Français 6446

Cote : Français 6446
Ancienne cote : [Viglius] 8
Ancienne cote : Supplément Fr. 1182
Flavius Josèphe,Antiquités judaïques (Livres I-XXXX)Guerre des Juifs (Livres XX-XXVII)
XVe siècle (vers 1410)
Ce document est rédigé en français.
Paris. Un copiste.
Décoration:
La décoration est due au Maître de la Cité des dames appelé ainsi après son illustration du manuscrit de Christine de Pisan (ms. de la Cité des dames, BnF., Français 607), dont l'atelier fut un des plus prolifiques à Paris dans les deux premières décennies du XVe siècle (cf. M. Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry…, Text volume, p. 378-382).
Si les peintures des vingt premiers livres reprennent un cycle iconographique classique (mariage d’Adam et d’Ève, vente de Jacob, représentation de Moïse au Sinaï, adoration du veau d’or, David et Goliath, couronnement de David, clémence de Cyrus, Jonas et la baleine, Hérode devant Auguste, banquet tragique d’Amar), certaines scènes sont toutefois uniques : bataille navale entre les deux frères Hyrcan et Aristobule, reine allaitant des serpents.
En tête du prologue, scène représentant un scribe copiant le texte sous la dictée de l’auteur.
Page frontispice ornée d’une scène de la création avec mariage d’Adam et Ève, classique dans le cycle iconographique des Antiquités judaïques au XVe siècle.

Vingt cinq petites peintures annonçant le début de chaque livre, à la suite de la table des chapitres :
F. 17v : vente de Jacob par son frère Juda (Livre II) ; F. 33 : Moïse sur le Mont Sinaï recevant les Tables de la loi, Moïse adoucissant de sa baguette l’eau puisée (Livre III); F. 47 : adoration du veau d’or (Livre IV) ; F. 59v : bataille contre les Cananéens (Livre V) ; F. 73v : victoire de David sur Goliath (Livre VI) ; F. 90v : couronnement de David à Hébron (Livre VII) ; F. 108v : le roi Salomon fait assassiner son frère Adonia (Livre VIII) ; F. 128v : Jonas et la baleine (Livre IX) ; F. 141 : rêve de Nabuchodonosor(Livre X) ; F. 152 : clémence du roi Cyrus à l’égard des notables juifs et reconstruction du Temple (Livre XI) ; F. 163v : représentation d’un roi à barbe rousse et couronne à arches (Alexandre ?, Antigone ?) (Livre XII) ; F. 179 : noce tragique d’Amar et banquet guet-apens (Livre XIII) ; F. 195 : bataille navale entre Aristobule et Hyrcan en face de Jéricho (Livre XIV) ; F. 207 : une reine (Marianne ?) allaitant deux serpents pendant que deux personnages couronnés se contorsionnent à ses pieds (cf. Livre XV) ; F. 221 : acte de soumission d’Hérode agenouillé devant Auguste, le nouvel empereur de Rome, assis sur son trône (Livre XVI) ; F. 234v : Antipater gracié par César (Livre XVII) ; F. 252v : crucifixion (Livre XVIII) ; F. 271v : assassinat de Caligula (Livre XIX) ; F. 285v : le roi des Juifs Agrippa, malade, plongé devant l’empereur Claude dans une baignoire pour être saigné (Livre XX) ; F. 295 : entrée d’Antiochus Epiphane à Jérusalem (Livre XXI) ; F. 322v : règne d’Archilaüs, émeutes à Jérusalem (Livre XXII) ; F. 347r : un évêque revêtu d’une chape dorée et d’une mitre blanche remet à un couple dont la tête est ornée d’un diadème d’or un livre (Livre XXIII); F. 362v : entrée des Iduméens à Jérusalem (Livres XXIII-XXV) ; F. 371 : exécution d’Antipater (Livre XXVI) ; F. 389 : un personnage (Josèphe ?) dénonçant l’incendie de Jérusalem qui se dresse en arrière-plan en flammes (Livre XXVII).

Décoration secondaire :
Au début du prologue (f. 2r) et du Livre I des Antiquités judaïques (f. 3v), grandes initiales (8 l.) ornées de vignettes. Encadrement du f. 2 de baguettes à prolongement de rinceaux de vignettes, ornés de deux dragons.
Page frontispice très richement décorée d’un encadrement fait d’un entrelacs de vignettes.
Au début de chaque livre, grandes initiales (8 l.) ornées de vignettes plus simples que les deux précédentes,à prolongement de baguettes et de rinceaux de vignettes. Ornementation de la page moins élaborée que les f. 2 et 3v.
Au début de chaque chapitre, lettres ornées (3 l) dorées sur fond bleu et rose filigrané blanc.
Pieds-de-mouche de même facture : couleur or sur fond alternativement bleu et rose sombre filigrané blanc à l’intérieur du texte. Bouts de ligne bleus et rose sombre.

Parchemin ;414 ff. précédés et suivis de deux feuillet de papier moderne (A, B ; I, II). , 433 x 315 mm (just. 265 x 190 mm).
Quaternions réguliers : 1-518 (f. 2-409v). Le f. 1 a été ajouté. Il ne subsiste que cinq feuillets (f. 410-414v) du 52e cahier, annoncé par la réclame du f. 409v. Réclames entre deux réglures. Signatures des feuillets apparentes à partir du f. 42. 2 colonnes par page, de 50 à 51 lignes.
Têtes de chapitre rubriquées avec indication des numéros des chapitres rubriqués. Titres d’attente en marge inférieure. Lettre capitale suivant l’initiale ornée au début de chaque chapitre.
Trous originels dans le parchemin (f. 15, 38). Traces de restauration ancienne (f. 22, 28, 94)

Réglure à l’encre rouge.

