Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 8823-11503 [Nouveau fonds latin] > Latin 10132-10456

Latin 10435

Cote : Latin 10435 
Ancienne cote : Supplément latin 874
Psalterium
XIIIe siècle (vers 1280-1290)
Amiens
Ecriture gothique.

Huit grandes initiales historiées (f. 1, 27, 44v, 61v, 78, 98v, 117, 137), initiales historiées, initiales ornées, encadrements à antennes végétales dentelées et se recourbant en crochets, décor marginal, bouts de ligne ornés d'armoiries. 
Dans la marge, courtes légendes à l'encre rouge (cf Berger 1898). Selon J. Porcher (cat.exp. 1955), ll s'agit de légendes qui ne sont pas des annotations pour l'enlumineur mais des légendes tirées d'un manuel pour l'illustration du psautier. Pour F. Avril (cat. exp. 1998), il s'agit d'indications pour l'enlumineur. De semblables légendes apparaissent dans d'autres psautiers et avaient peut-être pour fonction d'éclairer l'utilisation après avoir servi de guide à l'enlumineur.

Toutes les enluminures de ce manuscrit ont été décrites et indexées dans la base Mandragore.

17 cahiers foliotés de 1 à 186. 11 cahiers de 12 feuillets (1-132), 1 cahier de 4 feuillets (133-136), 4 cahiers de 12 feuillets (137-184), 1 cahier de 2 feuillets (185-186).
Absence de réclames aux f. 24v, 48v, 60v, 108v, 120v, 136v, 148v, 172v, 184v. Traces de réclames rognées illisibles aux f. 12v, 36v, 72v, 84v, 96v, 132v ; réclame au f. 160, qui correspond au début du cahier suivant.
Annotations « Lectus » à la mine de plomb à la fin de chaque cahier, sauf aux f. 12v, 84v, 108v, 136v, 184v.
Foliotation à l'encre brune au coin supérieur droit des feuillets, en chiffres arabes.
Parchemin. 186 feuillets précédés par quatre gardes volantes de papier et suivis par trois gardes volantes de papier, 190 ×130 mm (just. 110 × 72 mm). Réglure à l'encre brune.
Reliure XVIIIe siècle de maroquin noir, ornée d'un encadrement à la Duseuil. Reliure restaurée en 1980.
Estampille de la Bibliothèque impériale (Second Empire), 1852-1870, modèle avec la mention « MAN. » proche de Josserand-Bruno, 289 et pl. type 31.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Selon François Avril (cat. exp., 1998), le commanditaire était probablement le chevalier aux armes de Clary qui figure en prière dans l'initiale du f. 169. 
A partir du f. 12v des noms de personnages figurés dans les marges sont écrits à l'encre rouge en haut et en bas des feuillets. Pour J. Porcher (cat. exp., 1955), il s'agit d'une autre main que celle du rubricateur des légendes, il s'agit d'annotations d'un des premiers possesseurs, qui aurait donné aux petites figures des marges les noms de ses amis. Pour F. Avril (cat. exp., 1998), le rubricateur a non seulement légendé les initiales des psaumes, mais a tenu à préciser l'identité des personnages ainsi mis en scène.
Plusieurs portent des noms de terres de la région d'Abbeville (cf f. 12v : « Me demisele de Hiencourt »), de la région d'Amiens (F. 20 : « Me demisele de Fouencamp », la demoiselle de Bonnay, f. 126v, Gillote de Mailly, f. 147) et surtout de Péronne (la demoiselle d'Athies au f. 16 « Le demisele Daties », la demoiselle de Longeval au f. 17v « Me demisele de Longeval », la demoiselle de Chuingnolles et sa soeur Agnès au f. 38, monseigneur Gillon de Bouchavesnes au f. 78, Pierre et Philippe de Sainte-Radegonde au f. 92 et 111), ainsi que d'autres personnages affiliés à des familles nobles d'autres parties de la Picardie et de l'Artois.
Certains correspondent à des personnages ayant réellement existé cf f. 61 Jean de Lens, Gillon de Bouchavesnes f. 78. Petits écus des bouts de ligne aux armes de Mailly, de Longueval, surtout de Clary, d'argent à la fasce d'azur, ces dernières non seulement dans les bouts de ligne mais également au f. 1, elles ornent le cheval d'un des jouteurs, ornent la robe d'une dame aux f. 27, 98.
L'origine picarde du manuscrit est confirmée par le style de la décoration peinte qui a été rapproché de tout un groupe de manuscrits d'origine amiénoise, notamment le psautier-livre d'heures de Yolande de Soissons (New York, Pierpont Morgan Library, Ms 729). Daté généralement des années 1290 (vers 1290 selon Jean Porcher, cat. exp., 1955 ; vers 1290-1297 selon Elizabeth Anne Peterson, 1987). Selon François Avril (cat. exp., 1998), le manuscrit remonte aux années 1280-1290, eu égard aux antennes végétales du décor marginal, qui procèdent visiblement des manuscrits enluminés à Paris autour des années 1260-1280 (Evangéliaire de la Sainte-Chapelle (BnF, Latin 17326) et Chansonnier de Montpellier (Montpellier, Bibliothèque de la faculté de Médecine, Ms H 196).
Acquis le 23 février 1856 de Benjamin Duprat, à la suite de la vente A.F. Hurez, imprimeur et collectionneur de Cambrai (vente Paris Drouot 12 février 1856) cf. BnF département des Manuscrits, Registre des acquisitions 1848-1893, n° 5018 « Psalterium, ms. du XIVe s., in 4° vél. ».
Mention manuscrite « RC 5018 » à l'encre brune au bas de la première garde volante de papier.
Etiquette de papier jaune contrecollée au contreplat supérieur : « BENJAMIN DUPRAT, Libraire de l'Institut, de la Bibliothèque impériale etc.Langues et Littérature orientales . Paris, Cloître-Saint-Benoît, 7

