Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 410-761

Français 607

Cote : Français 607  Réserver
Ancienne cote : Dupuy II 341
Ancienne cote : Regius 7090
XVe siècle (début: 1407-1409)
Ce document est rédigé en français.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Paris

Écriture : minuscule semi-cursive
Les manuscrits de Christine de Pizan ont été écrits par trois mains bien reconnaissables : P, R et X (Christine de Pizan elle-même). Le ms. français 607 a été transcrit par le copiste P à qui on doit aussi la copie des mss. Français 1179 et NAF 14852 : cf. G. Ouy et C. Reno, « Identification des autographes de Christine de Pizan », dans Scriptorium, 34, 1980, p. 221-238.
Corrections des mains de P, X et X’ ; préparations de corrections par P et P’aux f. 8r : « chose », f. 25r (« par »), f. 74v : « enexer ».
Rubriques : main P
Cf. Album Christine de Pizan, p. 289-290.

La décoration du Français 607 a été attribuée à l’artiste désigné sous le nom de DamesMaître de la Cité des Dames d’après son illustration de notre manuscrit. Le Livre de la cité des Dames s’inspire non seulement du texte de Boccace (De mulieribus claris) mais aussi du cycle iconographique du manuscrit des Cleres femmes qui appartenait également à Jean de Berry (BnF, Français 598).

Légendes des trois peintures d'après Meiss, French Painting, 1974, p. 290 ; et Album Christine de Pizan, p. 291-292:
F. 2 : Raison, Droiture et Justice apparaissant à Christine de Pizan ; Raison, vêtue de la robe rouge à surcot blanc de Justice, aidant la poétesse à construire la Cité ; f. 31v (début de la 2e partie) : entrée des dames dans la cité ; f. 67v (début de la 3e partie) : Justice, Christine et autres dames accueillant la Vierge et des saintes.

Décoration secondaire :
Encadrement vignetté de la page frontispice (f. 2). Fine baguette double vignettée aux f. 31v et 67v.
Lettres ornées (5 lignes) de vignettes : f. 1, 31v, 67v.
Lettres champies (2 l.) au début de chaque chapitre à partir du 2e chapitre de chaque partie.
Pieds-de-mouche champis.

Parchemin ; 79 ff. à 2 col., précédés et suivis de 3 gardes de parchemin , 345 x 255 mm (justification : 230 x 180 mm).

10 cahiers : 18 (f. 1-8), 28 (f. 9-16), 38 (f. 17-24), 48 (f. 25-32), 58 (f. 33-40), 68 (f. 41-48), 78 (f. 49-56), 88 (f. 57-64), 98 (f. 65-72), 108 (f. 73-79).

Réclames. – Trace d’onglet après le f. 79. – Rubriques. – Titres courants rubriqués. Contrairement aux mss. Français 835, 606, 836, 605 qui faisaient partie du même recueil originel, le titre n’est accompagné d’aucun numéro. Voir l’analyse codicologique détaillée dans Laidlaw, « Christine de Pizan : A Publisher Progress », dans The Modern Langage Review, 82, n° 1, 1987, p. 35-75, en part. p. 52-60.Foliotation moderne. Rubriques. Réclames.
Titres courants rubriqués. Contrairement aux mss. Français 835, 606, 836, 605 qui faisaient partie du même recueil originel, le titre n’est accompagné d’aucun numéro.

Réglure à la mine brun-roux.

Reliure : maroquin citron, aux armes royales (Ancien Régime) sur les plats. Au dos chiffre royal et titre : « LE.LIVRE / DE LA / CITÉ ». Tranches dorées.

Aux ff. 1 et 79, estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1.

