Département de l'Audiovisuel > Audiovisuel et multimédia

Fonds GALLET, Pascal-Emmanuel

Cote : DONAUD0803 
Fonds d'archives Pascal-Emmanuel Gallet
2007-2011
Le fonds rassemble des documents manuscrits, imprimés et audiovisuels (vidéogrammes et phonogrammes).
Bibliothèque nationale de France. Département de l'Audiovisuel
Fonds produit par : Don de Pascal-Emmanuel Gallet
Le fonds contient des documents majoritairement en français mais également en letton, et en espagnol

Biographie ou histoire

Pascal-Emmanuel Gallet a reçu une formation littéraire, artistique et philosophique avant de travailler pour la télévision française comme critique de projets d’émission.

Nommé attaché culturel à l’Institut français de Budapest, Gallet lance le 30 octobre 1976, la première « téléthèque » des centres culturels français à l'étranger, un centre vidéo de ressources audiovisuelles sur la France contemporaine. Rappelé à Paris, il fonde en 1980 la « cellule d’Animation audiovisuelle » qui prend ensuite le nom de « cellule d’Animation culturelle » puis « bureau d’Animation culturelle » et enfin « Bureau des éditions multimédias », afin de développer une politique de production originale pour le réseau des établissements français à l’étranger.

De 1980 à 1993, dans le cadre de ces fonctions, Pascal-Emmanuel Gallet réalise diverses manifestations audiovisuelles itinérantes et ponctuelles, associant la vidéo et l'écrit, et organise des festivals d'art vidéo en Amérique latine puis dans les pays baltes . Il produit , à l'occasion de ces festivals d'art vidéo organisés pour le ministère des Affaires étrangères des journaux de voyages confiés à des plasticiens français, chilien, argentins, estoniens et lettons.
Il publie parallèlement les premières éditions vidéographiques critiques d'oeuvres cinématographiques, consacrées à Alain Robbe-Grillet (1982) puis à Marguerite Duras (1984), éditions de référence regroupant l’intégrale de leurs films, accompagnée de postfaces vidéos et de textes inédits.

Gallet conçoit par ailleurs des « compositions de médias » afin d’imaginer des « architectures éclatées, d’œuvres originales d’un ou de plusieurs auteurs, sans qu’aucune ne domine ou commente les autres ». Après « Piparsod, un village indien » (1982), « Brise-glace » (1987) est le premier projet d’envergure à convoyer cette « symphonie des médias » éditoriale. « Vidéoperette » (1990), puis « Lac noir » (1992) approfondissent cette forme plurielle d’expression qui associe le cinéma, la littérature et la photographie, avec l’anthropologie visuelle, la musique, l'art plastique et les installations, ou la collecte ethnographique.
En 2000 il conçoit et développe pour le ministère un projet de centre culturel virtuel, L’Agora.

Pascal-Emmanuel Gallet a en outre produit, à l’occasion de festivals d’art vidéo organisés par le Ministère des affaires étrangères en Amérique latine et dans les Pays baltes, des « journaux de voyage » confiés à des plasticiens français, chiliens ou lettons.

Documents en relation

Les éléments argentiques de "Brise-glace", "Piparsod II" et "Piparsod III", "Dogon-Sonchamp", "Lac noir" et "Ramey Custine" ont été versés aux Archives françaises du film (AFF) du Centre national du cinéma et de l'image animée en 2005.

Les archives du Bureau d'animation culturelle ont été versées au Centre des archives diplomatiques de La Courneuve en 1985 et 1988.

Informations sur les modalités d’entrée

Le versement a démarré en 2007.

Informations sur le traitement

Fonds en cours de traitement.

Documents de substitution

Une grande partie des éléments audiovisuels ont été numérisés par la Bibliothèque nationale de France.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Les éléments audiovisuels sont signalés dans le Catalogue général de la Bibliothèque nationale de France pour permettre leur communication

Classement

Le plan de classement suit la carrière de Pascal-Emmanuel Gallet au sein du Ministère des Affaires étrangères :
L'Institut français de Budapest avec les Téléthèques
La cellule d'Animation audiovisuelle puis culturelle avec en sous-dossier les différentes manifestations proposées.
Les Festivals d'art vidéo avec l'ensemble des Journaux de voyage qui en découlent, ainsi que les installations vidéo Monstre de regards et Planisphère, ainsi que Guirlande, oeuvre collective d'un certain nombre d'artistes invités lors de ces festivals.
Le bureau des Editions multimédias avec en sous dossier les éditions vidéographiques critiques et les compositions de médias publiées, ainsi que celles qui n’ont pas été achevées ou publiées, voire restée en projet, pour diverses raisons.Le projet de centre culturel virtuel L’Agora.
Dans un dernier dossier Autre, se trouvent les différents bordereaux de versement et autres documents plus généraux, inclassables.

Conditions d'accès

Les documents papier du fonds sont communiqués en salle P sur rendez-vous. Vous pouvez adresser vos demandes par mail à l'adresse : audiovisuel@bnf.fr. Tous les documents du fonds n'étant pas inventoriés, un délai de communication est à prévoir.

Conditions d’utilisation

Reproduction (partielle ou intégrale) soumise à autorisation écrite des ayants droit.