Ms-599. Évangiles de la cour de Charlemagne ou Évangéliaire d'or

Cote : Ms-599 réserve
Ancienne cote : 33 B. T.L
Ancienne cote : Théologie, n°160A
Evangelia quattuor [Évangiles de la cour de Charlemagne ou Évangéliaire d'or ; ce manuscrit a également été connu sous le nom d'Évangéliaire de Saint-Martin-des-Champs].
VIIIe s. (avant 795).
Ce document est rédigé en latin.
Aix-la-Chapelle
Minuscule, lettres d'or, sur 2 colonnes, 28 lignes à la page ; les titres sont en Capitalis, Capitalis rustica et Uncialis.
16 tables de canons en pourpre et or (f. 8-15v°) et 3 grandes pages d'initiales au début de chaque Évangile (f. 16, 61, 134) ; la quatrième, celle de l'Évangile de Luc, a disparu (empreinte visible au f. 91v°).
Parchemin, 179 f., les f. 92 et 93 sont blancs, 265 x 195 mm.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de velours rouge, XVIIIe s.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Conditions d'accès

Document de Réserve. Communication à titre exceptionnel, sur rendez-vous.

Présentation du contenu

Au contreplat du plat supérieur : « Nyon, 900 liv. » ; et « Saugrain, 360 liv. », ainsi que le no (biffé ?) 5275.
Au-dessous, une note, extraite de Leprince, Essai historique sur la bibliothèque du roi, 1782, p. 359 (paraphrasant un passage de Piganiol de la Force, Description historique de la ville de Paris et de ses environs, 1765, III, p. 36-38), affirmant que le ms-599 provient de Saint-Martin des Champs.
Au fol. A vo, une note du XIIe s., « In hoc textu lapides sunt sexies viginti, III minus », est de la même main qu'une note similaire portée sur le ms-592 de l'Arsenal (voir Martin, Denoël).

Historique de la conservation

Le manuscrit ms-599 est généralement reconnu comme appartenant au groupe des manuscrits issus de l'École de la cour de Charlemagne, selon la dénomination de Koehler (ou groupe d'Ada selon une dénomination antérieure). Il est postérieur à l'Évangéliaire de Godescalc (Paris, BnF, Département des manuscrits, NAL 1203), achevé avant 783, et, pour des raisons stylistiques, il est considéré comme antérieur au Psautier de Dagulf, datable de 795 (Vienne, ÖNB, Cod. 1861). Selon une seconde hypothèse, il peut être attaché, par son écriture, sa décoration et son calendrier, à Tours (Boussard).

La note du XIIe s., de la même main qu'une note analogue du ms-592 de l'Arsenal, laisse supposer que ces deux manuscrits ont eu un passé commun. Il n'est pas certain qu'ils aient appartenu à Saint-Martin-des-Champs, comme le suggère pourtant la note manuscrite (citant Piganiol via Leprince ; fin du XVIIIe s. au plus tôt) collée au contreplat supérieur du ms-599 (voir Martin, Boussard, Denoël).


Au Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal, Henry Martin précise : "Le comte de Bastard a fait reproduire trois peintures de ce manuscrit. — C'est très-certainement de ce volume que Luigi Baroni entend parler quand il dit que le manuscrit 1046 (38 B. L.) a été acheté avec l'Évangéliaire d'or. Voyez le catalogue Paulmy, nos 1045 A et 1179 A des Belles-Lettres. — Sur l'intérieur du premier plat, on lit : « Nyon, 900 liv. » ; et « Saugrain, 360 liv. ». A côté, le no 5275. — Au-dessous, une note, qui n'est guère que la reproduction d'un passage de Piganiol de la Force, et dans laquelle il est dit que notre manuscrit provient de Saint-Martin des Champs, mais rien n'est moins certain. Ce manuscrit doit avoir la même origine que le no 592. — Il porte au fol. A vo cette note de la même main (XIIe s.) que celle du fol. A vo de ce manuscrit : « In hoc textu lapides sunt sexies viginti, III minus »".