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation


Le manuscrit a fait partie de la librairie de Jean de Berry, dont il porte l’ex-libris au f. 79 : « Ce livre est au duc de Berry. – JEHAN ».
D’après Laidlaw (cf. art. cit.), le ms. Français 607 était la dernière partie d’un important recueil rassemblant plusieurs œuvres de Christine de Pizan et composé des mss. aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France sous les cotes mss. Français 835, 606, 836, 605. La signature du duc de Berry atteste qu’il se trouvait à la fin de l’ouvrage. On a longtemps considéré que le manuscrit, dont le prologue de l’Epistre Othéa contient une dédicace à Louis d’Orléans, avait appartenu au duc d’Orléans. Depuis les travaux de S. Hindman (« The composition of the Manuscript… », p. 108) et de J.C. Laidlaw (« Christine de Pizan. A Publisher’s Progress », p. 52-60), il est avéré que le volume, plus tardif, peut être daté des années 1407-1409 et que Jean de Berry en fut le premier possesseur : cf. G. Parussa éd., Epistre Othea, p. 92-93.

Le manuscrit originel correspondait au volume répertorié dans l’inventaire de la librairie de Jean de Berry (1413-1416) : « Item un livre compilé de plusieurs balades et dictiez, fait et composé par damoiselle Cristine de Pizan, escript de lettre de court, bien historié et enluminé, et au commancement du second fueillet, aprés la table dudit livre, a escript : tous mes bons jours ; couvert de drap de soye noir ouvré, a deux fermouers de cuivre dorez, a V boullons de mesmes sur chascune aiz ; lequel livre Monseigneur a achaté de ladicte damoiselle IIC escus » (Guiffrey, p. 252-253, n° 959).

À la mort de Jean de Berry, le manuscrit entra dans les collections de sa fille, Marie de Berry, duchesse de Bourbon(cf. Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841).

L’ouvrage se trouvait dans la bibliothèque des Bourbon à Moulins en 1523, lorsque François Ier confisqua au profit de la Couronne les biens du connétable Charles de Bourbon. Il apparaît sur l’inventaire rédigé à cette date, sous le n° 288 : « Ung autre volume contenant les troys livres de la Cité des Dames, en parchemin, a la main » (Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon »…, p. 108, n° 288).
La cote de la collection personnelle du roi François Ier n’apparaît pas dans le volume. Sans doute a-t-il fait partie de la bibliothèque privée du roi, à l’exemple des autres manuscrits issus du manuscrit originel.

Le ms. Français 607 est répertorié dans les inventaires de la Bibliothèque royale : inventaire de Pierre et Jacques Dupuy (1645), n° 341; inventaire de Nicolas Clément (1682), n° 7090. La cote indiquée sur le catalogue de Nicolas Rigault (inv. 1622) n’apparaît pas sur le f. 1, la marge supérieure ayant été rognée : peut-être le Français 607 correspond-il à l’article répertorié sous la cote 587 : « Le livre de la Cité des dames » (Omont, Anciens inventaires…, II, p. 291, n° 587).

Ainsi que l’indique la cote inscrite sur la contregarde du plat supérieur (X-24), le manuscrit figura dans à l’exposition des manuscrits les plus précieux de la BnF. dans la grande galerie à la fin du XIXe siècle (av. 1881), sous le n° 24 (armoire X) : cf. Bibliothèque nationale, Département des manuscrits, Notice des objets exposés, Paris, 1881, p.9, n° 24.

Anciennes cotes inscrites au f. 1 : [Dupuy II] 341 ; [Regius] 7090.

Présentation du contenu

F. 1- 79. [Christine de Pizan, Livre de la Cité des Dames].

F. 1-1v. [Table des chapitres]. « Cy commence la table des rebriches du Livre de la Cité des dames, lequel dit livre est parti en trois parties : la premiere parle comment et par qui la muraille et la cloison d’entour la cité fu faite …-… Item la .III.e partie parle comment et par qui les haulx combles des tours furent parfaiz et quelles nobles dames furent establies pour demourer es grans palais et es haulx donjons (rubr.) ».

