Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 15176-16718 [Sorbonne] > Latin 16551-16718

Latin 16652

Cote : Latin 16652 
Tractatus super astrolapsum. -- tractatus de geometria. -- Boethius, De musica
XIII e siècle
nord de la France, Paris (?) Ecriture livresque. Plein texte ( à l'exception des f. 38-39r sur deux colonnes). Initiales filigranées rouges et bleues de type parisien. Grandes initiales puzzles à filigranes rouges, bleues et vertes. Tableaux et diagrammes à l’encre rouge.

Parchemin. 96 feuillets précédés et suivis d’une garde parchemin. 165x220mm.

Reliure de parchemin, estampée de filets, plats renforcés. Dos à 4 nerfs. Inscription au dos à l’encre noire : « Compositio astrolabii et alia ejusdem. Boetius De Musica. Ms. ». Estampilles de la Bibliothèque de la Sorbonne : f. 2r ; 95v. Estampilles de la Bibliothèque impériale : f. 37v ; 43r. Estampilles de la Bibliothèque nationale : f. 2r ; 95v.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Ce recueil de neuf titres est issu de la bibliothèque de Richard de Fournival. Le manuscrit est composé de trois unités codicologiques bien distinctes : un compendium de traités relatifs aux usages et à la composition de l’astrolabe (f. 2r-37v), un traité de géométrie anonyme (f. 38r-39r) et le De musica de Boèce, incomplet (f. 43r-95r). Les deux plus importantes unités codicologiques, à savoir le recueil de traités de l’astrolabe et le De musica de Boèce, sont mentionnées, de manière distinctes, dans la Biblionomia de Richard de Fournival (aux n° 59 et 49), et également dans le catalogue de 1338 de la Parva Libraria du collège de Sorbonne (voir infra).

Les trois unités codicologiques composant le Latin 16652 entrent au collège de Sorbonne avec le legs de Gérard d’Abbevilleen 1272. On note donc les deux ex-legato de Gérard associés aux ex-libris du collège qui ont été rédigés par deux mains différentes :
F. 41v se rapportant au recueil de l’astrolabe : « Iste liber est collegii pauperum magistrorum [de fide bona ] parisiensis in theologica facultate studentium ex legato magistri Gueroudi de Abbatisvilla ».
F. 96v se rapportant au De Musica : « Iste liber est collegii pauperum magistrorum parisiensis in theologica facultate studentium ex legato magistri Gueroudi de Abbatisvilla. Precium .VIII. solidos. »

Le catalogue de 1338 de la petite librairie fait état des deux manuscrits qui étaient tous deux en circulation. Le De musica de Boèce faisait partie de la rubrique des « Libri Tullii et Boecii » (n°29) et le recueil des traités de l’astrolabe était associé aux « Libri Quadruviales » (n°19). Les deux notes bibliothéconomiques associées aux deux unités confirment cette classification : la garde volante supérieure précise donc « Inter quadruviales XIXus », se rapportant au recueil des traités de l’astrolabe, et le f. 96v « Inter libri Boecii XXIXus », dont la mention fait état du De musica.

Notes: Le ms. A 94.11 de l’Universitätsbibliothek de Bâle contient un fragment de la première partie du De Musica appartenant au lat. 16652
. En revanche, il ne semble pas que les deux parties du Latin 16652 soient restées enchaînées par la suite. Outre les traces laissées sur les plats supérieurs et inférieurs, une note, à l’encre brune, confirme l’enchaînement du recueil de traités de l’astrolabe : « cathenatus».