Reliure en veau raciné à encadrement d’un double filet et d’une dentelle dorée. Titre doré au dos : « HISTOIRE DES JUIFS PAR JOSEPH », aux armes de Napoléon Ier. Deux fermoirs de cuivre.Tranches jaspées..

Estampille de la Bibliothèque nationale (Révolution, 1792-1802) aux f. 2 et 414, d’un module de 25 mm de diamètre, avec en son centre un faisceau de licteur (Catalogue général des manuscrits latins, n° 8823-8921, Paris, 1997, p. XX).

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Historique de la conservation

Provenance: Le duc de Berry possédait trois exemplaires des écrits historiques de Flavius Josèphe. L’un, en deux volumes, qui renfermait le texte en latin, fut cédé à la Sainte-Chapelle de Bourges en 1406. On en perd la trace ensuite (cf. P. Durrieu, Les Antiquités judaïques et le peintre Jean Foucquet, Paris, 1908, p. 8). Les deux autres exemplaires, contenant la traduction française datant de l’époque de Charles V-Charles VI, sont aujourd’hui conservés sous la cote BnF., Français 247+NaF 21013 et Français 6446.
Ce dernier volume porte, en effet, deux marques de son appartenance à la librairie de Jean de Berry : au f. Av, son secrétaire Jean Flamel a inscrit, en lettres cadelées, l’ex-libris du duc : « Le Livre de Josephus qui parle de l’Ancienneté de Juifs est a Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d’Auvergne, conte de Poitou, d’Estampes, de Bouloingne et d’Auvergne. Flamel, N. ». Un second ex-libris et la signature du duc de Berry apparaissent à la fin du volume (f. 414) : « Ce livre est au duc de Berry. – JEHAN ».
Le volume n’est, cependant, pas mentionné sur les inventaires de la bibliothèque du duc : inventaire de 1401-1403 (BnF., Français 11496) ; inventaire de 1413-1416 (Arch. nat., KK 258) ; compte de Jean Lebourne de 1416 (Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841).
Le manuscrit figure dans l’inventaire des biens de Philippe le Bon établi après la mort de Jean sans Peur, en 1420 : « Item ung autre livre nommé Josephus, escript de parchemin, de lettre ronde, a II coulonnes, historié et enluminé d’or et d’asur, commençant ou .II.e fueillet : ne aux mauvais , et ou derrenier : plus approuvees, couvert de veluyau noir, garni de dix cloux de leton dorez et de deux fermouers de mesmes » (BnF., Cinq Cents de Colbert, ms. 127, f. 149, cité par G. Doutrepont, Inventaire de la librairie de Philippe le Bon (1420), n° 80). Les incipit figurent dans le manuscrit à la place indiquée dans la notice : né aux mauvais : f. 3r, l. 1, prologue ; plus aprouvees : f. 414, l.1.
Il est répertorié dans les inventaires postérieurs de la bibliothèque bourguignonne: inventaire de 1467 : « Un autre gros livre en parchemin, couvert de velours rouge usé, intitulé au dehors : C’est le Livre de Josephus qui parle de l’Ancienneté des Juifs ; comançant au second feuillet : ne aulx mauvais, et au dernier : plus approuvees » (Barrois, Bibliothèque protypographique…, p. 127, n° 742) ; inventaire d’une partie des biens de Marie de Bourgogne conservés à Gand, le 24 juillet 1485 : « Item, ung livre en parchemin de grant volume, intitulé : Josephus, de l’Ancienneté des Juifs, illuminé d’or et d’azur, et ouquel y a pluseurs histoires riches, couvert de velours violet qui a perdu sa coulleur ; garnie ladite couverture de dix clous de léton ; quemenchant au second feuillet : jour il crea les bestes a quatre piez, masle et femelle, et finissant a dernier : Ce livre est au duc de Berry, signé Jehan » (éd. Barrois, op. cit., p. 229, n° 1622). L’incipit correspond ici aux premiers mots du deuxième feuillet du texte et non du prologue : [le .VI.e] jour il crea les bestes a quatre piés, masle et femelle : f. 4, l. 1.
Il n’est pas certain qu’on puisse identifier le recueil avec le manuscrit indiqué sous le n° 327 dans le catalogue des ouvrages de Marguerite d’Autriche rédigé en 1523-1524 : « Item ung aultre qui ce nomme Josephus, De la Bataille judaïque… » (cité par M. Debae, La bibliothèque de Marguerite d’Autriche…, p. 455).
Le volume est conservé à Bruxelles jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Il est cité par Viglius en 1577, par Franquen en 1731 (Marchal, Catalogue de la Bibliothèque royale des ducs de Bourgogne, p CCLI ; et Doutrepont, op. cit., n° 80).
En 1794, les commissaires de la République française firent enlever presque la totalité de la bibliothèque de Bourgogne. Le fonds fut transféré au Dépôt des Cordeliers et inventorié par Germain Poirier. Le manuscrit entra, avec les autres ouvrages de l’ancienne librairie bourguignonne, le 21 avril 1796 à la Bibliothèque nationale. Il reçut, comme nombre de manuscrits issus de ce fonds, une nouvelle reliure en veau raciné au chiffre de Napoléon (M. Debae, op. cit., p. XXI).
À côté de l’ancienne cote de Viglius, figure celle de l’ancien Supplément français : « Supt. fr. 1182 ».

