1916-1995 : Fonds Geneviève Massignon

Fonds Geneviève Massignon : inventaire et description
1916-1995
.- CD-R.-Archives manuscrites.-Archives tapuscrites.-Cahiers.-Carnets.-Photographies.-Correspondances
Fonds produit par : Archives de Geneviève Massignon.
Le fonds contient des documents en français, en langues régionales françaises, en corse, en kabyle, en anglais, en japonais, en chinois, en italien...

Biographie de Geneviève Massignon (1921-1966) et Histoire du fonds

Geneviève Massignon, fille de Louis Massignon, est née le 27 avril 1921 à Paris et elle décède dans la même ville à l’âge de 45 ans, le 9 juin 1966. Après sa licence en lettres classiques à la Sorbonne, en 1941, elle suit pendant deux ans les cours de langues chinoise et japonaise à l'Institut des langues orientales. Sa carrière scientifique a débuté par l’étude de la Bretagne. Afin de mieux connaître ce pays et ce peuple, elle a appris le breton à l’Ecole des Hautes Etudes à la Sorbonne. En 1942, âgée de 21 ans, elle a préparé et soutenu un Mémoire des études supérieures sur les noms d’arbres dans la toponymie bretonne. Dans les années 1950, elle a collecté en Bretagne plus de 90 contes populaires, dont la majorité dans les Côtes du Nord (dans les Côtes d’Armor). Durant toute sa vie, Geneviève Massignon est restée attachée à la Bretagne où elle passait tout son temps libre et où elle repose dans la sépulture familiale des Massignon à Pordic.
Après la guerre, en 1945, elle décide de faire sa thèse de doctorat ès lettres. Son directeur de recherche Albert Dauzat, un des fondateurs du Nouvel Atlas linguistique et ethnographique de la France par régions, l’oriente vers une enquête linguistique de l’Ouest de la France (Poitou, Aunis, Saintonge et Angoumois), dans une région d’où partaient les premiers colons pour l’Acadie, du XVIIe au XIXe siècles. Geneviève Massignon fait également ses études sous la direction de Charles Bruneau, qui lui suggère de faire, parallèlement, en Acadie une enquête sur le patrimoine culturel du peuple acadien. Son frère Daniel Massignon, décédé le 25 décembre 2005, racontait que sa sœur Geneviève a commencé à s’intéresser au peuple d’Acadie en rencontrant Emile Lauvrière chez son père, Louis Massignon, et en lisant son livre, "La tragédie d’un Peuple". Après avoir vécu l’occupation étrangère de la France de 1940 à 1944, la déportation et la mort de ses amis, elle a mieux compris les épreuves vécues par les Acadiens lors du "Grand Dérangement" et dans leur résistance à l’action dissolvante et destructrice de l’occupant anglais. Elle a voulu par son travail mieux connaître et transmettre comment le peuple acadien a su conserver ses langues et ses cultures. La mort subite et prématurée de son frère aîné, Yves Massignon, jeune géographe de 19 ans, qui travaillait en Acadie sur la constitution de ses cartes, a joué aussi un rôle important dans le choix du domaine de ses recherches: elle a voulu suivre les mêmes itinéraires. Aussi a-t-elle décidé de faire sa thèse de doctorat sur le patrimoine culturel du peuple acadien.
Elle obtient de la Direction des Relations culturelles au Ministère des Affaires étrangères une mission en Acadie. Selon les documents du fonds, elle prépare cette mission avec soin, en lisant tous les ouvrages écrits sur les Acadiens et en faisant des recherches aux Archives paroissiales de l’Ouest sur les familles de colons parties au Nouveau Monde. Munie de ces connaissances et les méthodes géolinguistiques, élaborées par les écoles de Jules Gilliéron, d’Edmond Edmont et d’Albert Dauzat, elle réussit à s’embarquer, en février 1946, sur un bateau militaire pour rejoindre le Canada. Au cours d’un séjour de six mois de cette même année, elle passe de villages en villages, en enquêtant sur les parlers régionaux dans les coins les plus reculés de l’Acadie. Elle parcourt ainsi toutes les paroisses francophones : de la Gaspésie, du Madawaska, à l’île Lamèque, de Shippagan à Memramcook, de la Nouvelle Ecosse, de l’île du Cap-Breton, de l’Ile du Prince-Edouard, des