A cette mention, s’ajoute des indications bibliothéconomiques liées à la première unité codicologique (f. 2r-37v) : « Folii .64. Quaterni .9. ». Le recueil relatif à la composition et aux usages de l’astrolabe inaugurant le latin 16652 n’est en effet pas complet. Les deux tables des contenus situées sur la garde volante supérieure et le catalogue de 1338 signalent la présence du Planisperium de Ptolémée. le premiertraité de l’astrolabe attribué à Messahala est quant à lui incomplet du début.
Les deux tables de contenu ont probablement été composées par la suite, du moins, elles ne paraissent pas contemporaines des mentions bibliothéconomiques citées précédemment. Elles ont fort probablement été tracées par des bibliothécaires ou catalogueurs (le premier ou le deuxième pouvant assumer ces deux responsabilités) du collège, facilitant ainsi, l’utilisation du premier recueil. Le De planispherium de Ptolémée faisait probablement toujours partie du recueil au début du XVIIIe siècle comme l’atteste le catalogue de Guédier de Saint-Aubin. (le bibliothécaire a également pu copier la table du contenu située en tête du manuscrit) : Voir le catalogue, ms. NAL 101, p. 278-279 : « 1249 .al. 1210 : Codex membran in 4°, 13 saeculi M. Geroudi de abbatisvilla continetur 1) Ptolemaei Planispherium ; 2) Joannis Hispaniensis compositiones astrolabii ; 3) opus astrolabii secundum Alzerkel princ : siderei motus et effectus ; 4) Hermanni liber de mensuras astrolabii princ. Cum autem pluribus saepe amicis ; 5) Gilberti Liber de astrolabiis princ. Quicumque astronomicae disciplinae ; 6) Libellus de horologio viatorum princ. Componitur quidam simplex, 7) Radulfi Burgensis Epistola princ. Cum celestium ; 8) Arialdus de compositione astrolabii princ. Cum inter omnia instrumentum ; 9) Boetii musica deest initium ». La seconde table est plus complète, elle précise les titres de chaque traité. C’est d’ailleurs celle-ci que Gayet de Sansale au XVIIIe siècle choisit de compléter, en ajoutant des numéros à chaque traité dans leur ordre d’apparition et en ne manquant pas d’adjoindre la mention du De musica cujus diei [ ?] : « Planisperium Ptolomei et compositiones astrolabii Iohannis Yspalensis et opus astrolabii secundum Alzerchel. Hermannus de mensura astrolabii. Item liber Gilberti de astrolabii. Item libellus de orologio viatorum. Item Radulfus de diversis ortibus et diversis casibus in mundo inferiore. Item Arialdus de compositione astrolabii ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins d'origine étrangère : Latin 16652)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1990
cité et recensé parmi les sources p. 138
Michael BERNHARD, « Glosses on Boethius, De institutione musica », Music Theory and its Sources : Antiquity and the Middle Ages , ed. A. Barbera, Notre Dame (Ind.), University of Notre Dame press, 1990, p. 136-149
Tolbiac [ 8-G-25891 (1)

1990
cité p. 171, note 62
Michel HUGLO, « The Study of Ancient Sources of Music Theory on the Medieval Universities », Music Theory and its Sources : Antiquity and the Middle Ages , ed. A. Barbera, Notre Dame (Ind.), University of Notre Dame press, 1990, p. 150-172
Tolbiac [ 8-G-25891 (1)

2000
Voir recension 4301 dans Medioevo latino , 24 (2003)
[Patrick GAUTIE DALCHE, « Connaissance et usages géographiques des coordonnées dans le Moyen Age latin (Du vénérable Béde à Roger Bacon», Science antique, science médiévale (autour d'Avranches 235) , s.d. de L. Callebat — O. Desbordes, Paderborn, Olms, 2000, p. 401-436]
Mss. [ P 186

2002
cité p. 61
C. BURNETT, « John of Seville and John of Spain : A Mise au point », Bulletin de philosophie médiévale , 44 (2002), p. 59-78
Tolbiac [8 R 66305

F. 24-28
1999
cité pp. 57, 59 passim + édition
R. LORCH, « The Treatise on the Astrolabe by Rudolf of Bruges », in Between demonstration and imagination. Essays in the history of science and philosophy presented to John D. North . Ed. L. Nauta — A. Vanderjagt, Leiden, Brill, 1999, p. 55-100
Tolbiac [Usuel salle R / 520.9 NAUT b

F. 28-37v
1996
cité art. II, p. 136 n.
BURNETT (Charles), " Adelard, Ergaphalau and the science of the stars ", Magic and divination in the Middle Ages. Texts and Techniques in the Islamic and Christian Worlds, Aldershot : Variorum (Collected Studies Series, C557), 1996.
Mss. [ 8° Impr. 7532

2010
Marie-Hélène JULLIEN (éd.), Clavis scriptorum latinorum Medii Aevii. Auctores Galliae 735-987 , III, Indices, Corpus Christianorum Continuatio Medievalis, Turnhout : Brepols, 2010, cité p. 140

2009
Patrick Gautier Dalché, La Géographie de Ptolémée en Occident , Turnhout : Brepols, 2009

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 27543. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 29406.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice encodée par Amandine Postec (juin 2016), à partir du travail (en cours) de Laure Miolo (chercheur associé 2011-2015).

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2013

Michael SCOTT CUTHBERT, Sean GALLAGHER, Christoph WOLFF, City, chant, and the topography of early music, Cambridge : Harvard university department of music, 2013, cité p. 291. — 8-IMPR-12831.

2018

Joëlle DUCOS, Christopher LUCKEN (dir.), Richard de Fournival et les sciences au XIIIe siècle, Florence : SISMEL - Edizioni del Galluzzo, 2018 (Micrologus Library 88), cité p. 118. — 16-IMPR-3608.