Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 836

Cote : Français 836  Réserver
Ancienne cote : Dupuy II 862
Ancienne cote : Regius 7216
Christine de Pizan, Livre du chemin de long estude ; Enseignements moraux; Oroison Notre-Dame; Quinze Joyes Notre-Dame; Dit de la pastoure; Oroison Notre Seigneur; Livre du duc des vrais amants .

XVe siècle (début : 1407-1409)

Ce document est rédigé en français.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Paris

Écriture :minuscule semi-cursive.
Les manuscrits de Christine de Pizan ont été écrits par trois mains bien reconnaissables : P, R et X (Christine de Pizan elle-même). Le ms. Français 836 a été transcrit par R identifié à P. de Cruce : cf. Delsaux, « Profil d’un copiste des manuscrits originaux de Christine de Pizan : P. de La Croix, alias la main R », article à paraître dans Scriptorium. On lui doit, en totalité ou dans leur majeure partie, les copies des mss. Français 605, 835, 836, 1188, 2184, 10153, 24232 et Vatican Reg. Lat. 920 : G. Ouy et C. Reno, « Identification des autographes de Christine de Pizan », dans Scriptorium, 34, 1980, p. 221-238.
Corrections : R et P, sur grattage (f. 8ra, l. 9 : tes volumes ; f. 93rb, l. 16 : m[ou]lt dueil), dans la marge (f. 79r : mieulx) ; plusieurs préparations de corrections en écriture cursive (P’ ?) : f. 3va : roir ; f. 6ra : ad ; f. 6vb : ins ; f. 52vb : vee etc. : cf. Album Christine de Pizan, p. 273, n. 33.


Le manuscrit est le 3e volet d'un manuscrit originel rassemblant les œuvres de Christine de Pizan et divisé aujourd'hui en cinq volumes conservés à la BnF. sous les cotes Français 835, 606, 836, 605 et 607. Il a été décoré par les artistes qui ont œuvré dans le ms. Français 606 : le Maître de l’Épître d’Othéa, désigné ainsi d’après la décoration du Français 606, et le Maître d’Egerton qui est intervenu dans les derniers feuillets de chaque partie (Français, 835, f. 74 ; Français 606, f. 41, 41v et 46 ; Français 836, ff. 48-76).
On doit au premier des deux artistes les 10 premières peintures ; au second les huit dernières.
Enluminures dans un cadre d’or bruni cerné de noir et vignetté d’or sur deux à trois côtés.

Légende des peintures d’après M. Meiss, French Painting, 1974, p. 295-296, et Album Christine de Pizan, p. 274-278.
Chemin de long estude. F 1 : scène de dédicace; f. 3v : Christine et la Sibylle ; f. 5v : Pégase et la fontaine de sapience ; f. 10v : montée au ciel ; f. 12 : Christine et la Sibylle au ciel ; f. 15 : la cour de raison au ciel avec la représentation de quatre allégories : Noblesse, Sagesse, Chevalerie, Richesse ; f.19 : Christine et la Sibylle arrivant à la cour de raison ; au centre : Raison, entourée de Richesse, Sagesse, Noblesse, Chevalerie ; f. 40v : Christine et la Sibylle devant Raison.
Enseignements moraux.F. 42: Christine instruisant son fils.
Oraison Notre-Dame. F. 45v :Christine agenouillée devant la Vierge.
Dit de la Pastoure. F. 48 : scène champêtre : bergère tressant une couronne en gardant ses moutons.
Oroison Notre Seigneur. F. 63 : Christ de pitié soutenu par un ange.
Livre du duc des vrais amants. F. 65 : scène de dédicace ; f. 65v : partie de chasse ; f. 66v : entretien galant auprès d’une fontaine ; f. 71v : tournoi ; f. 74v : escorte d’une dame dans une litière ; f. 76 : l’amant entretenant un ami.

Description détaillée des images dans : Album Christine de Pizan, p. 274-278.

Décoration secondaire :
Initiales vignettées sur fond or (4 l.), à prolongements de vignettes, au début du premier texte du volume (f. 1) et du Livre du duc des vrais amants (f. 65)
Initiales vignettées sur fond or (3 l.), à prolongements de vignettes, au début des autres textes (f. 42, 48, 63).
Initiales vignettées sur fond or (2 l.), à prolongements de vignettes, à l’intérieur du Chemin de long estude (7) et du Livre du duc des vrais amants (5)
Initiales champies (2 l.) à l’intérieur du Chemin de long estude, du Dit de la pastoure, du Livre du duc des vrais amants, et de chaque strophe de l’Oroison Notre-Dame.
Initiales champies (1 l.) à l’intérieur des différents textes et au début de chaque enseignement.
Pieds-de-mouche champis.