îles de Madeleine aux petites Cadies du Québec. En 1947, Geneviève Massignon poursuit les mêmes enquêtes chez les Acadiens de la Louisiane. Elève de Paul Delarue, elle recueille aussi le folklore acadien : les contes et les chansons traditionnelles. Revenue en Acadie, en 1961, Geneviève Massignon continue ses enquêtes sur ses parlers et son folklore. Ainsi réussit-elle à recueillir beaucoup d’informations sur la mémoire du peuple acadien. Sur la base de ces enquêtes, elle commence à rédiger les textes de sa thèse principale, « Les parlers français d'Acadie », et de sa thèse complémentaire, « La chanson populaire française en Acadie ». La soutenance de ses deux thèses de doctorat ès-lettres a lieu en mai 1962. Sa thèse principale est saluée par le Président de l’Académie Canadienne-française comme "l’étude la plus fouillée, la plus documentée et la plus objective qui ait jamais été consacrée à la survivance du français en Acadie". En janvier 1963, Geneviève Massignon reçoit pour cet ouvrage une médaille d’or de l’Académie Canadienne-française, remise à Paris par l’ambassadeur du Canada Pierre Dupuy. Geneviève Massignon est la première personne non Canadienne à recevoir la médaille d’or de cette Académie.
Un second terrain d’enquête majeur de Geneviève Massignon est l’Ouest de la France, où elle travaille depuis 1945. En 1954, pendant la rédaction de la thèse "Les parlers français d’Acadie" et après la mort du professeur Jacques Pignon, son ami, habilité de travailler sur la constitution de l'Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest, elle est chargée par Pierre Gardette , président de la "Commission de la constitution des Atlas linguistiques et ethnographiques de France par régions", au sein du CNRS, de la rédaction de cet Atlas. Il comprenait en effet les pays entre les cours inférieurs de la Loire et de la Garonne, où elle faisait des enquêtes de terrain et qu'elle connaissait bien. Geneviève Massignon a collecté en outre des centaines de contes, recueilli les coutumes et les traditions locales, les comptines, les formulettes enfantines, les légendes, les dictons..
Dans les mêmes années 1950, Geneviève Massignon est invitée à participer à la Constitution de l’Atlas linguistique Méditerranéen, dans sa partie consacrée à la Corse. De 1955 à 1959, lors des enquêtes linguistiques (lexique maritime) et ethnographiques (pêche et travaux maritimes), elle recueille un nombre important de chansons et de contes populaires et publie, en 1963, un recueil de « Contes corses ».
Parallèlement, dans les mêmes années, elle parcourt l'Ile-de-France et les régions limitrophes à la recherche de ressortissants de la Kabylie et recueille auprès d'eux des contes et des chansons kabyles.
Geneviève Massignon est membre de plusieurs sociétés savantes, dont la "Société française de linguistique" et la "Société d’ethnographie française". Elle donne de nombreuses conférences et participe à des Congrès nationaux et internationaux de linguistique et de folklore. Elle publie plusieurs volumes et plus de cinquante articles de recherches linguistiques, ethnographiques et folkloriques (cf. infra ses publications).
Parallèlement à ses recherches scientifiques, Geneviève Massignon mène une vie socialement très active. Selon ses nombreuses lettres, elle est très attachée à la défense de la langue française, menacée par l’anglais parmi les colons français du Madawaska américain et du Madawaska canadien. Elle participe à l’invitation d’étudiants de la Louisiane pour les former comme enseignants du français dans ses écoles.
Les archives de Geneviève Massignon comportent les documents d’enquêtes de terrain entre 1945 et 1966 (année de sa mort) : vingt et un ans d’activité et la moitié de sa vie. C'est Daniel Massignon, son frère aîné, qui les conserve à la mort de Geneviève Massignon avant d'en faire don à la BnF. Les supports sonores originaux de bandes et de fils magnétiques ont été numérisés sur CD-R par le Département de l'Audiovisuel de la BnF au début des années 2000.

