Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 14232-15175 [Saint-Victor] > Latin 14424-14731

Latin 14624

Cote : Latin 14624  Réserver
Ancienne cote : AAA 4 (cote C. de Grandrue)
Ancienne cote : Cf 16 (cote E. de Blémur)
Ancienne cote : 795 (cote biffée A.Vyon d'Hérouval)
Ancienne cote : 354 (cote soulignée)
Ancienne cote : Saint-Victor 238 (ancienne cote BN)
Chronica Eusebii, Hieronymi, Prosperi, Sigeberti et Continuatio Belvacensis.
XIIe siècle (seconde moitié).
France (Champagne)

Écriture minuscule caroline tardive d’une seule main.
Initiales décorés sur champ de couleur, dessinées à l’encre et colorées en violet, bleu, rouge, vert, sable sur fond d’or : f. 1r Vetus (10 lignes) partiellement zoomorphe, façonnée sur la figure d’un dragon, et historiée avec saint Jérôme assis en train d’écrire, sur fond d’or, le mot ‘vetus’ est inscrit dans un phylactère ; f. 2v Moyses (10 lignes), partiellement zoomorphe sur la figure d’un chien à tête humaine, le fond agrémenté de rinceaux et feuillage ; f. 4v, initiale P disparue ; f. 46r Iesus (11 lignes), façonnée sur une colonne et laissée en réserve, et surmontée par la figure féminine tenant un phylactère avec inscription « Iesus Christus filius Dei », f. 56v Hucusque (12 lignes), à rinceaux et feuillage ; f. 60r Igitur, à double filet d’argent et motif géométrique végétal ; f. 63r Dicturi, à rinceaux et feuillage.
Initiales de couleur or, bleues, rouges et vertes, parfois décoré par des filets et des simples motifs végétaux ; capitales rehaussées de rouge. Rubriques et chiffres à l’encre rouge. Titres courants à l’encre rouge.
Initiales filigranées bleues et rouges aux f. I-II.
Sur la marge inférieure du f. 1v, armoiries de l'abbaye de Saint-Victor et devise à l’encre rouge : « Iesus Maria Sanctus Victor Sanctus Augustinus ».

Parchemin.
127 ff., précédés de trois gardes de réemploi (numérotés I-II) et suivis de quatre gardes (numérotés 128-131), en parchemin. Les f. I-II forment un bifeuillet provenant d’un Lectionnaire hagiographique (XIIIe siècle).
326 x 218 mm (justif. 250 x 160 mm).

16 cahiers s’ouvrant sur le côté poil, tous quaternions sauf le cahier 16 (f. 121-127), un quaternion manquant du dernier feuillet.
Numérotation des cahiers en chiffres romains à l’encre noire, au centre de la marge inférieure de la dernière page des cahiers 4, 6, 7-15. Foliotation à l’encre grise en chiffres arabes sur la marge supérieure externe du recto.
Réglure à la mine de plomb, lignes verticales parfois repassées à l’encre verte (Muzerelle 1-1-11/0/2-2-2/J) ; 34 lignes sur deux colonnes (f. 1-4) ou sur plusieurs colonnes, à géométrie variable.

Reliure médiévale sur ais de bois en cuir marron décoré à froid ; dos à quatre doubles nerfs ; traces de deux fermoirs, de boulons et du point d’attache d’une bélière. Contregarde supérieure en parchemin.
Aux f. Ir et 127v, estampille de la « Bibliothèque Nationale » avec mention « R. F. » identique au modèle Josserand-Bruno n° 17 (1792-1802).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le manuscrit a été produit à l'Abbaye de Saint-Victor de Paris , et il a appartenu à sa bibliothèque jusqu’à la Révolution, comme l’attestent l’ex-libris et la cote ancienne « S. V. N. 238 » (f. Ir). Au f. 127v, ex-libris de Saint-Victor (XIIIe siècle) : « Iste liber est Sancti Victoris Parisiensis ». Anciennes cotes (f. 1r) : « 795 » (biffée), « 354 ». La formule d’anathème du XVe siècle est inscrite au f. 4v : « Iste liber est Sancti Victoris Parisiensis quicumque eum furatus fuerit vel celaverit vel titulum istum deleverit anathema sit, amen ». Au f. IIIr, mention du contenu et cote ancienne « AAA4 ».
Le manuscrit entra à la Bibliothèque nationale avec les autres manuscrits de Saint-Victor, en 1796.

