Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 8823-11503 [Nouveau fonds latin] > Latin 8922-9412

Latin 8945

Cote : Latin 8945  Réserver
Ancienne cote : Supplément latin 620
Version latine de la Géographie d'Aboulfeda, que M. Reinaud attribue à Joseph Ascary.
XVIIIe siècle . (1732-1752).
Manuscrit autographe de Joseph Ascary; cf. mention au f. 1 "geographie d’Aboulfeda, traduite de l’arabe cette traduction paraît avoir été faite par le prêtre maroniste Joseph Ascari, lequel était attaché à la bibliothèque royale vers l’année 1730. Il existe une autre copie de cette traduction au ministère de la marine. Reinaud" et notice du ms. syriaque 13 de la main d'Ascary, B. n. F., département des Manuscrits, nouv. acq. fr. 5441, f. 418. Schémas à l’encre (8, 154). Nombreuses corrections interlinéaires et marginales de la main d’Ascary.

Réclames à chaque feuillet. Ff. 1v, 36v, 43v, 86, 88, 101v, 113v, 131, 135v-136, 140v, 170v, 171v blancs.

Papier. Filigrane: armes de Pomponne; cf. Gaudriault, Filigranes, 93-94. 171 ff. montés sur onglets, précédés et suivis de 2 ff., d’1 contregarde et d’1 garde papier. 375 × 275 mm. — Rel. demi-mar. rouge à coins signée Tripier Bradel, train du 20 décembre 1843. Titre "ABOULFEDAE GEOGRAPHIA" et chiffre de Louis-Philippe dorés au dos. Aux ff. 1, 2, 171 et 171v, estampille de la Bibliothèque nationale correspondant aux années1848-1852, avec "MANUSCRITS", proche de Josserand-Bruno, 287 type 27.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Historique de la conservation

A fait partie des dossiers de travail de François-Jean-Gabriel de La Porte Du Theil, conservateur des manuscrits grecs et latins (1795-28 mai 1815): "19. Géographie. Manuscrit latin (inséré dans le supplément latin au n° 620. Vol. in f°"; cf. B. n. F., département des Manuscrits, nouv. acq. fr. 5532, f. 203 et 5525, f. 20.

Présentation du contenu

Traduction latine de la Géographie d’Aboulfeda d’après le ms. arabe 2240 (ancien arabe 579) de la BnF, lui-même copié en 1655 sur l’exemplaire de Leyde, par Joseph Ascary, prêtre maronite et interprète en langue arabe, employé de la Bibliothèque royale de 1732 à 1752; cf. BnF, ms. Archives Ancien Régime 49, f. 5-5v; J.-T. Reinaud, Géographie d’Aboulféda, traduite de l’arabe en français…, I, Paris, 1848, CDLV. D’autres traduction latines de ce texte, complètes ou incomplètes, existent depuis le début du XVIIe siècle , la seule éditée est celle de Johann Reiske, Jo. Jacobus Reiske, II. Abilfedae opus geographicum, ex arabico latinum fecit, Büschings Magazin, IV, Th., 1770 et 1771, qui présente de nombreuses variantes avec celle d’Ascary. Celui-ci était par ailleurs aumônier de la Bibliothèque du roi ; cf. F. Bléchet, dans Istanbul et les langues orientales, Actes du colloque organisé à l’occasion du bicentaire de l’Ecole des Langues orientales, 29-31 mai 1995, éd. F. Hitzel, Paris, 1997, 89-102 ; Id., dans Lumières orientales. Dix-huitième siècle, 28 (1996), 5-21.

F. 2-171v. Aboulfeda, Geographia: “In nomine Dei… Laus Deo prout ejus majestatem… —… immines ad ejus austrum”.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte, encodée par Amandine Postec.