Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 8823-11503 [Nouveau fonds latin] > Latin 8922-9412

Latin 9322

Cote : Latin 9322  Réserver
Ancienne cote : Ancien supplément 430 U
Ancienne cote : Supplément latin 19
Fin du XIVe siècle
Paris ( ?).
Écriture gothique pour le texte de Boèce ; cursive pour le commentaire.
 Aucune peinture : ms. mutilé.
Grandes initiales (3 à 8 lignes) sur fond or, le plus souvent ornées d'entrelacs de feuilles de lierre sur fond or introduisant les différents chapitres du texte de Boèce. Initiales découpées aux f. [11bis], 19v, 37v, 52, 71, 72v, 73v, 75v, 84, 85v, 89v, 91v, 94v, 99, [104bis], 113v, 117v, 124, 125, 128v, 136, 156v, 167.
F. 5 mutilé : manque sans doute une petite peinture. 
Bordures de feuilles de lierre (oiseaux, dragon et personnage aux f. 8, 87v, 128v, 169).
Initiales filigranées (3 lignes) champies et bleues introduisant le commentaire de Nicolas Trevet.
Schémas à la plume aux f. 15v, 28v, 31, 70, 97, 135.

Parchemin ; 175 f, les f. 1-4 et 175 étant des f. de garde, précédés et suivis d'une garde de parchemin ; 350/355 x 245 mm (justification : 250 x 145/155 mm). Réclames aux f. 40v et 167v. Une signature de cahier dans l'angle supérieur gauche du f. 64. ― Foliotation moderne. ― Pas de titre courant. Indication du numéro du livre en chiffres arabes à l'encre brune dans la bordure supérieure.
Nombreuses dégradations rendant le texte lacunaire : taches d'humidité ; f. 5, 19, 37, 52, 67, 71, 72, 73, 75, 84, 85, 89, 91, 94, 99 (f. coupé sur toute sa hauteur), 113 (déchiré sur toute sa hauteur), 117, 123, 124, 125, 128, 136, 156, 167, 174 mutilés ; f. arrachés entre les f. 9 et 10, 11 et 12, 15 et 16, 104 et 105 (cf. annotation au recto de la 1re garde).
Longues lignes (prose) et vers, parfois sur deux colonnes (f. 28, 36v, 41, 58, 88v, 89v, 91 (trois vers ajoutés sur une 2e colonne, aujourd'hui découpés), 114 (trois vers ajoutés sur une 2e colonne), 123v, 145v).
Mise en page : Texte et commentaire se suivent, transcrits l'un en gothique d'un grand module, l'autre en cursive d'un module inférieur, à l'exception de la citation de Boèce introduisant certains passages du commentaire, du même module que le texte de Boèce. La décoration secondaire des pages du texte est luxueuse (encadrements, grandes initiales ornées sur fond or : voir supra) ; Le commentaire est introduit par une initiale filigranée (3 lignes) et ne comporte aucune décoration marginale.
Reliure de maroquin rouge (Ancien Régime) aux armes royales sur les plats. Chiffre royal au dos. Titre au dos : « DE CONSOL / PHILOSOPH /LIB. V. ».
Réglure à l'encre.
Aux f. 5 et 174v, estampille en partie effacée (Restauration, 1815-1830), proche de Josserand-Bruno, n° 21.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Deux exemplaires du De Consolatione Philosophiae accompagnés du commentaire de Nicolas Trevet passèrent de la Sainte-Chapelle de Bourges à la Bibliothèque du roi en 1752 : l'actuel ms. Latin 9321 offert en 1404 au duc par son conseiller Nicolas Viaut(Guiffrey 1896, II, p. 176, n° 174), et le ms. Latin 9322. Bien que l'ouvrage ne porte pas de marque d'appartenance de Jean de Berryet ne soit pas cité dans la liste des ouvrages cédés par le duc à la Sainte-Chapelle en 1405 (Guiffrey 1896, II, p. 313-319), Alfred Hiver de Beauvoir le répertorie parmi les manuscrits cédés par le duc après 1405 (Hiver de Beauvoir 1860, p. 104, n° 28). Claudia Rabel le mentionne au nombre des ouvrages de provenance incertaine. Le cygne navré, emblématique du duc avec l'ours, représenté dans la marge du f. 53, est très vraisemblablement une allusion au possesseur du manuscrit (Rabel 2004, p. 163).

