Collections partenaires > Coopération numérisation > Europeana Regia > Bibliothèque Sainte-Geneviève

Manuscrits de la Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cote : Ms 777 
Ancienne cote : J. f. in-fol. 1
Ancienne cote : R. l
Ancienne cote : N. 3 (?)
Ancienne cote : G. g. 6.
Tite-Live, Histoire romaine, version française par Pierre Bersuire
Vers 1370 (d'après F. Avril, 1978)
français
Parchemin434 feuillets (un feuillet 329 et un feuillet 329 bis)En tête des Ie et IIIe décades, figurent deux grandes peintures représentant, l'une dans neuf médaillons, l'autre dans quatre, divers épisodes de l'histoire de Rome. En tête de la IIe décade, devait se trouver une peinture semblable (cf. le Catalogue des principaux manuscrits de la Bibliothèque, dressé au XVIIe siècle par Claude Du Molinet [Ms. 963]) ; mais le feuillet qui la portait a été soustrait. Outre ces trois grandes peintures, il y en avait quarante six ou quarante-huit de plus petites. Sept de ces dernières ont été coupées (feuillets 62, 67 vo,126, 219, 256 vo, 329 vo, 348 vo) ; deux autres semblent avoir disparu avec les feuillets qui les portaient (entre les folio 44-45 et 49-50) ; les restantes se trouvent aux feuillets 7 vo, 29 vo, 33 vo, 42 vo, 61, 70, 87 vo, 100, 114 vo, 119 vo, 140, 141 vo, 143, 156, 164 vo, 189 vo, 194, 205, 231, 244, 258 vo, 273, 274 vo, 289 vo, 300 vo, 309 vo, 331, 337, 339 vo, 346, 347, 350 vo, 355, 368, 372 vo, 378 vo, 394, 410, 424. Marges ornées ; lettrines en couleur.455 × 310 mmL'ancienne couverture en cuir « qui fut vert » a disparu. Celle qui revêt actuellement le volume est du XVIIe siècle, en maroquin rouge, avec fers dorés. C'est probablement au moment où cette dernière reliure a été faite que le volume a été remmargé au moyen de bandes de parchemin, collées au bord d'un très grand nombre de feuillets

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Manuscrit illustré par le premier maître de la Bible de Jean de Sy et son atelier.

En tête, se trouve un lexique intitulé « Declaration des moz qui n'ont point de propre françois ou qui autrement ont mestier de declaracion, en la translation de Titus Livius » et commençant par « Augur, auguremens, inauguracion, auspice, auspique sont moz appartenans a divinacions... ».

Début du « Prologue » du traducteur : « A prince de tres souverainne excellence, Jehan, roy de France par grace divine, frere Pierre Berteure, son petit serviteur, prieur a present de Saint Eloy de Paris... ». Début du texte : « Si je me prenz a escripre les choses faites par les Rommains des le commencement que Romme fu fondée... ». Fin (IIIe décade, 9e livre) : «... pour cause de celles maladies par tous marchiés et par tous lieus publiques ».

Historique de la conservation

Copié pour Charles V (ex-libris de sa main cité par Boinet, 1921, p. 89). Mentionné dans l'inventaire de la librairie du Louvre rédigé en 1373 par Gilles Mallet (cf. Van Praet, Inventaire ou catalogue des livres de l'ancienne bibliothèque du Louvre fait en l'année 1373, Paris, 1836, p. 146, n° 913).

Passé ensuite dans la librairie de Charles VI : mentionné dans les inventaires de 1411 et 1413 rédigés par Jean Lebègue (cf. Delisle, 1868, III, p. 159, n° 981). Prêté à Louis de Guyenne, fils aîné de Charles VI, et rendu par lui en 1410.

Décrit dans l'inventaire des livres de la bibliothèque de Charles VI dressé par ordre du duc de Bedford en 1423 : « Item Titus Livius, en françois, en tres grand volume contenant trois decades et 29 livres, escript de tres bonne lettre de forme a ij col. et tres bien historié et enluminé, de la translation du prieur de S. Eloy de Paris. Et fut du roy Charles, comme il est escript en la fin dud. livre, couvert de cuir qui fut vert. ». (cf. f. 27 du Ms. 964 qui contient une copie de cet inventaire). Acheté par le duc de Bedford en 1424-1425 avec la totalité des autres manuscrits de la bibliothèque du Louvre.

Envoyé en Angleterre en 1427 par le duc de Bedford pour être donné à son frère Humphrey, duc de Gloucester (cf. note du XVe siècle au verso du dernier feuillet : « Cest livre fut envoyé des parties de France et donné par Mons. le regent le royaume, duc de Bedfort, à Mons. le duc de Gloucestre, son beau-frère, l'an mil quatre cens vingt sept »).