Parchemin ;98 ff. précédés et suivis de quatre gardes de papier moderne. Contregardes en papier reliure , 350 x 255 mm (justification :230 x 180 mm).

12 quaternions réguliers : 18 (f. 1-8) ; 28 (f. 9-16) ; 38 (f. 17-24) ; 48 (f. 25-32) ; 58 (f. 33-40) ; 68 (f. 41-48) ; 78 (f. 49-56) ; 88 (f. 57-64) ; 98 (f. 65-72) ; 108 (f. 73-80) ; 118 (f. 81-88) ; 128 (f. 89-96) ; f. 97-98 (montés sur onglet)
Incipit et têtes de chapitres rubriqués. – Réclames généralement soulignées à l’encre brune. – Deux séries de signatures apparentes, la plus visible étant au coin inférieur, à l’encre noire. – Foliotation moderne. F. 48, 97, 98 montés sur onglet.
Titres courants rubriqués de la main de P, sauf celui du f. 64r, tracé par R : cf. Album Christine de Pizan, p. 272 ; numérotés de XV à XXI, indiquant que le texte suivait dans le manuscrit originel l'Epistre Othea, numérotée XIV (ms. Français 606). F. 69v : préparation de titre courant par X : « Le Livre ».

Réglure à la mine de plomb.

Reliure de veau raciné (Louis XVIII). Dos en basane, à 5 nerfs, du XXe s.

Aux f. 1 et 98v, estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien Régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation


On a longtemps considéré que le manuscrit, dont le prologue de l’Epistre Othéa contient une dédicace à Louis d’Orléans, lui avait appartenu. Depuis les travaux de S. Hindman (« The composition of the Manuscript… », p. 108) et de J.C. Laidlaw (« Christine de Pizan. A Publisher’s Progress », p. 44, 52-53, 66), il est avéré que le volume, plus tardif, pourrait être daté des années 1407-1409 et que Jean de Berryen fut le premier possesseur : cf. G. Parussa éd., Epistre Othea, p. 92-93.

Le manuscrit originel correspondait au volume répertorié dans l’inventaire de la librairie du duc de Berry de 1413-1416 : « Item un livre compilé de plusieurs balades et dictiez, fait et composé par damoiselle Cristine de Pizan, escript de lettre de court, bien historié et enluminé, et au commancement du second fueillet, aprés la table dudit livre, a escript : tous mes bons jours ; couvert de drap de soye noir ouvré, a deux fermouers de cuivre dorez, a V boullons de mesmes sur chascune aiz ; lequel livre Monseigneur a achaté de ladicte damoiselle IIC escus » (Guiffrey, p. 252-253, n° 959).

À la mort de Jean de Berry, le manuscrit entra dans les collections de sa fille, Marie de Berry, duchesse de Bourbon (cf. Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841).

L’ouvrage se trouvait dans la bibliothèque de Moulins en 1523, date à laquelle François Ier confisqua au profit de la Couronne les biens du connétable Charles III de Bourbon. Il apparaît sur l’inventaire rédigé à cette date, sous le n° 287 : « Ung autre [volume] ou est le Livre du chemin de longue estude, les Distz de la Pastour, une belle oraison de sainct Gregoire et le Livre du duc des vrais amans, en parchemin, a la main. ... Lesdits cinq livres [n° 286, 287, 288, 289, 290] sont tous couvers de veloux rouge et tenné, garnys de fermaus de leton, de boulhons et carrees » (Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon »…, p. 108, n° 287).

Bien que la cote de la collection personnelle de François Ier n'apparaisse pas dans le manuscrit qui n’a conservé aucune de ses anciennes pages de garde, il est probable que le ms. Français 836 fit partie de la bibliothèque privée du roi, à l’exemple des autres volumes issus du même recueil.

Le volume est répertorié dans les inventaires de la Bibliothèque royale : inventaire de Nicolas Rigault (1622), n° 615 ; inventaire de Pierre et Jacques Dupuy (1645), n° 862 ; inventaire de Nicolas Clément (1682), n° 7216. La cote indiquée sur le catalogue de Nicolas Rigault (inv. 1622, n° 615) n’apparaît pas sur le f. 1, la marge supérieure ayant été rognée (H. Omont, Anciens inventaires…, II, p. 293, n° 615).