Présentation du contenu

F. 2-414 : Flavius Josèphe, Antiquités judaïques (Livres I-XX) ; Guerre des Juifs (Livres XXI-XXVII).

F. 2-3. Prologue. « Cy commence le prologue du Livre de Josephus de l’Ancienneté des Juyfs (rubr.) ». « Ceulx qui se disposent a hystoires escripre n’ont mie, selon mon jugement, une mesme seule cause de ceste estude entreprandre …-… Et commenceray a racompter les choses en ramantevant premierement les choses que Moyses dit de la fabrique du monde, lesquelles j’ay trouvé escriptes es sains livres en la maniere qui s’ensuyt ».

F. 3-294. Antiquités Judaïques (Livres I-XX).
F. 3v-17v. [Livre I]. « Cy commence le premier Livre de Josephus des Anciennetés des Juyfs, et premierement comment Dieu fourma tout le monde en l’opperacion des six premiers jours (rubr.) ». « Dieu qui est createur de toutes choses visiblez et invisibles fist au commencement ciel et terre, mais quant la terre n’avoit pas lumiere par quoy on la peust veoir, car il avoit au dessus grans tenebres …-…Ysaac fu homme chier a Dieu ou que Dieu avoit chier et fu digne de la providence de Dieu et vesqui long temps aprés Abraham son pere. Et quant il ot vescu cent et quatre vins et deux ans, il mouru aveuc grans vertus, desquelles il estoit plain ». « Cy fine li premiers Livres de Josephus. Et commencent les chappitres du second Livre (rubr.) ».

F. 17v-32v. [Livre II]. Table. « Comment Esaü et Jacob filz de Ysaac deviserent les tabernacles, et Esaü tint et posseda Ydumee et Jacob tint le pays de Chananee ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Joseph appreuve le miracle dessusdit par auctorités et autres exemples ». « .VI.a (rubr.) ». – F. 17v-32v : [Texte]. « Comment Esaü et Jacob enfans de Ysaac deviserent les tabernacles et Esaü tint et posseda Ydumee et Jacob tint le pays de Chananee. .I.a (rubr.) ». « Aprés la mort de Ysaac, ses filz deviserent entr’eulx les tabernacles, non pas ceulx qu’ilz avoyent prins et tenus, mais Esaü donna a son frere la cité de Hebron …-…et les mena par le desert, la ou ilz devoyent sacreffier a Dieu et rendre dons pour le salut de la multitude des Hebrieux, comme il avoit esté dit, en paix ou en bonne paix ». « Cy fine le second Livre de Josephus (rubr.) ».

F. 32v-47 : [Livre III]. [Table]. « Cy commence la table du tiers Livre de Josephus (rubr.) ». « Comment Moyse prist le peuple qu’il avoit amené d’Egypte et le mena en la montaingne de Sinay ou il fu traveillié et las pour le grant chemin ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Moyses separa la lignie de Levi des autres ligniees et leur bailla loy et commandemens et tous aournemens et la saintiffia comme la plus digne ». « .XIIII.a (rubr.) » (f. 33). – [Texte]. « Coment Moyse prinst le peuple qu’il avoit amené d’Egypte et le mena en la montaigne de Sinay ou il fu traveillié et las pour le grant chemin. .I.a (rubr.) ». « Aprés ce que les Hebrieux furent devés de tel salut, adonc soudainnement ilz furent courrouciés quant on les menoit en la montaingne de Sinay …-…quant aussi maintenant la loy donnee a Moyse ait si grant vertu, ce dient nos ennemis que celuy qui la donna amoit le bien publique, en tant que le gardeur de la loy peut parvenir avec Dieu, lequel l’a ordonnee. Et de toutes ces choses chascun en considere comme il luy plaira ». « Cy fine le tiers Livre de Josephe des Anciennetés des Juyfs (rubr.) ».

F. 47-59. [Livre IV]. [Table]. « Cy commence la table du quart Livre (rubr.) ». « Comment la bataille des Hebrieux qu’ilz firent sans ce que Moyse en sceust riens et comment les Hebrieux furent vaincus ». « .I.a (rubr.) » …-… « De la vie Moyse et sa conversacion et comment il fu osté d’avec les hommes ». « .V.a (rubr.) ». « Ce livre contient le temps de cincquante ans ». « Cy commence le quart Livre de Josephus (rubr.) ». – [Texte]. « Comment la bataille des Hebrieux qu’ilz firent sans ce que Moyse en sceust riens et comment les Hebrieux furent vaincus. .I.a (rubr.) ». « Quant les Hebrieux sentirent la molesté et l’angoysse ou desert, ou Dieu vouloit qu’ilz feussent, celle douleur et difficulté les contraint de aller a ceulx de Chananee …-… Et vous aurés Dieu propice et se combatra aveuc vous, car sans son aide vous ne devés point aller en bataille contre vos adversaires ». « Cy finit le quart Livre de Josephe des Anciennetés des Juyfs (rubr.) ».

F. 59-73 : [Livre V]. [Table]. « Cy commence la table du quint Livre de Josephus (rubr.) ». « Comme aprés la mort de Moyse Josué mena l’ost des Hebrieux en Jourdain et prist et destruist les cités de Jherico et de Hay et en soy combatant il vainqui les Chananees et conquist leur pays et parti et diviza la terre a .IX. ligniees… ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment les enfans Heli le prestre furent mors en la bataille par les Palestins et furent vaincus les Hebrieux et l’arche prise, et comme Hély en mouru de doleur ». « .VI.a (rubr.) ». « Ce livre contient le temps de quatre cens ans et soixante et seze (rubr.) » (f. 59). – [Texte]. « Comme, aprés la mort de Moyse, Josué mena l’ost des Hebrieux en Jourdain et prist et destruit les cités de Jherico et de Hay, et en soy combatant il vainqui les Chananees et conquist leur pays et parti et divisa la terre a .IX. ligniees et demie d’Ysrael, et comment Josué et Eleazar l’evesque moururent. .I.a (rubr.) ». « Aprés que Moyse se feust ainsi parti des hommes et le pleur en fu failli et que les Hebrieux eurent mise toute l’esperance qu’il avoient a lui en Josué …-… Et aprés cestui, Hely, duquel nous avons maintenant parlé, tint la prestrize, duquel le lignaige eut cel honneur, jusques au temps de l’empire Salemon. Et lors la prestrise retourna a la maison de Eleazar ». « Cy fine le quint Livre de Josephe de l’Ancienneté des Juyfs (rubr.) ».

