Fonds GALLET, Pascal-Emmanuel

Journaux français en Amérique Latine [image animée]
Bandes vidéo U-matic, betacam et betacam SP

Présentation du contenu

1. Valparaiso (18 min) suivi de Birimbau (4 min) de Patrick Prado - 1983
Un jeune couple mélancolique entraîne le Français dans les dédales et les hauterus d'uns ville mythique, par les lieux de leur vie, hasardeuse et fragile.
Contre un mur un jeune homme joue encore d'un instrument préhistorique à une corde : le brimbau

Deux version au catalogue général sous la cote VK-106406 (suivi du film de Michel Jaffrennou : Sans T, santiague, Santiago) et VK-106439, version pour laquelle la première partie de la bande son a été retravaillée mais ne semble pas achevée.

2. Sans T, santiague, Santiago (4 min) de Michel Jaffrennou - 1984
Un jeu de mots, quelques visages, un Aqui n'en finit pas, une pirouette. C'est tout Jaffrennou.
Au catalogue général sous la cote VK-106406. Le film commence à 27 min 33 s.

3. Chili moya, Chili moyo (12 min) de Jean-Paul Fargier- 1985
Un semainier : textes, images, écartés, centrés, griffonnés, des rires, du noir et blanc, une petite main retient de l'autre côté de l'océan... essai d'écriture pour se souvenir d'un premier regard sur des amis futurs.
Cop. : Vidéomontages, 1986
Au catalogue général sous la cote VK-106407

4. Le retour à Valparaiso (45 min) de Hervé Nisic - 1986
Des bouts de Chili, des graments de voyage pour un souvenir qui se cherche parmi les chambres, les salons vides, les miroirs trop grands dans les maisonsoubliées d'unport qui fut. Là-bas, on aurait pu ne pas la rencontrer, la croiser au hasard d'une ruelle ou d'un bouge.
Cop. : MAE/BAC - Ex nihilo, 1987
Au catalogue général sous la cote VK-106407. Le film commence à 12 min 40 s.

5. Espero verte pronto por eso (15 min) de Jean-Louis Le Tacon, Michel Lataulade (montage) - 1987
D'un Finistère l'autre. A travers la complexité d'une ville, le charme acide de ses écolières, apercevoir l'autre bout du monde.
Au catalogue général sous la cote VK-106501

6. Chili impression (13 min 15 s) de Robert Cahen, Ermeline Le Mezo (montage, effets spéciaux et bande son) - 1988
La lenteur, la magie des images simplement tressées qui exaltent le parfum du réel.
Au catalogue général sous la cote VK 106444

7. Mes rencontres à Chiloe en 1989 (14 min 38 s) de Michaël Gaumnitz - 1989
Quelques habitants racontent, simplement en noir et blanc, des choses qu'ils ont vues, pleine moisson de mythes. Gaumnitz les illustre, dans l'image même, de ses dessinscolorés, drôle ou étrange. Dernière rencontre, un cacique aveugle, d'abord muet pour ne pas parlerla langue du vainqueur, soudain se lève et prononce le vieux langage, qu'après lui personne ne parlera.
Au catalogue général sous la cote VK-106445

8. Guirlande (17 min), réalisation collective - 1990
Hommage de 9 vidéastes français aux vidéastes chiliens pour le dixième anniversaire du Festival franco-chilien d'art vidéo de Santiago. Libre suite d'oeuvres brèves de :
Hervé Nisic, Thierry Kuntzel, Michaël Gaumnitz, Jean-Louis Le Tacon, Patrick Prado, Jean-Paul Fargier, Dominique Belloir, Michel Jaffrennou et Robert Cahen.
Au catalogue général sous la cote VK-106415

9. Camino austral (min) de Jean-François Neplaz - 1991
Un chemin vers l'autre et vers soi parmi le réel émietté, où cependant la voix chantante d'une femme écarte les broussailles et conduit doucement le voyageur.
Au catalogue général sous la cote VK-106446

10. Trois leçons de français à l'usage des cannibales (9 min 48 ) de Alain Bourges - 1992
I - Hautes cordillières enchaînées. La chanson fragile, nue, d'une femme. Une voix (elle bute parfois, on croit la reconnaître) qui dit l'absence de Mermoz, définitive, secroisent comme les lignes de crête se mêlent, ombres de adrêts, basculements des cimes abolies sous l'avion, dont seul subsite le doux moteur.
II - Feuillages urbains la nuit, noyés d'eau, des lumières comme des fleurs. Marie danse. Marie se prostitue, à en vomir, ivre de vouloir vivre.
III - "Dites toujours la vérité... je dis toute la vérité" ... baiser de cinéma, mille fois le même, tendresse intense, mille fois le même, regard tendre à la caméra, un sourire, une paupière qui brille un peu... "On ne peut pas dire toute la vérité, ce sont les mots qui manquent... "
Au catalogue général sous la cote VK-106505