Anciennes cotes inscrites au f. 1 : [Dupuy II] 862 ; [Regius] 7216.

Présentation du contenu

F. 1-41v. [Livre du chemin de long estude]
F. 1. « Ci commence le Livre du chemin de long estude, et premierement prologue (rubr.). – F. 1. [Prologue]. « Tres excellent Majesté redoubtee / Illustre honneur en digneté montee …-… Si vous plaise l’oïr et escouter / Ou, quoy, comment que c’est vueilliez notter ». – F. 1-41v. [Texte]. « Comme fortune perverse / M’ait souvent esté adverse …-… Qui de tant gesir s’esmerveille / Car tart estoit et je m’esveille ». « Explicit le Livre du chemin de long estude ».

F. 42-45v. [Enseignements moraux]
F. 42. « Les enseignemens que je Cristine donne a Jehan de Castel mon filz (rubr.) ». – F. 42-45v. [Texte]. « Filz, je n’ay mie grant tresor / pour t’enrichir. Pour ce tresor …-… Car biens mondains vont a defin / Et l’ame durera sans fin ». – F. 45v. « Explicit ».

F. 45v-47. [Oroison Notre-Dame]
F. 45v-47. [Texte]. « O Vierge pure incomparable, / pleine de grace inextimable …-… A ceulz qui ont pechié remis / Nous ottroit et grace planiere / Ave Maria ». – F. 47. « Explicit ». F. 47-48. Les quinze joies Nostre Dame.

F. 47-48. [Quinze joyes Notre-Dame].
F. 47. « Cy commencent les .XV. joye Nostre Dame (rubr.) ». – F. 47-48. [Texte]. « Glorieuse dame, je te salue / tres humblement de celles .XV. joyes …-… qu’en ciel montas ; de pechié la racine / Ostes de moy et mez devocion / Ave Maria ». – F. 48. « Explicit ».

F. 48-62v. [Dit de la Pastoure]
F. 48. « Cy commence le Livre de la pastoure (rubr.) ». – F. 48-62v. [Texte]. « Moy de sagece pou duitte / Ja par mainte fois deduitte …-… Entre les bons est clamé / Vaillant et des preux amé ». – F. 62v. « Explicit le Dit de la pastoure ».

F. 63-65. [Oroison Notre Seigneur]
« Nostre Seigneur s’apparu a saint Gregoire pape en sa contemplacion en telle semblance. Et pour la compassion qu’ot ledit saint de la mort et passion Nostre Seigneur Jhesu Crist donna .XIII.M ans d’indulgence a quelconques personne qui diroit .V. fois la Pater Noster et l’Ave Maria par devocion devant tel ymage. Et aultres papes, qui depuis ont esté, ont acreu l’indulgence, tant qu’elle monte jusque a la somme de .XXIIIIM (.IIII. barré à l’encre noire) ans de vray pardon. Oroison (rubr.) ». – F. 63-65. [Texte]. « Sire Jhesu, mon oroison entens / Et me donnez grace que je recite …-… Esperit. Vueillies que celle doulceur gouste / Qu’ilz sentirent que ta vertu en çaint ». – F. 65. « Explicit ».

F. 65-98. [Le Livre du duc des vrays amans]
F. 65. « Cy commence le Livre du duc des vrays amans (rubr.) ». – F. 65. [Prologue].. [Texte]. « Combien que occupacion / Je n’eusse ne entencion …-…Je diray en sa personne / Le fait si qu’il le raisonne ». – F. 65-98. [Texte]. « Joenne et moult enfant estoye / quant ja grant peine nettoye …-… Jusques mort l’en deffermera / qui m’a ratteintte ». – F. 98. « Explicit le Duc des vrais amans ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 836)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie



Catalogues :
P. Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, t. V, Paris, 1842, p. 180-181 ; t. VI, Paris, 1845, p. 399-403. – Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 93-94, n° 835-836.

Sources imprimées :
A. Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon », dans Mélanges de littérature et d’histoire recueillis et publiés pour la Société des bibliophiles françois, Paris, 1850, p. 108, n° 287. – J. Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896, I, p. 252-253, n° 959. – L. Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V, Paris, 1907. – H. Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, II, p. 293, n° 615 [inv. 1622] ; III, p. 46, n° 862 [inv. 1645] ; IV, p. 27, n° 7216 [inv. 1682].