F. 73-90 : [Livre VI]. [Table]. « Cy commence la table du .VI.e Livre de Josephus (rubr.) ». « Comme grans pestilences et mortalités vindrent sur les Palestins pour l’arche qu’ilz avoient prise et detenue et par quelle maniere elle fu renvoyee aux Hebrieux … ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comme les Palestins vainquirent Saul et les Hebrieux et furent mors en la bataille Saul, Jonathas, Mithuris et Aminadas ses enfans ». « .XIII.a (rubr.) » (f. 73v). – [Texte]. « Comment grans pestilences et mortalités vindrent sur les Palestins pour l’arche qu’ilz avoyent prinses et detenue, et quele et par quelle maniere elle fu renvoyee aux Hebrieux, et comme par l’ayde et conseil de Samuel le propphete les Hebrieux eurent victoire contre les Palestins. .I.a (rubr.) ». « Les Phillistiens porterent adonc l’arche en leur cité Azotum et la mirent delez leur dieu qui est appellé Dagon et fu mise la en signe de victoire …-…Saul regna ou temps que Samuel vivoit l’espace de .XVIII. ans et aprés sa mort .II. ans. Et comme il eust ainsi conversé, comme dit est, il moru ». « Cy fine le .VI.e Livre de Josephe des Anciennetez des Juyfs (rubr.) ».

F. 90-108 : [Livre VII]. [Table]. « Cy commence la table du .VII.e Livre de Josephe (rubr.) ». « Comment David regna en Hebron sur une lignee et le filz Saül regna sur l’autre multitude ». « .I.a (rubr.) » …-… « La fin David et comment il laissa a son filz grant matiere d’or et d’argent et de pierres precieuses a l’ediffice du temple ». « .XI.a (rubr.) ». « Ce livre contient le temps de .XL. ans (rubr.) ». – [Texte]. Comment David regna en Hebron sur une ligniee et le filz Saul regna sur l’autre multitude. .I.a (rubr.) ». « La bataille de quoy nous avons parlé par devant fu faicte la journee que David retourna en Siceleth, en laquelle bataille les Amalechites furent vaincus …-… Car il fu enseveli en hault et avironné de precieux oingnemens et de choses odourans, en telle maniere que ceulx qui ouvrent son sepulcre sentent bien l’oudeur, mais le corps ne peuent trouver. Des choses dessus dictes il souffise tant comme a present ». « Cy fine le .VI.e (sic pro .VII.e) Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc la sentence de Josephe (rubr.) ».

F. 108-128v : [Livre VIII]. « Cy commence le .VII.e (sic pro.VIII.e) Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc la sentence de Josephe (rubr.) ». [Table]. « Comment Salmon fist occirre Adonie son frere ». « .I.a (rubr.) » …-…« Comment Josaphat, roy de Jherusalem, aida au roy Achab contre le roy des Assiriens ». « .XIIII.a (rubr.) ». – [Texte]. « Comment Salmon fist occirre Adonie son frere pour Abisag. .I.a (rubr.) ». « David ainsi de quantes vertus et de quantes biens il a esté aucteur a ceulx de sa lignie et combien plain de grant aage il est mort, nous l’avons declairé ou livre devant dit …-…Car onques ne crut a ceulx qui li avoient devant dit sa perdicion, ains crut plus tost a ceulx qui lui prophetisoient choses delectables. Et pourtant finablement il en moru ; auquel quant il fut mort Ochoze son filz succeda ou royaume ». « Cy fine le .VIII.e Livre de Josephe (rubr.) ».

F. 128v-140v : [Livre IX]. « Cy commence le .IX.e Livre de Josephe (rubr.) ». [Table]. « Cy parle du roy de Josaphat et de son retour ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Salmanazar, roy des Assiriens, vint a tout son ost contre le roy de Samarie ». « .XIIII.a (rubr.) ». – [Texte]. « Cy parle du roy, de Josaphat et de son retour. .I.a (rubr.) ». « Josaphat ainsi, aprés la bataille ou il avoit donné secours a Achab contre le roy de Syrie, si comme nous avons devant dit, s’en retourna en Jherusalem …-…et lors ne veulent ilz estre communs avec eulx ne en lignie ne en affection ; ains se disoient estre transportés es estrangiers, mais de ces choses nous dirons cy aprés plus a plain ». « Cy fine le .IX.e Livre de Josephus des Anciennettés des Juifs (rubr.) ».

F. 140v-151v : [Livre X]. « Ci commence le .X.e Livre de Josephus des Anciennetés des Juifs selonc Josephe » (rubr.). – F. 141. [Table]. « Cy parle du roy Senacherup, seigneur des Assiriens ». « .I.a (rubr.) » …-… « Cy parle du sepulcre Daniel qui encore est en estant ». « .X.a (rubr.) » (f. 140v). – [Texte]. « Cy parle du roy Senacherup, seigneur des Assiriens. .I.a » (rubr.). « Quant Ezechie, roy des deux lignies, avoit ja tenu le royaume .XIIII. ans, le roy des Assiriens nommé Senacherub a trés grant main mist ses tentes contre luy …-… Et selon ce que j’ay trouvees et leues ces choses, ainsi les ay je escriptes. Et se aucun veult ensuivre autre oppinion, il devra estre blasmés par diverse sentence ». « Cy fine le .X.e Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc Josephe (rubr.) ».