Accroissements du fonds

Le fonds, qui est aujourd'hui clos, a fait l'objet de deux versements:
En 1985, par le don de Daniel Massignon: archives sonores et majeure partie des archives papier.
En 2006, par le don de Nicole Massignon, veuve de Daniel Massignon : compléments aux archives papier.

Contenu du fonds

La majorité des documents du fonds comprend les enquêtes de terrain, effectuées à l’Ouest de la France. Ces matériaux se subdivisent en deux parties :
La première partie contient les contes et environ 2000 segments de mélodies. Ces contes et chansons ont fait l’objet de transcriptions et notes sous la forme de 66 cahiers de musique, 12 registres de chansons, d’un catalogue sur fiches et près de 180 bandes magnétiques.
La deuxième partie est constituée du fonds des Atlas linguistiques comportant les dossiers d’enquêtes de terrain (sonores et papier), questionnaires-réponses et notes. Elle contient les documents de l’Atlas linguistique et ethnographique de l’Ouest. Ces documents fixaient des données linguistiques et ethnographiques qui étaient en train de disparaître. Chargée des enquêtes de l’Ouest, en 1945, sous la direction de son directeur de recherche Albert Dauzat, elle a complété chacune des enquêtes dialectales par une collecte des chansons et des contes populaires.
Une place particulière est dédiée, dans le Fonds de Geneviève Massignon, aux documents sur les travaux maritimes et la pêche dans trois régions maritimes de France : Charente Maritime, Vendée, Loire Atlantique. Ces documents regroupent des questionnaires remplis relatifs à la pêche aux marais salants et à la pêche en eau douce (plus de 30 points d'enquêtes). Il y a également des matériaux concernant les oiseaux aquatiques et migratoires avec des images et des croquis, des photographies et des cartes postales. Tous ces documents sont présentés dans un composant particulier de chacune de ces trois régions. Après ce composant vient celui, où sont présentés les photographies, cartes postales et croquis. Leurs supports sont réunis dans une boîte N° 91. Les matériaux de ces questionnaires et les images sont uniques et très précieux. Car ils n'existent nulle part ailleurs.
Geneviève Massignon voulait constituer l'Atlas linguistique maritime de ces trois régions après avoir terminé l'Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest. La mort de la chercheuse, en 1966, a arrêté le travail sur ces deux projets. L'Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest (en trois tomes) a été achevé par Brigitte Horiot, professeur à l'Université Lyon-3. Le travail sur le second projet - l'Atlas linguistique maritime - est resté inachevé.
Les documents concernant l’Acadie représentent aussi un corpus très solide, qui embrasse environ 1300 mélodies et contes originaux particulièrement précieux. Il y a également les manuscrits et les brouillons de ses deux thèses de doctorats : Les parlers français d’Acadie : enquête linguistique et La chanson populaire française en Acadie.
Hormis ces documents, il y a, dans le fonds, les matériaux sur le Madawaska. Geneviève Massignon est le premier chercheur à avoir enregistré et analysé, scientifiquement, les chansons de ce pays, en y recueillant 112 chansons et un conte en 1946.
En 1961, lors de son deuxième séjour au Canada, Geneviève Massignon a collecté près d’une centaine de contes et 77 chansons. Sur la rive américaine, son enquête l’a menée à travers tous les villages francophones : Hamlin, Van Buren, Grand-Isle, Lille, St Gérard, Madawaska, Sainte Agathe, etc. Voulant préciser les relations entre les patrimoines culturels populaires d’Acadie et de France, Geneviève Massignon a essayé de localiser les origines des familles acadiennes, visitées lors de ses enquêtes de 1946 et 1961. En raison de diversité de langues régionales, elle voulait savoir dans quel canton ou dans quel province de France les familles acadiennes plongent leurs racines. Ses recherches lui ont permis de trouver les Actes de naissances, de mariages et de décès de beaucoup de colons acadiens, partis aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les copies de ces Actes sont présentes dans le fonds. Selon ses correspondances, certains descendants des colons accadiens la remercient pour leurs origines retrouvées. Il y a également ceux qui la demandent de les aider à les retrouver.
Les matériaux recueillis en Corse se subdivisent eux aussi en deux parties : La première partie comporte les contes enregistrés sur 39 bandes magnétiques, accompagnées des archives papiers, contenant les réponses aux questionnaires et des notes manuscrites avec les enregistrements et des photos. La deuxième partie embrasse les données des enquêtes de terrain pour l’Atlas linguistique maritime de la Corse, dans le cadre de l’Atlas linguistique Méditerranéen. Elle a effectué les enquêtes à Ajaccio, Propriano, Cargèse, Bonifaccio, Porto Vecchio, St Florent, Calvi, Bastia. Geneviève Massignon y a recueilli 120 contes.
Il y a dans le Fonds également un dossier, consacré à la Kabylie : contes, chansons, traditions. La présence de ces documents dans les archives de la dialectologue et ethnographe française n’était pas un hasard. L’analyse de ces documents et leur emplacement à côté des documents de la Corse portent à croire que probablement Geneviève Massignon se proposait de créer différents cycles du folklore et de l'ethnographie (chansons, contes, coutumes et rites des régions françaises et romanes) et d’entreprendre des recherches comparatives de la Corse et de Kabylie, régions méditerranéennes.
Une place considérable dans le Fonds est occupée par la Correspondance, qui embrasse une très grande quantité de lettres et cartes postales. La majeure partie de ces lettres reflète le travail scientifique et l'activité sociale de Geneviève Massignon. Daniel Massignon racontait qu’après la mort de sa sœur, leur mère, Marcelle Massignon, a détruit toutes ses lettres personnelles. La correspondance reflète d’une manière détaillée toute la vie créatrice de cette dialectologue et ethnographe, dès 1945, où elle commence à travailler avec Albert Dauzat sur les enquêtes des parlers régionaux de l’Ouest, jusqu’à sa dernière lettre du 6 juin 1966, écrite trois jours avant sa disparition à un témoin anonyme de ses enquêtes.
Afin de comparer tous les aspects du patrimoine du peuple acadien à ceux de leurs pays d’origine, Geneviève Massignon associe systématiquement à ses enquêtes linguistiques des enquêtes ethnographiques. Elle a recueilli ainsi au magnétophone des milliers de chansons et de contes populaires, noté un grand nombre de traditions et de coutumes, photographies ou dessins des outils d’artisans, de laboureurs et de pêcheurs, tant en Acadie qu’en France. Toutes ces collectes restent inédites pour l’heure actuelle.
Avec le temps ces archives deviennent de plus en plus précieuses pour les chercheurs en tant que sources authentiques, conservant les traces de la langue et des traditions dont la majeure partie n'existe plus.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Le chercheur qui travaillera sur les archives peut rencontrer certaines difficultés. Car la qualité de certains documents sonores, enregistrés sur le fil magnétique en 1946, est mauvaise, l'écoute est difficile, il y a beaucoup de passages inaudibles.
Les documents des archives papiers sont très fragiles, écrits souvent sur des feuilles volantes de papier fin. Certains carnets et cahiers sont déchirés et difficiles à manipuler.