La collection de la Sainte-Chapelle de Bourges souffrit des guerres de religion. Un certain nombre de livres fut cependant sauvé et le ms. fit partie des quelque vingt ouvrages offerts par les chanoines à Louis XV en 1752 (Delisle 1856, p. 156).

Le ms. fit partie de l'Ancien Supplément, fonds hétéroclite organisé tout au début du XIXe, qui comprenait entre autres les mss de la Sainte Chapelle de Bourges. Le ms. Latin 9341 y est répertorié sous la cote 430 U : « Codex membranaceus in folio seculi XV, in quo sunt Boetii libri V de Consolatione Philosophiae charactere majusculo, cum Expositione Nicolai Treveth charactere minusculo. Is codex a situ et pluvia leviter corruptus initio et fine quaedam amisit folia, sed et insuper in corpore voluminis resectae fuerunt literae initiales plurimae et alia ejus generis ornamenta. » (BnF, ms. NAF 5428, f. 91, 

Il reçut par la suite la cote 22 de l'Ancien Supplément latin constitué des manuscrits latins n° 8823-11503, entrés à la Bibliothèque entre 1744 et 1862 (cf. Delisle 1871) : « Codex membranaceus, in folio, olim sanctae capellae Biturincensis, quo continentur Nicolai Treveth, Angli, ordinis Predicatorum Commentarii in Boetii libros quinque de Consolatione Philosophiae. Is codex mutilus seculo XIV exeunte exaratus videtur » (BnF, ms. NAF 5522, f. 23, n° 19).

Ancienne cote inscrite dans l'angle supérieur droit du f. 1 : Supplt lat. 19.

Présentation du contenu

F. 5-174v : Anicius Manlius Boethius, De consolatione Philosophiae, accompagné du commentaire de Nicolas Trevet, Expositio in quinque Boetii libros de consolatione Philosophiae.

F. 5v-7v. [Prologue]. « Explanacionem librorum Boecii de consolacione philosophica aggressurus vocis (sic) quorumdam fratrum …-… Musica autem, cujus proprietas in metro et non in prosa observata, est maxime motiva effectus ut patet per Boecium istum in prologo libri musice quem ipse edidit, ut superius potuit pace in…narracione premissa etc ».

F. 8-41. [Livre I, chap. I-VII, incomplet par suite des dégradations du ms.]. « Anicii Manlii Boecii ordinarii patricii consularis de Philosophie consolacione incipit liber primus (en grand module f. 7v) ».
F. 8-41. [Boèce, texte, incomplet par suite de la perte de f. ]. « Carmina qui quondam studio florente peregi …-… Vinctaque frenis / Hec (addition interlinéaire ; « ie et » : exponctué) ubi regnant » (éd. Moreschini 2005, p. 44-82).
F. 8v-41. [Nicolas Trevet, Expositio, incomplet par la suite de la dégradation du f. 9]. […]. « Carmina. Volebs igitur (en gros module) agere Boecius de consolacione philosophica, primo duxit personam tam consolacione indigentem …-… et ideo repellende sunt ut non sint, non dominantur vel regnant etc ». « Terminatur liber primus » (éd. en ligne d'après Silk).

F. 42-74. [Livre II, chap. I-VIII].
F. 42-74. [Boèce, texte]. « Post hec paulisper (en grand module) obticuit atque ubi attencionem meam …-… Si vestros animos amor / Quo celum regitur regat » (éd. Moreschini 2005, p. 84-132).
F. 43-74. [Nicolas Trevet, Expositio]. « Post hec paulisper (en grand module). Prosa prima .2i. libri. Postsquam Philosophia in primo libro sufficienter condicionem et causam morbi Boecii inquisivit …-… amor divinus, qui potest tantam concordiam in celestibus, regat vestros animos, scilicet ponendo in eis concordiam amicicie » (éd. en ligne d'après Silk). « Terminatur liber .2us. continens prossas et metra totidem ». « Anicii Manlii Severini Boecii ex cons. Ord. patricii Philosophiae consolacionis liber secundus explicit. Incipit liber tertius (rubr., en grand module, f. 74v) ».