F. 151v-163 : [Livre XI]. « Ci commence le .XI.e Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc la sentence de Josephe (rubr.) ». [Table]. « Comment le roy Cyrus donna liberté et franchise aux Juifs ». « I.a (rubr.) » …-… « Comment Alixandre le Grant vint en Jherusalem ». « .XIIII.a (rubr.) » (f. 151v). – [Texte]. « Comment le roy Cyrus donna liberté et franchise aux juifs. .I.a » (rubr.). « La premiere annee de la seigneurie de Cyrus, roy des Persiens, qui couroit la .LXX.e annee depuis le jour qu’il avint que le peuple des Juifs fut bouté hors de son propre lieu et pays …-… Et se aucun des Juifs avoit encouru en aucune coulpe ou en mengant viande deffendue ou en trespassant le sabbat ou en faisant aucun tel pechié, tantost il s’adjoingnoit aux Samariens ». « Cy fine le .XI.e Livre de Josephus selonc la sentence de Josephe (rubr.) ».

F. 163-178v : [Livre XII]. « Cy commence le .XII.e Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc la sentence de Joseph (rubr.) ». [Table]. « Comment le royaume des Assiriens fut devisez en pluiseurs parties ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Judas Makabeus envoya a Romme pour faire aliances aveucques les Rommains ». « .XVII.a (rubr.) » (f. 163). – [Texte]. « Comment le royaume des Assiriens fut devisé en pluiseurs parties. .I.a (rubr.) ». « Quant Alexandre, roy des Macedoniens, eust destruit le royaume des Persiens et ordonné Judee et qu’il mourut …-… lequel, plain de telles vertus, a acquis moult grant gloire et moult longue renommee en delivrant la gent des Macedoniens et tint trois ans la principauté de la prestrise ». « Cy fine le .XII.e Livre des Anciennettés des Juifs selonc Josephe (rubr.) ».

F. 178v-194v : [Livre XIII]. « Cy commence le .XIII.e Livre des Anciennetés des Juifs selonc Josephe » (rubr.). [Table]. « Comment les Juifs furent tourmentés de la pestilence de famine ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment li roys Tigrains d’Armenie vint assaillir Judee ». « .XXXII.a (rubr.) » (f. 178v). – [Texte]. « Comment les Juifs furent tourmentés de la pestilence de famine. .I.a (rubr.) ». « Comme la gent des Juifs, quant les Macedoniens la tenoient en servitude, recouvra liberté et comment aprés moult de batailles, Judas leur duc fut mort …-… et laissa le royaulme en moult de misere aprés sa mort par ses males disposicions, ni mais combien qu’elle eut fait ceci, toutesvoyes tant que elle vesquit, elle gouverna le païs et toute la gent en paix ». « Cy fine le .XIII.e Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc Josephe (rubr.) ».

F. 194v-206v : [Livre XIV]. « Cy commence le .XIV.e Livre de l’Ancienneté des Juifs selonc la sentence de Josephe (rubr.) ». [Table]. « De la guerre qui fut entre Hircan et Aristobole, son frere ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Herode fist lier Antigon et mener a Antoine qui le fist mourir ». « .XXI.a (rubr.) ». – [Texte]. « De la guerre qui fut entre Hircan et Aristobole son frere. .I.a (rubr.) ». « Nous avons demonstré ou volume de devant cestui cy la mort de la royne Alexandre. Or racomptons les choses qui s’ensuivent et ne tendons a nulle autre chose …-… Nous avons doncques cy prins le terme de la cognacion ou lignie des Asamoneens ». « Cy fenist le .XIIII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 206v-220v : [Livre XV]. [Table]. « Comment aprés ce que la cité ot esté prinse par Socius et Herode, Anthoine occist Antigon en Antioche et Herode retourna ou royaume, occist .XIV. de ses amis les plus grans en Jherusalem ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment il abatit le viel temple .VI. cens ans aprés ce qu’il fut edifié et en fist un aultre plus grant deux fois ». « .XIII.a (rubr.) ». [Répétition de l’explicit du livre précédent « Cy fenist le .XIIII.e Livre des Anciennetés des juifs (rubr.) »] (f. 206v). – [Texte]. « Cy commence le .XV.e Livre des Anciennetés des juifs » (rubr.). « Comment aprés que la cité ot esté prinse par Socius et Herode retourné ou royaume. .I.a (rubr.) ». « Quant Herode ot prinse la principauté de Judee, tous ceulx qu’il trouva privés et favorables il esleva en grans dignités, mais ceulx qui sentoient ou faisoient du contraire, il ne cessoit tous les jours de les mettre a grans tourmens …-… En ceste maniere doncques fut le temple moult noblement et moult richement ediffié. ». « Cy fine le .XV.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 220v-234 : [Livre XVI]. [Table]. « Comment, Alixandre et Aristobole retournés de Romme a leur pere Herode, Salomé et Ferore, le frere du roy, les accuserent ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Herodes occist ses enfans et comment il fist faire leur sepulture en Alexandrium ». « .XIV.a (rubr.) » (f. 220v). – [Texte]. « Cy commence le .XVI.e Livre des Anciennetés des juifs (rubr.) ». « Aprés l’edificacion du temple, le roy Herode s’estudia en gouvernant le bien commun de destruire toutes les iniquités que on faisoit parmy les cités et parmy les provinces …-… mais de nuit leurs corps si furent transporté ou chasteau d’Alixandrium ou le pere de leur mere et pluiseurs de leurs cousins ou aieulx estoient ensevelis ou en sepultures ». « Cy fenist le .XVII.e (sic) Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 234-252 : [Livre XVII]. [Table]. « Comment Antipatre fut moult grant haine envers tous les Juifs pour la mort de ses deux freres Alixandre et Aristobole ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Archelaux fut accusé de ses cousins et aultres amis par devant Cesar ». « .XVIII.a (rubr.) » (f. 234v). – [Texte]. « Cy commence le .XVII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ». « Comment Antipatre fut en moult grant haynne envers tous les Juifs. .I.a (rubr.) ». « Aprés ce que Antipatre ot accusé ses freres par devers son pere et que il l’ot contraint a faire sur eulx si excessive cruaulté et felonnie, esperance de vivre aprés ne lui vint mie a sa voulenté …-… Entre ces choses Cirinius, un homme de conseil, fut envoyé de Cesar pour disposer le cens en Syrie et pour gouverner la maison d’Archelaux que Cesar avoit envoyé en exil, si comme nous avons dit ci-devant ». « Cy fine le .XVII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 252r-271v. [Livre XVIII]. [Table]. « Comment Cyrian fut envoyé de Cesar pour gouverner Syrie et Judee et pour garder la maison d’Archelaux ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Herode Tetrarque en alant a Romme prinst a femme la femme de son frere et laissa sa femme fille du roy Arethe ». « XVIII.a (rubr.) ». « En ceste table fault .XIIII. rubriches que vous trouverés par les chapitres qui s’ensuient ». – [Texte]. « Cy commence le .XVIII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ». « Comment Cyrian fu envoyé de Cesar en Sirie. .I.a (rubr.) ». « Doncques Cyrin fu institué president ou receveur de toutes les choses qui pour lors estoient assemblees et levees par la descripcion et inventoire de tout le monde a paier le cens a Cesar …-… Les choses doncques qui advindrent vers les Juifs demourans en Babiloine prindrent fin en telle maniere comme je vous ay raconté ci devant tout en briefté ». « Le .XVIII.e Livre contient le temps de trois ans et .VI. mois (rubr.) ».

