Ms-5209. Le Roman de la rose ; Codicille et Testament, attribués à Jean de Meun.

Cote : Ms-5209 réserve  Réserver
Ancienne cote : 201 B. F
Ancienne cote :  Belles-Lettres, no 1544 B, et 1688 .
Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le Roman de la rose ; Codicille et Testament attribués à Jean de Meun.
XIVe siècle (2nd tiers)
français
Écriture du XIVe siècle, sur 2 colonnes.
71 miniatures aux folios 1 (quatre compartiments ; encadrement avec cinq médaillons), 2 (3), 2 vo (2), 3, 3 vo, 4 (2), 5, 6 vo, 8, 9, 9 vo (2), 10 (2), 11, 11 vo, 12 vo, 13, 14 vo, 15 (2), 15 vo, 19, 20 vo, 21, 21 vo, 22, 23 (2), 24, 24 vo (2), 25 vo, 26, 26 vo, 27, 28, 28 vo, 30, 31, 32, 36, 41, 44, 45 vo, 46 vo, 60, 64 vo, 69, 70 vo, 71 vo, 74 vo, 85, 86, 90, 99 vo, 100, 103 vo, 107, 112 vo, 129, 130, 138, 138 vo, 141, 141 vo, 146 (grande miniature). Lettres champies. Rubriques.
Parchemin, 171 feuillets, 310 × 220 mm.
Reliure en maroquin citron, à filets dorés. Tranches dorées.
Bibliothèque de l'Arsenal

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Conditions d'accès

Document de Réserve. Communication à titre exceptionnel, sur rendez-vous.

Mention conseillée

Bibliothèque nationale de France. Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-X, fol. Y.

Historique de la conservation

Au f. 1, une ancienne cote (époque moderne) : Vc XV.

Sur le feuillet de garde, ex-libris manuscrit du libraire et marchand d'estampes parisien Jean Mariette: « Ex libris Joannis Mariette, bibliopolæ Parisiensis ».

Le manuscrit a été acquis par Charles-Adrien Picard , en 1775, lors de la vente des livres de Pierre-Jean Mariette, fils de Jean Mariette.

A la mort de Picard, en 1780, le manuscrit est acquis par le marquis de Paulmy (Belles-Lettres, no 1544 B, et 1688). Il est alors estimé ou payé 91 livres 9 sols.

Présentation du contenu

F. 1 : Roman de la rose. Commencement : « Maintes genz dient que en songes / N'a se fables non et mençonges... ». Fin : « Que tout quanque j'ai recité / Est fine et pure verité. / Explicit le rommans de la Rose, / Ou l'art d'amors est toute enclose. / — Nature rit, si com me semble / Quant hic et hec joignent ensemble. »

F. 145 : « Le derrain Testament maistre Johan de Meun » (le Codicille). Commencement : « Dieux ait l'ame dez trespassez, / Car dez biens qu'il ont amassez... ». Fin : « Quant vous ne m'arez pas creü, / A tart vous en repentirés. »

F. 146 : « Le Testament maistre Johan de Meun ». Commencement : « Li Peres et li Fils et li Sains Esperis / I. Dieu en .iij. personnes honores et chieris... ». Fin : « Et le prie humblement que nous soions escript / Ou saint livre de vie qu'il meïsmez escript. »

Bibliographie

Martin, Henry, Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal, tome 5, p. 155-156 ;
Martin, Henry, Histoire de la Bibliothèque de l'Arsenal 1899, p. 202-203 et 318-319 ;
Langlois, Ernest, Les manuscrits du Roman de la rose, description et classement, Lille, Tallandier et Paris, Honoré Champion, 1910 ;
Arrighini, Stephano, Formisano, Luciano, "Sul manuscritto marciano del Roman de la Rose", dans Atti della accademia nazionale dei Lincei. Rendicondi. Classe di scienze morali, storiche e philologiche, 1972, p. 415-43 ;
McMunn, Meradith T., "Reconstructing a missing manuscript of the Roman de la Rose", dans Scriptorium , t. 53, 1999, p. 31-62 ;
Le roman de la rose : l'art d'aimer au Moyen Âge, [exposition. Paris, Bibliothèque de l'Arsenal. 2012-2013], Paris, Bibliothèque nationale de France, 2012.

Documents de substitution

Voir aussi www.romandelarose.org