Bibliothèque de l'Arsenal > Anciens fonds : manuscrits latins 1 à 1248 > Manuscrits latins 601 à 900

Ms-612. Évangéliaire pour toute l'année, et pour les messes particulières. — Neumes

Cote : Ms-612 réserve  Réserver
Ancienne cote : 200 A. T. L
Évangéliaire pour toute l'année, et pour les messes particulières. — Neumes
Xe-XIe siècle
latin, français
Parchemin186 feuillets, plus le feuillet 1bisÉcriture du Xe au XIe siècle, à longues lignes. 20 lignes à la page. Réglures à la pointe sèche251 × 180 mmReliure en maroquin vert, à fils d'or. Tranches dorées
Bibliothèque nationale de France. Bibliothèque de l'Arsenal

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Conditions d'accès

Document de Réserve. Communication à titre exceptionnel, sur rendez-vous.

Conditions d’utilisation

Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.

Mention conseillée

Bibliothèque nationale de France. Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-X, fol. Y.

Présentation du contenu

Premiers mots : « In vigilia natalis Domini. Sequentia sancti evangelii secundum Matheum... » — Derniers mots : « ...et mutos loqui. »

Bibliographie

Weber, L., Einbandecken, Elfenbeintafel, Miniaturen, Schriftproben aux Metzer liturgischen Handschriften, Metz, Frankfurt, 1912, p. 51, tab. CVIII ;

Koelher, W., Buchmalerei des frühen Mittelalters : Fragmente und Entwürfe aus dem Nachlass, München, Prestel, 1972 ;

Bernard, Madeleine, Répertoire de manuscrits médiévaux contenant des notations musicales, t. 3, bibliothèques parisiennes, … Arsenal... , Paris, éd. du CNRS, 1974, p. 35.

Notes: De la bibliothèque de M. de Paulmy, « Théologie, 164 E ». — Au XIIe siècle, ce manuscrit appartenait à une abbaye de femmes, peut-être de Metz. Au fol. 86, on lit une longue pièce dont nous citons les premières phrases : « Quoniam grandis altercatio per singulos annos in festivis diebus de consuetudinibus hujus ecclesie, quas fratres et canonici Sancti Petri jure debito ad servitium altaris et ecclesie debent, sepius contigebat, placuit ex communi consilio et assensu dominarum et fratrum hoc modo terminari. Prima consuetudo est de quinque processionibus, quas jure firmato predicti canonici huic ecclesie debent, videlicet de rege, de regina, de archiepiscopo, de episcopo hujus civitatis, de abbatissa hujus ecclesie, ita tamen quod, in suscipiendis ad processionem predictis personis, abbatissa vel precentrix ecclesie incipiet cantum ad omnes processiones. Versiculum autem aut orationem, si contigerit, finito cantu, dicet super susceptam personam vel decanus vel precentor ecclesie Sancti Petri. Item debe[nt] predicti canonici in ecclesia ista IIIIor stationes de episcopo hujus ville... » — Dans la suite de cette longue note, outre les chanoines de Saint-Pierre, il est question du chapelain de Notre-Dame et des prêtres de Saint-Clément et de Sainte-Croix. — Aux fol. 1bis et 185 vo, on lit cette note, d'une écriture du XVIIe siècle : « On défend par ste obédience de ne rien couper, retrancher, ni destacher de ceste Escriture Ste. »

Documents de substitution

Microfilm. Cote de consultation en salle de lecture : MICROFILM ARS R-1165. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : MICROFILM ARS R-1165.

Paulmy (Antoine-René d'Argenson, marquis de) • Manuscrits lui ayant appartenu

Metz • Manuscrit d'une abbaye de femmes de Metz

Évangiles • Évangéliaire pour toute l'année

Neumes