849, durée : [01]55’10-56’49 ;
Consulter les archives papier : [MAS_4 (3-1)] (matrices) ; [MAS_5 (2-6)] (feuilles volantes) ; [MAS_5 (6-8)] (feuilles volantes) ; [MAS_13-2 (2-5)] (feuilles volantes et fiches) ; [MAS_60 (3)] (classeur gris-III) (Chanson d’amour).

Un soir m’y prend envie,
Interprétée par M. Pineau, La Garnache, Vendée, 1950.
Consulter les archives papier : [MAS_28 (2-1)] (feuilles de bloc).

Venez, brave jeunesse, venez pour écouter / Une chanson nouvelle que j’y viens composer,
Interprétée par Mme Vve Albert, La Taillée, 1951.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19851 (1/2), durée : [01]45’20-47’43 ;
Consulter les archives papier : [MAS_13-3 (2)] (classeur gris).

Vous ne nous verrez pas longtemps / Pères et mères de familles,
Interprétée par X, St Gervais, Vendée, 1952.
Consulter les archives papier : [MAS_13-1 (2-4)] (fiches).

Vous ne nous verrez pas longtemps, pères et mères de la famille,
Interprétée par Monsieur Louis Chaigne, Talmont, Vendée, 1959.
Consulter l'enregistrement : SDCR-19566, durée : [01]04'24-04’38.