F. 271v-285. [Livre XIX]. [Table]. « Comment Gaius Cesar fut et taint en traïson de Cassius Therea ». « .I.a (rubr.) » …-… Quantes et quelles choses il fist en trois ans devant sa mort et par quelle maniere il fina sa vie ». « .VI.a (rubr.) ». – [Texte]. « Cy commence le .XIXe Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ». « Comment Gayus Cesar fut et taint en traïson de Cassius. .I.a (rubr.) ». « Gaius doncques non point seulement aux Juifs qui estoient en Jherusalem ne a ceulx qui habitoient en celles regions demonstroit la forsenerie de son injuste, ains enveoit sur eulx par toute la terre et par toute la mer …-… Et ainsi ilz impetrerent qu’ilz demourassent en Judee, mais aprés soubz Vaspasian ilz furent boutés hors de celle region ». « Cy fenist le .XIX.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 285-294. [Livre XX]. [Table]. « Comment Claudius envoya Crispius Fadius en Judee, lequel fu aprés moult indigne aux Juifs, dont il en prinst premierement trois et puis les occist ». « .I.a (rubr.) » …-… Comment Florus succeda Albinus qui tourmenta moult les Juifs et leur fist tant de maulx qu’ilz vindrent tantost aux mains ». « .XIXa (rubr.) ». – [Texte]. « Cy commence le .XXIe Livre de l’Ancienneté des Juifs » (rubr.). « Comment Claudius envoya Crispius Fadius en Judee. .I.a (rubr.) ». « Quant Agrippe fut mort selon ce que nous avons devant raconté ou livre de devant cestui, Claudius Cesar envoya successeur a Marcius Cassius Longinius, pour ce que Agrippe, quant il vivoit encore, l’avoit moult grandement prié …-… Mais ilz tesmoignent que ceulx ont vraye sapience qui peuent seulement interpreter et exposer entierement les loys et la vertu des saintes lettres ». « Cy fenist le .XX.e Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F. 294-414. Guerre des Juifs (Livres XXI-XXVII des Anciennetés des Juifs).
F. 294-322 : [Livre XXI]. « Cy commence le .XXI.e Livre de Josephe des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».[Table]. « Cy parle de la premiere bataille qui fut entre les Juifs et les Rommains ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment Antipatre mourut en prison ». « .XLIIII. (rubr.) » (f. 294v). – [Texte]. « Cy parle de la premiere bataille qui fut entre les Juifs et les Romains. .I.a (rubr.) ». « Pour ce que la bataille que les Juifs firent aveucques les Rommains fut la plus grant que oncques nostre aage vit …-… En ceste solempnité le corps fut porté deux cens estades loing ou chastel d’Erodius et la il fut enseveli si comme le roy luy meismes l’avoit commandé et doncques tele fut la fin de Herode ». « Cy fine le .XXI.e Livre de Anciennetés des Juifs selon Josephe, et commence le .XXII.e Livre des dictes Anciennetés (rubr.) ».
Contrairement au ms. BnF., NaF. 21013, le prologue est inclus dans le Livre XXI dont il forme les deux premiers chapitres : « Pour ce que la bataille que les Juifs firent aveucques les Rommains fut la plus grant que oncques nostre aage vit …-… Sy que ne les vitupereurs ne les flateurs ne me pourront accuser ne reprandre d’aucune mensonge. Et toute ceste euvre sera comprinse en .VII. livres particuliers ». « Ci fenist le prologue de Josephe es livres de la Bataille des Juifs ».