F. 1-30v. [1re partie]. F. 1-rv. [Table des chapitres]. « Cy commencent les chapitres de la premiere partie (rubr.) ». « Le premier chappitre parle pourquoy et par quel mouvement ledit livre fu fait …-… Item de Lavine fille du roy latin ». « Cy finist la table des rubriches de la premiere partie de ce livre ». – F. 2-30v. [Texte]. « Cy commence le Livre de la Cité des dames, duquel le premier chappitre parle pourquoy et par quel mouvement ledit livre fu fait .I. (rubr.) ». « Selon la coustume, maniere que j’ay en usaige et a quoy est disposé le exercice de ma vie, c’est assavoir en la frequentacion …-… Or sont tous achevez et enduiz. Viengnent avant mes autres suers et par leur aide et Deius (sic) soit par toy parfaict (e exponctué) le seurplus de l’ediffice ». « Explicit la premiere partie du Livre de la Cité de dames ».

F. 30v-67. [2e partie]. F. 30v-31v. [Table des chapitres]. « Cy commencent les rebriches de la .II.e partie de ce livre, laquelle [parle] comment et par qui la cité des dames fu au par dedens maisonnee, ediffiee et puepplee (rubr.) ». « Le premier chappitre parle des dis Sebilles » « .I. (rubr.) » …-… Item parle Cristine aux princepces et a toutes dames ». « .LXIX. (rubr.) ». – F. 31v-67. [Texte]. « Cy commence la .II.e partie du Livre de la cité des dames, laquelle (laquelle : répétée) parle comment et par (le : barré) qui la cité fu au par dedens maisonnee, ediffiee et puepplee. Le premier chappitre parle des dis Sebilles .I. (rubr.) ». « Aprés les parolles de la premiere dame qui Raison estoit nommee, se tu as vers moy la seconde qui Droicture avoit a nom …-… qui selonc sa promesse me sera aydable sans delaissier, jusques ad ce qu’elle soit close et toute parfaitte, prier pour moy mes tres redoubtees ». « Explicit la deusiesme partie du Livre de la Cité des dames ».

F. 67v-79. [3e partie]. F. 67v. [Table des chapitres]. « Cy commence la table des rubriches de la .III.e partie de ce livre, laquelle parle coment et par qui les haulx combles des tours de la cité des dames furent parfaiz et quelles nobles dames furent eslictes pour demourer es grans palais et haulx donjons (rubr.) ». « Le premier chappitre parle comment Justice amena la royne du ciel pour habiter et seigneurir en la cité des dames …-… Item la fin du livre ». – .F 67v-79. [Texte]. « Cy commence la tierce partie du Livre de la Cité des dames, laquelle parle comment et par qui les haulx combles des tours furent parfaiz et quelles nobles dames furent eslictes pour demourer(er) es grans palais et haulx donjons (rubr.) ». « Le premier chappitre : comment Justice amena la royne du ciel pour habiter en la cité des dames (rubr.) ». « Atant se tira vers moy dame Justice a sa haulte maniere et dist ainsi Cristine a droit …-… et a la fin soit piteables a mes grans deffaulx et m’ottroit la joye qui a tousjours duré, laquelle ainsi par sa grace vous face. Amen ». « Explicit la .III.e et derreniere partie du Livre de la Cité des dames ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 607)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie


Catalogues :
P. Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, t. V, Paris, 1842, p. 183. – Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 61, n° 607.

Sources imprimées :
A. Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon », dans Mélanges de littérature et d’histoire recueillis et publiés pour la Société des bibliophiles françois, Paris, 1850, p.108, n° 288. – J. Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896, I, p. CLXXV, n° 63, 252-253, n° 959. – L. Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V, Paris, 1907, p. 270, n° 293. – H. Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, II, p. 291, n° 587 ? [inv. 1622] ; III, p. 21, n° 341 [inv. 1645] ; IV, p. 20, n° 7090 [inv. 1682].