Présentation du contenu

Psautier
F. 1-175 : Psautier sans hymnes ni antiennes.
F. 175v-186 : Cantiques bibliques.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Victor Leroquais, Les psautiers manuscrits latins des bibliothèques publiques de France, II, Macon, 1940-41, 95-98.

Léopold Delisle, Inventaire des manuscrits conservés à la Bibliothèque impériale sous les numéros 8823-11503 du fonds latin, Paris : Auguste Durand, 1863.

Etudes

Caroline Smout, Sprechen in Bildern - Sprechen über Bilder. Die allegorischen Ikonotexte in den Regia Carmina des Convenevole da Prato, Köln : Bohlau Verlag, 2017, p. 241.

Lucy Freeman Sandler, Illuminators and patrons in fourteenth-century England : The Psalter & Hours of Humphrey de Bohun and the Manuscripts of the Bohun Family, London : British library publishing division. 2014, cité p. 305.

Jean Wirth, L'image du corps au Moyen Âge, Firenze : Edizioni del Galluzo, 2013, p. 132.

Alison Stones, Gothic manuscripts : c. 1260-1320, London : H. Miller ; Turnhout : Brepols, 2013, cité parmi les sources, p. 61

Frédérique Cahu, Un témoin de la production du livre universitaire dans la France du XIIIe siècle : la collection des Décrétales de Grégoire IX, Turnhout : Brepols, 2013, cité p. 288.

Elise Louviot (dir.), La formule au Moyen Âge, Turnhout : Brepols, 2012, cité pp. 318, 321

Richard A. Leson, « Heraldry and identity in the psalter-hours of Jeanne of Flanders (Manchester, John Rylands Library, MS Lat. 117 », Studies in iconography, l. 32 (2011), p. 155-198 ; cité p. 166 et p. 193, n. 59.

Martine Clouzot, Le jongleur, mémoire de l'image au Moyen Âge : figures, figurations et musicalité dans les manuscrits enluminés (1200-1330), Berne : P. Lang, 2011, cité p. 136 n. 7.

Susan Boynton and Diane J. Reilly, The practice of the Bible in the Middle Ages, New York : Columbia University Press, 2011, cité p. 257, 269 n 51.

Jean Wirth, Les marges à drôleries des manuscrits gothiques (1250-1350), Genève : Librairie Droz, 2008.

Dominique Vanwijnsberghe, « Moult bons et notables » : l'enluminure touraisienne à l'époque de Robert Campin (1380-1430), Paris-Leuven-Dudley, MA, Uitgeverij Peeters (Corpus of Illuminated Manuscripts, Low Countries Series 12), 2007. F. 44v, cité pour comparaison iconographique p. 97 (note n° 363) + fig. n° 129

M. H. Caviness, « Unnatural Spectacles, Aristotelian Precepts and the Construction of Gender around 1300 », dans Tributes to Jonathan J. G. Alexander. The Making and Meaning of Illuminated Medieval Renaissance Manuscripts, Art Architecture, dir. S. L'Engle et G. B. Guest, London : H. Miller, 2006, p. 225, note 79.