Informations sur le traitement

Le fonds est en cours de traitement documentaire, débuté le 28 mai 2013.

Conditions d'accès

Communication individuelle au niveau Recherche de la bibliothèque sauf restriction mentionnée.

Les documents sonores numériques sont consultables en salle de lecture du département de l'Audiovisuel (niveau Recherche de la bibliothèque, salle P).

Les retranscriptions et archives papier sont consultables sur demande auprès du service des documents sonores du département de l'Audiovisuel.

Conditions d’utilisation

Reproduction (partielle ou intégrale) soumise à autorisation écrite des ayants droit.

Informations sur les modalités d’entrée

Fonds déposé en 1985 au Département de l'Audiovisuel, Service des documents sonores (Don).

Documents de substitution

Enregistrements numérisés intégralement par la Bibliothèque nationale de France.

Ouvrages de Geneviève Massignon :

Paul Delarue, co-aut., Contes de l'Ouest (Grande Brière, Vendée, Angoumois). Commentaires folkloriques. - Paris : Éditions Erasme,1954. - paginé 243-274.
Consulter ce document.

Contes traditionnels des teilleurs de lin du Trégor (Basse-Bretagne)... - Paris : A. et J. Picard et Cie, 1965.
Consulter ce document.

Contes corses . [Gap] : Editions Ophrys, 1963.
Consulter ce document.

Contes corses. Paris : Picard, 1984.
Consulter ce document.

Brigitte Horiot, co-aut. Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest : Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois. Vol. 1. - Paris : CNRS, 1971. (Atlas linguistiques d e la France par régions).
Consulter ce document.

Brigitte Horiot, co-aut. Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest : Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois. Vol. 2. - Paris : CNRS, 1974. (Atlas linguistiques de la France par régions).
Consulter ce document.

Brigitte Horiot, co-aut. Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest : Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois, Vol. 3. - Paris : CNRS, 1983. (Atlas linguistiques de la France par régions).
Consulter ce document.

Les Parlers français d'Acadie, enquête linguistique..., 2 vol. - Paris : C. Klincksieck 1962.
Consulter ce document.

De bouche à oreilles : le conte populaire français / avant-propos de Marie-Louise Tenèze. - Paris : Berger-Levrault, 1983.
Consulter ce document

Trésors de la chanson populaire française : autour de 50 chansons recueillies en Acadie / corr. et éd. par Georges Delarue. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 1994, 2 vol. (LVI-373, 161 p.) : ill., mus. ; 24 cm : Vol. 1, Textes ; vol. 2, Mélodies.
Consulter ce document.

Critiques de presse relatives aux ouvrages de Geneviève Massignon.
Consulter ce document [MAS_76 (2)] (coupures de différents journaux français, suisses, canadiens).

Articles de Geneviève Massignon :

Les articles de Geneviève Massignon représentent les étapes majeures de ses enquêtes de terrain et ses intérêts scientifiques.

L’Ouest en Congrès // Vie française : Revue du Comité de la survivance française en Amérique, No 9, Québec : Université Laval, juin-juillet, 1946, p. 36-43.
Consulter ce document [MAS_78 (10)] (journal).

Voyage en Acadie : Tournée madawaska acadienne… // journal Le Trait d’Union : Organe de l’Association des étudiants acadiens, avril 1947, p. 4.
Consulter ce document [MAS_78 (1-1)] (jounal).

Impression de voyage en Louisiane // Vie française : Revue du Comité de la survivance française en Amérique, No 9, Québec : Université Laval, juin-juillet, 1947, p. 570-679.
Consulter ce document [MAS_78 (11)] (journal).

Le folklore de l’Acadie // Journal Le Trait d’Union : Organe de l’Association des étudiants acadiens, juin, 1948, p. 1-2.
Consulter les archives papier [MAS_78 (1-2)] (journal).

Les parlers français d’Acadie // The French Review, Etats-Unis, 1948, p. 45-53 et p. 96.
Consulter ce document[MAS_83 (12)] (tiré à part)

Le traitement des voyelles nasales finales dans les parlers français du Sud de la Nouvelle Ecosse // Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, T. 45. - Paris : Klincksieck, 1949. - p. 128-134.
Consulter ce document [MAS_78 (14)] (tiré à part).