F. 322-346v : [Livre XXII]. « Cy commencent les chappittres du .XXII.e Livre des dictes Anciennetés, si comme raconte Josephus (rubr.) ». [Tables]. « Comment Archelaux ploura par .VII. jours la mort de son pere ». « .I.a (rubr.) » …-… « Comment les Juifs sceurent que les Juifs venoient ». « XLII.a (rubr.) ». – [Texte]. « Comment Archelaux ploura par .VII. jours la mort de son pere et comment il donna au pueple moult grans disners, et puis aprés il s’en ala a Romme. I.a (rubr.) ». « Mais la necessité d’aler a Romme fut a Archelaux commencement de nouvelles tourbes, car quant il eut employé .VII. jours a plourer son pere …-… Sy envoya contre luy aucuns chevaliers qui le chacierent en Ydumee. Et la semblablement il pilla toute la province. Ainsi doncques se portoient mauvaisement les besoingnes des Juifs ». « Cy fine le .XXII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ».

F.346v-362 : [Livre XXIII]. « Cy commence le .XXIII.e Livre des Anciennetés des Juifs (rubr.) ». [Table]. « Comment Neron empereur des Rommains envoya Vaspasian en Sirie ». « I.a (rubr.) » …-… Comment Vaspasian fist occirre tous les Juifs ». « XLII.a (rubr.) » (f. 347). – [Texte]. « Comment Neron empereur de Romme envoya Vaspasian en Sirie. .I.a (rubr.) ». « Doncques quant Neron oy que les choses ne luy estoient point venues a souhait en Judee, une grant paouor et esbahissement le prinst, qu’il celoit tant comme il povoit …-… Mais tout le remanant estoit peuple commun, si comme sont Traconitides, Gaulanitides, Jacopaceniens, Gadarites et moult d’autres pluiseurs aussi hommes dissencieux et fugitis, et auxquelx reprouches de paix reconcilieroient batailles. Tous ceulx cy furent prins le .VI. jour devant les ydes de septembre ». « Cy fine le .XXIII.e Livre des Anciennetés des Juifs selon la sentence de Josephe (rubr.) ».

F. 362-371v : [Livre XXIV]. « Cy commence le .XXIIII.e (sic) Livre des dictes Anciennetés selon Josephe » (rubr.). [Table]. « Comment Zacharie fut occis dedens le temple ». « .I.a (rubr.) » …-… Comment Vaspasien reçupt en Alexandrie ses hommaiges ». « .XXIX.a (rubr.) » (f. 362v). – [Texte]. « Comment Zacharie fut occis dedens le temple des envieux (rubr.) ». « Telle doncques fut la fin de la vie d’Ananus et Jhesus, comme nous avons raconté ou livre devant cestui cy. Après la mort d’eulx, tant les jaloux, c'est-à-dire les noiseurs comme les Ydumeens, coururent sus par tout lieu au peuple …-… Et adonc, quant il fu affermé empereur de tout le monde, il entendit de tout son cuer aux ramanant de Judee et envoya Tyte, son filz aveucques maintes coppies de gens assigier Jherusalem et il s’en ala a Romme ». « Cy fenist le .XXV.e Livre des Anciennetés des Juifs, qui est le .V.e de la bataille d’iceulx selonc la sentence de Josephe (rubr.) ».
L’incipit annonce le Livre XXIV (Guerre des Juifs, IV). L’explicit clôt le Livre XXV (Guerre des Juifs, V). La table et le texte correspond à ceux du Livre XXV dans le ms. NaF. 21013. Contrairement au nombre de livres annoncés, le texte contient ici six livres. Le scribe a ignoré une articulation entre le Livre III et le Livre IV. Une distribution identique se retrouve dans les ms. BnF. Français 16 (Deutsch, Iconographie de l’illustration de Flavius Josèphe…, p. 175-176).

F. 371v-389 : [Livre XXVI]. « Cy commence le .XXVI.e Livre des Anciennetés des Hebreux qui est le .VI.e de la bataille d’iceulx selonc la sentence de Josephe (rubr.) ». [Table]. « Coment Tite assega Jherusalem ». « .I.a (rubr.) » …-… « De Josephe ». « .XXXV.a (rubr.) ». – [Texte]. « Comment Tite assega Jherusalem la noble cité..I. a (rubr.) ». « Tyte doncques, envoyé de son pere pour assigier Jherusalem, s’en ala par terre jusques a Nicopole, et la il mist ses chevaliers en longues nefs et ses fist porter par le fleuve de Nilus …-… Mais je cuide que, se les Rommains ains eussent guaires tardé à venir contre les mauffaiteurs, ou la cité eust esté devouree par l’ouverture de la terre ou perie par deluge, ou eust souffertes fouldres de Sodome ». « Yci fine le .XXVI.e Livre des Anciennetés des Juifs qui est le .VI.e de la bataille d’iceulx selon Josephe et commence le .XXVII.e et derrenier de la bataille d’iceux (rubr.) ».

F. 389-414 : [Livre XXVII]. [Table]. « Comment six cens mille hommes furent mors et boutez hors de la cité sans ceulx qui estoyent muciés dedens ». « .I.a (rubr.) » …-… « De la recepcion ». « XXXVIII. (rubr.) ». – [Texte]. « Comment six cens mille hommes mors furent boutés hors de la cité sans ceulx qui estoyent muciés dedens (rubr.) ». « La pestilence doncques des Jherosolimiens croissoit chascun jour en peinnes, pour ce que les sedicieux estoient tousjours plus enflammés par choses adverses …-… Il moru et non par autre chose fors que par le jugement de la previdence divine qui scet tousjours punir les mauvais hommes ». « Cy fine le .XXVII.e Livre des Anciennetés des Juifs, qui est le .VII.e de la bataille d’iceulx selon la sentence de Josephe (rubr.) ». « Ci est la fin de l’istoire que nous avons promis a bailier avecques toute verité a ceulx qui la desiroient congnoistre et par quelle maniere ceste bataille a esté faicte des Rommains avecques les Juifs, et comme il a esté exposé soit laissié a ceulx qui le liront pour en jugier. Mais de la verité diray je hardiement et sans vergoigne que les choses seulement que j’ay escriptes ont eu en toutes manieres conjecture, et contient la dicte histoire qui est des Hebrieux .XXVII. livres (rubr.) ».