Texte :
G. Mombello, La tradizione manoscritta dell’ « Epistre Othea » di Christine de Pizan. Prolegomeni all’edizione del testo, Torino, Academia delle Scienze, 1967, n° 2, p. 13-23. – G. Ouy et C. Reno, « Identification des autographes de Christine de Pizan », dans Scriptorium, 34, 1980, p. 221-238A. Kennedy, Christine de Pizan. A Bibliographical Guide, London, 1984. –J.C. Laidlaw, « Christine de Pizan : A Publisher Progress », dans The Modern Langage Review, 82, n° 1, 1987, p. 35-75. – Chr. Reno et T. Van Hemelryck, « Dans l'atelier de Christine de Pizan. Le manuscrit Harley 4431 », dans Pecia. Le livre et l'écrit, Notes de bibliologie , t.13, 2010, p. 267-286, cité p. 273. – G. Ouy, C. Reno et I. Villela-Petit, Album Christine de Pizan, Turnhout, Brepols, 2012 (bibliographie générale, p. 717-733). – O. Delsaux, Manuscrits et pratiques autographes chez les écrivains français de la fin du Moyen Âge: l'exemple de Christine de Pizan, Genève, 2013, cité p. 37 et 426.
Voir le site sur Christine de Pizan : www.arts.ed.ac.uk/french/christine/cpstart.htm

Codicologie :
G. Ouy, C. Reno et I. Villela-Petit, Album Christine de Pizan, Turnhout, Brepols, 2012.

Éditions :
M. Lange éd., Livre de la cité des dames : Kritische Text-edition auf Grund der sieben überlieferten « manuscripts originaux » des Textes, Université de Hambourg, 1974, thèse. – M. Cheney Curnow éd., The « Livre de la cité des Dames » of Christine de Pisan : A Critical Edition, Ph.D., Vanderbilt University, Nashville, 1975. – Christine de Pizan, La Città delle Dame, a cura Patrizia Caraffi, Milano, 1997.

Illustration :
L. Schaefer, « Die Illustrationen zu den Handschriften der Christine de Pizan », dans Marburger Jahrbuch für Kunstgeschichte. , X, 1937, p. 184-187 ; figs. 116, 118, 120. – M. Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry, The Late 14th Century and the Patronage of the Duke, Londres-New York, 1967, p. 219, 313, 356 . – Id., French Painting in the time of Jean de Berry. The Limbourgs and their contemporaries, New York, 1974, I, p. 12-15, 290, 381 ; II, figs. 36, 39, 43.– Ch. Sterling, La peinture médiévale à Paris, 1300-1500, Paris, 1987-1990, I, p. 286, 288, 289 ; fig. 191. – E. König et H.Tenschert, Leuchtendes Mittelalter VI , Heribert Tenschert, 1993/94. – U. Peters, Das Ich im Bild : Die Figur des Autors in volkssprachigen Bilderhandschriften des 13. bis 16. Jahrhunderts, Böhlau, 2008 .

Expositions :
Bibliothèque nationale, Département des manuscrits, Notice des objets exposés, Paris, 1881, p. 9, n° 24. – Les manuscrits à peinture en France du XIIIe au XVIe siècle, cat. exp. Paris, Bibliothèque nationale, 17 décembre 1955 -30 septembre 1956, Paris 1955, n° 162. – Creating French culture : treasures from the Bibliothèque nationale de France, M.-H. Tesnière et P. Gifford, éd., cat. exp. Washington, Library of Congress, septembre 1995, New Haven-London-Washinton-Paris, 1995, p. 88-89, cat. 30 (notice Marie-Hélène Tesnière). –Paris 1400. Les arts sous Charles VI, cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 22 mars-12 juillet 2004, Paris, 2004, p. 243-244, n° 146 (notice Marie-Hélène Tesnière).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2031. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 2223.

Bibliographie

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Véronique de Becdelièvre (janvier 2012) ; mise à jour octobre 2018