Fonds Miquel, Jean-Pierre (théâtre, cinéma)

Cote : COL-102
Fonds Jean-Pierre Miquel (1937-2003)
1935-2003
9 mètres linéaires
Fonds produit par : Miquel, Jean-Pierre (1937-2003)
Le fonds contient des documents majoritairement en français

Informations sur les modalités d’entrée

Fonds d'archives donné à la BnF en 2003 par Marie Miquel, fille de Jean-Pierre Miquel.

Présentation

Activités théâtrales :
Comédien, assistant-metteur en scène de Maurice Jacquemont et André Steiger ; secrétaire général, puis président du Groupe du théâtre antique de la Sorbonne (GTA, 1957-1963), Jean-Pierre Miquel fonde sa propre compagnie théâtrale en 1964, en organisant le cycle "Trois âges du théâtre" au Théâtre Récamier ; met en scène et en joue Suréna de Pierre Corneille. Grand Prix du Jeune Théâtre en 1965 avec Oreste de Vittorio d'Alfieri, il monte Le Cid au Théâtre Antoine, réalise un spectacle pour l'aide à la première pièce en 1966 et un montage au Théâtre Permanent de Lille. Pendant cette période, il participe aux travaux d'autres troupes universitaires parisiennes (président de la Fédération nationale du théâtre universitaire, 1963-1964), et monte un oratorio Les sept contre Thèbes d'Eschyle au Festival de Louvain (Belgique, 1963).
Comme comédien, il joue à Paris et en province, Molière, Shakespeare, Racine, Sophocle, Musset, Ionesco, Brecht..., sous la direction de Jean Gillibert, Maurice Jacquemont, Georges Vitaly, Yves Gasc...
De 1965 à 1969, conférencier d'histoire du théâtre et d'esthétique théâtrale à l'Institut supérieur des carrières artistiques de Paris (ICART) ; membre fondateur de l'ADITHEC (Association pour la diffusion du théâtre français contemporain), il se consacre à un théâtre de création, et réalise La butte de Satory de Pierre Halet (1966).
Pendant sept ans, il continue à travailler comme metteur en scène indépendant dans différents théâtres, et à la Maison de la Culture d'Amiens, en montant des œuvres classiques, mais surtout modernes (Brecht, Halet, Grumberg...). Pour la saison 1970-1971, il est chargé par Pierre Dux d'organiser à la Comédie française le cycle "Auteurs français nouveaux".
Directeur artistique du Théâtre national de l'Odéon de 1971 à 1977, il s'attache à redonner à Corneille sa place dans le répertoire classique, en montant de nombreuses pièces et les œuvres les moins connues : Othon, Suréna... Il met également en scène des œuvres de Max Frisch, Louis Calaferte, Anton Tchekhov, Enar Stenberg, René Clair ; et il assure la nouvelle mise en scène de Britannicus de Jean Racine à la Comédie-Française.
De 1978 à 1983, il dirige le Centre dramatique de Reims, où il fonde le Théâtre de la Comédie (Comédie de Reims), et met en scène des pièces d'Henrik Ibsen, René Kalisky, Jean-Claude Brisville, Harold Pinter, qui seront reprises dans différents théâtres à Paris. Il regroupe d'autres metteurs en scène, donnant ainsi à ce centre une activité assez diversifiée tant sur le plan du répertoire que du style. En parallèle, il réalise à la Comédie-Française de nouvelles productions : Sertorius de Pierre Corneille ; La seconde surprise de l'amour et La colonie de Marivaux.
Professeur au Conservatoire national de Paris de 1975 à 1983, date à laquelle il en prend la direction, il continue son activité de metteur en scène sur des textes de Marivaux, d'Albert Camus, Jean-Claude Brisville, Louis Calaferte, Harold Pinter, en divers théâtres parisiens.
De 1993 à 2001, il assure les charges d'administrateur général à la Comédie-Française.

Activités cinématographiques :
Conseiller-dramaturge pour le cinéma (sujets, scénarios, adaptations) aux Productions Reggane Films-Paris.Collabore comme acteur et producteur à la télévision scolaire (1965).
Acteur, il a tourné avec Costa Gavras, Jean-Paul Rappeneau, Paul Vecchiali, Francis Girod, Claire Devers, Jean-Luc Godard, Michel Favart, entre autres.

Publications :
Auteur des chapitres concernant le théâtre dans : Un manuel des lettres françaises (Paris : Éd. Roudil, 1966) ; Le théâtre et les jours (Paris : Flammarion, 1986) ; Propos sur la tragédie (Paris : Actes Sud, 1988 ; réédition 1997) ; Le théâtre des acteurs (Paris : Flammarion, 1996).
Et sous sa direction sont publiés au Théâtre national de l'Odéon : Le cahier de l'Odéon ; Cahier-Programme /Cycle Corneille ; Cahier-Programme /Cycle Racine.
Au Centre dramatique national de Reims sont publiés : Théâtre Revue-Programme / CDN de Reims, 1978-1983 ; et à la Comédie-Française : La lettre aux amis de la Comédie-Fançaise, mensuel, 1993-2001.

Présentation du contenu

Le fonds comprend des archives personnelles, de nombreuses mises en scènes, des documents techniques, des photographies, des affiches ; des cours de dramaturgie, d'esthétique théâtrale, des études comparées de mises en scène d'auteurs divers ; une bibliothèque personnelle, et une importante correspondance avec les personnalités du théâtre et autres.

Conditions d'accès

Vous pouvez préparer votre venue au département des Arts du spectacle en réservant vos documents à distance à partir du présent inventaire, en cliquant sur l'icône "Calendrier" qui figure à gauche des descriptions de documents.
Pour pouvoir réserver à distance, vous devez posséder une carte de lecteur en cours de validité et donnant accès à la Bibliothèque de recherche, et créer votre propre espace personnel sur le site Web de la BnF à cette adresse.
Ce fonds est consultable uniquement en place réserve (à demander à l'entrée de la salle de lecture).
Il est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).

Documents séparés

Les livres et numéros de périodiques ont été prélévés du fonds d'archives en 2015, et intégrés aux Collections d'imprimés du département.
Les documents cotés ICO-4-102 ou ICO-FOL-102 (plans, schémas d'implantation, diplômes) ont été retirés du fonds et intégrés aux collections iconographiques du département.