Un saint rabelaisien : saint Quenet ; deux interprétations // Revue Internationale d’Onomastique : Noms de lieux – noms de personnes, 1ère année, N° 3, septembre 1949, p. 154-160.
Consulter ce document[MAS_83 (8)] (tiré à part).

A propos d’Emberlificoter (Embireliquoquier, Emberlucoquer) // Mélanges de linguistique offerts à Albert Dauzat, Professeur à l’Ecole pratique des Hautes-Etudes, par ses élèves et ses amis. Editions d’Artrey, Paris, 1951, p. 209-213.
Consulter ce document[MAS_83 (7)] (tiré à part)

Contes populaires de Vendée et d’Angoumois // Arts et Traditions populaires, avril-juin et juillet-septembre 1953, Paris : PUF, p. 104-237.
Consulter ce document [MAS_80 (17)] (tiré à part).

A la recherche du folklore vendéen // Les Cahiers de l’Ouest, octobre 1954, p. 93-99.
Consulter ce document[MAS_81 (2)] (tiré à part).

Notes sur Saint Greluchon // Bulletin folklorique [trimestriel] d’Ile-de-France, XIXe Année, Nouvelle série, octobre-décembre 1954, p. 916-928.
Consulter ce document.

Une chanson vendéenne du XVIe siècle // Revue du Bas-Poitou, Fontenay-le-Comte (Vendée), Janvier 1956, p. 1-26.
Consulter ce document [MAS_81 (8)] (tiré à part).

Les Chansons de Louis XIII en Vendée // Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest et des Musées de Poitiers, 1er Trimestre, Tome III de la 4e série, 1956, p. p. 347-384.
Consulter ce document[MAS_81 (12)] (tiré à part)

Geneviève Massignon. Notes sur Saint Greluchon // Bulletin folklorique d’Ile-de-France, octobre-décembre 1956, p. 924-925.
Consulter ce document [MAS_80 (5)] (bulletin).

Une noce maraichine avant 1900 : d’après un vieil accordéoniste de Saint-Jean-de-Monts (Conférence prononcée devant la Société d’ethnographie française, le 20 avril 1955) // Arts et traditions populaires, avril-décembre 1957, p. 285-309.
Consulter ce document [MAS_81 (2)] (tiré à part).

Lutins et Fadets //Revue du Bas-Poitou, mai-juin 1958, p. 3-8.
Consulter ce document[MAS_81 (6)] (tiré à part).

Poésie traditionnelle enfantine // Bulletin des Antiquaires de l’Ouest, Tome IV de la 4e série, 3e trimestre de 1958, p. 518-567.
Consulter ce document[MAS_81 (13)] (tiré à part).

Aspects linguistique d’une enquête ethnographique en Corse // Revue de linguistique romane, Tome, XXII, N° 87-88, juillet-décembre 1958, p. 193-236.
Consulter ce document[MAS_82 (3)] (tiré à part).

Survivances modernes des jeux de Gargantua // Le Français moderne, Revue de linguistique française, 26e année, N° 4, octobre 1958, p. 271-284.
Consulter ce document[MAS_81 (4)] (tiré à part).

La crécelle et les instruments des ténèbres en Corse // Arts et traditions populaires, Année VII, N° 3-4, juillet-décembre 1959, p. 274-280.
Consulter ce document[MAS_82 (9)] (tiré à part).

Coutumes et Chants de Conscrits // Revue du Bas-Poitou, Année 1960, Fascicule 3, p. 170-192.
Consulter ce document[MAS_81 (10)] (tiré à part).

La crécelle et les instruments des ténèbres en Corse // Arts et Traditions populaires, Année IX, n° 1, janvier-mars, Editions Europea, Strasbourg, janvier-mars 1961, p. 66-67.
Consulter ce document[MAS_82 (7)] (tiré à part).

La crécelle et les instruments des ténèbres en Corse // U Muntese chi soffia in ogni paese (Mensuel du dialecte et des traditions corses), Annu Settimu, Nouvelle série, N° 68, marzu 1961, p. 119-125.
Consulter ce document[MAS_82 (8)] (tiré à part).

Bibliographie des Recueils de Contes Traditionnels du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) // Sonderdruck aus FABULA, Bande 4, 1961 (Göttingen), p. 111-129.
Consulter cette revue[MAS_82 (5)] (tiré à aprt)

Le conte populaire en Corse // Internationaler Kongress der Volkserzählungsforscher in Kiel und Kopenhagen, 19.08-29.08. 1959, Berlin, 1961, 172-178.
Consulter ce document[MAS_83 (2)] (tiré à part).

Un chant d’avril au XVIe siècle et sa postérité folklorique // Bulletin des Antiquaires de l’Ouest, Tome VI de la 4e série, 2e trimestre de 1962, p. 408-446.
Consulter ce document[MAS_2 (10)] (tiré à part) ; [MAS_81 (7)] (tiré à part).