Le manuscrit contient la traduction anonyme française de la version latine du VIe siècle du texte des Antiquités judaïques (Antiquitates judaicae) et de la Guerre des Juifs (De bello judaico), rassemblées sous le titre général des « Anciennetés des juifs selon Josephe ». La date exacte de sa rédaction n’est pas connue. Pour Jacques Monfrin, elle aurait été commencée sous Charles V. Le duc de Berry aurait fait terminer la traduction de la Guerre des Juifs (« Humanisme et traduction au Moyen Ấge… », p. 174 ; 176). Les manuscrits existants confirment cette assertion : le Français 404 qui contient les livres I-XIV des Antiquités Judaïques peut être daté, d’après l’écriture, de la dernière décennie du XIVe ; le Français 6446 qui offre la version complète des Anciennetés des Juifs a été exécuté autour de 1410 pour le duc de Berry.
Chaque livre est annoncé par une rubrique: « Cy commence le … Livre de Josephe ». La fin du livre est mentionnée, de même, par la rubrique : « Cy fine… ». À l’exception du premier livre, le texte est précédé d’une table des différents chapitres. Le texte passe sans rupture des Antiquités judaïques à la Guerre des Juifs. Le copiste y fait cependant allusion dans l’explicit des livres XXV, XXVI, XXVII : « Cy fine le .XXVII.e livre des Anciennetés des Juifs, qui est le .VII.e de la Bataille d’iceulx selon la sentence de Josephe ».

Bibliographie

Catalogues:
Marchal, Catalogue de la Bibliothèque royale des ducs de Bourgogne, t. I, Bruxelles / Leipzig, 1842, p. CCLI, CCLXXXV. – H. Omont, Catalogue général des manuscrits français, nos 6171-9560 du Fonds français, Paris, 1895, n° 6446.

Sources imprimées :
J. Barrois, Bibliothèque protypographique ou Librairies des fils du roi Jean, Charles V, Jean de Berri, Philippe de Bourgogne et les siens, Paris, 1830, p. 127, n° 742 (inv. 1467) ; 229, n° 1622. (Inv. de 1485). – L. Delisle, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, I, Paris, 1868, p. 64. – J. Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry, Paris, 1896, I, p. CLXIX, n° 38. – G. Doutrepont, Inventaire de la librairie de Philippe le Bon (1420), Bruxelles, 1906, n° 80. –L. Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V, Paris, 1907, II, p. 257, n° 210bis.

Texte:
J. Monfrin, « Humanisme et traductions au Moyen Ấge », dans Journal des savants, 1963, n° 3, p. 161-190, en part. p. 174, 176.. – John Lowden, « The Bible moralisée in the fifteenth century and the challenge of the Bible Historiale », dans Journal of the Warburg and Courtault Institute, n° LXVIII, 2005, p. 73-136. C. Galderisi et Vladimir Agrigoroaei, éd., Translations médiévales. Cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (XIe-XVe siècles). Étude et répertoire, Turnhout, Brepols, 2011, 2/1, p. 73-74, n° 11-12.

Texte latin :
F. Blatt, The Latin Josephus. I: Introduction and text. The Antiquities : Books I-V, Copenhague, 1958, Acta Jutlandica, XXXI/1, 17-24. La seule édition complète de la traduction latine est celle de J. Froben, Flavii Josephi… opera quaedam, Bâle, 1524.

Codicologie:
Catalogue général des manuscrits latins, J. Sclafer et M.-P. Laffitte dir, n° 8823-8921, Paris, 1997, p. XX.

Illustration :
M. Meiss, The Late XIVe century and the Patronage of the Duke, London-New-York, 1967, p. 314, 356, 405, n. 106 ; id, French painting in the time of Jean de Berry. The Limbourgs and their contemporaries, Text volume, 1974, p. 44, 377-382, en particulier p. 381 ; p. 419 ; Plate volume, 1974, fig. 169. – G. N. Deutsch, Iconographie de l’illustration de Flavius Josèphe au temps de Jean Fouquet, Leiden, 1986, fig. 27, 39, 68, 79, 135. – M. Jacob, Dans l'atelier des Colombe, Bourges, 1470-1500 : la représentation de l'Antiquité en France à la fin du XVe siècle, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012, cité p. 99

Histoire:
Marchal, Catalogue de la Bibliothèque royale des ducs de Bourgogne, t. I, Bruxelles / Leipzig, 1842, p. CCV-CCVI, CCXV. – L. Delisle, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale], I, Paris, 1868, p. 56-67, en particulier p. 58, n. 2 et 3 ; p. 68-71 ; II, Paris, 1874, p. 33. – G. Doutrepont, La littérature française à la cour des ducs de Bourgogne Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles le Téméraire, Paris, 1909, p. 124 et n. 1. – P. de Winter, La bibliothèque de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne : 1364-1404. Étude sur les manuscrits à peinture d’une collection princière à l’époque du style gothique international, Paris, 1985.

2016
Cédric GIRAUD, Dominique POIREL, La rigueur et la passion. Mélanges en l'honneur de Pascale Bourgain. Turnhout : Brépols, (2016).
MSS [8° IMPR 12572

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Véronique de Becdelièvre.

Documents de substitution