Acquis par Philippe le Bon lors la dispersion de la collection de Humphrey de Gloucester après sa mort en 1447 (cf. La librairie des ducs de Bourgogne, 2006, p. 128-129).

Autre hypothèse : ms. donné en 1445 par le duc de Gloucester à Alphonse V d'Aragon (1396-1458) (cf. Vickers, 1907 ; Sammut, 1980 ; Saygin, 2002 ; Petrina, 2004)

« Ex libris Sanctae Genovefae Paris., 1753 ».

Expositions

Le Moyen Age, 1926, no 104.

French Art Exhibition, 1932, no 749 c (Émile Dacier).

Manuscrits ayant figuré à la « French Art Exhibition », 1932, no 21 (Émile Dacier).

Quelques chefs-d'oeuvre de la littérature française, 1933, no 6.

La bibliothèque Sainte-Geneviève, 1951, no 81.

Manuscrits à peintures, 1955, no 118 (Jean Porcher).

La librairie de Charles V, 1968, no 189, pl. VII (François Avril).

MEISS, 1968, p. 56, 150 (n.62) (mention).

Carthage: l'histoire, sa trace et son écho, Paris, Petit Palais, 1995 (cf. p. 180).

Notices

BOINET, 1921, p. 86-96, pl. XXVI-XXX.

Le Tite-Live de Charles V, manuscrit de la bibliothèque Sainte-Geneviève, édition sur microfilm, notice de Denise Hillard, Paris, 1969.

SAMMUT (Alfonso), Unfredo duca di Gloucester e gli umanisti italiani, Padoue, 1980, p. 122.

Editions

TESNIÈRE (Marie-Hélène), Le livre IX des Décades de Tite Live traduites par Pierre Bersuire, suivi du commentaire de Nicolas Trevet. Édition critique, thèse, Paris, École nationale des chartes, 1977 (cf. École nationale des chartes. Positions des thèses..., 1977, p. 143-148).

Etudes et citations

DELISLE, I, 1868, p. 19, 37, 52, 54; III, 1881, p. 159, 329 (cité: I 1).

DELISLE, I, 1907, p. 283-284, 327, et II, no 981.

VICKERS (Kenneth Hotham), Humphrey, duke of Gloucester : a biography, Londres, 1907 (mention p. 438).

MARTIN, 1923, p. 95.

MASSON (André), « Le Tite-Live de Bordeaux et l'atelier du "Maître aux boqueteaux" », dans : Trésors des bibliothèques de France, t. XXI, 1936, p. 11 sq.

ULLMAN (B.-L.), Studies in the Italian Renaissance, Rome, 1955 (Storia e letteratura, 21). Compte rendu : François Masaï, Scriptorium, 10, 1956, p. 333-337.

GAGNEBIN (Bernard), « Le Tite-Live du duc de Berry », Genava, n. s. 7, 1959, p. 193-214.

SAMARAN et MARICHAL, 1959, p. 337.

SAMARAN (Charles), « Pierre Bersuire » dans : Histoire littéraire de la France, t. 39, Paris, 196-, p. 258-450 (avec aux p. 358-414, « La traduction française de Tite-Live », par Jacques Monfrin).

BARBER (M. J.), « The books and patronage of learning of a 15th century Prince [John, duke of Bedford] », The Book collector, 12, 1963, p. 308-315.

MONFRIN (Jacques), « Les traducteurs et leur public en France au Moyen Age », Journal des savants, 1963, p. 171-173, et 1964, p. 5-20.

RYCHNER, « Observations sur la traduction de Tite-Live par Pierre Bersuire (1354-1356) », Journal des savants, 1963, p. 242-267.

ENGELS (J.), « Berchoriana I (suite): notice bibliographique sur Pierre Bersuire, supplément au Repertorium biblicum Medii Aevi », Vivarium, 2, 1964, p. 113-124.

WEIS (Roberto), « Portrait of a bibliophile. XI. Humphrey, duke of Gloucester, d. 1447 » The Book Collector, 13, 1964, p. 161-170.

RANDALL (Lilian M. C.), Images in the margins of Gothic Manuscripts, Berkeley ; Los Angeles, 1966, fig. 235.

Tite-Live, Ab Urbe condita I 1-9, ein mittellateinischer Kommentar und sechs romanische Übersetzungen und Kürzungen aus dem Mittelalter, aus den Handschriften herausgegeben von Curt J. Wittlin, Tübingen, 1970 (Romanische Paralelltexte, 2), p. 28: éd. d'une partie du f. 8.

