Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 7722-8008

Latin 7925

Cote : Latin 7925  Réserver
Ancienne cote : Colbert 2077
Ancienne cote : Regius 5588/3
Publius Vergilius Maro, Ecloga, Georgica et Aeneis.
IXe s. (milieu)
Abbaye Saint-Martial de Limoges (?). Minuscule caroline ; plusieurs copistes ; abondament glosé par plusieurs mains contemporaines et postérieures. La réglure a été prévue pour la copie des gloses marginales et interlinéaires majoritairement d'après Servius, dont quelques unes sont rédigées en notes tironiennes. Il s'agit d'un des ms. de Virgile ayant reçu des notations musicales (neumes aquitains), par ex. 109v, 116v-117 sur la première ligne, etc., et certaines en marge supérieure ff. 104v-105 (voir Riou (1990) p. 390-391 et (1991) p. 82, 90, 97 et 111). Titres en capitales avec, parfois, des rehauts vermillons ; la rognure des ff. lors de la reliure a occasionné des pertes dans les gloses.
Initiales à l'encre avec rehauts vermillons et traces d'argent oxydé.
Parch., 161 ff. à longues lignes, 265 x 195 mm (just. 225 x 100 mm).
Reliure de veau raciné, dos au chiffre de Charles X (train confié au relieur Lefebvre le 05/02/1825); restaurée en 1944.
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, avant 1735), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 268, type B n° 5.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Ce ms se trouvait dans l'abbaye Saint-Martial de Limoges au XIIe s., comme l'atteste une invocation de cette époque au f. 161v « ... sancte Martialis ora pro nobis ...». Le lieu de copie est incertain, mais il est possible qu'il ait été copié à Limoges même. Un nom (copiste ?) se trouve au f. 103v « Radulfus monacus ». Le ms. a appartenu à Jacques-Auguste De Thou (1553-1617) (cote du catalogue de 1617: [658]). En 1680, il a été acheté pour Jean-Baptiste Colbert avec les autres mss. de Thou. Il a été acquis par la Bibliothèque du roi en 1732 avec les mss. de Colbert.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

f. 1r, argumentum ecl. et georg. sans intitulé: « qualis bucolicis (p.c. : boco- a.c.) quantus tellure ... lege carmina nostra » (Anth. lat. 2, 1-4); f. 1r-v, « incipit carmen Octaviani Caesaris de Virgilio. Ergone supremis potuit ... vulnus Elisae /1v/ ... relegatur ametur» (Anth. lat. 672) ;
f. 1r, un fragment de 4 lignes rédigées en notes tironiennes (voir Legendre (1907) p. 62 n° 90) a ete intercalé postérieurement de la main du glossateur principal, intitulé « Versus Boecii »: BOETHIUS, De consolatione Philosophiae (3, 5) ; ce frag. est suivi d'un petit texte de 5 vers « mane exoro deum ... (finem legi nequi) ».
f. 1v, diverses pièces liminaires sans intitulé, encadrées de nombreuses gloses: epitaphia Vergilii, « disticon Virgilii» et de la main du premier glossateur: « Mantua me genuit ... rura duces » (Anth. lat. II, p. 62) ; suit un distique d'une autre main (celle qui a ajouté l'intitulé de l'épitaphe): « monte sub hoc lapide ... viator iter » (Anth. lat. 261) ; une note sur ecl.: « numerus e[u]glogarum manifestus ... per allegoriam existimes » (cf. Don. uita Verg.) ; d'une main postérieure du IXe s., un argumentum ecl.: « Titirus (p.c.) agresti modulatus ... duxere (sic) cicutae » (Anth. lat. 2,5-8).
ff. 2-11v , VERGILIUS, Ecloga.
ff. 11v-38, VERGILIUS, Georgica.
f. 38r-v, placé à la fin des georg., de la main d'un des copistes: «Explicit liber quartus georgicorum. Versus Vergilii qui sublati sunt a libris eius. nam ab armis non coepit sed sic: ille ego qui condam (quon- leg.) ... virumque cano. In secundo hos constat esse detractos. aut ignibus aegra ... /38v/ ... non ante alia » (versus detracti, voir Serv. in Aen. 1,30 et éd. Perret 1977, p. 5; suivit d'un extrait de l'Aen. 2,566-589) ; suivit, sans intitulé ni transition par un arg. sur Aen. I « Aeneas primo Libiae ... narrare parabat » (Anth. lat. 1, I.1-10), qui se poursuit par le premier vers de chaque arg.: « funera ... secundo » (II.1) ; omission de l'arg. III ; « uritur ... fatetur » (IV.1) ; « quintus ... ignis » (V.1) ; « queruntur ... Ditis » (VI.1) ; « septimus ... arvis » (VII.1) ; « praeparat ... hostes » (VIII.1) ; « nonus ... tumultu » (IX.1) ; arg. Verg. Basilii, sans intitulé: « primus habet ... Turni nece finem » (Anth. lat. 634).
ff. 39-160, VERGILIUS, Aeneis.
f. 93v, OVIDIUS, Ars amoris, 1, 287-294 (voir Bischoff, 1966), fragment intercalé entre Verg. Aen. 9,343 et 9,344.
f. 108v, diagramme circulaire partitionné en quatre cercles concentriques, avec l'alphabet écrit dans le cercle externe s'achevant par le mot « pax » ; le chiffre « III » est noté sous la lettre A dans le second cercle. Le cercle central est divisé en deux horizontalement où la trace d'un grattage se distingue clairement dans le registre inférieur.
f. 160v, « Incipiunt versus sapientum » (Anth. lat. 495) ; une main du XIe s. a ajouté dans la marge gauche l'epitaphe Verg. (voir f. 1v, Anth. lat. II, p. 62).
f. 161, feuillet de garde: partie d'un f. copié au IXe s. sur deux col. (frg. d'hymne à la Vierge Marie?) avec des essais de plume et dont le verso contient une invocation rédigée au XIIe s.: « Sancta Maria uirgo ... Sancte Andrea ora pro nobis » .

