Latin 1141

Cote : Latin 1141
Ancienne cote : Colbert 1844
Ancienne cote : Regius 4210/2.2
Sacramentarium [Sacramentaire de Charles le Chauve (?), frg.].
IXe s. (vers 869-870)
Ce document est rédigé en latin.
École du palais de Charles le Chauve.Minuscule caroline ; grandes initiales peintes et dorées (1, 4, 6v). Incipits en capitales alternativement dorées, vertes et rouges, avec lettres enclavées (1r-v, 2, 3v, 4 et 6v) ; bandes pourprées passim ; onciale (4v, 6 et 7) et minuscule d'or.
. Six peintures en pleine page: f. 2v, couronnement d'un prince (peut-être Charles le Chauve ? Voir R. McKitterick, 1990, p. 333 n. 49 et p. 336) ; f. 3, portrait de Grégoire le Grand (voir le sacramentaire de Marmoutier, vers 850: Autun, B.M., 19b) ; f. 5, Christ en majesté ; f. 5v, cour céleste ; f. 6, Christ dans une mandorle ; f. 6v, page-tapis « Te igitur », Christ en croix, avec entrelacs et rinceaux d'or. Mis à part les ff. 1-2r, tous les autres ff. présentent un encadrement peint contenant le texte et les images.
Parch., III +17 + I ff.à longues lignes (ff. 10v-17 blancs), 270 x 210 mm (just. 180 x 120 mm).
Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffre de Colbert.
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime, avant 1735), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 268, type B n° 5.
Fonds produit par : L'origine de ce sacramentaire, anciennement située à Saint-Denis ou à Corbie, est maintenant abandonnée au profit de l'école du palais de Charles le Chauve (voir D. Nebbiai-Dalla Guarda, 1985, p. 73). D'après Bastard, le ms. aurait été conservé jusqu'au XVIIe s. dans le trésor de la cathédrale . En réalité, le ms. est probablement passé par l'abbaye de , avant d'appartenir à (1595-1675), avocat du parlement de Paris et bibliophile, d'après une note du XVIIIe s. figurant au f. 1 du ms. lat. 9447, qui est une copie tardive du ms.: "Copié sur la copie ancienne tirée du Pontifical de Jumiège qu'avoit M. Ballesdens et que l'on estime estre d'environ 500 ans ainsy peu ancien." a acquis le sacramentaire en 1675 avec la succession de Jean Ballesdens. En 1732, il rejoint la Bibliothèque du roi avec les mss. de Colbert.

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Présentation du contenu

Ce manuscrit est inachevé, il ne comprend qu'un cahier contenant la préface commune et les Canons.
f. 1-2r. « In nomine Domini incipit liber sacramentorum de circulo anni, a sancto Gregorio papa romano editus.... excelsa voce ».
f. 3v. Préface commune (incomplet de la fin).
ff. 6v-7v. Canon « te igitur ... ».
ff. 7v-8r. « Communicantes ... ».
f. 8r-9r. « Quam oblationem ... » ; f. 9r « Supplices te rogamus ... » ; « Nobis quoque ...».
ff. 9v-10. Pater noster ; f. 10. « Libera nos ... filium tuum ».

Bibliographie

Catalogue: Cat. gén. mss. latins de la BnF, vol. 1 (nos 1-1438), 1939.

Texte: V. Leroquais (1924). Les sacramentaires et les missels manuscrits des bibliothèques publiques de France, Paris, I, p. 35-36.
Codicologie: W. Koehler, F. Mütherich (1982). Die karolingischen Miniaturen, 5, Die Hofschule Karls des Kahlen, 2 vol., Berlin, p. 9-12.
Histoire: P. Josserand et J. Bruno (1960). « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, p. 261-298 ; D. Nebbiai-Dalla Guarda (1985). La Bibliothèque de l'abbaye de Saint-Denis, Paris, p. 73 et 324 ; R. McKitterick (1990) : « The Palace School of Charles the Bald », Charles the Bald. Court and Kingdom, éd. John J. Contreni, Aldershot, 1990, p. 326-339. (réimp. 1994 Books, Scribes and Learning in the Frankish Kingdoms, 6th-9th Centuries, Great Yarmouth ; Collected Studies, n° VI).
Exposition: Les manuscrits à peintures en France du VIIe au XIIe siècle, BnF, Paris, 1954, n° 53 ; Metz enluminée, Bibliothèque municipale de Metz, 1989, p. 23-46 ; Trésors carolingiens, Paris, BnF, 2007, n°18 et passim.
2002
Cité p. 27-29
François BOESPFLUG, Yolanta ZALUSKA, "Le prologue de l'Evangile selon Saint Jean dans l'art médiéval (IXe_XIIIe siècle). L'image comme "commentaire"", tiré à part de Folia Historiae Artium, Seria Nova, n°8-9, (2002), pp. 11-44.
MSS [4° pièce 2687
2005
Cité p. 367
Lawrence NEES, "On the image of Christ crucified in early medieval art", tiré à part de Il volto santo in Europa. Culto e immagini del Ccifisso nel Medioevo. Atti del Convegno internazionale di Engelberg (13-16 settembre 2000), Istituto storico Lucchese, (2005), p. 347-385.
[MSS 8° pièce 7578


2016
Cité p. 32, 37
François BOUGARD, "L'hostie, le monde, le signe de Dieu", tiré à part de Orbis disciplinae - Hommages en l'honneur de Patrick Gautier Dalché", Brepols, 2016 (pp. 31-62).
MSS [4° pièce 3138

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato, d'après M.-P. Laffitte, dans Trésors carolingiens, Paris, BnF, 2007.