Elisabeth A. Peterson, « Scholastic Hermeneutics in Historicals Initials of 13th century French PSalters », dans The Illuminated Psalter : studies in the content, purpose and placement of its images, Turnhout, Brepols, 2004 p. 349-359. Voir compte-rendu dans Bulletin codicologique, art. n°589, Scriptorium, 60 (2006).

F.O. Büttner, « Der illuminierte Psalter im Westen », dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 1-106, cité pp. 17, 28, 38, 56, 89.

A. Bräm, « Neapolitanische Trecento-Psalterien », dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 193-209, cité pp. 195, 203.

Alison Stones, « The Full-Page Miniatures of the Psalter-Hours New-York, PML, ms M. 729. Programme and Patron », dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 281-307, cité pp. 283, 285, 292.

E. A. Peterson, « Scholastic Hermeneutics in Historiated Initials of 13th century French Psalters », dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 349-359, cité pp. 349-359.

M. Camille, « Bodies, Names and Gender in a Gothic Psalter (Paris, BNF, ms lat. 10435)», dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 377-386, objet de l'étude.

L. Freeman Sandler, « Word Imagery in English Gothic Psalters. The Case of the Vienna Bohun Manuscript (ÖNB, cod. 1826*) »,dans The Illuminated Psalter. Studies in the Content, Purpose and Placement of its Images, dir. F.O. Büttner, Turnhout : Brepols, 2001, p. 387-395, cité p. 392, note 22. 

Christiane Raynaud, « À la hache ! » Histoire et symbolique de la hache dans la France médiévale, Paris, Le Léopard d'Or, 2002. F. 147 : recensé comme source iconographique pour l'étude p. 655.

Isabelle Engammare, « Les processus d'hybridation dans les marges à drôleries des manuscrits gothiques », Micrologus, 8/2 (2000), p. 455.

Alison Stones, « The Manuscript, Paris BNF FR. 1588, ands its illustrations », Philippe de Remi, Le Roman de Manekine. Edited from Paris fr. 1588 and translated, éd. Barbara N. Sargent-Bauer, Amsterdam/Atlanta, Rodopi, 1999, p. 39.

Leonie Von Wilckens, « Ein mittelalterliches Zubehör von Kasel und Pluviale », Jahrbuch des Museums fürKunst und Gewerbe Hamburg, 13 (1994), p. 47-54, Fol. 117, cité p. 54, note 31.

Elizabeth Anne Peterson, « Accidents and Adaptations in Transmission Among Fully-Illustrated French Psalters in the Thirteenth Century », Zeischrift für Kunstgeschichte, 50/3 (1987), p. 375-384, cité p. 376.

J. E. Beer, « Pariser Buchmalerei in der Zeit Ludwigs der Heiligen und im Letzten Viertel des 13 Jahrhundert », Zeistchrift für Kunstgeschichte, 44 (1981), p. 84.

Eleanor S. Greenhill, « A fourteenth-century workshop of manuscript illuminators and its localization », tiré à part de Zeitschrift für Kunstgeschichte, Band 40, (1977), p. 4.

Samuel Berger, « Les manuels pour l'illustration du psautier, dans Mém. de la Soc. nat des Ant. de France, 1898, t. 68, p. 124-134.

Expositions

Marie-Hélène Tesnière, Bestiaire médiéval : Enluminures cat. exp., Paris, Bibliothèque nationale de France, 11 octobre 2005-8 janvier 2006), Paris : Bibliothèque nationale de France, 2005, notice n°61.

L'art au temps des rois maudits Philippe le Bel et ses fils 1285-1328, cat. exp. Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 17 mars - 29 juin 1998, Paris, RMN, 1998, n° 203, p. 300-302, notice rédigée par François Avril).

Les manuscrits à peintures en France du XIIIe siècle au XVIe siècle, cat. exp. Paris, Bibliothèque nationale, Paris, 1955, n° 68, p. 35-36.

Les primitifs français exposés au Pavillon de Marsan et à la bibliothèque nationale, cat. exp., [Paris, Bibliothèque nationale, 12 avril-14 juillet 1904], n° 13, p. 9.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 10435)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 153. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 387.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 23142. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 4532.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Sabine Maffre (avril 2021).