Présentation du contenu

F. Ir-Iv : Lectionnaire hagiographique : Historia sancti Dyonisii, inc. « Ne voto Egypti Iliopolim transmigravit ... », expl. « ... coegere parentes, ad man<data> ».
F. IIr-IIv : Lectionnaire hagiographique : Historia sancti Germani, inc. « <…>ruis transmarinis oriundus fuit ... », expl. « ... illi placuit cui ab initio fa<mulatum> ».
F. 1r-2r : Hieronymus, Praefatio in Eusebii Caesariensis Chronicon, inc. « Vetus iste disertorum mos fuit ... », expl. « ... incerta sunt omnia » (P. L. 27, 33-40 ; CPL 0615c, éd. Helm, Eusebius Werke).
F. 2v-4v : Eusebius, Praefatio ad Chronicon, inc. « Moyses gentis Hebraicae ... », expl. « ... cum brevitate po<nemus> » (P.L. 27, 39-62).
F. 4v-56v : Eusebius, Chronicon, inc. « Assyriosum rex Ninus Beli filius ... », expl. « ... et sequenti anno Rome edita » (P.L. 27, 107-673 ; éd. Helm, Die Chronik des Hieronymus).
F. 56v-60r : Eusebius, Chronicon, inc. « Hucusque historiam scribit Eusebius Pamphyli ... », expl. « ... Valentiniani iterum omnes anni V D LXXVIIII » (P.L. 27, 675-701).
F. 60r-62v : Prosper, Chronicon, inc. « Igitur Valente a Gothis ... », expl. « ... et filiabus eius Carthaginem abducti sunt » (P.L. 51, 859-866).
F. 63r-66r : Prologus in Chronicon Sigeberti, inc. « Dicituri plura de contemporalitate regnorum ... », expl. « ... annus plus minus octoginta » (P.L. 160, 57-65).
F. 66v-126r : Sigebertus Gemblacensis, Chronicon, inc. « Theodosius a Gratiano magister militum ordinatus ... », expl. « ... cum profluvio ventris et mortalitate » (P.L. 160, 65-432).
F. 126v-127r : Continuatio Belvacensis, inc. « Maxima terre vinearumque infecunditas. Defuncto Sigeberto monaco, nos a modo nostrorum annorum tempora prout oportet computabimus ... », expl. « ... Obiit Sanson Remensis archiepiscopus, vir scientia et sanctitate clarus » (P.L. 160, 388-390).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 14624)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1996
Giuseppe BILLANOVICH, Petrarca e il primo umanesimo, Padova, 1996, cité p. 209.

1999
Mireille CHAZAN, « L'usage de la compilation dans les chroniques de Robert d'Auxerre, Aubri des Trois Fontaines et Jean de Saint-Victor », dans Journal des Savants, 1, 1999, p. 261-293, cité p. 264, note 13.
Gilbert OUY, Les manuscrits de l'abbaye de Saint-Victor. Catalogue établi sur la base du répertoire de Claude de Grandrue (1514), t. 2, Turnhout : Brepols, 1999, cité p. 431.
Mireille CHAZAN, L'Empire et l'histoire universelle. De Sigebert de Gembloux à Jean de Saint-Victor (XIIe-XIVe s.), Paris : Champion, 1999, cité p. 410, 416, 588 + fig. 4-5 (fol. 5, 51v).

2000
Mireille CHAZAN, « Le regard d'un historien sur son œuvre : la préface de la chronique de Robert d'Auxerre », dans Les Prologues médiévaux, éd. Jacqueline HAMESSE, Turnhout : Brepols, 2000, (FIDEM, Textes et études du Moyen Age, 15), p. 189-228, cité p. 200.
Isabelle GUYOT-BACHY, Le memoriale historiarum de Jean de Saint-Victor. Un historien et sa communauté au début du XIVe siècle, Turnhout : Brepols, 2000, cité p. 175, 221.

2001
François GASPARRI, « Bibliothèque et archives de l'abbaye de Saint-Victor de Paris au XIIe s. », dans Scriptorium, 55, 2001, p. 275-284, cité p. 277, note 4.

2002
Jean de Saint-Victor, Traité de la division des royaumes. Introduction à une histoire universelle, éd. Isabelle GUYOT-BACHY et Dominique POIREL, Turnhout : Brepols, 2002, cité p. 23-24.

2003
Steven VANDERPUTTEN, « Historical Imagery ? The Social Meaning of the Image in monastic Historiography », dans Scriptorium, 57/2, 2003, p. 194-222, cité p. 198, note 17.
Patricia STIRNEMANN, « Un manuscrit de Claudien fabriqué à la cour de Champagne dans les années 1160 », dans La tradition vive. Mélanges d'histoire des textes en l'honneur de Louis Holtz, éd. Pierre LARDET, Turnhout : Brepols, 2003, p. 53-58, cité p. 54.
Patricia STIRNEMANN, « Reconstitution des bibliothèques en langue latine des comtes de Champagne », dans Le Moyen âge à livres ouverts. Actes du colloque, Lyon, 24 et 25 septembre 2002, Paris : FFCB, 2003, p. 37-45, cité parmi les sources utilisées p. 45.

2005
Steven VANDERPUTTEN, « L'iconographie de l'historiographie monastique : réalité ou fiction ? », dans Medieval Narrative Sources : A Gateway into the medieval Mind, éd. Werner VERBEKE et alii, Leuven : Leuven University Press, 2005, p. 251-269, cité p. 264.

2010
Isabelle GUYOT-BACHY, « Les victorins et l'histoire ; des maîtres sans disciples ? », dans L'Ecole de Saint-Victor de Paris : influence et rayonnement du Moyen âge à l'époque moderne, éd. Dominique POIREL, Turnhout : Brepols, 2010, p. 179-195, cité p. 194, n. 57.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero (mai 2017) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 25319. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 35326.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Voir le document numérisé
vignette simple