Un supplément maritime à l’Atlas linguistique de l’Ouest de la France // Orbis, Tome XI, N° 2, 1962, p. 476-485.
Consulter ce document [MAS_80 (12)] (tiré à part).

Un supplément maritime à l’Atlas linguistique de l’Ouest de la France // Bolletino dell’Atlante Linguistico Mediterraneo (Fondazione Giorgio Cini, Centro di cultura e cività), N° 4, Venezia : Instituto per la collaborazione culturale, 1962, p. 21-31.
Consulter ce document [MAS_80 (11)] (tiré à part).

Chants de mer de l’Ancienne et de la Nouvelle France // Journal of the International Folk Music Council, T. XIV, 1962, p. 74-86.
Consulter cette revue[MAS_81 (9)] (tiré à part)

Faune marine et pêche à Bonifacio et Porto-Vecchio (Corse) // Revue de linguistique romane, Tome XXVI, n° 103-104, juillet-décembre 1962, p. 403-456.
Consulter ce document [MAS_33 (15)] (tiré à part) ; [MAS_82 (2)] (tiré à part).

Supplément à la « Bibliographie des Recueils de contes traditionnels du Maghreb » (Maroc, Algérie, Tunisie) parue dans FABULA, IV, 1961, pp. 111 à 129 // Sonderdruck aus FABULA, Bande 6, Heft 2, 1963, p. 162-176.
Consulter ce document[MAS_82 (6)] (tiré à part).

A propos du peuplement de l’Acadie // Bulletin de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 1963, p. 399-402.
Consulter ce document [MAS_78 (13)] (tiré à part).

Une noce à Montjean (Charente) : d’après la fille d’un musicien d’autrefois // Bulletin de la Société d’Etudes folkloriques du Centre-Ouest, , Tome I, 6e livraison, juillet-septembre 1963, p. 133-156.
Consulter ce document.

La seigneurie de Charles de Menou d’Aulnay Gouverneur de l’Acadie, 1635-1650 // Revue de l’histoire de l’Amérique française , Vol. XVI, No 4, mars 1963, p. 469-501.
Consulter ce document [MAS_78 (15)] (tiré à part).

A propos des Jeux à Ficher dans l’Ouest // Arts et traditions populaires, avril-décembre 1963, p. 335-340.
Consulter ce document [MAS_81 (5)] (tiré à part) ; [MAS_83 (18)] (tiré à part).

La fleur, le miroir et le cheval [Extrait d’un recueil de « Contes corses »] // Education et gestion, Ministère de l’éducation nationale, n° 0, 1964, p. 76-80.
Consulter ce document [MAS_83 (1)] (tiré à part).

Les minorités françaises au Canada // Le français dans le monde, No 23, Le Canada français (Numéro spécial), mars 1964, p. 17-22.
Consulter ce document [MAS_78 (16)] (revue)

Les Trahan d’Acadie // La Société Historique Acadienne, 5e cahier, Moncton, N.B., 1964, p. 10-23.
Consulter ce document [MAS_78 (12)] (imprimé, revue) ; [MAS_79 (3)] (feuilles volantes, tapuscrit).

C’est la fable de ricochet // Le Français Moderne. Revue de linguistique française, 32e année, N° 4, 1964, p. 286-295.
Consulter ce document [MAS_81 (3)] (tiré à aprt) [MAS_83 (9)] (tiré à part).

Les noms de famille en Acadie // Revue Internationale d’Onomastique : Nom de lieux – noms de personnes, 16e année, N° 3, septembre 1964, p. 207-224.
Consulter ce document [MAS_83 (10)] (tiré à part).

L’enfant qui devait être pendu à l’âge d’homme // Sonderdruck aus FABULA, Bande 7, 1964, p. 53-54 [Conte acadien du Maine, EU].
Consulter ce document [MAS_79 (8)] (tiré à part).

Les noms de famille en Acadie // La Société Historique Acadienne , Septième Cahier, Moncton, N.B., mars 1965, p. 5-20.
Consulter ce document[MAS_83 (11)] (tiré à part).

La tradition du conte français au Madawaska américain // Laographia (Deltion Ellenikes Laographicos Etaireias) (Communication au IVe International Congress for folk-narrative research in Athens, du 4 septembre au 6 septembre 1964), T. 22, Athens, 1965, p. 274-281.
Consulter ce document [MAS_40 (13-5)] (feuilles volantes, brouillon tapuscrit) ; [MAS_74 (4) et (5)] (tiré à part) ; [MAS_79 (7)] (tiré à part).

Chants de la Guilanneu en Vendée // Revista de Etnografia, N° 10, Museu de Etnografia et Historia, Porto, 1965, p. 1-67.
Consulter ce document [MAS_81 (11)] (tiré à part).