Le manuscrit ne porte pas la cote du marquis de Paulmy sur le feuillet de garde, mais il est inscrit au catalogue Paulmy, Théologie, sous le n°160A (Martin).

Bibliographie

1885
Henry, Martin, Catalologue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal, tome premier. Paris : Plon, Nourrit et Cie, 1885.

1950
Lowe, E. A., Codices latini antiquiores, tome V, 1950, n° 517.

1956
Boeckler, Albert, " Formgeschichtliche Studien zue Adagruppe", dans Abhandlungen - Bayerische Akademie der Wissenschaften. Philosophisch- Historische Klasse, N. F. 42, M, 1956.

1959
Koehler, W., dir., Die Karolingischen Miniaturen : Die Hofschule Karls des Grossen, . Berlin : Deutscher Verein für Kunstwissenschaft, 1958, t. III, p. 33-35 ;
Swoboda, Karl Maria, “In den Jahren 1950 bis 1957 erschienene Werke zur Kunst der karolingischen Zeit”, dans Kunstgeschichtliche Anzeigen, Neue Folge, 4, 1959, Heft 1/2, p. 1-33.

1960
Boussard, Jacques, « L’Evangéliaire d’Or, ms. 599 de la Bibliothèque de l’Arsenal », dans Mélanges d’histoire du livre et de bibliothèques offerts à M. Franz Calot. Paris : libr. d’Argences, 1960.

1961
McGurk, Patrick, « Citation marks in early latin manucripts", dans Scriptorium, 1961, p. 8 ;
Guignard, Jacques, "L’enluminure carolingienne, école du Rhin ou école du Palais ? L’école de Tours et l’école anglo-saxonne" dans Art de France, I , 1961, p. 262.

1965
Charlemagne, oeuvre, rayonnement et survivances, [Exposition, Aix-la-Chapelle, 1965], catalogue sous la direction de Wolfgang Braunfels, Düsseldorf, Schwann impr., 1965.

1979
Newton, Francis, "Leo Marsicanus and Monte Cassino 99", dans Scriptorium, 1979, p. 193 n° 47.

1980
Trésors de la Bibliothèque de l'Arsenal [Exposition, Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 1980]. [Paris] : BN, 1980, n°82.

1987
Vatasianu, Virgil, "Consideratii privind decorul figuratif al manuscriselor Ada", dans Studii de arta veche romaneasca si universala, Bucarest, Editura Meridiane, 1987, p. 132-140, 153-154, Abb. 12-37.

1994
794. Karl der Grosse in Frankfurt am Main : ein König bei der Arbeit [Exposition, Frankfurt am Main, Historisches Museum Frankfurt, 1994], Ausstellung zum 1200-Jahre-Jubiläum der Stadt Frankfurt am Main, Sigmaringen, Thorbecke, 1994, n° IV/10, p. 77-78.

2001
Denzinger, Götz, Die Handschriften der Hofschule Karls des Großen : Studien zu ihrer Ornamentik, Grevenbroich, Bernardus-Verl. Langwaden, 2001.

2002
Medieval mastery, Book illumination from Charlemagne to Charles the Bold, 800-1475 [Exposition, Louvain, Museum Vanderkelen-Merten. 2002]. Louvain : Brepols, 2002, p. 121.

2011
Denoël, Charlotte, "La bibliothèque médiévale de Saint-Martin-des-Champs à Paris", Scriptorium, 2011/1, t. 65, p. 67-108 ; étudié p. 95-96.

2012
Otto der Große und das Römische Reich : Kaisertum von der Antike zum Mittelalter [Exposition. Magdeburg, Kulturhistorisches Museum. 2012], herausgegeben von M. Puhle und G. Köster. Regensburg : Schnell + Steiner ; Magdeburg : Kulturthistorisches Museum Magdeburg, 2012.

Informations sur le traitement

Notice revue en 2013.

Documents de substitution

Microfilm noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : R-24623. Cote de la matrice : R-24623.

Documents de substitution

Microfilm couleurs. Cote de consultation en salle de lecture : ICR-64. Cote de la matrice : ICR-64.