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 7925)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie sélective

Catalogues: B. Munk Olsen (1985). L'Étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles, II. Catalogue des manuscrits classiques latins copiés du IXe au XIIe siècle : Livius-Vitruvius, Florilèges, essais de plume, Paris, p. 755.
Texte: S. G. De Vries (1893). De versibus Boetii in cod. Paris. 7925 servatis, Leiden ; B. Bischoff (1952). « Eine mittelalterlische Ovid-Legende », Historische Jahrbuch (réimp. Mitt. alt. Stud., I, 1966, p. 145 et 172 sqq.)
Codicologie: E. Chatelain (1900). Introduction à la lecture des notes tironiennes, Paris, p. 126 ; D. Ganz (2001). « Carolingian manuscripts with substantial glosses in Tironian notes », dans R. Bergman et alii [éd.], Mittelalterlische volkssprachige Glossen, Heidelberg, p. 101-107 ; J.-Y. Riou (1990). « Codicologie et notation neumatique (II)», Cahiers de civilisation médiévale 33/3, p. 381-396 ; J.-Y. Riou (1991). « Chronologie et provenance des manuscrits classiques latins neumés », RHT 21, p. 77-113.
Histoire: P. Josserand et J. Bruno (1960). « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, p. 261-298.

Bibliographie courante

1981

Fabio TRONCARELLI, Tradizioni perdute : la "Consolatio philosophiae" nell' Alto Medi?vo , Padova, Antenore, 1981, cité p. 10 .
Mss. [ 4° Impr. 2531

2001

David GANZ, "Carolingian manuscripts with substantial glosses in Tironian notes", Mittelalterliche volkssprachige Glossen , Hrsg R. Bergman und alii, Heidelberg, C. Winter, 2001, p. 101-107 , Gloses des IXe-Xes, cité pp. 102 (note 7), 105 .
Mss. [8° Pièce 6741

Voir l'édition et le manuscrit numérisé sur le site internet du projet Monumenta.ch .

2008
Jan M. ZIOLKOWSKI et Michael C.J. PUTMAN, The Virgilian Tradition : The First Fifteen Hundred Years , New Haven : Yale University Press, 2008, cité p. 168, 177.

2009
COMMISSIONE PER L'EDITORIA DELLA BIBLIOTECA APOSTOLICA VATICANA, Miscellanea Bibliothecae Apostolicae Vaticanae XVI, Citta del Vaticano : Biblioteca Apostolica Vaticana, 2009.
MSS [4 IMPR 3642

Birger MUNK OLSEN L'étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. Tome IV. 1, La réception de la littérature classique : travaux philologiques par Birger Munk Olsen,..,, Paris : CNRS éd., impr, 2009, cité p. 30, 117, 228, 261 et 274.

Silvia OTTAVIANO, "Il REG. LAT. 1669 : un' edizione di Virgilio d'Eta carolingia.", tiré à part de Miscellanea Bibliothecae Apostolicae Vaticanae, n°15, (2009), pp. 259-324, cité p. 275, 308.
MSS [8° pièce 7628,


Silvia OTTAVIANO, "Nota a Aen. 3, 360", tiré à part de Materiali e discussioni per l'analisi dei testi classici, n° 62, (2009), pp. 232-237, cité p. 231.
MSS [8° pièce 7649

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato.

Fusion des notices par Delphine Mercuzot, mars 2019.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2017

Teaching and learning in medieval Europe. Essays in honour of Gernot R. Wieland, dir. Greti Dinkova-Bruun and Tristan Major, Turnhout : Brepols, 2017, cité p. 10. — 8-IMPR-12740.

Christine SEIDEL, Zwischen Tradition und Innovation : die anfänge des Buchmalers Jean Colombe und die Kunst in Bourges zur Zeit Karls VII. von frankreich, Simbach al Inn : Verlagsbuchhandlung Anton Pfeiler jun, 2017, cité p. 169. — 4-IMPR-3733.

Mariken TEEUWEN et Irene van RENSWOUDE (dir.), The annoted books in the early Middle Ages : practices of reading and writting, Turnhout : Brepols n. v., 2017, cité p. 29, 403-405, 407, 417-419, 421-423. — 8-IMPR-13153.

Mariken TEEUWEN et Irene VAN RENSWOUDE (dir.), The annotated book in the early Middle Ages : practices of reading and writing, Turnhout : Brepols publishers n. v., 2017, cité p. 29, 403-405, 407, 417-419, 421-423. — 8-IMPR-13153.