Vie pastorale en Corse // Revue de Linguistique romane, Tome XXIX, N° 115-116, juillet-décembre 1965, p. 209-227.
Consulter ce document [MAS_34 (7-3)] (feuilles volantes, brouillon manuscrit) ; [MAS_82 (1)] (tiré à part)

Les noms de poissons à Bonifacio et Porto Vecchio (Corse) // Actes du Xe Congrès international de Linguistique et philologie romanes, (Strasbourg, 1962, publiés par Georges Straka), Paris, Klincksieck, 1965, p. 1145-1157.
Consulter ce document [MAS_33 (22)] (feuilles volantes, brouillon manuscrit) ; [MAS_82 (4)] (tiré à part).

L’enfant qui devait être pendu à l’âge d’homme [conte franco-américain] // Sonderdruck aus FABULA, Bande 7, Heft 1, 1966 ( ?), p 53-67.
Consulter ce document.

La pêche au casier en Corse // Mélanges de linguistique et de philologie romanes offerts à Monseigneur Pierre Gardette, Strasbourg, 1966, p. 323-331.
Consulter ce document[MAS_83 (16)] (tiré à part).

Le conte oriental de l’épouse enterrée vive, dans le Madawaska Américain // Actes du Congrès International d’Ethnographie de Santo Tirso (Portugal, 1963), T. 2. Santo Tirso, 1966.
Consulter ce document.

L’ancienne barque de pêche en Corse // Actas del XI Congreso International de Lingüistica y Filologia romanicas (Madrid, 1965), C.S.I.C. Madrid, 1969, p. 1549-1566 [Cet article est apparu posthume, 3 ans après la mort de Geneviève Massignon].
Consulter ce document[MAS_83 (17)] (tiré à part).

Un conte poitevin : Cheveux d’Or ou La Petite Grenouille // Société d’Etudes Folklorique du Centre-Ouest, Niort, 1969 [MAS_80 (6)] (tiré à part)

Caractéristiques de différentes versions de la chanson "Trois beaux canards" [Trente versions de l'Ouest de France, deux versions d'Acadie] (Brouillon de l'article, sans références).
Consulter ce document [MAS_40 (7)] (manuscrit, feuilles volantes).

Folklore de Brière : contes, chansons, traditions (Brière, Loire Atlantique,1950-1954) [Brouillon de l’article est consacré à la vie traditionnelle de la Brière. Il présente également une analyse des types de contes recueillis à la Brière, titres des contes inédits et des chansons populaires de la Brière, y compris enregistrées].
Consulter ce document [MAS_2 (11)] (manuscrit, feuilles volantes).

Les noms de poissons à Bonifacio et Porto Vecchio (Corse), [Brouillon de l’article, tapuscrit].
Consulter ce document [MAS_17 (4)] (revue-bulletin).

Filastrocche e Canzonette [Formulettes et chansons corses] (rédaction de de l'article de Geneviève Massignon, sans date).
Consulter ce document[MAS_38 (6-2)] (feuille volante, tapuscrit et manuscrit).

Compte-rendus de Geneviève Massignon:

Jean NATALI, La poésie dialectale primitive du peuple corse. Bastia, Ed. de « Il Muntese », 1961, in-8°, 206 p. // Arts et traditions populaires, 1961, p. 354-355.
Consulter ce document[MAS_83 (4)] tiré à part).

Victor BARREAU, Le français du Canada. Montréal. Les publications de l’Académie Canadienne Française, décembre 1963 ; 24x17 cm, 256 p. // Bulletin de la Société de linguistique de Paris, Tome 50, Fascicule 2, 1965, p. 102-103.
Consulter ce document[MAS_83 (13)] (tiré à part).

Marilyn CONWELL, Alphonse JUILLAND. Louisiana French Grammar, I. Phonology, Morphology and Syntaxe. La Haye, Mouton and C°, 1963 ; 26x19 cm, 208 p. // Bulletin de la Société de linguistique de Paris, Fascicule 2, 1965, p. 103-105.
Consulter ce document[MAS_83 (5)] (tiré à part).

William A. READ, Louisiana-French, Revised Edition. Louisiana-State University Press, Bâton Rouge 3. La (USA), Nov. 15, 1963, 264 p. // Le Français moderne, Revue de linguistique française, 33e Année, N° 4, Octobre 1965, p. 307-308.
Consulter ce document[MAS_83 (6)] (tiré à part).

Interview de Geneviève Massignon à Radio-Canada :

Entretiens entre Geneviève Massignon, docteur ès-lettres et le Révérend Père René Beaudry, C.S.C., Archiviste canadien à Paris, surLes parlers français d'Acadie . Emission Documents, les 3, 10, 17, 24 mars 1963. Poste C.B.A.F. (Radio-Canada), Moncton, N.B.
Consulter ce document [MAS_79 (4)] (feuilles agrafées) ; [MAS_83 (15)] (feuilles agrafées) ; [MAS_76 (3)] (feuilles agrafées).