F. 74v-116. [Livre III, chap. I-XII].
F. 74v-114. [Boèce, Texte]. « Iam quantum (corrigé en cantum dans l'interligne) illa finiverat, cum me audiendi avidum stupentemque arrectis …-… Nam qui Tartareum in specus / Quicquid principuum trahit » (éd. Moreschini 2005, p. 134-208).
F. 75-116. [Nicolas Trevet, Expositio]. « Nam quantum illa finierat. Prosa prima libri .3ii. Postquam Philosophia consolata est Boecium apponendo remedia …-… perdidit dum videt inferos : id est dum est intentus istis terrenis et temporalibus que sunt infinita ». « Hic terminatur libro .3o. (sic) continens prosas et metra totidem » (éd. en ligne d'après Silk). « Anicii Manlii Severini Boecii ex cons. ord. patricii Philosophiae consolacionis liber .III. explicit. Incipit quartus (en grand module) ».
Manque le dernier vers du Livre III : « Perdit dum videt inferos » (éd. Moreschini 2005, p. 208).

F. 116-151. [Livre IV, chap. I-VII].
F. 116-149. [Boèce, Texte]. « Haec cum Philosophia dignitate vultus et oris gravitate servata leniter suaviterque cecinisset …-…Terga nudatis ? siperata tellus / Sidera domat (sic pro donat) » (éd. Moreschini 2005, p. 210-274).
F. 117-151. [Nicolas Trevet, Expositio]. « Hac cum Philosophia (en grand module). Prosa prima libri quarti. Superius Philosophia libro primo prosa sexta investigando radicem …-… ut evidencius patet libro de ymaginacionibus stellarum etc. » (éd. en ligne d'après Silk). « Finitur liber quartus etc ». « Explicit Boecii liber quartus Philosophiae consolacionis. Incipit liber quintus feliciter (en grand module) ».

F. 151v-174v. [Livre V, chap. I-VI].
F. 151v-171v. [Boèce, Texte]. « Dixerat orationisque cursum ad alia quedam tractanda atque expedienda …-… cum ante oculos agitis judicis cuncta cernentis » (éd. Moreschini 2005, p.276-320). « Explicit textus Boecii (en grand module) ».
F. 152-174v. [Nicolas Trevet, Expositio]. « Dixerat orationique cursum (en grand module). Prosa prima libri quinti. Intendit autem Philosophia solvere in hoc quedam dubitabilia …-…qui est dominus Deus noster Ihesu [Christus], cui sunt honor et gloria in secula seculorum. Amen » (éd. en ligne d'après Silk).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 9322)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Catalogues :

L. Delisle, Inventaire des manuscrits conservés à la Bibliothèque impériale sous les n° 8823-11503 du fonds latin,  Paris, 1863, p. 27, n° 9322). 

Sources imprimées :

Alfred Hiver de Beauvoir, La librairie de Jean duc de Berry au château de Mehun-sur-Yèvre, 1416, publiée pour la première fois d’après les inventaires et avec les notes, Paris, 1860, p. 104, n° 28.

Jules Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896 (non cité).

Editions :

E. T. Silk, Nicholas Trevet on Boethius. Exposicio Fratris Nicholai Trevethi Anglici, ordinis Predicatorum super Boecio De consolacione (non, publié) ; édition en ligne préparée by A. B. Kraebel : https://campuspress.yale.edu/trevet/

C. Moreschini (éd.), Boèce. La consolation de Philosophie, Paris, 2008.

Etudes :

P. Courcelle, « Les commentaires de la « Consolation » de Boèce », dans Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Ấge, 14e année, 1939, p. 97-98, et 133-134.

Id., La consolation de Philosophie dans la tradition littéraire. Antécédents et postérité de Boèce, Paris, 1967, p. 318-319 ; 412-413.

P. Glorieux, La Faculté des Arts et ses maîtres au XIIIe siècle, Paris, 1971, p. 263-266, notice n° 322.

Maarten J.F. Hoenen and Lodi Nauta (éd.), Boethius in the Middle Ages. Latin and Vernacular traditions of the « Consolatio philosophiae », Leiden-New York-Köln, 1997, p. 41-67.

Historique :

L. Delisle, « Notes sur la Sainte-Chapelle de Bourges », dans Bibliothèque de l’École des chartes, 17, 1856, p. 142-159 (cité p. 159).

Id., Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale], I, Paris, 1868, p. 420 ; III, Paris, 1881.

Claudia Rabel, « Les livres de la Sainte-Chapelle de Bourges », dans Béatrice de Chancel-Bardelot et Clémence Raynaud (dir.), Une fondation disparue de Jean de France, duc de Berry. La Sainte-Chapelle de Bourges, catalogue d’exposition [Bourges, Musée du Berry, 26 juin-31 octobre 2004], Paris, Bourges, 2004, p. 154-171 (cité p. 163, 167 n. 69, 171 n° 86).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 22740. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 28500.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Véronique de Becdelièvre (avril 2021).