KRÁSA (Josef), Die Handschriften König Wenzels IV., trad. Hans Gaertner, Prague, 1971, p. 274 n. 321.

BYRNE (Donald), « Two hitherto uninidentified copies of the Livre de propriété des choses », Scriptorium, 31, 1977-1, p. 99.

AVRIL (François), L'enluminure à la Cour de France au XIVe siècle, Paris, 1978. Compte rendu : Scriptorium, 35, 1981-2, p. 354-356.

WINTER (Patrick M.de), « The Grandes Heures of Philip the Bold, Duke of Burgundy : The Copyist Jean L'Avenant and his Patrons at the French Court », Speculum, 57, 1982, p. 786-842 (un des 35 mss. cités). Compte rendu : Scriptorium, 40, 1986, Bulletin codicologique no 486 (John G. Contreni).

WINTER, 1985, p. 95-96, 131, 297 note 35 (bibliographie), fig. 100.

RAYNAUD (Christiane), « Entre texte antique et image médiévale », Médiévales, 10, 1986, p. 103-114.

KROCHALIS (Jeanne E.), « The Books and reading of Henri V and his Circle », Chaucer Review, 23, 1988, p. 50-77. Compte rendu: Scriptorium, 44, 1990, Bulletin codicologique no 167 (E.A.R.).

RAYNAUD (Christiane), La violence au Moyen-Âge, XIIIe-XVe s., d’après les livres d’histoire en français, Paris, 1990, ill. 12-17, p. 309-312.

The Schøyen Collection, cheklist of Western manuscripts, 6e éd., Oslo ; Londres, 1991, p. 11 (Ms. 027: ms. du même groupe).

RAYNAUD, 1992.

STRATFORD (Jenny), The Bedford inventories : the worldly goods of John, duke of Bedford, regent of France (1389-1435), Londres, 1993 (mention p.96).

HAMEL, 1994, p. 160, pl. 140.

JACOB (Robert), TRUCHE (Pierre), Images de la justice, Essai sur l'iconographie judiciaire du Moyen Age à l’âge classique, Paris, 1995, p. 153 (fig. 76).

RAYNAUD (Christiane), La violence dans le Romuleon, Faits des romains de Roberto Della Porta, Paris, 1995, (Mythes, cultures et sociétés, XIIIe-XVe siècles), p. 153 n. 17.

RICHTER SHERMAN (Claire), Imaging Aristotle. Verbal and visual representation in fourteenth-century France, Berkeley ; Los Angeles ; Londres, 1995, p. 336 n. 65, 379 n. 29.

SMEYERS (Maurits)‚ CARDON (Bert), Flanders in a European perspective, Manuscript illumination around 1400 in Flanders and abroad, Leuven, 1995 (Corpus of illuminated manuscripts, 8), p. 77, 78.

AVRIL (François), « Gli autori classici illustrati in Francia dal XIII al XV secolo », dans Vedere i classici : l'illustrazione libraria dei testi antichi dall'età romana al tardo medioevo, dir. Marco Buonocore, Rome, 1996, p. 96-98 (mention p. 92-94)

ROTH (Paul), Histoire de la première destruction de Troie, Tübingen, 2000. Compte rendu : Scriptorium, 58, 2004-2, bulletin codicologique no 621.

ROUSE (Richard H.) et ROUSE (Mary A.), Illiterati et uxorati. Manuscripts and their makers : commercial book producers in medieval Paris, 1200-1500, Turnhout, 2000 (mention t.1, p. 273).

SAYGIN (Susanne), Humphrey, duke of Gloucester (1390-1447) and the Italian humanists, Leiden-Boston-Köln, 2002 (p. 122-123)

PETRINA (Alessandra), Cultural politics in fifteenth-century England : the case of Humphrey, duke of Gloucester, Leiden-Boston, 2004 (mention p. 165)

MANION (Margaret Mary), The Felton illuminated manuscripts in the National Gallery of Victoria, Melbourne, 2005 (mention p. 212, 214, 288 (note 5) et reproduction du f.7 p.213).

La librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits conservés à la Bibliothèque royale de Belgique, vol. III, Turnhout, 2006, p. 128-129.

TESNIERE (Marie-Hélène), « Les Décades de Tite-Live traduites par Pierre Bersuire et la politique éditoriale de Charles V », dans Quand la peinture était dans les livres : mélanges en l'honneur de François Avril ; sous la direction de Mara Hofmann et Caroline Zöhl, Turnhout ; Paris, 2007, p. 344-351 (mentions p. 344, 348 et 349).