Sur Geneviève Massignon:

Regnovi Macera, Clara. Inchiesta linguistico-ethnografica in Corsa // Rivista di Etnografia, T. 13, Napoli, 1959, sans numéros de pages (2 pages) [Sur l’enquête linguo-ethnographique de Geneviève Massignon en Corse].
Consulter le document.

Duibuisson, Pierrette. Nécrologie // Revue de Linguistique Romane, Tome XXX, N° 119-120, juillet-décembre 1966, p. 445-446.
Consulter ce document [MAS_80 (10)] (tiré ) part) ; [MAS_80 (13)] (tiré à part).

Tenèze, Marie-Louise. Geneviève Massignon (1921-1966) //Arts et traditions populaires, Année XIV, N° 3, juillet-septembre 1966. Paris : Maisonneuve et Larose, p. 241-243..
Consulter ce document [MAS_80 (9)] (tiré à part).

Duguet, Jacques. Hommage à la mémoire de Geneviève Massignon : Avant-propos // Société d’Etudes Folkloriques du Centre-Ouest : Revue de recherches ethnographiques, T. IV, 3e Livraison, mai-juin 1969, p. 61-62. .
Consulter ce document.

Gillet, Michel. In Mémoriam Geneviève Massignon // Société d’Etudes Folkloriques du Centre-Ouest : Revue de recherches ethnographiques, T. IV, 3e Livraison, mai-juin 1969, p. 63-71. Consulter ce document.

Horiot, Brigitte. L’Atlas linguistique de l’Ouest de G. Massignon // Société d’Etudes Folkloriques du Centre-Ouest : Revue de recherches ethnographiques, T. IV, 3e Livraison, mai-juin 1969, p. 73-79.
Consulter ce document.

Gardette, Pierre. Compte-rendu : Geneviève Massignon et Brigitte Horiot. Atlas linguistique et ethnographique de l’Ouest (Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois). Volume I. Edition du Centre Nationale de la Recherche Scientifique, Paris, 1971. Un volume relié de 32 à 48 cm, de 6 pages d’Introduction et table + 297 cartes + 5 pages d’illustrations // Revue de Linguistique Romane , Tome 35, N° 139-140, 1971, p. 418-421. .
Consulter ce document [MAS_80 (1)] (tiré à part).

Chiasson, Anselme. Geneviève Massignon (1921-1966) // Les Amitiés Acadiennes, Revue trimestrielle (Nouvelle série) [le début, dans le N° 22], 1982, p. 6-7 ; la suite, dans le N° 23, 1er trimestre 1983, p. 10-11..
Consulter ce document [MAS_76 (5)] (tiré à part) ; [MAS_80 (7)] (revue) ; [MAS_80 (8)] (tiré à part).

Horiot, Brigitte. En Annexe à l’ALO : Le lexique du marais salant //Textes et Langages, XIII. Actes du IIe Colloque de langues et de littérature dialectale d’oïl de l’Ouest de la France sur le thème de L’Eau, Nantes 16-17-18 février 1984. Nantes : Université, 1986, p. 143-150 [Sur les enquêtes de Geneviève Massignon]. .
Consulter ce document.

Sandra Reinheimer (professeur de l'Université de Buharest). Compte-rendu sur l'ouvrage de Geneviève Massignon "Les parlers français d'Acadie. Enquête linguistique, 2 vol., Paris, 1962, 974 p."
Consulter ce document [MAS_22-C (6-3)] (tiré à part).

Antoine Bernard. Reflet du Passé // Journal "Le Travailleur", N° 2,Canada, 1960 (sur l’activité de Louis Massignon, de son fils aîné Yves et de sa fille Geneviève).
Consulter ce document [MAS_76 (4)](tiré à part).

Coupures des journaux relatives à l’attribution à Geneviève Massignon d’un Prix littéraire. Copie d’une page de revue avec les photos de Geneviève Massignon et d’un prêtre canadien (Journal « Ouest-France »Canada – France, août 1966).
Consulter ce document [MAS_76 (3)](coupure de journaux).

Michel Gillet. Il y a trois ans déjà. Hommage à Geneviève Massignon // Société d’Etudes Folklorique du Centre-Ouest, Niort, 1969.
Société d’Etudes Folklorique du Centre-Ouest [MAS_80 (6)] (tiré à part).

Claude Verreault. Voyage en Acadie et autres pérégrination nord-américaines de Geneviève Massignon : l’Amérique française vue par une "Française de France" au milieu du XX siècle // RABASKA, Revue d’ethnologie de l’Amérique française, mai 2008, p. 59-69.
RABASKA, Revue d’ethnologie de l’Amérique française [MAS_89 (5)] (tiré à part).

Tradition orale  •  France

Tradition orale  •  Canada  •  Acadie

Tradition orale  •  États-Unis  •  Maine (États-Unis)

Enregistrement sonore

Image fixe

Texte manuscrit

Texte tapuscrit

Texte imprimé

Reprographie

Musique manuscrite


Sous-unités de description