Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 11504-14231 [Saint-Germain] > Latin 12020-12398

Latin 12204

Cote : Latin 12204  Réserver
Ancienne cote : Saint-Germain-des-Prés 205
Ancienne cote : Saint-Germain-des-Prés 249
XIIe siècle (1121-1130)
Angleterre

Écriture gothique d’une main principale.
Initiales à double filet et entrelacs, motifs géométriques, parfois habitées par des animaux, tracées à l’encre brune et colorées en vert, rouge, bleu et jaune : f. 1r Libros (5 lignes, débordant sur la marge) ; f. 1v Domino (11 lignes), partiellement zoomorphe ; f. 2r Lecturus (14 lignes) ; f. 16r Cum (7 lignes) ; f. 29r Credant (5 lignes) ; f. 39r Scientiam (7 lignes) ; f. 52v Hinc (15 lignes) ; f. 64v Iam (9 lignes) ; f. 72r Diximus (7 lignes) ; f. 79v Trinitatem (10 lignes) ; f. 86r Nunc (7 lignes) ; f. 93r Nemini (8 lignes) ; f. 101r Age (7 lignes) ; f. 109v In (7 lignes, débordant sur la marge) ; f. 124r Nunc (8 lignes) ; f. 136r Volentes (8 lignes).
Initiales de couleur à l’encre verte, rouge et jaune décorées par des filets et des simples motifs ornementaux. Rubriques et numéros de chapitre à l’encre rouge, dans la marge. Corrections et gloses marginales (XIIe siècle), souvent à cul-de-lampe.

Parchemin.
159 ff., précédés et suivis d’une garde en papier marbré et d’une garde en papier.
307 x 218 mm (justif. 202 x 137 mm).

17 cahiers s’ouvrant sur le côté poil, dont 13 quinions (f. 1-130), 3 quaternions (f. 131-154) et un binion plus un feuillet isolé (f. 155-159). Signatures des cahiers en lettres latines sur la marge inférieure externe du premier feuillet des cahiers 1-6 (a-g). Foliotation moderne en chiffres arabes à l’encre noire sur la marge supérieure externe du recto.
Dans le premier cahier, réglure mixte, justification à la pointe sèche sur le côté poil et rectrices à l’encre brune (Muzerelle 2-2-111/0/101-101/JJ) ; dans les autres, réglure à l’encre brune (Muzerelle 1-1-11/0/101-101/JJ) ; 33 lignes sur deux colonnes.

Reliure du XIXe siècle sur ais de carton en papier marbré vert ; dos à cinq nerfs au chiffre de Louis Philippe (1830-1848) ; titre au dos en lettres dorées : « S. Augustinus De Trinitate ». Contregardes en papier marbré, gardes en papier marbré et en papier.
Aux f. 1r et 159v, estampille de la « Bibliothèque Nationale » identique au modèle Josserand-Bruno n° 17 (1792-1802).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

La manuscrit a été produit en Angleterre autour des années 1120-1130 ; au XVe siècle et jusqu’à son entrée à la Bibliothèque Royale, il a appartenu à la bibliothèque de Saint-Germain-des-Prés, comme l’attestent l’ex-libris (XVe siècle) et les cotes anciennes (XVIIe siècle) inscrites sur le f. 1r : « De sancto Germano de Pratis prope Parisius » ; « N. 249 », « olim 205 ». Il entra à la Bibliothèque Nationale avec d’autres manuscrits de Saint-Germain, entre décembre 1795 et février 1796. Au f. 1r, mention du contenu (XVIIIe siècle) : « Libri S. Augustini de Trinitate ».

Présentation du contenu

F. 1r-v : Augustinus Hipponensis, Sententia de libro retractationum ; lib. 2 cap. 15, inc. « Libros de trinitate, que Deus est », expl. « lecturus hec que de trinitate disserimus » (CPL 250, éd. A. Mutzenbecher 1984, CCSL 57).
F. 1v-2r : Augustinus Hipponensis, Epistola 174 ad Aurelium ; inc. « Domino beatissimo et sincerissima karitate », expl. « ad caput eorumdem librorum iubeas anteponi. Vale et ora per me » (CPL 262, éd. Goldbacher, CSEL 44).
F. 2r-159r : Augustinus Hipponensis, De Trinitate ; inc. « Lecturus hec que de trinitate disserimus », expl. « et tu ignosce et tui. Amen » (CPL 329, éd. Mountain 1968, CCSL 50).
F. 159v : blanc.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins d'origine étrangère : Latin 12204)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1987
François AVRIL, Patricia STIRNEMANN, Manuscrits enluminés d’origine insulaire. VIIe-XXe siècle, Paris, 1987, p. 23, n° 32 : Angleterre, XIIe s. (1120-1130)

1999
Richard GAMESON, The Manuscripts of Early Norman England (1066-1130), Oxford : Oxford University Press, 1999, recensé p. 147.

2001
Michael M. GORMAN, The Manuscript Traditions of the Works of St Augustine, Firenze : Sismel, 2001, cité p. 71, 73, 86.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero (décembre 2017) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Voir le document numérisé
vignette simple