Texte :
G. Mombello, La tradizione manoscritta dell’ « Epistre Othea » di Christine de Pizan. Prolegomeni all’edizione del testo, Torino, Academia delle Scienze, 1967, n° 2, p. 13-23. – G. Ouy et Chr. Reno, « Identification des autographes de Christine de Pizan », dans Scriptorium, 34, 1980, p. 221-238 –A. Kennedy, Christine de Pizan. A Bibliographical Guide, London, 1984-. – J.C. Laidlaw, « Christine de Pizan : A Publisher Progress », dans The Modern Langage Review, 82, n° 1, 1987, p. 35-75, en part. p. 52-60. – J. C. Laidlaw, « How long is the Livre du chemin de long estude ? », dans Ph. E. Bennett et Gr. A. Runnals, éd., The Editor and the Text, Edimbourg, UP, 1990, p. 83-95. – G. Ouy, Chr. Reno, I. Villela-Petit, Album Christine de Pizan, Turnhout, 2012 (bibliographie générale, p. 717-733).
Voir le site sur Christine de Pizan : www.arts.ed.ac.uk/french/christine/cpstart.htm

Éditions :
- Le chemin de long estude : P. Bonin Eargle éd., An Edition of Christine de Pisan’s « Livre du Chemin de Lonc Estude », Ph. D., University of Georgia, 1973. – A. Tarnowski, Christine de Pizan, Le chemin de longue étude, Paris, 2000 (Le livre de poche, 4558, Lettres gothiques).
- Œuvres poétiques : M. Roy éd., Œuvres poétiques de Christine de Pisan, Paris, 1886-1896 [réimpr. New York, Johnson Reprint, 1965], t. 2, p. 223-294 (Dit de la Pastoure) ; t. 3, p. 1-9 (Oraison Notre-Dame) ; t. 3, p. 11-14 (Quinze joies Notre-Dame) ; t. 3, p. 15-25 (Oraison Notre Seigneur) ; t. 3, p. 27-44 (Enseignements moraux) ; t. 3, p. 59-208 (Livre du duc des vrais amants). – J.-Fr. Kosta-Théfaine, éd., Une oroison de la vie et passion de nostre Seigneur : manuscrit Londres, British library, Harley 4431, Clermont-Ferrand, 2010. – Id., Une oroison de nostre Dame : manuscrit Londres, British library, Harley 4431 , Clermont-Ferrand, 2010. – Id., Les XV joyes nostre Dame rimees : manuscrit Londres, British library, Harley 4431, Clermont-Ferrand, 2010.
- Dit de la Pastoure : M. V. Reese éd., A Critical Edition of Christine de Pizan’s « Dit de la Pastoure », Ph. D., University of Alabama, 1992.
- Le livre du duc des vrais amants : T. S. Fenster éd., Christine de Pizan, Le livre du duc des vrais amans, Binghamton, Center for Medieval and Early Renaissance Sudies, 1995 (Medieval and Renaissance Texts and Studies, 124).

Codicologie :
F. Ouy, C. Reno et I. Villela-Petit, avec la collaboration d’O. Delsaux et T. van Hemelryck, Album Christine de Pizan, Turnhout, 2012, en part. p. 270-278. – IRHT, Notices de manuscrits français et occitans ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1405271), Dossiers suspendus, Paris, CNRS-IRHT, 1937-2010.

Illustration :
M. Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry. The Late 14th Century and the Patronage of the Duke, Londres-New York, 1967, I, p. 242, 300, 313, 398, n.77 ; II, fig. 324. – Id., French Painting in the time of Jean de Berry. The Limbourgs and their contemporaries, New York, 1974, p. 295-296. – Ch. Sterling, La peinture médiévale à Paris, 1300-1500, Paris, 1990, p. 310-317. – I. Villela-Petit, Le gothique international. L’art en France au temps de Charles VI, Éd. Hazan-Musée du Louvre, 2004, p. 58.

Expositions :
J. Porcher, Les manuscrits à peinture en France du XIIIe au XVIe siècle, cat. exp. Paris, Bibliothèque nationale,17 décembre 1955-30 septembre 1956, Paris, 1955, n° 150.

Informations sur le traitement

Notice par Véronique de Becdelièvre (novembre 2012) ; mise à jour octobre 2018

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 3407. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 17503.