Bibliothèque de l'Arsenal > Anciens fonds : manuscrits latins 1 à 1248 > Manuscrits latins 1 à 300

Ms-237. S. Maxime le Moine, In ambigua sancti Gregorii Nazanzeni, dans la traduction latine de Jean Scot Érigène

Cote : Ms-237  Réserver
Ancienne cote : 378 T. L
Maximus Confessor, In ambigua sancti Gregorii Nazanzeni , traduction latine de Johannes Scotus Erigena [Maxime le Confesseur ou Le Moine, scolies sur Grégoire de Naziance, traduction latine de Jean Scot Erigène].
IXe s. (après 862, peut-être avant 866).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Bibliothèque de l'Arsenal

Minuscule caroline, à longues lignes ; 23 lignes à la page ; une seule main (cf. Samaran-Marichal).
Au f. 1, initiale et 2 lignes à l'encre rouge pâle.
Parchemin, 184 ff., 247 x 195 mm.
Le bas du f. 155 est coupé.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de parchemin tacheté, portant une étiquette aux armes du prieuré de Saint-Martin-des-Champs : armes de Cluny et saint Martin partageant son manteau ; "Santi Martini a Campis Ordinis Cluniacensis" (XVIIIe s.).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Fol. 1 : Commencement de la préface de S. Maxime : « Sanctissimo ac beatissimo archiepiscopo Kyzi Johanni Maximus... ». Ce commencement est inutile et se retrouve au fol. 9.

Fol. 1v° : « Dum Petrus ad templum vadit... » — « O Deus ineffabilis... » — Neumes aquitains (cf. Bernard).

Fol. 2 : Dédicace de Jean Scot Érigène à Charles le Chauve. Commencement : « Domino gloriosissimo piissimoque divina providente atque adjuvante gratia regi Karolo, Johannes extremus servorum vestrorum, perpetuam in Christo salutem. — Hoc opus Maximi monachi atque abbatis, quod, sanctissimo atque beatissimo archiepiscopo Kyzi Johanne postulante, de quorundam in sermonibus beatissimi Gregorii theologi ambiguorum, hoc est intellectu difficilium, explanationibus composuit, de greco in latinum vobis jubentibus edidi... »

Fol. 4 : Table du volume : « Haec sunt in hoc libro : In Ambigua sancti Gregorii proemium... »

Fol. 7 : Vers latins de Jean Scot Érigène à Charles le Chauve.
Commencement :
" Kyrrie, celigine cui pollet gratia forme,
Astrea Cesareos cui cingunt stemmata vultus,
Regum progenies, quos auxit Francia felix... "

Fol. 9 : Commencement de l'ouvrage : « Sanctissimo ac beatissimo archiepiscopo Kyzi Johanni, Maximus humilis monachus salutem. — Laudantur quidem et fortassis juste ab omnibus qui bona propter studium... » — Fin (incomplet) : « ...mundo seculum hic et illic. Nun... ». Annotations marginales anciennes (cf. Martin, 1885).

Fol. 107 v°: "Walterius subdiaconus".

Historique de la conservation

La traduction de Scot Erigène a été faite entre 862 et 864 environ. Ce manuscrit aurait été copié du vivant de l'auteur et aurait servi d'archétype au ms-561 de la Mazarine (Samaran-Marichal, d'après Cappuyns, 1933 et Flambart, 1936).

Ce manuscrit a été l'exemplaire personnel de Odon de Cluny ; il est signalé dans le catalogue de la bibliothèque de Cluny du XIIe s. (Denoël, 2011).

A été transféré au XVIIe s. vers la bibliothèque de Saint-Martin-des-Champs, Paris (voir l'ex-libris collé sur le parchemin du plat supérieur) ; au contreplat supérieur est portée la cote : "66 [biffé] St mart." (main XVIIIe s.).

Bibliographie

1885
Martin, Henry, Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal, tome premier. Paris : Plon, Nourrit et Cie, 1885.

1899
Martin, Henry, Histoire de la Bibliothèque de l'Arsenal. Paris : Plon, Nourrit et Cie, 1899, p. 436-438.

1933
Cappuyns, Maïeul, Jean Scot Erigène : sa vie, son oeuvre, sa pensée. Louvain : Abbaye du Mont-César, 1933 (Dissertationes ad gradum magistri in Facultate Theologica consequendum conscriptae / Universitas catholica Lovaniensis ; series II, tomus 26), p. 164-167.

1936
Flambard, R., Ecole Nat. des Chartes, positions des thèses, 1936, p. 43.

1959
Samaran, C., Marichal, R., Catalogues des manuscrits datés en écriture latine, CNRS, t. I, p. 396.

1964
Cappuyns, Maïeul, « Glose inédite de Jean Scot sur un passage de Maxime, dans Recherches de théologie ancienne et médiévale, t. 31, 1964, p. 320-324.

1967
Leonardi, Claudio, "Anastasio Bibliothecaro", dans Studi medievali, 3e série, 8, 1967, p. 59-192.

1971
Lohrmann, Dietrich, « Eine Arbeitshandschrift des Anastasius bibliothecarius und die Überlieferung des 8. Ökumenischen Konzils » dans Quellen und Forschungen aus italienischen Archiven und Bibliotheken, 50, 1971, p. 420-431.

1973
Gasnault, Pierre, « Dom Anselme Le Michel et les manuscrits de l’abbaye de Cluny », dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, 131, 1973, p. 214 ;
Cristiani, Marta, “Le problème du lieu et du temps dans le 1er livre du Periphyseon, dans The Mind of Eriugena : papers / of a colloquium, Dublin, 14-18 July 1970, edited by John J. O'Meara and Ludwig Bieler, Dublin, Irish university press, cop. 1973, p. 41-48 ;
Christe, Yves, “Quelques portails romans et l’idée de théophanie selon Jean Scot Erigène”, dans The Mind of Eriugena : papers / of a colloquium, Dublin, 14-18 July 1970, edited by John J. O'Meara and Ludwig Bieler, Dublin, Irish university press, cop. 1973, p. 182-189.

1974
Bernard, Madeleine, Répertoire de manuscrits médiévaux contenant des notations musicales… 3. bibliothèques parisiennes, … Arsenal... Paris, éd. du CNRS, 1974.

1978
Jeauneau, E, “Quisquiliae e Mazarineao codice 561 depromptae", dans Recherches de théologie ancienne et médiévale, 45, 1978, p. 79-129.

2011
Denoël, Charlotte , "La bibliothèque médiévale de Saint-Martin-des-Champs à Paris", extrait de Scriptorium, 65, 2011, p. 67-108 ; cité p. 83, p. 91.

Informations sur le traitement

Notice revue en 2013.

Documents de substitution

Microfilm. Cote de consultation en salle de lecture : MICROFILM ARS R-19977. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : MICROFILM ARS R-19977.